AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355903956
Éditeur : Hugo et Compagnie (18/01/1900)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 89 notes)
Résumé :
Elle lui a vendu son corps, saura t-il conquérir son cœur...?

Un contrat qui va tout changer...

Après la faillite de son père, Angeline supplie son principal créancier, Lancaster, d'éponger ses dettes. Il lui propose alors un arrangement d'un genre particulier : un contrat de mariage aux clauses multiples et variées... Angeline accepte d'épouser cet homme qu'elle n'a jamais vu. Mais elle n'avait pas prévu qu'il soit aussi attirant...>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
drzcarys
  14 août 2016
Bonjour à toutes :).
Je voulais vous informer du fait que ce roman est très probablement - voir sûrement - un plagiat de l'histoire de I Am Chuck Bass, une fanfiction du nom de "Le Contrat" portant sur le couple Drago Malefoy / Hermione Granger, du fandom Harry Potter, en cours d'écriture depuis 2011.
Malgré les affirmations de l'auteur quant au fait que son roman n'est pas un plagiat, je vous invite à aller jeter un coup d'oeil à l'histoire en question sur le site fanfiction.net , posté sous le pseudonyme de "IACB". Vous pourrez constater de nombreuse coïncidences, ce qui est bien trop beau pour être vrai.
Je suis une très grande admiratrice du travail de IACB, cela fait 5 ans qu'elle s'acharne à tenter de terminer cette fiction, malgré les nombreux plagiats dont elle a été victime. Cette fois, une personne est sûrement en train de se faire de l'argent sur son dos. Je vous demande donc de réfléchir à deux fois avant d'acheter ce livre, peut-être voir tres probablement fruit du travail acharné d'une autre. de plus, IACB a toujours proposé des écrits gratuitement, juste pour le plaisir d'être lue. Que quelqu'un se permette de mettre en vente le fruit de son travail détourné est tout simplement ignoble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          524
Gaoulette
  13 octobre 2017
Cette critique est valable pour le tome 1 et 2. Et encore je ne comprends pas pourquoi il est sorti comme tel en format epub car l'intérêt zéro.
Alors je voulais absolument lire ce roman par curiosité. Edition de fictya donc dit auteur en herbe et souvent ressemble à nos anciens romans à succès : 50 nuances de Grey, Crossfire, A fleur de peau, Driven, After…. Et oui tous ces romans ont fait mouiller nos petites culottes.
Tara Jones ne s'en cache pas elle utilise ces références pour établir son roman. Mais où elle m'a surprise c'est qu'elle rajoute sa touche personnelle Angélique, Marquise des anges avec l'emblématique Geoffrey de Peyrac.
Et je lui tire mon chapeau, elle a su tirer son épingle du jeu en créant sa propre intrigue et trame. Elle fait référence à tous ces best-seller avec sans subtilité mais efficace. A travers cela, elle crée sa propre trame que j'ai beaucoup aimée.
J'ai beaucoup aimé son premier roman avec une héroïne plus chick lit que new adult. Une fille à papa qui porte très bien son surnom Barbie. Une mangeuse de diamant. Une adorable chipie. Une vraie peste dans toute sa splendeur. Superficielle. Un brin complétement à l'ouest. Angéline j'aurais pu la détester mais à plusieurs moment elle m'a surprise et émue au point d'en oublie sa jeunesse et son impulsivité.
Que pensait du héros, homme d'affaire, riche, beau, sexy, bien monté. J'ai apprécié le coté famille/loyauté du jeune homme. Je ne m'attendais pas à cette tournure d'histoire. L'agréable surprise qui débarque au bon moment pour créer un côté accroc.
Je vois déjà profiler le spin-off sur cette amitié de choc qui me rappelle le trio de Maya banks et leur super sens du partage…
Pour le coté sexuel, l'auteur reste très soft. On est loin des 50 nuances de Grey. Elle préfère jouer sur les nerfs et faire monter la tension.
Par contre j'ai un gros, c'est sur la plume de l'auteur que je n'ai pas trouvé très fluide. Des longueurs et parfois on ne comprend pas trop. Obligée de revenir en arrière pour comprendre le caractère bien trempé de Miss Blonde. Des scènes où on ne sait pas ce qui s'est réellement passé (je repense surtout à la première rencontre Geoffrey/ Angeline et le mystérieux Aidan). Quand je commence une new romance, c'est souvent après un roman compliqué. J'aime comprendre dès les premières lignes.
Et autre chose, j'aime cerner les personnages et connaitre leur âge. Ici c'est le mystère total.
Bon, j'ai satisfait ma curiosité avec mes copines Amandine et Maribel et j'en suis bien contente. Je ne sais s'il y a eu plagiat ou trop de références, moi j'ai aimé. Tara Jones sait écrire et transmettre. Je ne demande rien de plus.
Je félicite l'auteur qu'elle n'est pas approfondi les boulot de Geoffrey pour éviter des incohérences. Elle a ciblé la relation amoureuse pour mon plus grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Leslecturesdenini
  20 juillet 2016
J'ai découvert la parution de ce livre vendu en kiosque avec un magazine télé sur Instagram. J'ai lu la 4ème de couverture et j'ai tout de suite filé chez mon marchand de journaux.
Et je n'ai aucun regret, ce petit livre est extra. J'ai passé un très bon moment.
Nous faisons donc la connaissance d'Agneline qui est sur le point de signer un contrat en vue d'un mariage avec Geoffrey Lancaster pour effacer les dettes de son père. Elle a trop honte d'en parler ses amis car elle trouve cette solution dégradante mais elle n'en a pas d'autre pour se sortir la tête de l'eau. Mais, pourquoi Lancaster lui propose-t-il ce genre de contrat ?
Nous assistons donc à la connaissance entre Angeline et Geoffrey, à la préparation, la signature du contrat et à la préparation du mariage. Vu comme ça, cela peut paraître tout simple voir ennuyeux mais Angeline est une héroïne extra comme je les aime, elle est forte mais avec ses fragilités, déterminée, a beaucoup d'humour et d'autodérision, ne se prend pas la tête mais se pose les bonnes questions et n'ai pas en pâmoison toutes les 10 secondes devant le très beau Geoffrey Lancaster. Quant à lui, nous n'apprenons pas grand chose sur lui, il nous lâche quelques infos -lors des quelques fois où il est le narrateur - mais il reste intrigant et mystérieux mais très attachant.
Ces héros sont entourés d'amis très proches qui ont aussi leur importance ; les meilleures amis d'Angéline la soutiennent et l'accompagnent dans sa démarche sans la juger. Les meilleurs amis et associés de Lancaster sont aussi mystérieux que lui.
La plume de l'auteure est addictive - j'ai dévoré les 207 pages-, rythmée, légère, juste, précise, pleine d'humour. J'ai beaucoup aimé le côté très humain qu'elle a su donné aux personnages. Nous n'avons pas une jeune femme "qui mouille sa culotte toutes les 30 secondes" mais qui prend son temps (malgré une une très forte attirance pour Geoffrey) et vit dans une réalité.
Bref, j'ai beaucoup aimé, j'ai passé un très bon moment, vivement le tome 2 qui sera publié le 28 juillet.
Lien : http://leslecturesdenini.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Lire-une-passion
  31 juillet 2016
Il est vrai que quand j'ai vu la sortie de ce livre, je n'étais tout d'abord pas du tout intéressée. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais je n'étais pas dans l'ambiance. Et pourtant, j'ai craqué, et je peux vous dire que je ne regrette absolument pas cet achat ! Parfois, il ne faut pas écouter sa raison, et je suis bien contente de ne pas l'avoir fait ! Parce que j'ai énormément ri, et le couple est aussi très attachant !
Angeline Beaumont doit faire un choix. Depuis la faillite de la boite de son père, tout le strass et les paillettes dans lesquels elle vivait vont disparaître. Finies les belles robes, les belles chaussures et les sorties à des prix exorbitants. Elle doit subvenir elle-même à ses besoins et doit trouver de quoi se nourrir. Sauf si… Sauf si elle signe ce contrat qu'un homme riche lui propose. Monsieur Lancaster, de son nom. Un contrat assez particulier, car dans les clauses, une stipule qu'elle lui vend son corps pendant cinq ans, qu'elle sera toujours disponible pour lui, de jour comme de nuit. Ce contrat est une porte de sortie pour elle, mais aussi un peu louche. Pourquoi cet inconnu lui propose-t-il cela ? Va-t-elle accepter ?
Evidemment, Angéline accepte, elle n'a pas véritablement le choix. Et puis… ce contrat lui permettra de se rattraper auprès de son père. Tant pis si elle doit se vendre ainsi, sa famille est plus importante que tout. Cependant, elle ne s'attendait pas à tomber tout d'abord sur un homme d'une beauté à couper le souffle, mais encore moins sur un « connard arrogant », comme elle aime l'appeler. Car oui, c'en est un. Il est insupportable, fait d'elle sa chose, peut partir dans des crises de rage sans signe avant-coureur. Bref, un type très peu engageant.
Mais Angéline a aussi son caractère ! Et quel caractère ! Je dois dire que c'est cette explosion de sentiments qui m'a fait le plus rire. Ils sont bornés l'un autant que l'autre, et je peux vous jurer que ça donne de telles situations cocasses, qu'on est obligé de rire ! Bien sûr, il y a aussi quelques stéréotypes (l'homme riche et la femme « pauvre »), mais honnêtement, je m'en fous complètement, tellement j'ai passé un bon moment. Il passe vraiment très proche du coup de coeur, parce que j'ai eu du mal à lâcher ma lecture, tant c'est addictif !
J'avoue aussi avoir eu peur du côté trop érotique. Eh bien, non ! Une clause dans ce fichu contrat les empêche de coucher ensemble avant… le mariage. Autant dire que les tensions et frictions n'en sont que meilleures ! On sent à quel point Lancaster n'en peut plus, et Angéline n'est pas en reste. Néanmoins, ils se cherchent, apprennent à se connaître, et c'est ça qui rend cette relation aussi belle. Non, non, je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle est douce, parce que c'est loin d'être le cas ! Mais bon Dieu, qu'est-ce que c'est bon ! Ca faisait vraiment longtemps que je n'avais pas autant ri avec un livre, et ça fait fichtrement du bien. Vous vous doutez donc qu'une fois ce tome 1 fini, je me suis jetée sur la suite…
Mais les autres personnages ne sont pas non plus en reste : nous avons Aïdan, le fanfaron du groupe, dirons-nous. Toujours de bonne humeur, il est totalement fan d'Angéline, et n'hésite pas à le dire haut et fort. Il adore son caractère et la façon qu'elle a de remettre à sa place son ami. Ensuite nous avons Justine (non, ce n'est pas moi hihi), la meilleure amie d'Angéline. Elle est pimpante, pleine de vie, et un vrai pilier pour Angéline. Toujours prête à l'aider et toujours là quand il faut. Il y a aussi Sarah, qui complète leur trio, mais on l'a assez peu vue pour que je puisse en parler.
En résumé, c'est un premier tome où j'ai pris énormément de plaisir. J'ai beaucoup ri et gloussé, et ça fait vraiment du bien, en ce moment. le côté romance est assez tumultueux, et leurs caractères sont tellement forts, qu'une dispute éclate à chaque page, ce qui donne des situations vraiment drôles pour le lecteur. En somme, une lecture que je ne regrette absolument pas d'avoir faite ! Et je terminerai en disant simplement : il coûte cher le panda !
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lectrice-Lambda
  24 juillet 2016
Voici l'une des sorties d'Hugo&Cie de cet été.
Cependant, ce petit nouveau est plutôt spécial. Pour commencer, il ne peut s'acheter que dans les relais presses, avec l'achat d'un magazine ( TéléStar ou Closer - vous pourrez retrouver les informations à la fin de ma chronique ). Deuxièmement, cette histoire a d'abord été écrite sur la plate-forme Fyctia, une sorte de Wattpad lancé par Hugo. Ce récit ayant été lu plus de 200 000 fois, il a donc eu la chance d'être édité. Une bonne occasion pour nous, lecteurs, de découvrir une nouvelle plume.
« le contrat, tome 1 » met en scène Angeline, une jeune femme à la vie plutôt facile car elle vient d'une famille aisée. Malheureusement, l'entreprise de son père va faire faillite et il va se retrouver criblé de dettes.
La jeune femme va alors essayer de rencontrer son principal créancier, Geoffrey, pour le convaincre de trouver un arrangement pour combler la dette. Étant prête à tout pour parvenir à ses fins, Geoffrey lui propose alors l'impensable : l'épouser. Bien entendu, le contrat de mariage est obligatoire, avec des closes parfois farfelues.
Sans même l'avoir rencontré, Angeline va accepter.. Pour peut-être s'en mordre les doigts ?
Le résumé nous laisse présager une romance parfaite et légère pour cet été.
Évidemment, nous nous attendons à retrouver les éléments classiques que l'on trouve dans ce genre de récit et c'est, sans surprise, le cas.
L'histoire débute quelques jours avant la signature du fameux contrat. Angeline hésite, mettant en avant tous les avantages et les inconvénients de cet arrangement intéressé.
Les premiers chapitres sont alors un peu lents et laborieux, l'héroïne n'arrêtant pas de penser aux mêmes choses, d'arriver aux mêmes conclusions. C'est un peu exaspérant, surtout que l'on sait après la lecture du résumé qu'elle va accepter.
Heureusement, les chapitres sont courts ( les plus longs font environ dix pages ) et l'on arrive rapidement à la fameuse signature.
L'attirance entre nos deux personnages arrive plutôt rapidement. Certes, le format du livre est court, mais je n'ai pas forcément apprécié qu'Angeline succombe au charme de Geoffrey si facilement. À croire qu'une belle gueule, de l'argent et être têtu sont maintenant des critères qui font fondre irrémédiablement les filles.
Alors que certaines scènes entre eux sont mignonnes et sympathiques, certaines frôlent un peu le ridicule. C'est censé être drôle, mais cela marche une fois sur deux.
Les chapitres sont la plupart du temps du point de vue d'Angeline, mais certains sont du point de vue de Geoffrey. J'ai été ravie de pouvoir entrer dans les pensées de ce personnage plutôt distant et autoritaire pour connaître ses sentiments. Un petit bémol cependant envers les dialogues qu'il entretient soit avec ses amis, soit avec Angeline par sms.. Parfois, il parle et pense comme une fille et c'est très déstabilisant.
La grosse surprise concerne les secrets que cachent nos personnages.
Nous apprenons celui d'Angeline, qui nous laisse un peu sans voix. Un accident qui a changé sa vie à tout jamais.
Quant à celui de Geoffrey, nous le découvrirons certainement dans le second opus, mais il met notre imagination à rude épreuve.
J'ai également apprécié les personnages secondaires.
Le groupe de filles qui aide Angeline ( Justine et Sarah ) et le trio que forment Geoffrey et ses deux amis, Luke et Aïdan, sont plaisants. Ils ont chacun leurs caractères et l'on assiste à quelques scènes plutôt marrantes.
Le livre se clôture sur une petite vengeance d'Angeline.
Pas de retournement de situation, ni de grosse révélation pour nous tenir en haleine jusqu'au prochain tome, mais nous voulons tout de même lire la suite pour savoir si Angéline ne va pas craquer avant le fameux mariage.
Ce livre est uniquement vendu avec le magazine TéléStar.
Le second tome ( le dernier ) sera également en vente avec le TéléStar à partir du 25 juillet.
Si vous avez manqué le coche, pas de crainte : les deux tomes seront de nouveau en vente au mois d'août avec le magazine Closer !

En conclusion, « le contrat, tome 1 » est une romance agréable, mais avec tout de même quelques défauts. Tara JONES arrive malgré tout à nous tenir en haleine et l'on oublie presque les détails qui nous font tiquer. Alors même si ce n'est pas la romance de l'année, elle a quand même le mérite de nous faire passer un bon petit moment.

Un livre à lire pour son prix tout doux.
Lien : http://lectrice-lambda.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
leslecturesdecelineleslecturesdeceline   08 août 2016
-S'il te plait, Angeline, dis quelque chose! Tu commences à me faire peur, là...
-Mmmm... Marquise, cinquante ou ovni? Balbutié-je, les yeux toujours clos.
(...)
-MARQUISE, CINQUANTE OU OVNI?!
L'un des deux hommes demande à quoi l'on joue... sa voix... ai-je déjà entendu cette voix? L'avocat me somme sur un ton néanmoins assez doux, d'ouvrir les yeux. Ordre auquel je refuse obstinément de me plier. Une idée saugrenue traverse mon esprit. La panique que je ressens est induites par ce que je vais découvrir. SI j'étais aveugle, ce serait plus facile... Je délire complètement, mais peut-être qu'avec des lunettes aux verres très, très, très foncés...
-Cinquante! lance soudain Justine.
-Cinquante?
Si elle dit "cinquante", je n'ai peut-être plus besoin de lunettes, alors? Plus du tout, même!
-Marquise aussi... Continue-t-elle
-MARQUISE?! Comment ça marquise?! Dans quel sens le "MARQUISE"?!
Mon estomac vient de faire un double salto. Je tente d'imaginer un "cinquante" avec une marquise, et franchement, je n'y arrive pas. Pas du tout!
-NOM D'UN CHIEN! Jure subitement une voix grave et sèche qui me donne la chair de poule. Vous vous foutez de moi ou quoi?!
-CROSSFIRE!! hurlons-nous simultanément devant ce ton autoritaire en songeant à monsieur Noir Danger et avant d'exploser de rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jbyalyjbyaly   31 juillet 2016
- Bordel !!! Mais c’est une vraie Calamité !
Je lui lance un regard ulcéré. D’accord ! Comme première rencontre, on a vu mieux. Mais un peu de compassion, est-ce trop demander ? ! Heureusement, je me sens déjà mieux, et du coup, Monsieur commence à me porter sérieusement sur les nerfs… et pas qu’un peu !

- - La poupée Barbie vous conseille d’aller changer de costume ! Et pourquoi pas d’endosser celui de Ken à la place de celui de CONNARD ARROGANT DE PREMIERE !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ninie067Ninie067   20 août 2016
Les exigences, puis les menaces de Sarah pour obtenir une photo se sont heurtées à un refus catégorique et sans appel de Geoffrey Lancaster.

Sans les voir, je sais que tous ceux présents dans la pièce doivent avoir maintenant leur regard braqué sur moi et attendent que je me comporte comme une adulte responsable – et non comme une gamine… mais je ne peux pas ! Mes paupières, mes jambes et mes bras pèsent une tonne. Mon estomac, aussi lourd que du plomb, est descendu à grande vitesse dans mes baskets… c’est pire que le grand huit !

— Angeline ?

La voix de Justine est étrange, là… non ? Ou est-ce tout simplement l’état dans lequel je suis qui me donne ce sentiment ?

— S’il te plaît, Angeline, dis quelque chose ! Tu commences à me faire peur, là…

— Mmm… Marquise, cinquante ou ovni ? balbutié-je, les yeux toujours clos.

Mon attitude, déjà des plus surprenantes, et les mots que je viens de prononcer ne vont pas améliorer la première impression, certainement négative, que monsieur Lancaster est en train de se faire de sa nouvelle épouse. Je sais qu’elle comprend mes paroles sibyllines, et connaissant ses goûts en matière de gent masculine, je peux lui faire confiance. Elle tarde à me répondre, et son mutisme me donne des sueurs froides. Mon estomac remonte brusquement… pour s’arrêter – Dieu merci ! – à mes lèvres. Je déglutis péniblement. Je ne me sens vraiment pas bien du tout, du tout. D’autant que Justine est toujours en mode aphone. Pourquoi ne répond-elle pas ?

— MARQUISE, CINQUANTE OU OVNI ?!

L’un des deux hommes demande à quoi l’on joue… sa voix… ai-je déjà entendu cette voix ?

L’avocat me somme, sur un ton néanmoins assez doux, d’ouvrir les yeux. Ordre auquel je refuse obstinément de me plier. Une idée saugrenue traverse mon esprit. La panique que je ressens est induite

par ce que je vais découvrir. Si j’étais aveugle, ce serait plus facile… Je délire complètement, mais peut-être qu’avec des lunettes aux verres très, très, très foncés…

— Cinquante ! lance soudain Justine.

— Cinquante ?

Si elle dit « cinquante », je n’ai peut-être plus besoin de lunettes, alors ? Plus du tout, même !

— Marquise aussi… continue-t-elle.

— MARQUISE ?! Comment ça, marquise ?! Dans quel sens le »MARQUISE » !?

Mon estomac vient de faire un double salto. Je tente d’imaginer un « cinquante » avec une marquise, et franchement, je n’y arrive pas. Pas du tout !

— NOM D’UN CHIEN ! jure subitement une voix grave et sèche qui me donne la chair de poule.

Vous vous foutez de moi ou quoi ?!

— CROSSFIRE ! hurlons-nous simultanément devant ce ton autoritaire, en songeant à monsieur Noir Danger et avant d’exploser de rire.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KateLineKateLine   05 août 2016
Je me souviens d'une réponse qu'il m'avait donnée, il y a quelques années, quand je lui avais demandé pourquoi il n'avait jamais refait sa vie :

— L'amour exige des sacrifices, mon ange. Toujours...

Je ne m'étais pas rendu compte de la véracité de ses paroles à ce moment-là. Aujourd'hui, je comprends. Oui, l'amour exige des sacrifices. Toujours. 
Commenter  J’apprécie          50
KateLineKateLine   05 août 2016
— Et puis, juste entre nous, je n'ai aucune raison d'être inquiète, dis-je avec une petite moue coquine en gardant un œil sur Lancaster. Dès qu'il m'a vue, il s'est rendu compte que sa vie était beaucoup trop simple et qu'il n'avait qu'un seul désir, la compliquer avec moi. (...)

— C'est vrai, j'adore les complications avec toi, affirme-t-il en déposant un baiser sur mon nez. Mais tu oublies quelque chose d'important, Barbie... (...)

— Qu'est-ce que j'ai oublié ?

— Mon rêve, c'est d'être le tien, lâche-t-il. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3222 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..