AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782352945574
672 pages
Éditeur : Bragelonne (23/03/2012)
4.07/5   130 notes
Résumé :
La Roue du temps précipite sa course. Les compagnons sont lancés à la recherche du Cor de Valère, l'artefact mythique capable de ressusciter les morts... Mais ce qui sortira alors des entrailles de la terre dépendra de la véritable allégeance du propriétaire de l'instrument. Légion de démons ou de héros, que surgira-t-il du coeur de Rand ? Et faire se relever les héros des temps passés suffirait-il même à repousser les armées qui se dressent contre lui et ses amis ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 130 notes
5
6 avis
4
9 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Tachan
  24 octobre 2019
Je sais que c'est peut-être la nostalgie qui parle mais je me suis encore plus régalée que lors de la relecture du tome 1 ici. J'ai eu l'impression que petit à petit l'auteur trouvait son style en dehors de son hommage à Tolkien, qu'il complexifiait son série et jouait très bien des multiples personnages qu'on a déjà rencontrés et des différents pôles occasionnés.
Nous reprenons l'histoire juste après la fin du tome 1 et de l'affrontement de Rand qui lui a révélé ses pouvoirs. Celui-ci refuse d'admettre qu'il pourrait être le Dragon réincarné. Il a peur de sa capacité de canaliser et décide de s'éloigner de tout le monde pour ne pas leur faire du mal. Il en résulte un comportement assez agaçant de sa part et la mise en avant de ce personnage par l'auteur n'arrange rien. Je trouve que Jordan force un peu trop le trait sur son immaturité, son côté têtu et fonceur. Mais heureusement il ne s'arrête pas là, Rand a aussi bon coeur et pour aider ses amis, il va donc se mettre en quête du Cor de Valère et du poignard de Mat qui ont été volé à leur barbe. Il en résulte un tome plein d'aventures, où on va être encore ballotés d'une contrée et d'une ville à une autre, le temps de moments épiques.
J'ai beaucoup aimé la façon dont Jordan a géré son récit. Il a parfaitement su mélanger action et développement de son univers. Les aventures que vivent Rand et ses amis sont passionnantes mais en même temps on découvre de nouveaux pays, de nouvelles coutumes, de nouveaux personnages, de nouveaux pouvoirs, etc. C'est très riche. de plus, il n'y a pas que cette quête dans ce tome l'histoire se tourne aussi beaucoup plus du côté des Aes Sedai que rejoignent Egwene et Nynaeve, ce qui ouvre un pan passionnant de l'histoire. En effet, elles introduisent une dimension de politique et de complot que j'ai adoré, tout en saupoudrant le tout d'une touche de vie en pensionnat à la Poudlard avec ses épreuves et ses personnages détestables. C'était très bon.
Les personnages restent nombreux. On aurait pu croire que ce serait difficile de les suivre mais ce n'est pas le cas. Robert Jordan passe très bien de l'un à l'autre, leur donnant à chacun la part belle, aussi bien les anciens que les nouveaux ou ceux que l'on retrouve. Rand part avec Mat et Perrin aux côtés d'Ingtar et Hurin (clin d'oeil à Tolkien ?) et ces derniers ont leur part dans sa réussite. Egwene et Nynaeve retrouvent Elayne et Min à Tar Valon et ces dernières leur seront très utiles pour se sortir du guêpier où elles vont se fourrer. Quant aux Aes Sedai qu'on rencontre, chacune est plus charismatique que l'autre dans son genre, l'Amyrlin en tête. Il me tarde déjà de plus les retrouver dans les prochaines tomes car si ici l'action prime souvent, la politique n'est jamais bien loin et ça va continuer !
Dans les petites nouveautés, en plus de l'arrivée en force des femmes de Tar Valon, j'ai beaucoup aimé les petites avancées sur Rand et "son passé", ainsi que sur la prophétie du Dragon Réincarné, et le rôle subtil d'une certaine Réprouvée. J'ai trouvé l'utilisation des voies et autres portes passionnante. J'ai adoré découvrir le mode de vie des Seanchans, avec leurs damanes tenues en laisse. Toutes ces petites choses et bien d'autres viennent vraiment enrichir l'univers de la série et lui donner sa couleur propre.
En conclusion, j'ai à nouveau été happée par l'univers de la Roue du temps. Celle-ci tourne plus vite que dans le premier tome et l'aventure nous embarque encore plus. Alliant quête classique, découverte de cultures différentes et politiques Aes Sedai et Daes Dae'mar, le récit devient de plus en plus passionnant et difficile à lâcher. Jordan se détache petit à petit de Tolkien dont il s'est fortement inspiré pour créer son propre univers bien plus complexe dans ce qu'il offre directement aux lecteurs, tout en restant très accessible à la lecture. Je suis fan !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
irwingeltime
  04 décembre 2017
Le premier tome de la Roue du Temps m'avait transporté dans un univers si magique, si captivant, si palpitant, et entièrement hors du commun... que je craignais que la suite ne puisse ne serait-ce qu'arriver à la cheville du premier tome ; eh bien, ce fut une somptueuse surprise lorsque je me rendis compte, dès les premières pages, que Robert Jordan n'avait en rien perdu le souffle exceptionnel qui caractérise sa plume.
Les héros se sont avérés toujours d'un réalisme rare en fantasy, notamment au niveau du fait qu'ils doutent de leurs actes; qu'ils se demandent à qui ils doivent accorder leur confiance ; la distinction entre le Bien et le Mal est plus flou que jamais, il est difficile de définir deux camps : il y en a en réalité une infinité...
La quête des personnages est encore plus palpitante que dans L'Oeil du Monde, sachant que l'univers de ce monde y a déjà bien été explicité - et encore, on en découvre de nouvelles facettes...
J'ai réussi à éprouver un véritable attachement pour tous les personnages, de l'ex-apprenti forgeron embarrassé Perrin, à la colérique Nynaeve au caractère haut en couleurs !
En conclusion, ce second volume s'est avéré aussi exceptionnel et envoûtant que le premier ; et je pressens une entrée dans une longue quête...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
BlackWolf
  06 mai 2013
En Résumé : J'ai passé un bon moment de lecture avec ce second tome de ce cycle qui nous offre une histoire efficace, bien mené et plaisante à lire ou on tourne les pages avec plaisir pour découvrir la suite malgré une certaine longueur et une impression un peu de tourner en rond dans le dernier tiers du roman. Un second tome qui révèle son lot de révélations et de surprise et qui offre une conclusion efficace et plaisante. L'univers est l'un des points forts se révélant dense, travaillé et complexe et continue à se dévoiler de façon passionnante au lecteur au fil des pages. Les personnages sont toujours attachants et on suite leurs aventures avec plaisir malgré parfois certains traits de caractères ennuyeux et toujours ce sentiment de supériorité ultime chez les femmes et le fait qu'elles sont toutes top model. La plume de l'auteur est toujours aussi travaillée et fluide et nous plongea facilement dans son histoire pleine d'aventures et d'embûches. Un second tome qui possède, certes, ses défauts, mais se révèle toujours aussi efficace et prenant. Je lirai en tout cas la suite avec plaisir.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://blog-o-livre.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Kelith
  24 octobre 2012
Même si j'ai mis un siècle à le lire, j'ai globalement apprécié cette suite. Cependant, ce fut parfois long, très long. Et vu que c'est un pavé, ça finissait par devenir quelque peu décourageant.
Les travers de certains personnages ont d'abord commencé à me sortir par les yeux, pour rester polie. Notamment la naïveté de Rand, son aveuglement et le fait qu'il mette tout sur le dos des Aes Sedai. Nynaeve, que j'apprécie pourtant énormément, m'a également tapé sur les nerfs (moins que Rand cependant) à passer son temps à TOUT mettre sur le dos de Moraine (décidément, ça devient récurrent chez les personnages ce genre de choses...). Parce que, je veux bien que Moraine ait bon dos, m'enfin quand même, on atteint parfois des sommets de mauvaise foi.
Sans compter Mat qui, loin de retrouver sa joie et ses farces du début du premier tome, plombe encore plus l'ambiance. Il passe son temps à râler. Les moments où on a l'impression de le retrouver (avec quelques répliques plutôt drôles) se comptent sur les doigts d'une main, et encore...
D'ailleurs, le trio d'amis formé par Rand, Mat et Perrin paraît moins lié qu'avant et c'est bien dommage. C'était un aspect que j'appréciais. Lan et Moiraine sont également beaucoup moins présents que dans le premier tome. C'est d'autant plus dommage que les rares fois où on a droit au point de vue de Moraine dans ce tome, c'est intéressant (et de toute façon, tant que ça me faisait quitter celui de Rand, je vous assure que je n'allais pas faire ma difficile...).
Le deuxième aspect qui a alourdi ma lecture, c'est que ce tome traîne énormément en longueur. D'autant que j'ai eu également du mal avec les phrases à rallonge de l'auteur. La fatigue ajoutant, je devais parfois relire plusieurs fois la même phrase avant de tout saisir. Et puis j'ai trouvé que ça tournait pas mal en rond en fait. Surtout du côté de Rand en réalité (encore lui, je sais...).
Rand évolue surtout aux yeux des autres. Parce qu'à l'intérieur, il ne se passe pas grand chose. Il passe son temps à se voiler la face et à répéter constamment qu'il n'est pas le Dragon Réincarné et qu'il ne se laissera pas manipuler par les Aes Sedai. C'est vraiment gavant à la longue... Ce qui m'a aussi agacé avec Rand, c'est le nombre de filles qui tombent sous son charme. En même temps, l'auteur est plus responsable que son personnage de ce côté-là. Car Monsieur se retrouve avec en tout et pour tout quatre prétendantes. Non mais faut pas abuser ! Et en plus voilà que ça parle de se "partager" Rand. Euh ouais... ben ça va pas le faire pour moi. Autant lui ouvrir un harem à ce rythme.
Les personnages sont également bien crédules... (que ce soit les filles ou les garçons). On voit arriver les pièges gros comme une maison et eux se débrouillent toujours pour tomber en plein dedans. Il y a des moment où on se demande franchement s'ils ne le font pas exprès...
C'est finalement la partie du roman concernant les filles (Nynaeve, Egwene, Min et Elayne) qui m'a paru la plus intéressante. On tourne moins en rond avec elles et les pauvres vont en baver. Ce ne sont pas des demoiselles en détresse, elles sont dans l'action et sont tout à fait capables de se débrouiller sans hommes. Et ça, j'avoue, en tant que fille, ça fait plaisir.
On découvre également énormément de choses. Et ça j'adore ! le monde construit par Robert Jordan est gigantesque ! Et j'aime également le fait que l'on voit plusieurs intrigues démarrer dans ce tome. Elles semblent toutes destinées à se rejoindre et ça donne plus qu'envie de lire la suite, pour voir comment tout va s'assembler.
Pour finir, j'avoue que quand je lisais des chapitres du point de vue de Rand, j'avais tendance à lâcher le bouquin. Surtout que ce sont les plus longues parties...
Heureusement les points de vue sont suffisamment nombreux et le regard de nouveaux personnages viennent enrichir le roman. Surtout qu'ils ne servent pas qu'à remplir le roman, ils sont réellement utiles à la compréhension de l'univers de Robert Jordan et nous permettent d'en découvrir encore plus (et notamment à croiser les intrigues naissantes entre elles).
Reste que les cinquante dernières pages sont sans doute les plus captivantes. On alterne les différents points de vue plus rapidement, le récit paraît du coup plus dynamique et l'action se fait en plus une place de choix.
Lien : http://lesvictimesdekelith.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Readingintherain
  11 avril 2012
Bon, il faut l'avouer, j'ai été carrément attirée par le slogan super vendeur de Bragelonne : « Si vous ne deviez lire qu'une seule série de fantasy en dehors du Seigneur des Anneaux ». En plus, les sites spécialisés criaient depuis des années au vandalisme à cause de l'ancienne traduction et je sentais toute une douceur et une appréciation à la lecture de cette nouvelle adaptation. Moi qui aime ce genre (même si je fais semblant de le détester et de le mépriser, snobitude de libraire oblige) je me suis jetée avec voracité sur cette nouvelle série que je n'avais pas lue pour raison de trente tomes parus en poche (oui, oui, flemmasse, j'assume). Et là, je me suis retrouvée face à l'un de ces phénomènes qui agacent le fou qui partage ma vie : j'ai aimé. Et en même temps j'ai pas aimé. Ça m'arrive souvent, j'ai faim et j'ai pas faim, j'ai sommeil et j'ai pas sommeil, j'ai chaud et j'ai froid.

Là, j'ai aimé l'histoire, les personnages… mais j'ai pas aimé le rythme ni les répétitions. Exemple. Rand, là, j'l'aime bien! Et Perrin aussi! Mais à CHAQUE FOIS que Perrin croise une fille il dit que Rand s'en serait mieux sorti, parce qu'il s'en sort bien avec les filles. Et à CHAQUE FOIS que Rand croise une fille il dit que Perrin s'en serait mieux sorti, parce qu'il s'en sort bien avec les filles. Et bon, la première fois, c'est rigolo : « haaan, les ados, c'est drôle, ils croient tous les deux être nuls avec les filles ». La deuxième fois, c'est bizarre. A partir de la troisième fois, c'est lassant.

Au niveau du rythme, c'est bizarre. C'est à la fois super rapide parfois (des ellipses temporelles de malade, des batailles en quatre phrases) et d'autres… ça s'étire… sur des pages… et des pages… et c'est long. du coup c'est long à lire (oui, du coup aussi c'est rentable au niveau prix de la page / temps passé dessus, je sais mais bon) et on y prend du plaisir mais, parfois, on s'ennuie aussi. On a vite tendance, je trouve, à passer à autre chose. Moi je me force, parce que j'ai envie de connaître la suite, cela dit. Mais du coup je me pose la question de savoir si je vais ou pas lire la suite. Parce qu'en même temps c'est quand même franchement un monument de l'heroic fantasy, retraduit de main de maître, que la suite m'intéresse et que je voudrais bien savoir avec laquelle des trois filles il va finir (j'ai mon avis sur la question, hein, croyez pas) et comment est-ce qu'il va poutrer le méchant à la fin, mais … ben, j'sais pas, c'est long… Et quatorze tomes longs… En fait, à la fin du premier, je me suis même demandé si c'était pas une intégrale, y'avait une fin à peu près plausible, c'est dire.

Bref, on va voir lors de la parution du tome 3 (en juillet me susurre à l'oreille le charmant CM de Bragelonne) si je repars à fond dedans ou si non, décidément, ça ne le fait pas. Mon cher et tendre préférerait que non pour de sombres histoires d'espace sur les étagères. Ma foi, on verra bien.
Lien : http://www.readingintherain...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
GaladrielGaladriel   01 août 2013
Loial, Hurin et Selene regardaient Rand, mais ils ne semblaient pas voir la glorieuse lumière du cristal.
Le jeune homme tenta de repousser le vide, qui se révéla dur comme du granit. Un cocon de vide impossible à briser, comme les murs d'une prison. Le chant du saidin et celui du globe de cristal pénétraient jusque dans la moelle de ses os. Mais Rand refusait de céder, puisant de la force jusqu'au plus profond de lui-même.

*Je ne veux pas... *

-Rand !

*A qui appartient donc cette voix ?*

Au plus profond de lui-même, au coeur même de son être...

*...Ne veux pas...*

-Rand !

La chanson l'envahissait, emplissant le vide.
Le contact de la pierre, chauffée au rouge par un soleil de plomb et glacée au coeur d'une nuit impitoyable...

*...Pas...*

La lumière submergea Rand, l'aveuglant.

-Jusqu'à ce que l'ombre s'efface, murmura-t-il, jusqu'à ce que l'eau ne coule plus...

Le Pouvoir coulait en lui, et il ne faisait plus qu'un avec le globe.

-...Souriant dans les Ténèbres...

Le Pouvoir lui appartenait. Oui, il lui appartenait !

-...Hurlant son défi avec son dernier souffle, et prêt à cracher dans l'oeil du Faiseur d'Aveugles...

Le Pouvoir de Disloquer le Monde.

-...Le jour du Jugement Dernier !

L'ultime mot sortit de la gorge de Rand comme un cri primal. Aussitôt, le vide se dissipa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
GaladrielGaladriel   29 juillet 2013
-Certains hommes, dit-elle en continuant ses soins, cherchent la grandeur alors que d'autres sont contraints de l'accepter. Dans la vie, il vaut mieux choisir qu'être choisi, Rand. Quand il cède à la contrainte, un individu ne peut plus jamais devenir son propre maître. Quand on tire ses ficelles, il faut qu'il exécute la volonté du marionettiste...

Rand dégagea sa main. La blessure semblait presque guérie, comme si elle datait d'une bonne semaine.

-Que veux-tu dire ? demanda-t-il à sa nouvelle amie.

Selene lui sourit et il baissa les yeux, honteux de lui avoir repris sa main ainsi.

-Je parle du Cor, bien entendu... (La jeune femme reboucha la fiole et la remit à sa place.) Si tu le trouves, il te sera impossible d'échapper à la grandeur et à la gloire. Mais les accepteras-tu, ou faudra-t-il te les imposer ? Toute la question est là...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeScribouillardLeScribouillard   19 décembre 2017
L'aubergiste, une femme maigre aux cheveux grisonnants, affichait un sourire commercial qui devait à lui seul expliquer une partie de ses rides.
Commenter  J’apprécie          30
TachanTachan   25 octobre 2019
La mort est plus légère qu'une plume, le devoir plus lourd qu'une montagne.
Commenter  J’apprécie          60
lehibooklehibook   20 décembre 2019
-Votre Maître st là , annonça le Myrddral , sa voix évoquant le crissement d'une peau de serpent rampant dans la poussière.A terre, vermine humaine! Rampez, immondes limaces , si vous ne voulez pas que son sombre rayonnement vous aveugle et vous consume!
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Robert Jordan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Jordan

La roue du temps de Robert Jordan : bande-annonce
À l'occasion de la sortie du tome 6 de La roue du temps aux éditions Bragelonne, nous vous proposons une version légèrement corrigée du trailer. La roue du temps tourne et les Âges passent,...
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1813 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre