AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Nino S. Dufour (Traducteur)
EAN : 9782374253541
256 pages
Rue de l'échiquier (25/08/2022)
3.86/5   7 notes
Résumé :
Jeune queer d’origine syrienne installé à New York, le personnage principal des Trente Noms de la nuit tente de trouver sa place au sein d’une communauté qui ne le comprend pas. Mal dans son corps, il vit reclus avec sa grand-mère malade, dont il s’occupe avec tendresse. Il ne se sent vraiment libre qu’en s’éclipsant dans les rues de Little Syria, un quartier de Manhattan désormais supplanté par le monde de la finance, où il réalise des fresques d’oiseaux.
>Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ErnestLONDON
  31 août 2022
Symphonie ornithologique sur le thème des frontières, celles qui contraignent les corps, comme les territoires. À la recherche des identités, par-delà les restrictions de genre et de nationalité. Une écriture. Un sujet abordé avec finesse, intelligence et pudeur. Remarquable.
Commenter  J’apprécie          340
HQL
  04 septembre 2022
Dans le quartier de Little Syria à New-York, un jeune transgenre syroaméricain vit avec sa grand-mère Teta dans un petit appartement en essayant tant bien que mal de payer les factures notamment médicales, que le Medicare ne suffit pas à couvrir. Cinq ans plus tôt, sa mère qui était ornithologue a disparue dans un incendie tragique, et c'est le coeur lourd qu'il arpente son quartier la nuit pour réaliser des fresques d'oiseaux.
Il y a ce corps qui ne lui correspond pas et qui le fait souffrir, notamment à cause de ce stérilet qui cause douleurs et saignements dans l'indifférence de son gynécologue, et puis sa communauté qui continue de le voir comme une fille "garçon-manqué", lui qui voudrait être enfin vu pour ce qu'il est, un garçon tout court.
Alors qu'il fouille dans une maison abandonnée qui doit être bientôt rasée au profit d'un immeuble sans charme, il découvre les carnets manuscrits de Laila Z., une artiste également syroaméricaine qui peignait des oiseaux d'Amérique du Nord et est aujourd'hui assez cotée. Avec ces notes et ces esquisses, il découvrira que Laila et sa mère se connaissaient et qu'elles cherchaient avec un autre scientifique un oiseau découvert et jusque là inconnu dont il resterait peut-être une toile quelque part.
Je dois remercier Mathieu, libraire marseillais que je suis sur Instagram, d'avoir parlé si chaleureusement de ce roman et de m'avoir fait découvrir par la même occasion un éditeur engagé avec un catalogue qui me correspond parfaitement. C'est un roman inattendu, j'ai parfois trouvé quelques longueurs dans ma lecture mais j'ai été particulièrement sensible à la quête identitaire et amoureuse de Nadir ce jeune transgenre, à l'histoire d'émigration de sa famille depuis la Syrie et à cette enquête artistique et scientifique qui nous plonge dans de joyeux pépiements sur les toits de New-York.
📖 Les Trente Noms de la nuit de Zeyn Joukhadar a paru le 25 août aux éditions Rue de l'échiquier dans une traduction de Nino S. Dufour. 354 pages, 24€.
🔗 Service de presse adressé par l'éditeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lilylivre
  16 octobre 2022
C'est une lecture douce et envoûtante sur une quête d'identité très touchante. A la découverte de ce carnet, ce jeune queer cherche à explorer son histoire familiale. Les chapitres alternent entre son carnet où il ecrit à sa mère, tragiquement disparue et, le journal intime de cette mystérieuse Laila Z. Ce changement de narrateur apporte une vraie dynamique au récit. Nous découvrons un jeune mal dans sa peau qui souhaiterait se débarrasser de son corps. Au fil des pages, nous observons son mal être et son rapport à son entourage. Son histoire familiale l'aide peu à peu à gagner de la confiance en lui et à s'ouvrir aux autres. Au rythme de la migration des oiseaux, l'auteur nous parle de cette transidentité mais également d'immigration, de la souffrance du peuple syrien. Avec une plume tout en retenue, délicate et justement dosée, il pointe du doigt les dysfonctionnements d'une société dans laquelle il est bien difficile d'être ce qu'on est. J'ai passé un agréable moment et j'ai aimé suivre ces personnages sur le chemin de la résilience. Je suis ravie d'avoir lu un si beau roman sur la transidentité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ErnestLONDONErnestLONDON   27 août 2022
Ce soir, cinq ans jour pour jour après t'avoir perdue, quarante-huit bruants à gorge blanche tombent du ciel.
Commenter  J’apprécie          100

Video de Zeyn Joukhadar (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Zeyn Joukhadar
Payot - Marque Page - Jennifer Zeynab Joukhadar - La carte du souvenir et de l'espoir
autres livres classés : syrieVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Les prénoms des personnages de Harry Potter (+ noms dans la version originale)

Quel est le prénom de Hagrid ?

Hagrid est son prénom
Rubeus
Filius
Severus

17 questions
5433 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre