AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290070727
379 pages
Éditeur : J'ai Lu (09/04/2014)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Quand Sara McMillan découvre des journaux intimes dans une unité de stockage, elle est choquée et fascinée par la vie érotique de leur auteur. Incapable de s'arrêter de lire, elle revit de sombres fantaisies à travers Rebecca, l'écrivain - jusqu'au terrifiant final.

Persuadée que quelque chose de sinistre lui est arrivé, Sara est prête à découvrir la vérité, s'immisçant elle-même dans la vie de Rebecca. C'est ainsi qu'elle se retrouve à travailler dan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  01 mai 2014
En trainant dans les rayons de livres, je suis tombée sur cette couverture. Je l'ai trouvé jolie, donnant une aura de mystère, caché derrière les livres, ou plutôt carnets intimes dévoilés en plein milieu. La quatrième m'a fait me poser la question de savoir si j'allais le prendre ou non et comme vous pouvez le voir, oui, je l'ai acheté et je ne regrette pas cet achat. La seule chose que je regrette, c'est que c'est un premier tome d'une trilogie et que pour mon plus grand malheur, d'une part ce n'est pas indiqué ni sur la couverture, ni même à l'intérieur qu'il s'agit d'un premier tome et d'autre part, la suite n'est pas encore prévu en VF, alors que le livre est sorti en VO en juin l'année dernière. D'où ma peur de ne pas connaitre la fin de cette histoire.
Mais passons à l'intérieur du livre et de ce qu'il contient : une belle histoire sombre, mystérieuse et envoutante, mais également sulfureuse.
Lorsque Sara rentre dans l'histoire de Rebecca, par le biais de son journal intime, elle va chercher à comprendre ce qui à bien pu lui arriver. Certes le récit est sensuel, mais plus Sara va avancer dans la lecture et plus les angoisses vont apparaitre, jusqu'à se poser une question : Où est Rebecca ? Nous débutons par un mélange de la vie de l'une et de l'autre, qui nous montre la complexité qu'il peut y avoir entre la vie monotone de Sara et celle de Rebecca, beaucoup plus sombre. Aucun nom n'est cité, seules des suppositions seront faites et une fois la dernière page tournée, nous n'avons toujours pas les réponses.
Le début est tout en douceur, nous commençons par apprendre qui est Sara et une chose est sure : elle sait se défendre ! Comment se passe sa vie, ce qu'elle aime, qui elle connait, qui est sa meilleure amie. D'ailleurs, Ella, c'est le prénom de sa meilleure amie ne semble pas vraiment se rendre compte de ce qui lui arrive. Mais c'est une histoire qui se retrouve enfouie dans l'intrigue principale sans être non plus mise en retrait. Ella est assez souvent dans l'esprit de Sara pour que nous aussi nous nous posions des questions à son sujet. Avoir les pensées de Sara et les tranches de vie de Rebecca donne une impression très nette que leurs deux vies semblent indissociables.
L'évolution de Sara est stupéfiante et tout en sensualité. le fait de lire les journaux va la mettre dans divers états : excitation, intrigue, désirs, peurs, appréhension. L'héroïne se sent comme redevable envers cette femme qu'elle ne connait pas et pourtant elle va chercher à comprendre ses secrets. Pourquoi elle ne donne plus de nouvelles ? Car le véritable problème vient de là, les journaux ont été trouvés dans un box mis en vente sans que se soit elle qui le fasse. Les inquiétudes sont grandissantes et bien amenées. Un arrière gout de thriller prend possession petit à petit au niveau de la lecture, sans pour autant mettre de coté la partie romance. C'est ce mélange que j'ai bien aimé, un peu d'angoisse et de sensualité mêlée.
Le monde dans lequel vit Rebecca est celui de l'art et c'est exactement là où Sara aurait aimé travailler avant de devenir Professeur. Elle à les diplômes pour et semble s'en sentir capable, reste à savoir si cela sera le cas, car je ne vous en dirais pas plus à ce sujet. Les soirées dans une galerie d'art sont à faire, cela me donne envie de participer à l'une d'entre elles et ici, nous pouvons voir l'envers du décor. C'est dans l'une de ces soirées que Sara va faire la rencontre de son futur employeur, Mark, mais aussi d'un artiste qu'elle admire beaucoup. le fait qu'elle ne le reconnaisse pas est adorable, surtout lorsque vous saurez pourquoi elle n'a pas pu le reconnaitre. Cet artiste, c'est Chris Merit, un peintre très doué, mais qui ne se prend pas la tête et surtout ne fait pas étalage de sa fortune.
Parlons de Chris, du plus agréable je dirais, même si Mark à un charme certain. Notre peintre est mystérieux et ténébreux à la fois. Nous le découvrons avec les yeux de Sara et il m'a semblé qu'elle lui faisait battre le coeur très rapidement. C'est un homme qui est pleins de contradictions, il peut battre le chaud comme le froid en une seconde. Etre charmeur et pourtant se détourner sans savoir pourquoi. Il semble fragile par moment et pourtant il peut être dangereux. Son coté sombre est si… dominateur et torturé à la fois. En présence de Sara il perd ses moyens, mais ce n'est pas pour autant qu'il se laissera guider une seule fois. Il doit avoir le contrôle et s'il le perd, il semble s'en vouloir énormément, mais pourquoi ? Question sans réponse, peut-être ans le prochain tome. Entre Chris et Sara, la passion est au rendez-vous, montrant des chemins que la jeune femme ne connait pas, mais elle aime s'y perdre. Il y à une telle fougue entre les deux, un jeu de dominant/dominé sans que cela ne soit vraiment tranché. Beaucoup de sensualité entre les deux, des scènes chaudes mais soft, douce, tendre… envoutante !
Mark Compton, le patron de Rebecca est tout aussi mystérieux, même si ces petits jeux ne laissent que peu de place à l'imagination. Il semble dangereux, mais dans le mauvais sens du terme, pas comme pourrait l'être Chris. Mark est beaucoup plus sombre. Manipulateur à souhait, d'un regard il saurait faire taire n'importe qui, mais en contradiction, il sait être attentionné envers ceux qui semblent le mériter à ses yeux. Il semble attiré par Sara pour une obscure raison qui me donne des frissons de déplaisirs dans le dos. Il est une énigme à lui tout seul, bien trop de qualificatifs lui seraient approprié en plus de ceux déjà cités : intriguant, un maniaque du contrôle, brutal et sournois au passage, sans oublier exigeant. Je ne saurais pas sur quel pied danser avec cet homme, trop de regards qui font autant froid dans le dos qu'une envie subite de l'approcher et de se brûler.
La fin est brutale, laissant bon nombre de questions surtout que ce n'est qu'à ce moment précis que j'ai compris qu'il n'était pas en un seul volume. Etre dégouté à ce point me frustre. J'ai envie de savoir s'il s'agit de l'un de ces deux hommes qui étaient l'amant de Rebecca, ou bien un autre qui connait les lieux de débauche dont les deux hommes semblent très bien connaitre. Impossible de ne pas se poser de questions, impossible de rester de marbre face à ceux qui semblent être des hommes dangereux, mais si attirants…
Un livre qui se laisse lire du début et qui se précipite de plus en plus pour nous laisser au bord de la falaise, à bout de souffle, ne sachant pas ce qui va arriver à notre héroïne. Une seule chose : vivement la suite ! Mon envie d'en savoir plus sur la future relation que va engager Sara avec l'un de ces deux hommes, ce qui à bien pu se passer à Rebecca, sans oublier qui se cache derrière ce mystérieux homme dont nous n'avons pas connaissance, mais qui semble être au milieu de tout ce qui se passe. Je me languis d'en savoir plus, ce qui est bon signe.
Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/si-j-etais-elle-tome-1-lisa-renee-jones-a107725658
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Luxnbooks
  02 octobre 2014
Un énorme coup de coeur pour cette saga. Je n'en ai pas entendu beaucoup parler et c'est dommage, car j'ai totalement adhéré. J'ai toujours un peu d'appréhension en commençant une saga, car dès lors qu'on referme le livre il faut encore attendre la suite pour comprendre le dénouement et c'est tellement long d'attendre que cela en devient frustrant En commençant ma lecture, je m'attendais à passer un bon moment, mais pas à totalement succomber à cette histoire. Et pourtant ce n'était pas gagné, au départ je me suis même demandée dans quelle merde s'embarquait Sara. Sérieux qui partirait à la recherche d'une personne qu'on suppose avoir disparue ? On est pris dans un tourbillon et lâcher le livre a été une véritable torture. L'écriture nous embarque facilement dans l'histoire dès les premières pages on est dans le même état d'esprit que Sara : Mais qui es-tu Rebecca ?!
J'ai adoré le personnage de Sara, au premier abord on a l'image d'une fille fragile, avec un passé douloureux. Et l'arrivée du journal dans sa vie, va changer sa vision des choses sur de nombreux points. Décidée à découvrir le mystère Rebecca, elle se fait engager dans une galerie d'Art. Qui jusqu'à lors avait renoncé à sa passion. On découvre une Sara, beaucoup plus combative qu'on ne le pense avec un petit caractère. Son passé, lui enlève une certaine part de nativité, elle veut fuir ce qui lui est mauvais ou ce qu'elle pense être mauvais pour elle. Et c'est un des rares points négatifs de son caractère, elle a tendance à trop fuir les problèmes sans vraiment les affrontés. Elle fonce un peu dans la gueule du loup, sans étudier la question et empreinte le chemin de Rebecca.
Je déplore le manque de personnage secondaire, une confidente n'aurait pas été de trop et aurait apporté des réflexions. Dans l'entourage de Sara, se trouve deux hommes différents, mais tellement semblables en même temps. Quand ils sont dans les parages, un combat de coq fait rage et c'est ridicule mais tellement excitant. Mark le propriétaire de la galerie d'Art, m'a agacé dès le départ. Il est arrogant, sûr de lui en soit le connard par excellence. Dès les premières lignes ils semblent correspondre à l'homme du journal de Rebecca et pourtant Sara se laisse approcher par cet homme au caractère dominateur et maniaque du contrôle. Il est conscient d'intimider les femmes et se sert de leurs faiblesses pour servir ses intérêts.
A côté de ça, l'artiste mystérieux et humble mais sûr de lui : le beau Chris. La petite touche d'humour du roman, l'artiste torturé. Dès le début, il semble s'être donné pour objectif de protéger Sara, on ne comprend pas très bien cette volonté de lui venir en aide. Il est vraiment trop mignon, et pourtant il a le même caractère autoritaire que Mark, il aime contrôler les choses et ce qui lui échappe le fait se fermer. A la fois présent et effacé, il veut simplement protéger Sara des autres et aussi de lui-même. Il est à la fois adorable et agaçant, mais c'est ce qui le rend sexy.
C'est avec la boule au ventre que je termine de vous écrire mon avis, car le final m'a laissée totalement chamboulée et j'ai tellement eux du mal à refermer mon livre. Un final comme ça, ça ne devrait pas exister ! Les scènes de sexe sont vraiment soft et ça le rend encore plus érotique sans la moindre vulgarité ou gène. J'ai trouvé que l'histoire de Rebecca avait été un peu mise de côté, au milieu du roman, Sara se laisse totalement emportée dans sa nouvelle vie. J'espère que la suite apportera des réponses sur la disparition de Rebecca. Mais surtout apportera une continuité à la romance.
Lien : http://luxnbooks.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Wilea29
  24 mai 2014
J'ai gagné ce livre dans un concours et lorsque je l'ai réussis, j'ai d'abord eu l'occasion d'admirer la très belle couverture de ce roman d'un très beau bleu avec les journaux représentés dessus.
Lorsque je me suis plongé dans ma lecture, j'ai trouvé le début et les premiers chapitres un peu confus ce qui m'a perdu. Peut être est-ce volontaire puisque l'héroïne est un peu perdue après la découverte des journaux de Rebecca et elle se demande ce qui a pu lui arriver.
A partir du moment où l'héroïne, Sara, décide de travailler dans la galerie où l'auteur des journaux travaillait, le récit devient plus clair. C'est pour cela que je me demande si la confusion du début n'est pas volontaire parce qu'une fois que Sara a décidé de ce qu'elle voulait faire, la confusion disparait.
On découvre un autre monde que celui de Sara, enseignante d'anglais, dans la galerie. On rencontre des hommes riches et puissants.
La première partie du roman est centrée sur la disparition de Rebecca et la volonté de Sara de savoir ce qui lui est arrivée. Lorsqu'on rencontre Chris Merit, l'histoire se centre alors sur la romance qui apparait entre l'héroïne et Chris le célèbre peintre qui semble torturé par de nombreux secrets. C'est également une partie chaude du roman, au sens littéral du terme. C'est en fait la partie érotique du roman car l'histoire entre Chris et Sara est vraiment passionnée.
Ce roman nous présente beaucoup de mystères. Il y a le principal mystère qui est celui de Rebecca. On cherche aussi à percer les secrets de Chris. Et il y a également, celui un peu plus effacée de Ella, la meilleure amie de Sara qui est partie en escapade amoureuse mais qui ne donne plus signe de vie.
Au fur et à mesure du roman, on découvre les secrets de Sara et le monde d'où elle vient. On apprends également quelques secrets de Chris au fur et à mesure qu'il se dévoile. Néanmoins, le mystère sur la disparition de Rebecca reste complet. A la fin du roman on se pose énormément de questions et c'est pour cette raison que je pense lire la suite.
C'est un bon roman sympathique. Néanmoins j'aurais apprécié que l'auteur réponde à plus de questions dans ce premier tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Auboulevardlitteraire
  18 septembre 2014
On découvre Sara, une enseignante qui passionnée par l'art, a abandonné ses rêves. Je ne vous en dis pas plus, parce que l'histoire en soi n'est pas très originale. Donc avant de commencer votre lecture, vous devez aussi savoir que c'est le premier tome d'une saga, cela peut peut-être expliquer ce que j'ai ressenti au fil de ma lecture.
Bref, Sara a un sombre passé, une enfance torturée et c'est une femme en manque de confiance en elle et envers les autres; le personnage type. Et en face, nous avons le beau gosse de base, séducteur, torturé qui lui aussi cache un sombre passé et de lourdes blessures; là aussi, nous avons encore le personnage type. Au départ, je me suis dit, ok donc là on n'a pas quelque chose de merveilleux mais il reste encore l'histoire de Rebecca, cela aurait pu promettre un thriller-érotique sympathique (même si je ne suis ni fan des thrillers ni des livres érotiques). Donc la petite Rebecca va préoccuper les pensées de Sara les cinquante premières pages et après BIM BADA BOUM plus rien, Rebecca n'existe plus et n'a plus aucune importance. Il n'y aura plus que l'histoire d'amour de Sara et le sexe... avec toujours le même problème du dominé/dominant, qui va en premier avouer ses sentiments, briser ses remparts et avouer son lourd secret. Et c'est tout le temps pareil, c'est banal, on sait comment cela va tourner. On est tout sauf surpris. Et j'avoue que j'ai parfois eu tendance à sauter les descriptions pour simplement lire les dialogues; de toute manière ce n'était pas comme si l'écriture était très recherchée.
Mais attention, comme il s'agit d'un premier tome nous avons le droit à un petit suspense à la fin qui je dois dire, n'est pas non plus très original...
En conclusion, malgré tous ces points négatifs et un début long à démarrer la lecture est par la suite un peu plus entraînante mais ce n'est pas non une lecture qui me marquera. Cependant grâce à son écriture plutôt simple et à l'ambiance que l'auteure parvient à mettre en place cela reste une sympathique lecture détente.
Lien : http://auboulevardlitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Avoslivres
  06 mai 2014
Mon avis est partagé. Mon "Moi" romantique et fleur bleue n'a pas vraiment adhéré aux personnages, ni envers l'héroïne, ni Chris Merit, et encore moins Mark Compton. Malgré cela, mon "Moi" curieuse a trouvé que cette histoire était très bien menée, tout au long de ce premier tome, à travers les chemins sinueux de la passion et des mystères entourant chaque personnage, à la perfection.
Dès les premières pages, j'ai ressenti une sorte de sentiment mitigé entre l'envie de hurler à l'héroïne de s'enfuir en courant, notamment au moment où elle rencontre Mark, et un sentiment d'avidité afin de savoir ce qu'il s'était réellement passé pour Rebecca.
Au début du livre, j'ai trouvé que Sara était un peu fade et sans réelle conviction..... Ce qui me faisait hérisser les cheveux dès que je la voyais se faire dominer par son nouveau patron au regard de glace. (Oh Seigneur, que je déteste le personnage de Mark....). Mais au fur et à mesure que l'histoire suit son chemin, on ressent cette légère envie qu'elle a à ne pas se laisser faire. Par conséquent, j'ai trouvé que l'auteur mettait beaucoup plus en avant le personnage de Chris Merit, qui, pour moi, ressemble plus au personnage "clé" de l'histoire. Il a attisé en moi un immense désir d'en apprendre plus à son sujet. Sa personnalité est très changeante, on ressent une blessure profonde chez lui et j'attends avec impatience la suite pour savoir de quoi il en retourne.
Rebecca est aussi un personnage que j'ai envie de connaître. Comment en est-elle arrivée là ? Que s'est-il passé réellement ? Où est-elle ? Ce fil conducteur a fait son effet, il est certain que la suite promet quelque chose d'intéressant !

Pour conclure, pas de papillon dans le ventre et un sourire béat. Évidemment que non. Mais je ne pense pas que c'était, non plus, l'effet que recherchait l'auteur. L'atmosphère est tendue et sombre et pour chaque page tournée, il me semblait être à l'affut de LA catastrophe du siècle, DU moment où mes cheveux dressés sur la tête auront eu raison de me souffler que ces hommes étaient des enflures... En bref, j'avoue avoir été captivée, non sans penser qu'il est dommage de voir la "domination masculine" (façon 50 shades of grey) être aussi présente....
Au plaisir de lire la suite !
Lien : http://avoslivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   01 mai 2014
« J’ignore combien de temps je reste plongée dans ce débat intérieur, mais lorsque je reprends mes esprits, j’ai l’impression d’avoir été rouée de coups. Je me sens tendue et exposée.
Je m’efforce de retrouver mon sang-froid et je compose le numéro de Ricco pour la dixième fois de la journée, espérant que l’heure tardive jouera en ma faveur. Je tombe de nouveau sur le répondeur…

… Je remets mon téléphone dans mon sac et je rassemble mes notes au sujet de Rebecca. Sur l’une des feuilles figure le numéro du propriétaire de son immeuble. Ou de ce que j’imagine être son immeuble. Je fixe mon téléphone et envisage d’appeler, mais je me ravise aussitôt. J’ai appris la leçon. La galerie est équipée de caméras. Je ne dois pas non plus oublier…

… Un bruit de pas.
Quelqu’un est là, avec moi…»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   01 mai 2014
« Je me surprends à rire librement, je ne m’étais pas rendu compte que j’étais tendue à ce point, que j’étais au bord du gouffre. Je suis stupéfaite que cet inconnu soit parvenu à me désarmer aussi facilement. Nos rires s’évanouissent et l’air se charge d’une électricité qui me coupe le souffle. Nos regards sont liés et une vague brûlante m’envahit. J’ai envie de cet homme, mais nous ne jouons pas dans la même cour. Je le sais. Pourtant, mon corps semble s’en moquer. Je ne suis qu’une femme comme les autres, une enseignante qui retournera bientôt à ses salles de classe. Lui est incroyablement talentueux, il possède une fortune de plusieurs millions de dollars, il à vu des choses que je n’ai fait qu’imaginer à travers mes lectures. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   19 avril 2014
Dangereux.

Depuis des mois, mes rêves et mes cauchemars sont hantés par la perfection avec laquelle il personnifie ce mot. Aux portes de la conscience, je me perds dans une réalité alternée où son parfum musqué me saisit, où je sens son corps ferme contre le mien. Je devine alors le goût sucré et sensuel de sa peau sur mes lèvres – comme du chocolat, une invitation délicate à m’accorder une nouvelle bouchée. Puis encore une autre. Si délicieusement bon que j’en ai oublié le prix de la complaisance. Car la complaisance a un prix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lauraseillerlauraseiller   23 août 2015
La peur est bien plus agréable que l’ennui. Ne pas savoir de quoi sera fait le lendemain est bien plus stimulant qu’être certaine que chaque jour ressemblera à celui d’avant. Aucun espoir, aucune passion.
Commenter  J’apprécie          40
Ninie067Ninie067   27 mai 2014
Je suis bien trop troublée par les doigts de Chris, intimement mêlés aux miens tandis que nous suivons Mark ou plutôt, tandis qu’il me traîne derrière lui. Son geste a quelque chose de possessif et j’ai l’impression d’être un jeton qu’ils utilisent pour se livrer bataille. À présent, c’est moi qui suis furieuse. En fait, je suis terrifiée et mon cœur est sur le point d’exploser.

— Que faites-vous ? dis-je en tentant de me libérer.

Il continue à marcher en me lançant un bref regard.

— Ce que je suis venu faire ici : je vous protège.

Je reste sans voix face à cette réponse ridicule. Pourquoi cet instinct protecteur ? Si je ne le tire pas par le bras, si je n’exige pas des explications, c’est uniquement parce que nous sommes en public. Mon esprit est en ébullition tandis que je cherche un autre moyen de lui échapper avant de me retrouver piéger dans l’un des bureaux, entre eux deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : intimitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
299 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre

.. ..