AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de sabine59


sabine59
  08 août 2016
Voici , pour ceux qui ont lu et apprécié " La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry...." la version de celle qui est à l'origine, par sa lettre, de la longue marche existentielle, semée de rencontres, d'Harold.C'est vrai qu'on ne sait presque rien , dans la première version, de Queenie, sinon qu'elle a marqué le passé d'Harold, assez pour qu'il entreprenne ce voyage insensé.

Queenie qui se meurt, au centre de soins palliatifs St Bernardine, mais malgré l'horreur et la douleur au quotidien ( elle souffre d'un cancer déformant), le défi d'Harold va entraîner un regain d'optimisme, dans l'attente de son arrivée, parmi tous les résidents, en fin de vie mais qui continuent à espérer, à plaisanter, à se battre contre la mort.

Ce livre est bien sûr poignant mais aussi plein d'humanité, de solidarité, il touche au coeur. Et que l'on aime Queenie, le désir de fuite permanent qui a hanté son existence, sa profonde solitude, sa discrétion trop grande, son effacement, son sentiment de culpabilité...

En créant son délicat jardin de bord de mer et en y consacrant tout son temps et son amour,elle a pu exorciser en partie son chagrin, sa perte, elle a pu les magnifier.

Un beau portrait de femme, perdue et frémissante, toute en intériorité, une approche sensible d'un autre aspect de l'histoire, qui complète parfaitement la première version.

" La lettre de Queenie" ou les mots impossibles à transmettre...
Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (17)voir plus