AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0859JYTNF
Éditeur : Milan (08/07/2020)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Lorsqu'une dispute entre un lycéen noir et un lycéen blanc se transforme en émeute raciale et gagne la ville, Campbell, blanche, et Lena, noire, camarades qui se connaissent à peine, fuient le lycée et traversent la ville ensemble pour aller retrouver le petit ami de Lena. Ces heures angoissantes sont pour elles l'occasion d'apprendre à se connaître et à dépasser leurs préjugés.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
StephanieIsReading
  01 juillet 2020
Je ne vous cache pas que j'ai choisi ce livre pour son titre et pour sa couverture. J'en ai presque honte étant donné qu'en refermant ce roman, j'en mesure la portée, son actualité retentissante et son réalisme accablant.
Deux jeunes filles - que tout oppose - se trouvent prises dans une émeute de très grande ampleur qui met toute la ville à feu et à sang. Très franchement, au début de ma lecture, j'avais bien envie de distribuer des gifles à Léna et secouer Campbell comme un prunier. Mais très vite, j'ai aimé découvrir la complexité de leurs caractères et les nuances que les autrices y ont apporté.
Des liens se créent entre les deux jeunes filles qui, pour survivre, ne pourront compter que l'une sur l'autre. Léna est noire, Campbell est blanche. Les émeutes opposent majoritairement les blancs et les noirs dans cette Amérique où les minorités se font souvent descendre par ceux qui donnent un sentiment de sécurité aux autres.
J'ai été happée par ce roman qui fait écho au décès de George Floyd récemment et à la mort de bien d'autres avant lui.
Les pages se tournent l'une après l'autre et, sans même nous en apercevoir, nous arrivons à la fin. Une fin pour le moins déroutante, à mes yeux. Je crois, qu'au fond, j'aurais aimé retrouver Léna et Campbell le lendemain de l'émeute parce que je me suis attachée à elles.
Un très bon roman qui éveille les consciences et remue les tripes. Je vous le conseille. Vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
MadameRatou
  08 juillet 2020
Lena James et Campbell Carlson sont deux adolescentes qui n'ont rien en commun. L'une déborde d'assurance, a un petit ami plus âgé — dont elle est accro, voire obsédée — et est considérée comme la plus populaire du lycée. L'autre est la petite nouvelle, discrète et sportive, qui souhaite se faire toute petite pour terminer son année sans problèmes. Elles ne se connaissent pas vraiment et ne se sont jamais adressé la parole. Un soir, alors qu'un match de foot oppose leur équipe (McPherson) à celle de Jonesville, des échanges haineux vont être prononcés et une bagarre va éclater. Tensions, sirènes, police, coups de feu.. Autant d'éléments qui vont permettre à la situation de dégénérer, d'évoluer en émeute et de s'étendre à toute la ville. Bien malgré elles et le temps d'une soirée uniquement, les jeunes filles, plongés au coeur de ce cauchemar, vont s'allier pour rentrer chez elles. Mais le chemin qui mène à la sécurité est semé d'embûches et le danger se cache à chaque coin de rue. Réussiront-elles à unir leurs forces ? Et peuvent-elles vraiment compter l'une sur l'autre ?
Pour ce qui est des personnages, je dois dire que je suis à moitié convaincue. Lena, pour commencer, m'a fait de la peine quand elle parlait de son petit ami. Il se joue d'elle, l'ignore, ne prend pas la peine de décrocher son téléphone quand elle lui passe un coup de fil et en plus, il ose lui faire des crises de jalousie alors qu'elle n'a d'yeux que pour lui. J'ai trouvé ça dommage qu'une personne forte et intelligente comme elle soit à ce point accrochée à un homme qui ne la mérite pas. Campbell, ensuite, m'a touchée d'une autre façon. Je l'ai trouvée passive la plupart du temps, elle se contentait de suivre sa partenaire parce que la situation lui échappait complètement (ce qui est compréhensible, je ne dis pas le contraire). J'ai eu envie de la secouer à de nombreuses reprises, c'était terrible. Pourtant, au bout d'un moment, elle était plus réactive, plus déterminée, et malgré la terreur qui la prenait aux tripes, elle agissait. Quant à Milton Samuels — autrement appelé « Black » —, c'est le point noir de cette histoire. Pour tout dire, je cherche encore à savoir ce qu'il apporte. C'est un égocentrique qui laisse sa copine en second plan et qui se soucie plus de ce que pense sa bande d'« amis ». Un beau tocard, quoi. Sinon, en ce qui concerne les relations adultes / enfants, je n'ai qu'une chose à dire : quel gâchis ! Malgré les évènements de la nuit, il n'y a pas vraiment eu de discussion entre Lena et son grand-père et Campbell et son père. C'est dommage, il aurait fallu exploiter ça. Il y avait tellement de choses à dire ! La partie sur Nicky, également, manque de détails.
Bon. Une journée a passé depuis que j'ai refermé ce bouquin et j'ai encore du mal à poser mes mots par écrit. Ce qui est sûr et certain, en revanche, c'est que j'en ressors mitigée. le résumé inscrit sur la quatrième de couverture a de quoi intriguer et il m'a amenée à avoir de grosses attentes.. qui n'ont pas été totalement comblées. J'ai aimé le fond de l'histoire, qui est criant de vérité, surtout en ces temps difficiles. J'ai aimé l'alternance des points de vue, qui nous permettait d'en savoir plus sur ce que ressentaient les filles. Chacune a son caractère, chacune a vécu cette tragédie et contrôlé sa peur à sa façon. Je n'étais pas forcément d'accord avec tous leurs choix, mais qu'aurai-je fait à leur place ? Concrètement, les autrices ont géré les chapitres avec brio. de plus, le nombre de pages (248) a rendu la lecture plus que fluide. Elles défilaient, se tournaient presque toutes seules, et le rythme du récit incitait le lecteur à continuer sans jamais s'arrêter. On arrive vite à la fin. Néanmoins, ce point que l'on peut qualifier de positif est à double tranchant. En effet, d'un autre côté, j'ai trouvé l'ouvrage bien trop court et la thématique, bien qu'importante, pas suffisamment développée. Il y avait du potentiel mais le contenu n'a pas été poussé à son maximum.
Protestations, manifestations, révolte, soulèvement, violence, inégalités, classes sociales, race, sexe, haine de l'autre. Plus qu'une simple histoire, ce livre parle de sujets forts et d'actualité. Il ne vous laissera donc pas indifférents.. Merci aux éditions Page Turners pour l'envoi de ce livre et pour la confiance qui m'a été accordée. ♥
Lien : http://madameratou.com/je-ne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  13 juillet 2020
Alors que des émeutes éclatent dans une ville américaine, Lena et Campbell se retrouvent à devoir s'entraider alors qu'elles ne se connaissent pas et que tout les oppose.
L'une est noire, autoritaire et populaire. Son principal objectif est de rejoindre son petit ami Black qui ne semble pas très fiable.
L'autre est blanche et comme elle a déménagé il y a peu elle ne connait personne.
Elles vont ensemble vivre une nuit terrifiante et angoissante dans une ville sous tensions raciales.
J'ai beaucoup aimé la manière dont l'amitié entre les deux filles va se construire progressivement.
Les événements se succèdent rapidement sans laisser vraiment le temps aux héroïnes de se parler.
Et pourtant, elles vont tour à tour s'entraider. Au départ, il s'agit surtout d'éviter ainsi de se retrouver seule mais ensuite cela devient un choix plus altruiste.
Le lecteur ressent par ailleurs la nasse policière et les dégradations provoquées par les rancoeurs accumulées.
Un livre enfin d'actualité puisqu'il présente les inégalités sociales et le racisme comme vecteur d'injustice.
À découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
leslecturesdeDoris
  09 juillet 2020
Je ne meurs pas avec toi ce soir est l'un des romans de 2020 que j'attendais le plus. Son sujet brûlant en fait un livre d'actualité indispensable.
Il met en scène deux jeunes filles que tout oppose mais, réunies par des circonstances dramatiques. Il y a d'un côté Lena, au look travaillé, qui rêve de devenir styliste. de l'autre, Campbell, la nouvelle, qui désire se fondre dans la masse pour faire oublier qu'elle est seule. L'une est noire, l'autre, blanche. Lorsqu'une bagarre éclate à la fin d'un match de football, à cause d'une insulte raciste, Lena et Campbell doivent collaborer pour fuir le lycée. Alors qu'elles tentent de rejoindre le petit ami de Lena en ville, elles observent, impuissantes, la colère gronder et les émeutes se déclarer…
Ecrit à quatre mains, le roman alterne les points de vue de Campbell et Lena, avec une plume fluide et vivante. Cela permet au lecteur d'appréhender parfaitement les préjugés et la méfiance qui règnent chez les deux jeunes filles. On assiste également en direct à la naissance d'une émeute, de l'étincelle qui met le feu aux poudres. Cette partie semblait très réaliste.
J'ai trouvé l'intrigue bien menée. Chacun des personnages garde son objectif en tête, ce qui constitue un fil rouge très clair pour le lecteur.
Pourtant, il m'a clairement manqué des émotions. Même si le roman est raconté à la première personne, je n'ai pas ressenti les sentiments de Lena et Campbell. Elles doivent avoir éprouvé de la peur, de la colère ou de l'incompréhension, mais cela ne se ressent pas dans le récit. L'action domine clairement, ce qui m'a laissée en position de spectatrice. J'ai regardé Lena et Campbell faire face à la violence, sans les accompagner.
C'est dommage, car le livre étant très court, des pages supplémentaires pour nous communiquer leurs émotions n'auraient pas été superflues, voire même nécessaires.
Lien : http://dorisbouquine.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BellesEndormies
  30 juin 2020
J'ai dévoré ce livre ! L'écriture est addictive, on tourne les pages rapidement tellement c'est captivant ! Les péripéties sont tellement bien décrites qu'on se croirait nous aussi dans cette émeute. Une tension règne tout au long du roman, l'atmosphère est étouffante, suffocante. le suspense est à son comble, je me suis demandée quand tout cela allait cesser ou si quelque chose allait arriver... le stress montait ! Quant aux deux filles, on observe leur relation évoluer à travers cette épreuve qui les renforce ainsi que leurs émotions: elles passent de la peur, l'angoisse à la maladresse mais aussi au courage,... On suit ce qu'elle traverse chacune son tour vu que les deux points de vue sont alternés. C'est donc un livre poignant avec un thème qui bouleverse, touche, met en colère et malheureusement, ce n'est pas fictif mais réel...
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Bibliobs   25 juin 2020
Remarquée dans une vidéo dénonçant le racisme aux Etats-Unis, Kimberly Jones publie « Je ne meurs pas avec toi ce soir », dans lequel une ado noire et une ado blanche sont contraintes de s’entraider un soir d’émeutes.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
StephanieIsReadingStephanieIsReading   30 juin 2020
Non, si tu lui laissais une chance, je n'aurais pas besoin de te mentir.
Commenter  J’apprécie          50

Video de Kimberly Jones (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kimberly Jones
Lorsqu'une dispute entre un lycéen noir et un lycéen blanc se transforme en émeute raciale et gagne la ville, Campbell, blanche, et Lena, noire, camarades qui se connaissent à peine, fuient le lycée et traversent la ville ensemble pour aller retrouver le petit ami de Lena. Ces heures angoissantes sont pour elles l'occasion d'apprendre à se connaître et à dépasser leurs préjugés.
Kimberly Jones et Gilly Segal vous parlent de leur roman.
------------------------------------------ Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ycduugv7
autres livres classés : émeutesVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1130 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre