AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ptitelfe


Ptitelfe
  19 juillet 2015
Comme tous les tomes, Charley Davidson nous met encore une fois du baume au coeur et nous donne la pêche. Si vous êtes démoralisé, c'est la série idéale (avec Félicity Atcock de Sophie Jomain) qu'il vous faut sortir pour vous redonnez le sourire! Car dès les premières pages, nous retrouvons l'humour tant apprécié de cette faucheuse! J'ai adoré les premières pages avec ses réflexions sur Misery et sur l'homme nu éthéré à ses côtés. Ajouté à cela un rottweiler mort qui protège Charley, cela donne déjà des scènes très comiques!

On retrouve bien évidemment le process habituel de l'auteur : l'intrigue sur des disparitions dans lesquelles Charley doit intervenir, mais ici, cela concerne surtout l'âme d'un père de famille qu'il a vendu au Dealer. J'ai aimé ce personnage et j'espère en apprendre plus sur lui.

J'ai adoré retrouvé Cookie qui tente de faire évoluer sa relation sentimentale, on retrouve sa fille, qui commence quelques entourloupes d'adolescente, Garett est également là, ainsi que Ange (on découvre la vérité à son sujet) ou Rocket qui va annonce une terrible prophétie...

La relation Reyes/Charley avance aussi plutôt bien. C'est toujours aussi amusant de les voir faire mais j'ai trouvé moins charmant Reyes, j'ai trouvé qu'il devenait un peu plus humain dans certaines attitudes et j'ai donc été moins sensible à son sex-appeal et son charme. Les joutes verbales du couple restent tout de même succulentes et Charley aime faire patienter son tendre. D'ailleurs, la discussion principale du couple m'a fortement rappelé un passage de Grey's Anatomy !

La fin arrive comme un cheveu sur la soupe, je ne l'ai pas vu venir (contrairement à Koré avec qui j'ai lu ce tome) et j'étais assez étonnée! J'espère que le tome 7, prévu apparemment le 28 août, nous apportera de nombreuses réponses sur la nature de Charley et sur son rôle à jouer.

Cependant, j'ai quelques bémols à présenter : déjà je l'ai trouvé un peu trop brouillon... avec les différentes intrigues dans lesquelles Charley s'implique (M. Wong, l'homme nu, le père de famille, sans oublier des faits étranges réalisés par son père au début du livre mais dont on entend plus parler ensuite, ou encore Quentin, ou bien cette femme qu'elle doit retrouver....), j'ai eu l'impression de voir un "reboot" de la saison 5 de True Blood. Trop d'intrigues ne rendent pas forcément cohérents tout l'ensemble. J'ai également trouvé que Charley était un peu surexcitée, surtout dans des moments où elle devrait prendre pleine conscience. C'est là qu'elle s'amuse à sauter du coq à l'âne et j'ai eu parfois du mal à la suivre. Elle ne se penche pas assez sur sa nature. Elle attend lascivement que les réponses lui viennent. J'avais plus d'une fois envie de la secouer et de lui dire de tester tout et n'importe quoi pour prendre connaissance de l'étendue de ses pouvoirs.

Je n'ai vraiment pas compris l'interêt du passage avec le Capitaine Eckert, si ce n'est un moyen de faire prendre conscience de la nature de la faucheuse une fois de plus. J'ai vraiment lu ce chapitre les yeux écarquillés tout le long.


En bref, j'ai beaucoup aimé retrouvé l'humour de Charley, la sincérité de Cookie, la relation avec Reyes, j'ai aimé retrouvé l'ensemble des personnages secondaires, la fin est top, entre les prophéties et la révélation finale, je n'ai rien vu venir. Cependant, j'ai trouvé ce tome un peu trop brouillon, que ce soit dans les réactions de Charley qui saute souvent du coq à l'âne, que par les différentes intrigues dans lesquelles nous sommes plongées.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus