AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747046303
Éditeur : Bayard Jeunesse (07/02/2013)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Morris Lessmore aimait les mots.
Les histoires.
Les livres.
Mais quelle histoire ne connaît
un jour ou l'autre des bouleversements ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
milamirage
  20 avril 2013
Morris Lessmore est un jeune homme qui aime les mots, les histoires et les livres qui les racontent. Chaque matin, installé sur le balcon de sa maison et tout entouré de ses ouvrages préférés, il remplit le livre de sa vie avec ses joies, ses peines, ses espoirs et son savoir. Mais voilà qu'un jour, une terrible tornade détruit tout sur son passage. Morris Lessmore se retrouve au pied de sa maison toute chamboulée, à coté du livre de sa vie dont tous les mots, jusqu'à la moindre lettre, se sont dispersés... Alors, son précieux livre muet sous le bras, il prend la route pour quitter ce paysage de désolation. Chemin faisant, il aperçoit une jeune femme dans les airs, accrochée à un bouquet de livres volants et qui, face à sa détresse, lui offre son recueil favori. Ce dernier va le guider vers un grand bâtiment où un nombre considérable de livres semblent nicher... un endroit qui va occuper toute la vie de Morris Lessmore...
Mon avis : L'auteur et illustrateur de cet album, William Joyce, vit en Louisiane et nous raconte aujourd'hui sur support papier l'histoire « Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore » qu'il avait déjà fait paraître en cout métrage, ce qui lui a d'ailleurs valu l'Oscar du meilleur film d'animation l'année dernière (vous trouverez en bas de ma critique le lien qui peut vous permettre de le visionner dans son intégralité). J'ai littéralement craqué pour cet ouvrage qui fait parti de la sélection qui m'a été attribuée au hasard pour mon prochain comité lecture : un livre qui n'est autre qu'un hymne aux livres, à leur pouvoir avec en prime un hommage au métier de bibliothécaire, un métier que je connais suffisamment pour savoir à quel point il peut être une véritable passion. L'idée de partage et de transmission y est très bien rendue. Les illustrations, un peu désuètes et privilégiant la technique du sépia, intensifient le texte à merveille, l'enrichissant de savoureux petits clins d'oeil littéraires ou cinématographiques. En vedette, les lettres, les mots et les livres qui s'éparpillent un peu partout, parfois tels des oiseaux, parfois personnifiés à l'aide de deux jambes longues et fines. Morris Lessmore, son petit chapeau sur la tête, nous fait indubitablement penser à Buster Keaton ; le livre offert généreusement par la jeune femme qui s'envole représente Humpty Dumpty, ce petit personnage d'une comptine anglaise à la tête en forme d'oeuf. Les scènes de chaos suite au déchaînement de la tornade sont déclinées dans toutes les teintes allant du blanc au noir et si les personnes qui viennent emprunter des ouvrages arrivent face à Morris Lessmore dans ces mêmes teintes de gris, elles retrouvent leurs couleurs dès qu'elles ont leur livre en main. le grand format à l'italienne choisit par l'éditeur (21 X 30 centimètres) met très bien en valeur les planches d'illustration, en particulier quand elles sont sur double page. On a presque l'impression de percevoir le moindre des mouvements, le moindre souffle d'air… La police également joue le jeu de la fantaisie : de grande taille, façon large vision, elle fait parfois appel à l'italique, aux lettres stylisées, aux mots écrits en vague… Tout le texte concernant la fin de vie de Morris Lessmore est encadré jusqu'au moment où, à son tour, il s'envole grâce à son bouquet de livres volants. Et si je me taisais enfin… et si je vous laissais découvrir par vous-même les moult petits détails, ainsi ma chronique s'achèvera
« comme elle a commencé… Par un livre qui s'ouvre »…
et quel livre !
Public : à partir de cinq – six ans en lecture accompagnée mais sera un plaisir en lecture autonome… même pour les adultes qui aiment les livres et connaissent leur pouvoir.
L'auteur et illustrateur, William Joyce, n'a visiblement ni site ni blog officiel. Il n'en reste pas moins que je vous invite à visionner le cout métrage dont est issu cet album (durée d'environ quinze minutes) à l'adresse suivante :
http://www.dailymotion.com/video/xoh7gx_la-fantastique-histoire-des-livres-volants_shortfilms
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Domi_V
  08 mars 2013
En 2012 j'avais déjà lu, ré-lu, ré-lu encore ce livre, en numérique et interactif. Complètement conquise, j'ai attrapé chaque personne qui passait à portée de ma main pour leur coller le nez sur l'iBook et après elles avaient cet étincelle dans les yeux qui dénote que la lecture les avait, comme moi, transporté ailleurs...dans un monde ou les livres remplis de vie savent voler, bruisser, chuchoter, raconter...grâce à Morris Lessmore qui en perdant tout, a tout gagné.
Dans l'univers, parfois noir et blanc, de Morris, dès qu'on "entre" dans un livre, le monde se dessine en couleurs chaudes, avec des images un peu désuètes, tendres, qui évoquent une bulle douillette dans laquelle il est permis de rêver avec bonheur !

Commenter  J’apprécie          242
LoupAlunettes
  21 juillet 2014
AZBXP...PFFFFF...QAL...MRT...PFFFF!!!!Firent les lettres du livre de Morris, toutes détachées par le vent en furie.
La tempête avait emportée d'un grand coup les anecdotes, les histoires, que Morris avait consigné dans son journal. Toutes envolées aux quatre vents, sa vie dispersée d'Est en Ouest, du Nord au Sud!
Aussi perdu qu'un ermite sans sa montagne, qu'un bédouin sans son oasis, Morris Lessmore traîna des pieds un temps, les yeux aux repos sur ses lacets.
Jusqu'à ce qu'une apparition lui indique un lieu dont les ouvrages nécessitaient que l'on s'occupent de leurs lettres.
Ne faisait plus cas de l'apparition et de ses livres volants, Morris releva ses manches et se mit aussitôt au travail.
Les reliures furent recousues, les couvertures astiquées, brossées. Les histoires retrouvèrent des foyers, des doigts pour tourner leur pages, de nouvelles oreilles pour leurs histoires !
C'était le bonheur ! Les Genres commencèrent à sortir de leur cadre et à se fréquenter, les Comédies et les tragédies...
Mais le temps passait, Morris vieillissait et il reprit l'écriture de son livre dans l'inquiétude constante de laisser ces livres de nouveau orphelin...
Mais, mais, les livres sentent les gens qui les aiment...
: « Les Fantastiques livres de Morris Lessmore » de William Joyce est une belle allégorie au plaisir de la lecture. Les illustrations sont superbes, la magie vivante.
Cet album est une vraie parabole sur le pouvoir et le sens fabuleux que donnent les livres aux gens qui prennent le temps d'aimer lire et écouter les histoires avec plaisir.
Cette histoire aux allures de conte de fées pose les bibliothécaires comme des élus protecteurs du savoir et de l'imaginaire.
On ne peut être on ne peut plus fier de faire d'assumer cette profession à la fin de cette histoire qui parle également de transmission à plusieurs niveau.
C'est en effet un métier de coeur, l'amour de l'écriture qui se partage, se met à la portée de tous.
Il est amusant d'apercevoir le célébrissime Humpty Dumpty se posant en guide de Morris vers la bibliothèque, l'oeuf sur son mur de la comptine traditionnelle anglaise, vu aussi dans les Contes de Ma Mère l'Oye et la suite de Alice, « De l'autre côté du miroir ».
Un petit bijou de poésie!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Jumax
  05 février 2013
Un superbe livre, sur les livres et tout ce qu'ils peuvent apporter. Une bouffée de poésie et un bol d'amour.
GROS COUP DE COEUR !
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          240
Lagagne
  27 avril 2013
Cet album est magnifique.
Bon, l'histoire est jolie. Ce petit monsieur qui consigne tous les éléments importants de sa vie dans un livre, et découvre le monde fabuleux des livres... Bibliothécaire? Libraire? Rat de bibliothèque? peu importe : il a découvert un monde merveilleux qui l'accompagne toute sa vie.
Mais ce sont les illustrations qui sont vraiment le grand atout de cet album. On plonge dans ce livre avec bonheur, à l'image de la magnifique illustration où Morris court, saute, s'accroche aux lettres d'un livre. Les jeux entre le mouvement et l'immobilité, le sépia et la couleur donnent un aspect vivant aux pages de ce livre.
Il existe également une application IPad et un film d'animation (disponible sur Internet). Je ne peux pas me prononcer pour l'application, mais le court métrage est vraiment très beau, poétique.
Commenter  J’apprécie          123
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Domi_VDomi_V   08 mars 2013
Morris s'efforçait de maintenir un certain ordre, cependant les livres finissaient toujours par se mélanger. Éprouvant le besoin de se réjouir, les tragédies rendaient visite aux comédies. Lassées par les faits, les encyclopédies aimaient à se détendre auprès des bandes dessinées ou des romans. Somme toute, c'était là un agréable bazar.
Commenter  J’apprécie          93
JumaxJumax   05 février 2013
"Morris Lessmore aimait les mots. Les histoires. Les livres. Page après page, il remplissait scrupuleusement le livre de sa vie."
Commenter  J’apprécie          170
milamiragemilamirage   12 mars 2013
A pas lents, Morris pénétra dans une salle
aussi accueillante que mystérieuse.
Des milliers de pages y palpitaient,
et le doux murmure d'innombrables
histoires différentes lui parvenait
comme autant d'invitations à l'aventure.
Commenter  J’apprécie          80
JumaxJumax   07 février 2013
"Morris Lessmore se courbait et se ridait. Les livres, eux, ne changeaient pas. Leurs histoires restaient identiques."
Commenter  J’apprécie          130
milamiragemilamirage   11 mars 2013
Morris Lessmore aimait les mots.
Les histoires.
Les livres.
Page après page, il remplissait scrupuleusement
le livre de sa vie : chaque matin, Morris l'ouvrait
pour y consigner ses joies et ses peines,
tous ses espoirs et tout son savoir.
Mais quelle histoire ne connaît
un jour ou l'autre des bouleversements ?
Commenter  J’apprécie          40
Videos de William Joyce (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Joyce
Les Fantastiques livres volants de Morris Lessmore de William Joyce & Brandon Oldenburg (15minutes)
autres livres classés : livresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
889 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
. .