AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782842194987
128 pages
La Baleine (13/10/2011)
2.38/5   8 notes
Résumé :
Entre Cheryl qui batifole, les pieds de porc touchés par la granule, et le reste dont il vaut mieux ne pas parler, Gabriel a des raisons d’avoir envie de changer d’air. Embarqué sur la République, la péniche que Claire et Bernard partagent avec leurs enfants et leurs chats, à se balader sur l’Escaut et à se refaire une santé... le Poulpe trouverait la vie de nouveau belle et calme si Mélusine, la blanche chatte de ses hôtes, n’était prise, de dimanche en dimanche, d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Rodin_Marcel
  08 juin 2015
Jouet Jacques - "Cris de mes chats le dimanche" – éd. La Baleine, 2011 (ISBN 978-2842194987) - publié dans la série "Le poulpe"

Publié dans la série "Le poulpe", collection dirigée et initiée par Jean-Bernard Pouy qui est à lui seul une référence. Chaque roman, structuré autour du même héros, Gabriel Lecouvreur surnommé "le poulpe" est écrit par un auteur différent.
Intrigue : la péniche "la République" qui circule sur l'Escaut, avec une échappée vers la Sambre, à cheval entre la France et la Belgique. Malheureusement, l'auteur nous fait encore le coup de l'enquêteur à la limite du coma éthylique (sempiternel cliché du roman policier, d'origine états-unisienne), dans le désespoir, mais qui drague tout de même. Redresseur de torts.
Décevant.
Commenter  J’apprécie          20
BobDarwin
  16 janvier 2012
Dans ce livre, je n'ai pas reconnu Gabriel Lecouvreur dit le Poulpe
La construction de l'énigme et les propos tenus par les personnages sont pauvres ou alors je ne comprend rien à la poésie
Dommage, je suis un passionné du Poulpe et là, je suis tombé bien bas !
Je le déconseille à toute personne qui veut découvrir cette passionnante série.
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar
  01 mars 2021
Gabriel a besoin de changer d'air et se retrouve embarqué sur l'Aliona, la péniche que Claire et Denis partagent avec leurs enfants et leurs chats. le Poulpe doit mener une enquête pour expliquer un étrange phénomène. Les chats semblent hystériques au moment même où un meurtrier sévit
L'histoire se passe à bord d'une péniche, sur les canaux du nord de la France et de la Belgique, ce qui crée une ambiance assez originale. Mais l'intrigue est quasiment inexistante et l'écriture est très décevante, avec notamment des dialogues assez lourds construits sur des homonymies ou des jeux de mots. Malgré tout, cela pourra peut-être intéresser les inconditionnels de la série, cett nouvelle enquête du poulpe par un poéte, membre de l'Oulipo.

Lien : https://collectifpolar.com/
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2016
La nostalgie de l’Occupation. Tu sais, quand on dit l’Occupation, en Belgique, chez nous, c’est autant 14-18 que 40-44. Aucune espèce de scrupule, en plus. Et soutenu au travail par on ne sait quelle hiérarchie qui n’est même pas sur le terrain, les actionnaires… Je peux te dire que tous ses collègues sont contents qu’il soit passé dans le poivrier, rien de le dire. Ils ne le diront pas. Même la police n’est pas mécontente. Et les juges idem. Ils en avaient marre d’entasser les dépôts de plaintes et les non-lieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BobDarwinBobDarwin   16 janvier 2012
Regarde Mélusine (la chatte) comme elle se lave le cul. C'est ce qu'on appelle s'appliquer, non ? C'est comme ça qu'on fait son métier. Eh ben moi, c'est pareil. Quand je défèque, je me lave à grande eau et à grand savon. Ça épargne le caleçon. Le trou du cul, ça doit être propre comme un sifflet. C 'est comme ça qu'elle disait, ma grand-mère.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2016
Moi, ce que je fais, c’est le métier, pas le travail. C’est le métier qui m’a fait ce que je suis, pas le travail. Hein, tu comprendras jamais ça, la différence. Quand tu fais le métier, tu travailles pas, rien à voir. Tu t’amuses pas forcément, mais tu fais exactement ce que tu sais faire et bien faire. Même qu’exceptionnellement, le jour du miracle, tu inventes quelque chose d’inédit. C’est rare. C’est pas le travail, c’est pas le boulot, ça, mon vieux, c’est le métier. T’as jamais rien entravé aux nuances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2016
Le métier, en fait, c’est la conquête du travail, la plus noble conquête de l’homme sur la servitude. Le métier coupe l’herbe sous le pied du travail. Le travail, c’est le stade infantile du métier – je n’ai rien contre les stades infantiles, hein, mais à condition de passer adulte, quoi ! Tu comprends ça ou j’urine dans un instrument à cordes ? La seule aristocratie qui mérite ses privilèges, c’est l’aristocratie du travail, c’est-à-dire le métier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2016
Mélusine la câline n’aime ni les coups de pied ni les samedis. Ce qu’elle recherche dans la vie : s’étirer, ne rien branler, somnoler au plus près d’une source de chaleur. Le samedi, c’est le jour où sa sainte démone patronne se changeait en vipère.
Aujourd’hui, c’est dimanche. Elle n’attaque pas, mais elle devient cinglée.
Et les deux chatons emboîtent le cri de leur mère.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jacques Jouet (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Jouet
La joyeuse équipe de l'Ouvroir de littérature potentielle se produit tous les mois à la BnF. Marcel Benabou, Jacques Jouet, Hervé le Tellier, Clémentine Mélois et leurs acolytes y font résonner en public lectures et créations originales.
Ils ont choisi cette saison de porter leur regard amusé sur les mots de la musique.
En savoir plus sur les Mardis de l'Oulipo : https://www.bnf.fr/fr/agenda/les-mardis-de-loulipo
autres livres classés : poulpeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2418 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre