AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290040479
Éditeur : J'ai Lu (06/06/2012)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 34 notes)
Résumé :
En 1900, une jeune intellectuelle qui se pique de politique est considérée comme un bas-bleu. Pourtant, bien que ravissante, Francesca Cahill refuse de se marier et prône des réformes sociales qui effraient son entourage. Bientôt, un événement dramatique va susciter sa curiosité. Le fils d'un riche voisin est kidnappé. Seul indice, un message sibyllin qui commence par ces mots : F comme fourmi... Qu'est-ce que cela signifie ? Pour le comprendre, Francesca entame sa ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  18 novembre 2016
Un odieux chantage, le premier tome des enquêtes de Francesca Cahill était dans ma PAL depuis bien trop longtemps et j'ai eu envie de l'en sortir. J'ai terminé la lecture cet après-midi et je regrette qu'une chose : ne pas l'avoir lu avant car c'est un coup de coeur !
Ce roman a, en effet, tout pour plaire : une intrigue amoureuse tout d'abord. Ensuite il nous plonge au tout début du XXe siècle et enfin une enquête policière qui est très bien menée du début à la fin. Sans oublier des personnages à qui ont s'attache très vite et que j'ai hâte de retrouver dans les tomes suivants.
Francesca est une jeune femme, indépendante et déterminée. Elle refuse le mariage et étudie en cachette a l'université. Elle fait la connaissance de Bragg, le nouveau préfet de police et tombe sous son charme. Elle va bien sur l'aider à résoudre l'enquête sur lequel il travaille. Francesca et Bragg forment un joli couple et j'espère que leur relation va évoluer dans ce sens.
L'enquête et l'intrigue sont intéressantes et pleines de suspense. Francesca est malicieuse et apporte une touche originale au roman.
Bref c'est un coup de coeur que je vous recommande vivement. Quand a moi je file commencer le tome 2.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
BlackKat
  30 novembre 2016
Dans des collections exclusivement destinées à la gente féminine comme « Aventures & passions » de J'ai lu, il faut dépasser les gros clichés de « lectures pour fillettes en mal de romance » car de nombreux auteurs aujourd'hui bien connus, tel Nora Roberts, ont démarré dans ces collections. Et comme dans tout les styles, on y trouve aussi bien de la daube mal cuite, comme des mets des plus fins!
Je précise que la série des enquêtes de Francesca Cahill a fait l'objet de nombreuses rééditions et que les titres changent parfois… Ce premier tome s'intitule Un odieux chantage mais on peut également le trouver sous le titre La note mystérieuse.
Maintenant, faisons connaissance avec Francesca Cahill. Vingt ans, d'une très bonne famille new-yorkaise, abhorre les bals, préfère s'instruire, d'ailleurs elle s'est inscrite en secret pour suivre les cours du Barnard College (université réservée aux femmes et fondée en 1889, pour la petite note historique) et s'intéresse vivement aux réformes politiques de sa ville.
Bref, c'est un bas-bleu.
Le terme bas-bleu est devenu péjoratif pour désigner les femmes « savantes », celles plus enclines à cultiver leur esprit que leurs atours, même si l'intelligence n'empêche pas la beauté.
À une époque où la misogynie règne en maître, où l'éducation des femmes n'était pas une priorité, que l'implication féminine dans la vie politique était une totale hérésie et que les réunions mondaines brillaient davantage par le badinage que par les discussions intellectuelles, Francesca est considérée comme une originale excentrique dont on ne recherche pas la compagnie.
Et Francesca, aussi cérébrale soit-elle, souffre de ne point briller en société et de ne pas être appréciée pour ses charmes alors même que ses sorties dans le monde l'ennuie à mourir. C'est un paradoxe qui agite notre jeune fille, soumise de surcroît à la pression familiale et sociale…
Mais elle n'en est pas effacée pour autant. Avec un brin d'effronterie et de curiosité insatiable, la jeune fille ingénue arrive à se fourrer dans des situations improbables et dangereuses quand elle se met en tête d'enquêter en solo sur l'enlèvement d'un enfant. Elle se découvre un talent d'enquêtrice, certes, mais elle est loin d'en avoir toute l'expérience et la maîtrise… et ses maladresses vont fortement agacer Rick Bragg, le nouveau préfet de police…
Les personnages sont intéressants et reflètent très bien la société du tout début du XXème siècle. Entre hypocrisie mondaine, course au beau parti et libertinage ambiant malgré les obligations et conventions sociales, l'auteur décrit fidèlement une société où les clivages, les mariages arrangés et les alliances politiques sont prédominants. Loin de nous endormir à renfort de champagne, cigares et dentelles, l'auteur emmène le lecteur côtoyer également les bas fonds de la ville où la misère, la maladie et la violence règnent.
L'enquête policière est classique, efficace et bien menée. le suspens tient bon jusqu'aux dernières pages. le final, sans être explosif, est très intéressant.
Le flirt qui s'amorce entre nos deux personnages principaux est léger et cocasse parfois. L'équilibre entre romance et enquête est bien respecté.
Les personnages secondaires sont également très attachants, entre les membres de la famille Cahill ou le petit gars des rues, Joël.
Donc, je dirais que c'est une bonne petite série bien sympa alliant romance et enquête sur fond historique du début du siècle.
De la légèreté, certes, mais point trop n'en faut pour ma part sinon la lassitude et l'agacement devant la naïveté d'une jeune femme d'un autre siècle s'installent rapidement.
Mais une lecture divertissante et rafraîchissante ne fait jamais de mal entre deux thrillers sombres et angoissants!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Chabouquine38
  30 mai 2019
On suit l'histoire par les yeux de Francesca, on à d'ailleurs que sa vision des choses. Vous me connaissez maintenant, et je pense que vous aurez compris que j'aurais préférée avoir aussi le point de vue de Bragg.
Bref donc, dans ce roman ont suit Francesca dans sa petite enquête personnelle pour découvrir qui à kidnappé l'enfant tout en menant sa vie secrète à coté. Bien sur le fait qu'elle mène sa propre enquête ne plait pas à la police, mais contre toute attente, ils vont tout de même la mêler à l'enquête, même si c'est à reculons d'ailleurs, on ne tarde pas pour entrer dans cette dernière. Dés le premier chapitre on a le f comme fourmi et l'enquête "commence" au chapitre 3. Ce qui fait, qu'on attend pas 100 pages avant que ça commence vraiment. Chose que j'ai vraiment apprécié, car on rentre plus facilement et rapidement dans le livre.
Je ne m'attendais pas à rencontrer Bragg si tôt dans le roman. Je pensais que Francesca le rencontrerais vers le milieu du livre mais pas au tout début. En tout cas la réaction de ce dernier envers Francesca au début du roman ma tout de suite intrigué. Pourquoi agit-il si différemment des autres hommes ? Pourquoi et-il si froid avec elle? Que de questions qui rendent cet homme plus mystérieux.
Sinon, pas que je n'aime pas Francesca, au contraire je l'adore, mais bon sang j'en ai marre des héroïnes blonde aux yeux bleu... Pourquoi, des que c'est historique ou romanesque les femmes doivent être blonde aux yeux bleu? Mais surtout blonde? Châtain, rousse ou brune c'est pas possible non ? Un peu de nouveauté quoi... Crotte.
Du coté des personnages, j'ai bien sur beaucoup apprécié Francesca. Elle à un fort caractère et une soif de connaissance agréable. de plus elle n'a pas sa langue sans sa poche ce qui la rend attachante et bien sur, elle ne manque pas de courage mais par contre, elle manque d'instinct de survie. A croire qu'elle en à été dépourvue dès la naissance. Elle ce rend dans les pires endroit, seule et sans prévenir quelqu'un bien sur, et elle s'attaque au potentiel suspect et ce, toute seule bien évidemment. Dans ces moments la, je l'aurais bien baffé
En ce qui concerne Bragg, c'est un personnage difficile à cerné. On n'arrive pas vraiment à savoir ce qu'il pense, ce qui le rend difficile à cerner par moment. de plus, il passe tour à tour du gentlemen à l'homme coléreux et impulsif. En tout cas, c'est un personnages des plus intriguant et attractif.
J'ai eu un coup de coeur pour le personnage de Joel. Ce gamin est tout bonnement attachant, je l'ai aimée dès l'instant qu'on le rencontre et ce sans aucune véritable raison, car on le voit peu à sa première apparition. En tout cas il est mon personnage préféré dans ce roman.
En ce qui concerne l'auteure, c'est la première fois que je la lis, et je ne suis pas du tout déçu de la découverte. Elle à une superbe écriture, addictive, légère et fluide. Ce qui rend le défilement des pages très facile à tournée. Je pense testé un autre de ces romans, hors Francesca Cahill. de plus, elle nous mène en main de maitre dans son roman, parvenant à nous mettre le doute sur l'identité du coupable.
En conclusion; une super découverte dans un genre que j'affectionne particulièrement. Une héroïne de caractère qui n'hésite pas à mener sa propre enquête afin d'aider la police. Et ce, au risque de ce mettre elle même en danger. Les personnages sont bien travailler et on s'attache facilement à ses derniers. Un premier tome des plus prometteur, en espérant que la suite soit à la hauteur de ce dernier. Je vous le conseil fortement si vous désirez passer un bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aelynah
  31 mai 2018
Voici un petit roman bien agréable qui m'a permis de découvrir la plume de Brenda Joyce et son personnage principal de Miss Francesca Cahill.
Cette jeune fille de bonne famille est bien différente de ses consoeurs seulement obnubilées de toilette et de beaux mariages., Notre jeune lady est plus adepte de réformes, de luttes de classes et de faire sa place dans le journalisme . Elle s'est ainsi inscrit à l'insu de sa famille, ou plus particulièrement de ses parents à une école de journalisme et suit régulièrement des cours à l'université.
C'est cependant un fait divers assez proche d'elle, puisqu'il touche leurs proches voisins qui va lui faire toucher du doigt une toute nouvelle vocation dans l'investigation.
Là où ce n'était au départ qu'une façon d'aider la police dans ses maigres mesures va devenir une véritable enquête avec ses dangers et ses aléas.
Francesca va s'aider de son intuition et de son bon sens pour trouver les différents messages laconiques du kidnappeur. Chacun semble donner un indice pour trouver le suivant et apporter avec lui son lot de frayeur et d'inquiétude quant à la sûreté et la santé de l'enfant enlevé.
En se plongeant dans cette aventure Francesca ne sait pas encore qu'elle va la faire traverser des moments difficiles mais aussi quelques émotions intenses.
L'enquêteur en charge de la résolution de cette affaire, Rick Bragg est plutôt séduisant et malgré un côté un rêche, il fait une sacrée impression à notre jeune lady. Outre qu'il semble avoir un intérêt plus que professionnel dans cette enquête tant sa motivation est exemplaire et tenace, il essaie aussi de la tenir à l'écart tout en la troublant fortement.
Cette série que je découvre m'a de suite plu par le fait que l'enquête est principalement mise en avant. Il n'y a pas réellement de romance même si quelques coups d'oeil ou baisers échangés la situe en arrière plan.
C'est surtout l'indépendance, la ténacité et le courage de Francesca qui sont intéressants à découvrir dans cette Amérique tout juste réformatrice et cette ville encore assaillie des souvenirs du maire corrompu précédent.
Nous avons ainsi un aperçu complet du contexte social, économique et politique au travers des réactions des personnages, de leurs choix personnels et de l'enquête.
J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de cette jeune femme franchement moderne pour son temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Enya75
  30 novembre 2017
Je ne suis pas habituée à ce genre d'ouvrage destiné à un lectorat exclusivement féminin, un policier historique mâtiné de romance, mais au final, j'ai bien aimé ! La romance ne prend pas le pied sur l'enquête policière.
La plume est alerte, agréable à lire, l'histoire tient debout et le lecteur est tout de suite happé par l'histoire, de plus, l'autrice a fort bien décrit les clivages de la société de la Belle Epoque.
Juste un petit bémol cependant, l'héroïne, intelligente et plutôt déterminée, devient étonnante d'immaturité à certains passages de lecture. Elle peut même se montrer tête brûlée mais d'une façon tellement maladroite !
Bref, notre Francesca fond en larmes pour peu de choses, alors qu'elle est pourvue d'une insatiable curiosité qui la pousse à s'embarquer dans des expéditions de nuit dans les bas-fonds de la Grosse Pomme (avec un brin d'inconscience parfois). Elle se dévoile plutôt perspicace dans la manière de mener sa propre enquête sans pour autant avoir l'expérience et la prudence requises.
Issue de la bourgeoisie New-Yorkaise, Francesca Cahill étudie en cachette au Barnard Collège (seule Université de cette époque ouverte aux femmes dès 1889). Seuls, sa soeur aînée Connie et son frère Evan sont au courant. Et dans ce contexte très ancré dans la misogynie, soumis aux conventions sociales et à la pression familiale, elle refuse tout prétendant que sa mère s'évertue à lui présenter, car Francesca ne veut pas devenir une épouse soumise et effacée, elle a son avis sur la politique, comme une femme d'aujourd'hui.
Au lendemain d'un bal, un drame va se produire chez ses voisins, on a enlevé l'un des jumeaux, sans demande de rançon. On trouve des messages obscurs au compte-goutte. Francesca, qui a trouvé le premier, va se faire un plaisir de participer à l'enquête, sans l'autorisation de Rick Bragg, le mystérieux préfet de police. Cependant, celui-ci va devoir compter avec la sagacité et l'aide de Mlle Cahill. L'enquête est plutôt classique mais intéressante, et les personnages secondaires sont attachants, à l'instar de Joël, gamin des rues très effronté mais intelligent.
Loin d'être un coup de coeur, cette lecture fut rafraîchissante malgré, à certains moments, le coté un peu laborieux et brouillon dû à l'inexpérience de notre héroïne. Je tenterai le tome 2, peut-être Francesca Cahill aura gagné en assurance et en maturité...
La série comporte, pour l'instant, 9 tomes traduits en français.
Lien : https://lecturesdartlubie.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   11 janvier 2015
— Je... j'espère que je ne vous dérange pas.
Elle avait tout oublié du discours qu'elle avait si soigneusement préparé, et sa nervosité allait croissant. Elle jeta un regard à sa gauche, et aperçut un petit salon avec un piano et des meubles victoriens, puis à sa droite, là où s'ouvrait une salle à manger intime. Il devait y avoir deux ou trois chambres à l'étage, supposa-t-elle.
— Comment pourriez-vous me déranger ?
Il souriait à peine et son accent texan était un peu plus prononcé que de coutume. D'une douceur de miel. Presque hypnotisant.
— Il n'est guère courant de se présenter chez un gentleman à cette heure matinale, débita-t-elle d'une traite.
— Il n'y a rien de courant chez vous, Francesca.
Il la fixait sans ciller, et son léger sourire n'avait pas disparu.
— Vous m'apportez un nouvel indice ? hasarda-t-il.
Elle se répéta sa phrase précédente, essayant d'en décrypter le sens. Devait-elle y voir un compliment?
— Malheureusement non, répondit-elle avec un temps de retard.
— Je suis déçu.
Elle battit des paupières. Quelque chose n'allait pas...
Il se décida enfin à s'approcher d'elle.
Elle ne parvenait pas à quitter son visage des yeux. Elle était à présent si tendue qu'elle respirait avec difficulté. Il sourit davantage, révélant des fossettes, puis soudain il fut près d'elle et tendit les mains.
Elle sentit ses genoux se dérober sous elle, mais il la retint par les épaules, et, l'espace d'un instant, elle se retrouva dans ses bras. Toutes sortes de pensées folles se bousculaient dans sa tête.
— Francesca...
Elle leva les yeux vers lui.
— Oui ? fit-elle d'une voix étranglée.
— J'essaie de prendre votre manteau.
Elle comprit tout à coup qu'il voulait simplement la débarrasser de son vêtement pour le remettre à Peter dont elle avait complètement oublié la présence. Elle sursauta et, rougissante, se hâta de se dévêtir. Alors qu'elle ôtait son chapeau, deux longues épingles à cheveux s'échappèrent de son chignon, et tombèrent sur le sol. Comme tous deux se penchaient pour les ramasser, leurs mains se rencontrèrent.
Elle se redressa d'un bond.
Il récupéra les épingles et les tendit à Peter, qui s'éclipsa aussitôt.
Francesca se sentait aussi mûre qu'une gamine de douze ans...


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BlackKatBlackKat   30 novembre 2016
Pourquoi sa mère lui faisait-elle un coup pareil? Pourquoi ne comprenait-elle pas qu'elle avait mieux à faire que de rencontrer des jeunes gens qui s'attendaient qu'elle se montre réservée, coquette, et se moquaient de savoir si elle avait un cerveau? Pourquoi les hommes avaient-ils peur d'avoir une conversation intelligente avec une femme?
Commenter  J’apprécie          40
BlackKatBlackKat   29 novembre 2016
Les mots sont faciles à prononcer. Mais ensuite, on ne peut plus ni les changer ni les effacer.
Commenter  J’apprécie          60
Didier_TrDidier_Tr   17 janvier 2016
- Si belle, si intelligente, si vibrante, si déterminée... et si fichtrement gentille et dévouée ! Mais je vous l'ai déjà dit, n'est-ce pas ?

Il leva encore une fois son verre dans sa direction.

Elle ne pouvait le quitter des yeux.

- Comment un homme pourrait-il résister ? Conclut-il.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3446 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..