AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2080660349
Éditeur : Flammarion (10/03/2002)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :

"Jouvet était un homme silencieux. Il n'aimait point discourir ni expliquer; que ce fût à une table de café, ou dans le cours du travail. les observateurs superficiels en étaient portés à conclure qu'il n'agissait guère que par instinct, ou suivant les dictées d'un goût d'abord lui-même instinctif. Cet ouvrage-ci leur donnera, je l'espère, une opinion différente et beaucoup plus nuancée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cosaque
  21 avril 2015
C'est un livre patchwork, constitué de réflexions, de rêveries ou de mise au point. Malgré cet aspect fragmentaire on sent émerger une unité de pensée. Il apparaît que le théâtre avait pour Louis Jouvet une valeur religieuse, mais plutôt au sens d'une pratique, d'un culte rendu. À Dionysos ? Possible, car son évocation plane, sans pour autant être franchement nommé. Pour Jouvet un théâtre est un lieu où tous des fidèles abandonnent leur personnalité pour créer une espèce de super entité qui ne durera que le temps de la représentation.
Il récuse toutes les théories sur le théâtre, à ce titre « Le Paradoxe sur le comédien » de Diderot est sa cible privilégiée. le théâtre ne peut que se vivre au présent de la représentation, très difficilement se penser a posteriori ou a priori et en aucun cas ne se met en équation ou recette. Même si toutes les théories sont nécessairement boiteuses, on perçoit bien que dans sa pratique de comédien et d'enseignant dramatique l'idée de disponibilité est un principe. En clair l'acteur ne doit opposer aucune résistance au texte ; le comédien n'interprète pas, mais se laisse porter de façon inconsciente par le poème dramatique.
Jouvet avait une manière fine, subtile et délicate de comprendre les textes dramatiques. Il évite les propos définitifs, une des grandes qualités, qu'il voit dans une pièce est la multiplicité d'interprétations qu'elle offre.

L'évocation de l'âme du théâtre est un des moments les plus charmants de ce livre. Par âme du théâtre, il faut comprendre un théâtre précis avec tout son poids de réalité matérielle : de poussière, de bois, chanvre (il réussit à ne pas écrire le mot « corde »), de rideau. Cette réalité a certainement dû disparaître remplacée par les moteurs électriques et les ordinateurs, peut-être qu'elle aura un jour du charme, peut-être...
Louis Jouvet a légué là un témoignage précieux ; pour les amateurs voire les amoureux de théâtre ce livre est à déguster comme on boit un bon vin : en prenant le temps de se laisser entraîner dans une autre époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CosaqueCosaque   30 mars 2015
Avoir une conception du théâtre, c'est le limiter, c'est l'appauvrir, c'est fausser l'expérience, c'est refuser toute découverte et nier la vie même du théâtre.
En matière de théâtre, une conception est une négation préalable aux manifestations, au libre jeu de la représentation et à ses effets.
Les conceptions corrompent, stérilisent ou tuent, elles interdisent toute approche ou toute pénétration de la vie théâtrale et de ses secrets.
Dans toutes les conceptions sur le théâtre, le théâtre n'est pas en question.


Le royaume des imaginaires P.168
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CosaqueCosaque   30 mars 2015
Mais disons tout de suite que la pensée n'est pas nécessaire au théâtre et qu'elle lui est contraire.
J'appelle pensée ce cheminement logique, ces raisonnements qui recouvrent la sensibilité des faits ou des choses au profit de théories ou d'idées, et éteignent ce dont le comédien a besoin: la spontanéité, la vivacité.

Introduction ou le comédien parle page 12
Commenter  J’apprécie          50
MusardiseMusardise   23 septembre 2019
C'est l'enseignement du texte seul qui guide, c'est le texte seul qui conduit une représentation.
Commenter  J’apprécie          102
MacabeaMacabea   28 novembre 2016
L'acteur est l'interprète et l'instrument.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Louis Jouvet (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louis Jouvet
Jouvet dans Topaze (1932)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
586 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre