AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203389069
56 pages
Casterman (17/02/1998)
3.42/5   45 notes
Résumé :
Nous retrouvons Louise, la délicieuse héroïne du Cahier bleu, à la sortie du vernissage de l'exposition photos de Victor, son compagnon. Abel, un inconnu, se joint à eux, espérant obtenir des renseignements sur un couple photographié à Florence et dont il vient d'acheter le cliché. Sur la photo, Tristan, son meilleur ami, en compagnie d'une très belle femme. Abel sent confusément que Tristan, dont il n'a plus de nouvelles depuis longtemps, est en danger et décide de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,42

sur 45 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

Wyoming
  14 septembre 2021
Cette bande dessinée mêlant histoire d'amour confuse et enquête policière peu convaincante ne m'a pas vraiment accroché. Elle comporte plusieurs digressions et, par moments, on finit par ne plus savoir qui est qui...
Le dessin ne valorise pas l'histoire, donc 56 pages touffues avec quelques références poétiques quand même, insuffisantes pour racheter l'ensemble.
Commenter  J’apprécie          470
marina53
  09 novembre 2013
Victor Sanchez, photographe, commence à se faire une place dans le milieu. Une galerie vient même d'exposer l'ensemble de ses oeuvres. C'est l'une d'elle qui va attirer l'oeil d'Abel et attiser sa curiosité. Il décide d'acheter cette photo et se rend dans le restaurant où Victor et ses amis dînent pour fêter l'événement. Il s'assoit à leur table et demande alors au jeune homme où il a pris cette photo. Il leur raconte alors que l'homme et la femme sur la photographie sont ses amis dont il n'a pas de nouvelle depuis plusieurs mois. Pour l'enfant dans les bras de la femme, il ne le connaît pas. Une fois rentré chez lui, il retrouve son amie Eve, lui fait part de ses trouvailles et l'informe de son projet, à savoir retrouver ses amis et savoir pourquoi ils ont disparu du jour au lendemain...
Après la pluie, où l'on retrouve Louise, l'héroïne du Cahier bleu. Même si l'intrigue n'est pas basée sur elle, André Juillard a repris son personnage, avec un peu moins de poésie malheureusement. Avec un scénario certes bien ficelé quoique un peu expédié à mon goût, l'auteur nous offre une belle escapade italienne à la recherche des amis d'Abel. Les dessins sont toujours aussi agréables et les couleurs chaudes collent parfaitement à l'ambiance. Une suite qui n'en est pas une mais qui se laisse lire...
Après la pluie... le beau temps?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
LVI
  20 mars 2012
L'amour propre (qui ne l'est pas toujours tant que cela -#-) !

André Juillard (né en 48) a créé avec le scénariste Patrick Cothias le personnage ‘historique' (par rapport à l'histoire de la BD franco-belge en tout cas) de ‘Masquerouge', un justicier masqué (à la ‘Zorro') de la France de Louis XIII. Imaginé et dessiné au départ pour la jeunesse, ‘Masquerouge' (3 tomes ; les 7 suivants furent dessinés par Marco Venanzi) est devenu entre 83 et 91 le héros d'une préquelle, destinée cette fois aux adultes, ‘Les sept vies de l'épervier' (en 7 tomes) qui allait faire d'André juillard l'un des auteurs majeurs de la BD des années 80/90. le succès fut tel que les deux complices donnèrent même, entre 95 et 2002, une suite en 4 tomes aux aventures de l'épervier sous le titre de ‘Plume aux vents'. A partir de 99, il devint l'un des ‘repreneurs' des aventures de ‘Blake et Mortimer' avec Yves Sente au scénario (4 albums à ce jour), mais surtout, fort de sa notoriété, il se mit à partir de 94 à écrire et à dessiner quelques oeuvres personnelles qui constituent aujourd'hui incontestablement le haut du panier de sa production et le meilleur de la bédé actuelle (‘Le cahier bleu', ‘Après la pluie', ‘Le long voyage de Léna' et ‘Léna et les trois femmes').

Après la pluie – 52 pages en couleur (1998)

Dans la vitrine d'une galerie d'art, Abel voit une photo, celle de son meilleur ami, son quasi frère, Tristan, mystérieusement disparu quelques mois auparavant, et qui n'a curieusement jamais donné de nouvelles. Plus tard, chez lui, il en parle à sa compagne, l'exquise rousse Eve, et ensemble ils décident de prendre quelques jours de vacances et de se rendre en Italie, là où la photo a été prise, afin de tenter d'y retrouver Tristan, et Clara au sourire foudroyant, et un petit garçon, qui sont tous deux sur la photo avec Tristan ; Clara, qu'Abel a connue et pour laquelle il a eu, lui aussi, le coup de foudre ; Clara, qui est mariée toutefois, à Marc, qui la cherche, tout comme Abel cherche Tristan…

C'est une « maudite » bonne histoire (les québécois comprendront), qui commence par nous offrir une autre version de ce qui aurait pu s'être passé à la fin du ‘Cahier bleu', puisqu'au tout début d''Après la pluie', nous retrouvons Victor et Louise dans la galerie d'art… Malheureusement, la partie strictement policière de cette histoire-ci finit par prendre le dessus et n'est pas forcément aussi convaincante que les liens d'amour unissant tous les si touchants, car fragiles autant que décidés, personnages de ce récit qui s'inscrit dans le plus direct prolongement du précédent, sans jamais en atteindre la perfection. Restent le trait limpide du Prince de la ligne claire et ses si fabuleuses héroïnes, plus bouleversantes les une que les autres, et ce n'est pas rien…

# : Martin Veyron me pardonnera de l'avoir paraphrasé
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
badpx
  22 avril 2019
J'ai découvert en cours de lecture qu'il y avait eu déjà un titre avec un des personnages... dommage... peut-être aurais-je mieux apprécié cette lecture si j'avais lu cette autre tome.
Le début de l'histoire m'a assez vite captivé. Une énigme à résoudre : je ne peux qu'adhérer. Ensuite l'enquête à lieu, et je n'ai pas tout compris au déroulement des différentes actions. Enfin, l'explication donné par un des deux personnages principaux, dans un long quasi-monologue ne m'a pas aidé à mieux saisir... j'ai trouvé cela très embrouillé... ou alors il aurait fallut beaucoup plus que 56 pages pour tout détailler.
Le dessin me semble assez classique et je ne m'emballe pas plus que ça. Et enfin, cette histoire n'a aucune temporalité... c'est assez surprenant.
Commenter  J’apprécie          70
christinebeausson
  28 mars 2022
La suite des aventures des personnages du cahier bleu mais cet album n'a pas eu la même récompense, pas de fauve d'or pour celui là, même si nous retrouvons la même atmosphère …
Louise s'efface et un ami de Victor prend la première place … Abel et sa rencontre avec Clara … le coup de foudre existe car Abel l'a rencontré !
Suit alors une recherchée frénétique qui après une comédie romantique prend la forme d'un thriller qui petit à petit devient effrayant.
Faut-il y voir une recherche de l'auteur de tester ses envies de représenter un peu la vie dans ses formes plus spectaculaires loin du milieu bien pensant de l'art mais dans des trafics douteux avec des individus pourtant infréquentables.
Le scénario surprend car il nous entraîne sur un terrain où nous n'avions pas forcément envie d'aller, bien loin des paysages réalistes du Paris et des paysages luxuriant de la Toscane.
Le trait est toujours aussi réaliste disent ils … classique c'est certain, la fantaisie n'est pas de mise.
Le résultat n'est pas à la hauteur du précédent album, la conversion n'est pas forcément très réussie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
WyomingWyoming   14 septembre 2021
Les plus infâmes salopards peuvent être si charmants.
Commenter  J’apprécie          150
LadydedeLadydede   26 janvier 2014
Mon cher Abel,
Il me faut disparaître. Pardonne-moi de ne pouvoir t'en dire plus, mais cela vaut mieux pour nous deux. Peut-être pourrai-je te faire parvenir quelques nouvelles (qu'il te faudra absolument garder pour toi).
En attendant sois assuré de mon indéfectible amitié.
Tristan
P.S : ci-joint la clé de mon atelier. Tout ce quu s'y trouve est à toi.
Commenter  J’apprécie          10
LVILVI   22 mars 2012
Une femme ayant sa raison,
Un chat passant parmi les livres,
Des amis en toute saison
Sans lesquels je ne peux pas vivre…
Commenter  J’apprécie          30
LVILVI   20 mars 2012
Elle était du monde où les belles choses ont le pire destin…


Commenter  J’apprécie          60

Videos de André Juillard (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Juillard
Vidéo de André Juillard
autres livres classés : disparitionVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4551 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre