AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de flojouniaux



Un roman onirique qui nous emporte sur la poésie des flots
Dès le début, nous sommes touchés par la désespérance de Loïc, qui a perdu celle qu'il aime en mer. Alors qu'il sombre dans l'alcool, la découverte d'un message dans une bouteille le conduit à reprendre la mer, comme skipper sur un voilier, celui-là même où vit, avec sa famille, Estelle, l'adolescente qui a envoyé son S.O.S. (Deux chansons me viennent immédiatement à l'esprit : "Message in a bottle" et "Comme un fou va jeter à la mer..."). Nous sommes alors dans un huis-clos où vont se dévoiler peu à peu les personnages, tandis que le jeune marin tente de se rapprocher d'Estelle pour tenter d'éviter le pire.
Les thèmes traités sont très intéressants : le deuil, la difficulté de communiquer entre parents et enfants, le mal-être de l'adolescence, l'évolution divergente d'un couple, l'acceptation de la différence, mais aussi l'intervention du paranormal : Loïc entend les voix de certains défunts, depuis son enfance...
Et cerise sur le gâteau, ceux qui aiment naviguer apprécieront l'ambiance maritime. Vous sentirez les embruns, entendrez le cri des mouettes et les créatures marines vous accompagneront.
Commenter  J’apprécie          30



Ont apprécié cette critique (3)voir plus




{* *}