AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La frontière invisible (11)

Nastie92
Nastie9205 mars 2017
Comment se fait-il qu'il n'y ait qu'un seul mot, "amour", pour exprimer ce que j'éprouve à la fois pour mes amis, pour ma mère, pour toi, alors qu'on peut dire revolver, pistolet, fusil, carabine, mitraillette, automatique, arquebuse, mousquet, pour désigner une arme à feu ?
Commenter  J’apprécie          212
Nastie92
Nastie9226 février 2017
Savez-vous ce qu'est le bonheur ? Le bonheur à l'état pur ? Ce n'est pas le moment où l'on obtient quelque chose, ni celui où un événement se produit. Non, le bonheur à l'état pur, c'est l'instant précédent, le moment où l'on découvre qu'on va y accéder. C'est le moment où une bouche d'adolescent se rapproche d'une autre pour l'embrasser, et que cet adolescent prend conscience qu'il aimera peut-être cette autre personne pour le restant de ses jours. C'est le mathématicien qui s'écrie "Eurêka !" en résolvant soudain ce théorème qui résistait au monde scientifique depuis des années. C'est l'instant où le marathonien aux Jeux olympiques se retourne - en vue de la ligne d'arrivée - et constate qu'il a suffisamment d'avance pour gagner. C'est le moment où une femme comprend que dans quelques mois elle tiendra un bébé dans ses bras : le sien.
Commenter  J’apprécie          195
Nastie92
Nastie9201 juillet 2017
En montagne, il n'y a plus de nom, ni d'âge, ni de titres. L'altitude fait tomber les masques et notre véritable personnalité se révèle. Impossible de dissimuler l'homme que nous sommes profondément et que, bien souvent, nous ne connaissons même pas. À 8 000 mètres d'altitude, il ne reste que les muscles et l'expérience.
Commenter  J’apprécie          170
Nastie92
Nastie9204 juillet 2017
J'aime courir vite, entendre ma respiration haletante. J'aime la vitesse et je déteste perdre du temps. Je déteste marcher en ville. Pourquoi marcher alors qu'on peut courir ? J'aime me sentir comme un animal, comme un chamois qui grimpe un sentier ou une montagne avec légèreté, en sentant la fatigue gagner mes muscles et mes poumons distribuer l'oxygène dans tout mon organisme.
Commenter  J’apprécie          130
Nastie92
Nastie9218 avril 2017
J'ai vu des gens pratiquer la spéculation immobilière en invoquant l'avenir de leurs enfants, sans jamais trouver un moment pour jouer avec eux.
Commenter  J’apprécie          130
Nastie92
Nastie9226 juin 2017
-Tu veux parler ?
- Non. J'aime le silence, j'admire les gens qui n'ont pas peur du silence. Parler pour parler, c'est fuir nos peurs et nos défauts, car c'est uniquement dans le silence que nous nous retrouvons face à eux.
Commenter  J’apprécie          110
Funrider
Funrider14 avril 2016
Ma montagne est ma maison, c’est ici que je suis né et que j’ai grandi, où j’ai souffert et où j’ai ri. Ici, je me sens en sécurité quand je suis seul. C’est ici que je veux continuer de rêver.
Commenter  J’apprécie          30
zarline
zarline08 mars 2017
Oui, être libre, c'est décider avec le coeur quelles sont nos propres chaînes et les accepter avec notre raison.
Commenter  J’apprécie          20
Nastie92
Nastie9204 juillet 2017
J'aime courir vite, entendre ma respiration haletante. J'aime la vitesse et je déteste perdre du temps. Je déteste marcher en ville. Pourquoi marcher alors qu'on peut courir ? J'aime me sentir comme un animal, comme un chamois qui grimpe un sentier ou une montagne avec légèreté, en sentant la fatigue gagner mes muscles et mes poumons distribuer l'oxygène dans tout mon organisme.
Commenter  J’apprécie          00
Renoncule
Renoncule22 mars 2017
Ainsi, après une dizaine de soirées, sans que je m'en aperçoive, l'ennui a laissé place à un état de paix intérieure. Je ne le crains plus, je n'ai plus peur de devoir chercher anxieusement une manière d'occuper ces six heures de liberté tous les après-midi. J'apprécie le temps qui lambine, je vois les choses différemment. J'observe tout très attentivement: les montagnes, les voisins, mes compagnons et moi aussi... Moi, hier et aujourd'hui. Je le fais calmement, sachant que je suis plus prisonnier du temps, que je peux conjuguer les verbes à ma guise et ajouter tous les compléments et les subordonnées qui me plaisent à mes phrases. Sans ma montre, je suis passé de la recherche de l'essentiel à l'approfondissement du superflu, aux choses que nous remettons à plus tard, que nous n'obtenons jamais et qui nous gâchent la vie.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

    Autres livres de Kilian Jornet (1)Voir plus




    Quiz Voir plus

    Noms de famille et la nature

    Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

    Dubreuil
    Bosh
    Combescure♧
    Wood

    10 questions
    67 lecteurs ont répondu
    Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre