AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782355261541
123 pages
Éditeur : Nouvelles Editions Lignes (22/01/2016)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Contre Onfray est un essai critique écrit à la première personne du singulier. Publiant Contre Onfray, le philosophe qu'est Alain Jugnon n'écrit pas contre quelqu'un. Par contre, il déconstruit un mouvement général des idées qui, à l'époque du nihilisme et de la détresse de tous, cherche à ne plus analyser, ne plus comprendre et surtout ne plus savoir. Cet essai critique prend naissance dans le commentaire suivant de Guy Debord : " Le gouvernement du spectacle, qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JimmyCz
  31 octobre 2019
Au hasard de mes pérégrinations dans la médiathèque de Vitrolles je suis tombé sur l'ouvrage d'Alain Jugnon qui s'intitule sobrement Contre Onfray.
N'aimant pas moi même Michel Onfray et considérant qu'il fait un mal conséquent à la philosophie je fus tenté de lire la critique d'un philosophe contre celui qui tient désormais davantage du trublion rhétorique.
Mal m'en a pris. Ne pas aimer Onfray et ne rien y trouver en nourriture philosophique ne justifie finalement pas de lire les ouvrages qui s'opposent à lui.
Ecrire un livre qui ne soit agrémenté que de postures ne suffit pas non plus de toute évidence.
Je m'attendais personnellement à un contenu qui s'il s'approchait du pamphlet, serait riche d'arguments, de sources, et d'analyse. J'y ai trouvé la vacuité et un prétexte.
Alain Jugnon ne critique pas l'ensemble de l'oeuvre philosophique, ne critique pas les positions ni les argumentations mais fait en réalité le commentaire d'un ouvrage d'Onfray : « Cosmos » et s'étrangle de le voir dénaturer ainsi la pensée de Nietzsche.
Ce n'est donc pas un ouvrage contre la pensée d'Onfray mais contre un des livres d'Onfray pour une raison principale qui est Nietzsche. Partant de cette critique il en sera défilé une généralisation du comportement argumentatif d'Onfray.
Se posent plusieurs problèmes.
Le premier est qu'Alain Jugnon va s'appuyer sur un unique livre de Nietzsche : Ecce Homo. Si je comprends le principe on critique un livre d'Onfray pour traiter de sa pensée dans son ensemble en n'utilisant qu'un seul d'ouvrage de Nietzsche qui sera le reflet de sa pensée. C'est réducteur et non pertinent. Surtout que la critique se pose sur la question de l'art et que l'oeuvre fondatrice de l'esthétique nietzschéenne est son premier ouvrage, « La naissance de la tragédie » où la création s'accompagne d'une puissance de vivre et où le vitalisme si souvent cité par Jugnon est clairement défini. Ecce Homo n'est pas décisif dans cette perspective.
Le deuxième problème est méthodologique, les concepts ne sont jamais définis (quid d'un nietzschéisme de gauche?), les affirmations ne sont jamais étayées et la critique se porte sur des passages de livre plutôt que sur des arguments ou sur la structure de l'argumentation. Il y a un manque de rigueur qui fait perdre toute consistance au propos et en viendrait presque à renforcer celui d'Onfray ce qui n'est pas peu dire.
Au final, une réflexion bâclée, un propos erratique et qui manque de structure avec de la simplification inutile. Si l'on doit contrer Onfray comme était annoncé l'entreprise il faut le faire sur le terrain de la philosophie, avec rigueur honnêteté et sérieux.
Pour ceux qui s'intéressent à Nietzsche je conseille de le lire chronologiquement, et de s'accompagner des ouvrages de Patrick Wotling qui a su élever le commentaire d'oeuvre philosophique au rang de philosophie à part entière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82


autres livres classés : nihilismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
509 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre