AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330034733
388 pages
Éditeur : Actes Sud (01/10/2014)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Lieve Joris appartient à l’univers littéraire de Bruce Chatwin, V. S. Naipaul, Ryszard Kapuscinski, celui de Nicolas Bouvier et de Blaise Cendrars. Depuis plus de trente années elle quitte régulièrement l’Europe pour tenter de saisir l’extrême complexité du monde.
Sur les ailes du dragon raconte ses plus récents voyages, son va-et-vient entre Dubaï, la Chine, l’Afrique du Sud et le Congo afin de rencontrer Africains et Chinois – pour tenter de comprendre leur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
phildec
  02 novembre 2014

Un reportage journalistique sur les liens humains entre l'Afrique et la Chine. L'auteur nous invite avec elle au gré de ses rencontres à Dubaï, Guangzhou, Beijing, Shanghaï, l'Afrique du Sud et le Congo. On plonge dans des vies qui évoluent sur deux continents : les africains attirés par la Chine essentiellement pour des raisons commerciales et les chinois qui sont aussi attirés par la culture et le mode de vie africains. Deux cultures qui peinent à se comprendre mais qui se réunissent sur l'autel du commerce international, pas celui des multinationales à l'origine des dérives bien connues de la mondialisation, mais le commerce à l'échelle des petites entreprises individuelles ou familiales, des boutiquiers qui font de l'import/export en partageant un container sur un grand cargo.
Il est captivant de suivre ces hommes et ces femmes dont on fait peu état dans les médias mais qui sont tant d'acteurs du monde globalisé, de pouvoir observer d'une certaine distance, propice à la réflexion, les problèmes d'intégration et les barrières culturelles que peuvent vivre tous les hommes aux quatre coins de la planète.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Marie987654321
  29 décembre 2019
Lieve Joris nous emmène dans l'univers complexe de la mondialisation...pas celle des multinationales, du CAC 40 et des mouvements financiers accessibles aux seuls initiés, mais celle des hommes et des femmes qui commercent, qui échangent et qui voyagent. Elle les accompagne à Dubaï , en Chine, en Afrique du Sud, au Congo. Elle partage un peu leur vie ; quitte à être quelque peu envahissante.
En Chine, elle va rencontrer des africains qui viennent pour le commerce, friands des produits à bas coût qu'ils revendront dans leur boutique; qui y font leurs études ou que les circonstances de la vie ont poussé à s'établir là; exilés nostalgiques ou résignés. Elle rencontre aussi des chinois qui vont partir en Afrique, parfois inquiets de ce qu'ils vont trouver, ou qui en reviennent avec des souvenirs divers ou encore des universitaires spécialistes de la culture africaine.
Il y a Cheikna, commerçant malien vivant au Congo; Li Shudi, chinois d'Afrique du Sud "qui ressemble à un Afrikaner en tenue de safari" qu'elle rencontrera dans les deux pays; Maggie, employée à l'ambassade de Namibie ; Albert, fils ambassadeur rwandais et dirigeant du Rwanda Development Board en Chine; Jacques, congolais ex-étudiant en Chine et qui y dirige une société espagnole; Théodore, étudiant congolais des beaux arts un peu égaré dans sa vie chinoise; Joseph, seul étudiant noir de l'Institut d'études africaines de Jinhua; le professeur Li Baoping, victime d'un vol d'ordinateur portable dans un bus camerounais avec tout son matériel de recherche; Richard commençant chinois établit au Cap où il emploie des congolais .... et tant d'autres qui traversent ces pages fourmillantes de vie.
Ces portraits et ces histoires de vie nous montrent les différentes facettes et les différentes couleurs de ces relations pas toujours simples.
C'est un tableau nuancé mais sans concession qui se dessine sous nos yeux avec un débordement d'énergie vitale mais aussi les difficultés, les incompréhensions culturelles et le racisme. Les représentations de certains chinois sur les africains sont proprement déroutantes au XXIeme siècle : par exemple telle mère de famille ne veut pas que son fils parte travailler en Afrique car il va devenir noir , ou encore tel étudiant qui demande ingénument à un africain si c'est vrai qu'ils vivent dans des arbres en Afrique. Certains africains pensent, de leur côté, qu'on peut tout acheter en Chine, y compris des organes. Ils ne comprennent pas ces hommes qui travaillent tout le temps sans jamais prendre le moindre temps pour un peu de plaisir, pour le simple échange humain.
Mais, il s'agit surtout d'un monde actif, remuant , plein d'énergie, en pleine bagarre pour améliorer son quotidien et trouver une place ; toute une richesse de relations économiques et humaines qui se créent et se développent en dehors de l'Occident. En cela ce témoignage est passionnant et riche d'enseignements mieux savoir comment change le monde, comment se construit la Chinafrique, ce que font les chinois en Afrique et les raisons qui les y poussent.
Lieve Joris a cette qualité remarquable de s'effacer devant le monde qu'elle raconte : elle parle d'eux, de leur histoire, de leur témoignage, pas de son voyage à elle, comme cela arrive parfois à certains écrivains du voyage. Elle ne juge pas mais essaie d'être fidèle à ceux qui lui ont accordé de leur temps ( en tout cas je le crois en la lisant) sans cacher parfois les côtés sombres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
Bibliobs   23 décembre 2014
Il était temps, en effet, que quelqu'un renverse la perspective et dise l'énergie, les ambitions, les souffrances individuelles qui accompagnent ce nouvel âge colonial.
Lieve Joris le fait avec l'intelligence et l'humilité des meilleurs écrivains itinérants: en donnant la parole à des dizaines de personnages qui, passés d'un continent à l'autre, découvrent le racisme et l'exil.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Lexpress   20 octobre 2014
La Belge Lieve Joris suit les tribulations du continent noir à Canton, Pékin ou Shanghai. La mondialisation comme vous ne l'avez jamais lue.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Liberation   06 octobre 2014
Le résultat, pour un Européen, est déstabilisant : il découvre la Chine par les yeux des Africains, l’Afrique par les yeux des Chinois. Il voit tout un monde d’échanges se développer sans l’Occident, sur les lieux de ses fantômes, avec une énergie, une mobilité, une passion et une mélancolie qu’il n’imaginait pas forcément [...].
Lire la critique sur le site : Liberation

Lire un extrait
Videos de Lieve Joris (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lieve Joris
Lieve Joris - Sur les ailes du dragon A l'occasion des Correspondances de Manosque 2014, rencontre avec Lieve Joris autour de son ouvrage "Sur les ailes du dragon, voyages entre l'Afrique et la Chine" aux éditions Actes Sud. Récit traduit du néerlandais par Arlette Ounanian.
autres livres classés : afriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox