AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226155399
48 pages
Éditeur : Albin Michel (12/01/2005)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 66 notes)
Résumé :

Cet album n'est pas une marchandise.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  08 février 2016
Vous avez toujours rêvé de posséder une poupée à l'effigie de José Bové ?
Mr Fisher, libre entrepreneur dans l'âme, l'a fait. Enfin, a gentiment délocalisé en Asie et ce, à des centaines de milliers d'exemplaires. Seul petit bémol à son futur hit hexagonal, un visa d'exploitation toujours aux abonnés absents.
Un problème, une solution. Il faut tuer José Bové et le flouze devrait affluer.
Un dessin pas franchement chiadé. Des couleurs pétantes. Jul fait dans le style direct en se foutant ouvertement des écolos et autres capitalistes de tout poil.
Des gags souvent drolatiques, parfois recyclés, sujet oblige, mais qui ont le bon goût de faire sourire sur la durée.
Quelques guest-stars (Michaël Moore, Raël) et une pseudo intrigue plus tard, l'on referme ce récit certifié 100 % sans OGM avec la certitude qu'un monde meilleur, ben c'est pas franchement pour demain, nom d'une pipe en bois!
Commenter  J’apprécie          360
milado
  07 décembre 2012
Pour sauver leur portefeuille, les patrons des grandes industries n'ont pas d'autre choix que de commanditer l'assassinat de José Bové et le remplacer par un clone à leurs ordres. Un album délirant, qui ne se prend pas au sérieux, le portrait des différentes composantes de l'altermondialisme (ou du libéralisme) , leurs slogans vaut largement plus que le scénario qui n'est qu'un prétexte.
Les couleurs sont vives, le dessin est simple, proche de la caricature, tout le monde en prend pour son grade et nous passons un bon moment, que demander de plus ?
http://www.youtube.com/watch?v=I3Z5jV2sBDw
Commenter  J’apprécie          270
Ziliz
  07 décembre 2012
Après avoir commercialisé avec succès les poupées du Che et de Jean-Paul II ainsi que la Barbie afghane, la société "Real Toys" a commandé 800 000 figurines à l'effigie de José Bové à une firme chinoise. Mais "ce guignol refuse qu'on utilise son image : "Je ne suis pas une marchandise"." (p. 2). Une seule solution : trouver un tueur à gages pour éliminer l'encombrant personnage. du Forum Social Européen à une contre-organisation en passant par quelques visites aux raëliens et par des manifs dont le PCF est exclu ("pour avoir vendu du muguet transgénique") et où les "casseurs citoyens recyclent le verre" (p. 24), nous suivons donc José Bové et le truand censé l'éliminer.
Moins de bonnes trouvailles (ou bien je n'ai pas tout saisi) que dans 'Silex and the City', et moins abordable : c'est plus centré sur la politique et l'économie capitaliste et son pendant, le mouvement alter-mondialiste. Un chouia déçue, donc, par cette BD de Jul, qui est néanmoins très plaisante.
Commenter  J’apprécie          170
cathe
  16 août 2015
Huit cent mille poupées à l'effigie de José Bové ont été commandées en Chine par la société Real Toys. Or José Bové refuse qu'on utilise son image, "je ne suis pas une marchandise" dit-il. Pour éviter la faillite, le directeur de Real Toys n'a plus qu'une solution, éliminer José Bové. Pour plus de sécurité, deux tueurs sont chargés d'exécuter le leader de la Confédération paysanne.
Voilà un album bien sûr tout entier dédié aux mouvements alter-mondialistes et les nombreux jeux de mots et dessins humoristiques seront autant de clins d'oeil aux lecteurs . La description du Forum Social Européen notamment, et des stands "Artisans du Monde", "Témoignage chrétien" ou "Végétariens citoyens" est à mourir de rire ! Et aussi José Bové qui propose en dernier recours, comme arme absolue, une pétition sur le Web. Et les "casseurs citoyens" qui cassent les vitrines et ensuite recyclent le verre !
A lire et à offrir autour de soi, (de préférence à des pro-alter-mondialistes, les autres risquent de rire jaune…).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Fab72
  13 juillet 2014
Jul se moque gentiment des contradictions des capitalistes et des altermondialistes dont l'icône, pour ces derniers, est le président de la Confédération Paysanne José Bové. C'est ici l'homme à abattre. Mais l'homme à la pipe et à la moustache a ses gardes du corps armés (des moutons !).
Le tueur engagé par les capitalistes attend l'arrivée de sa cible au Forum Social Européen. C'est l'occasion de faire le tour des stands entre Attac, Greenpeace, Artisans du monde (qui propose des strings collectors fabriqués à Naplouse, utilisés comme frondes par les palestiniennes pendant la première intifada !), les pacifistes, les végétariens etc. On y rencontre entre autre un Michael Moore, ennemi de la malbouffe, plus vrai que nature.
Plus tard, une manifestation altermondialiste place de la République réunit toutes les causes généreuses contre la guerre, contre les inégalités Nord Sud, contre l'ultralibéralisme, contre la marchandisation du monde, contre la pensée unique, contre la malbouffe, contre le machisme (ni putes ni soumises), contre la pollution industrielle (un cortège de mouettes mazoutées !), la CGT etc. En fin de manifestation, des casseurs citoyens saccagent les vitrines (citoyens car ils recyclent le verre dans des containers après leurs méfaits!).
Plus loin, on voit José Bové et ses amis faucher un champ de maïs transgénique et se faire arrêter. Incarcéré, il doit manger des hamburgers en prison, une vraie torture pour lui…

L'histoire vire au loufoque lorsque les capitalistes font appel à la secte de Raël pour cloner un José Bové à leur image (rappelez vous à l'époque au début des années 2000, la secte prétendait pouvoir cloner des êtres humains…).
A la fin, l'organisation d'un Forum Anti Social Européen par les mondialistes est irrésistible (caviar équitable Max Havelaar, un toit décapotable c'est un Droit !, séance dédicace du sous-commandant Mac Do etc.).

Les dessins joliment caricaturaux sont réussis. Certes, tout le monde n'appréciera pas le côté déjanté de cette BD, mais personnellement elle m'a fait rire.
Malheureusement (?), en 2014, José Bové, les expérimentations des OGM, la secte de Raël et le clonage n'étant plus sous les feux de l'actualité, le sujet de cette BD perd de son intérêt même si la charge contre les mondialistes et altermondialistes est toujours drôle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
miladomilado   07 décembre 2012
- Et toi ? Pourquoi ils t'ont mis EN TAULE ?
- J'ai fauché des cartes de crédit
- Moi j'ai fauché des autoradios
- Et toi ?
- J'ai fauché du maïs
- ...AH LES VACHES !
Commenter  J’apprécie          250
PavlikPavlik   19 mai 2017
-Bon...ben voilà la queue du cortège. On a raté Bové...
-Les communistes sont en fin de manif ?
-Ils ont été exclus du collectif. Le 1er mai dernier ils ont vendu du muguet transgénique pour renflouer les caisses de l'Humanité.
Commenter  J’apprécie          163
PavlikPavlik   02 mai 2017
Flash info : le Forum Antisocial Européen, grande fête alter-alter-mondialiste, bat son plein porte de Versailles...Les patrons ont tous répondu présent pour protester contre la contestation.
Commenter  J’apprécie          120
PavlikPavlik   14 avril 2017
-Oh non ! Encore des casseurs citoyens !
-C'est quoi des "casseurs citoyens" ?
-Ben, ils cassent les vitrines et ensuite ils recyclent le verre.
Commenter  J’apprécie          120
PavlikPavlik   11 avril 2017
-Waouh ! Je ne me suis jamais tapé autant de meufs méga chaudasses qu'au Forum Social Européen !
-Ouais ? Toi, t'es jamais allé aux JMJ !
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Jul (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jul
Vidéo de Jul
autres livres classés : altermondialismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16237 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre