AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Beli_LivreSaVie


Beli_LivreSaVie
  19 novembre 2019
Un roman qui m'a inspiré dès la lecture du résumé. L'idée de départ de placer l'héroïne en bien mauvaise posture avec une mère tueuse en série était très intéressante, je ne me demandais de quelles façons l'auteure allait se servir de ce fait. La couverture est très belle, le titre très évocateur de la profondeur que prend cet état de fait.

Tara Jones nous propose de découvrir son histoire selon deux points de vue : celui de son héroïne Joanna, Joe et celui de son héros masculin, Scott. Tous deux alterneront les chapitres selon le moment de l'histoire, nous permettant ainsi de connaitre les pensées de l'un et de l'autre et d'évoluer avec toutes les informations nécessaires. Nous débutons le roman avec la présentation de chacun d'eux, individuellement alors qu'ils ne se connaissent pas. Joe a une vie qui n'a plus de sens, sa mère est en prison, c'est une tueuse en série et Joe subit les conséquences de ses actes. Elle va perdre son travail, se retrouver avec une maison qui tombe en ruines, des factures sur les bras et elle subira les injures, les attaques de ceux qui en veulent à sa mère. Sa situation est peu enviable, elle n'a que vingt-et-un ans et elle voit sa vie s'effondrer. Scott quand à lui, vient de perdre sa mère et sa famille et lui vivent le deuil, chacun à leur manière, mais ils se sont isolés les uns des autres. Scott est en colère, perdu, sa mère lui manque tant et il va être sujet à des crises où la violence des mots prend le pas sur le reste. Nous découvrons un homme qui n'arrive pas à sortir la tête de l'eau, qui n'a plus goût à rien et qui réagit à chaud, sans réfléchir aux conséquences de ses actes.

Tous deux vont se rencontrer le jour de leur anniversaire, dans le bar que possède Scott, un hasard, une rencontre fortuite, éphémère et rapide. Mais le destin les remet sur le même chemin, car Joe cherche un job, et Scott a besoin d'une serveuse ! C'est ainsi que Joe va endosser une autre identité pour être sur de trouver un travail, sans avoir à se justifier sur ce que sa mère a fait, ou se voir imposer un refus. Ce qu'elle tait, lui permet d'avancer et de mettre de côté cette vérité qui concerne sa mère et qui ne devrait pas lui porter préjudice à elle, qui n'a rien fait. Leur histoire débute donc ainsi, avec un départ un peu abrupte, Scott étant un peu brutal dans la façon dont il se comporte avec la jeune femme, les tensions vont finir par s'apaiser. Scott va voir en Joe, une jeune femme intéressante, à la fois fragile, douce tout en ayant un caractère qui lui permet de s'imposer. S'il a tenté de s'en débarrasser aux débuts, maintenant il est constamment à la chercher du regard, à provoquer le moindre rapprochement. Joe quand à elle, est attirée par Scott, malgré les remarques, les regards peu sympathiques qu'elle a reçu de sa part, elle trouvait cela injuste mais elle n'a jamais pu s'empêcher de ressentir l'attraction qui les pousse l'un vers l'autre.

Quand on comprend quelle virage va prendre cette histoire, on se demande clairement comment cela va finir ! Et cela nous laisse dans une attente et une sorte de suspense constant tout du long, car ça ne peut absolument pas bien se passer et pourtant ils sont si bien ensemble, que cela en est d'autant plus angoissant. J'ai été complètement happée par cette histoire, partagée entre deux clans qui ont des attitudes complètement justifiables et qui vont devoir aller au delà de leurs sentiments primaires pour envisager de voir plus loin, or c'est bien difficile quand la tristesse et la colère vous étreignent au plus profond de vous. Nous évoluons donc auprès de ces deux personnages, en découvrant de quelles façons leur relation va leur permettre de sourire de nouveau à la vie. Tous deux s'étaient perdus et leur histoire leur offre cette chance d'être heureux, malgré ce qu'ils vivent. Toutefois, nous constatons que leurs vécus les accompagnent, Joe a cette peur qui ne la quitte pas que l'on découvre qui elle est, ou plutôt la fille de qui elle est, et elle continue de le passer sous silence, de peur de tout perdre. Quand à Scott, la mort de sa mère reste encrée en lui et il n'aura de cesse d'être libre de vivre, que quand cette histoire sera finie. Bien des ombres pour que leur histoire puisse s'épanouir avec légéreté et amour, qu'ils devront affronter et combattre.

Si parfois dans un roman, on se dit que la vérité n'est pas si difficile que ça à dire, ici, on se pose réellement la question sur cette idée. Dans ces moments, on a en général envie de dire à l'héroïne de se lancer et voilà, mais non on comprend pourquoi, elle n'a pas envie de parler de sa mère. Elle vit enfin des moments plaisants, auprès de personnes qu'elle aime et qui l'aiment en retour pour elle, pour ce qu'elle est en tant qu'individu. Il est alors difficilement envisageable de venir entacher tout cela avec la vérité. Mais dans cette histoire, on va au delà de cela et c'est ce qui fait la différence avec ce que j'ai pu lire jusque là. Je ne développerai pas plus sur ce point, car cela serait trop vous en dévoiler, mais les personnages vont se retrouver bien en mauvaise posture et il leur sera difficile de contrer tout ce qui va se passer. L'un comme l'autre souffriront de cette vérité, de ces mensonges et c'est criant de douleur et de peine que l'on va être spectateur de ce qui se passera.

La façon dont Tara Jones inclut des chapitres sur les souvenirs de Joe de certains moments passés avec sa mère et ce à différents moments de son enfance, sont cruellement marquants et poignants. Il était impossible de baser cette histoire sur le fait qu'elle soit la fille d'une tueuse en série sans parler de qui était Lucie et j'ai trouvé cela judicieux de nous parler d'elle de cette façon, cela nous apporte beaucoup sur la personnalité de cette « mère », ou plutôt cette femme qui n'aurait pas du être mère, car tout démarre à ce moment-là. Joanna est une jeune femme assez équilibrée toutefois, quand on constate ce qu'elle a vécu, cela démontre une force de caractère assez impressionnante car il y a de quoi tourner mal, ou être cruellement déstabilisée par ce type de comportements. Ma pire ennemie, c'est elle, cette femme qui a fait de sa vie un enfer et qui avec ses actes, la condamner elle aussi à vivre cachée et la peur au ventre de ce que l'on pourrait lui faire et penser d'elle.

Un roman que j'ai adoré lire, on plonge dedans avec facilité et dès le début. La plume de l'auteure sert à merveille cette histoire, elle accompagne le cheminement de ces deux personnages, qui perdus, vont se trouver mais c'est sur fond de silences et de secrets qui vont venir faire tout exploser autour d'eux, alors qu'ils se sentaient si bien l'un avec l'autre. L'histoire sort un peu de l'ordinaire et nous propose autre chose, que l'on n'a pas forcément l'habitude de lire, présentée ainsi. J'ai aimé l'originalité de cette histoire et de savoir très tôt ce qu'il en est, mais de ne pas savoir ce qu'il va en découdre est très prenant. L'ensemble est cohérent, captivant et je trouve que cela fonctionne très bien. Je n'ai pas été déçue de ma lecture, l'idée que je me faisais de ce roman avant de le commencer a été positive.
Lien : http://www.livresavie.com/ma..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus