AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B004EM4RQI
Éditeur : Gallimard / Série noire (30/11/-1)

Note moyenne : 1/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Supposez que vos amis vous reprochent d'être un pochard, que votre femme vous accuse d'infidélité, que les journaux vous traînent dans la boue en vous traitant de séducteur lubrique et de brute meurtrière.
Supposez, par ailleurs, qu'en réalité vous ne buviez que de l'eau, que vous soyez fou de votre bourgeoise et que vous n'ayez jamais tué personne.

Conclusion? Il y a dans votre coin un farceur qui s'amuse comme il peut et qui vous veut vraime... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   31 décembre 2016
Ben, vous êtes en pleine ascension. Il n’y a pas grand-chose qui puisse vous arrêter. Mais l’abus des cocktails est le plus sûr moyen de dégringoler. Il n’y a qu’une seule manière d’y arriver plus vite, c’est de courir les putains. Ce qui, du reste, ne s’applique aucunement à vous.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   31 décembre 2016
Je ne te reproche pas d’avoir pris du bon temps. Pas du tout ; seulement, voilà : dans ta partie, les hommes ne peuvent se permettre de faire bon marché de leur réputation. C’est comme si tu travaillais dans une banque. Tu manipules de grosses sommes d’argent qui appartiennent à des gens qui ont le droit de compter sur ton sérieux et ta sobriété.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 décembre 2016
Ce qui vient de se passer ne leur a pas échappé, et la plupart ont des préjugés ; ils y réfléchiront à deux fois avant de traiter des affaires avec un débauché qui reçoit des gifles en public. Et s’ils n’ont pas de préjugés, leurs femmes s’en chargent, croyez-moi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 décembre 2016
Si, tu bois trop. Ça m’est absolument égal que tu te donnes du bon temps. Seulement, j’ai toujours peur qu’un jour tu te couvres de ridicule et que tu aies à le regretter le lendemain.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 décembre 2016
Les femmes pouvaient bien porter des fourrures de chez Révillon ou des robes de chez Dior, mais elles ne différaient guère de la première pipelette venue.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : homophobieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Harrison Judd (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1599 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre