AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205071306
48 pages
Dargaud (30/08/2013)
3.99/5   112 notes
Résumé :
Emoi chez les Dotcom : tout le monde est persuadé que la jeune Web est enceinte ! Cette nouvelle déclenche une crise familiale sans précédent. La famille est au bord de l'explosion quand tombe une terrible nouvelle : Spam est atteinte d'un cancer du singe. Les Dotcom se ressoudent, favorisant ainsi sa guérison. De l'avortement à l'homosexualité, de la filiation à la maladie en passant par le porno, le judaïsme ou la finance internationale, ce nouvel opus de Silex an... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 112 notes
5
6 avis
4
10 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

Dionysos89
  14 août 2014
Les volumes de Silex and the City s'enchaînent à un bon rythme de croisière pour Jul. À côté de ses autres projets de bande dessinée, il parvient à livrer régulièrement des histoires qui se tiennent avec des petites blagues toujours bien senties.
Pour autant, cela devient vraiment compliquer de critiquer ces tomes au fur et à mesure, car, même si les inspirations de l'auteur collent souvent à l'actualité, les gags se font quand même réguliers et parfois répétitifs. Cette routine n'est pas désagréable, mais peut encourager certains à relire les précédents tomes plutôt que d'acquérir les nouveaux. Par exemple, les blagues récurrentes que nous pouvons trouver sur l'invention de l'écriture et la disparition des dinosaures sont suffisamment bien utilisées heureusement, tel un running gag pas trop lourd, mais le risque de se focaliser sur quelques facettes pointe à l'horizon.
« Autorisation de découverte » tente malgré tout de viser d'autres points de vue sur notre société du XXIe siècle transposée au Néolithique. Les grossesses non désirées et/ou très jeunes, les graves ennuis de santé, voire le regard des autres, le tout tombe sur la famille Dotcom comme la misère sur le pauvre monde. L'auteur, Jul, ne recule devant rien pour glisser ça et là sa petite blague toujours d'actualité avec, forcément, la religion, le politique et nos habitudes de vie en ligne de mire. le choix de la pornographie, par exemple, fait varier un peu le propos, même si on trouvera forcément quelques redites vis-à-vis des deuxième et troisième tomes, mais cela n'empêche pas d'apprécier notre lecture.
Le quatrième de Silex and the City n'est pas encore superflu, mais apparaît déjà moins innovant, malgré son titre, que ses prédécesseurs. La proximité du lecteur avec la famille Dotcom le guidera dans sa décision de poursuivre ou non cette aventure préhistorico-humoristique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          384
Ziliz
  06 septembre 2013
Allez, on repart pour un séjour en - 40 000 av. JC.
Quatrième épisode, mêmes personnages, même ton que dans les précédents opus. Idées, clins d'oeil, anachronismes, détails dans le graphisme et jeux de mots à gogo sont toujours aussi drôlissimes - non... encore plus, je trouve.
Moins de politique, peut-être (aucune allusion au Président F.H., ou alors je n'ai pas saisi), mais cette (pré)histoire de Jul fait toujours écho à l'actualité : coût des soins médicaux, 'philanthropie' bancaire, débat sur l'homosexualité...
Excellent moment de rigolade, en particulier avec le tournage dans la grotte. Mais de l'émotion, aussi, avec une évocation appuyée du cancer.
Il ne me reste plus qu'à savourer de nouveau toute la série, en reprenant au début.
J'avais été moins emballée par l'adaptation en dessin-animé (diffusée sur Arte), par contre.
Commenter  J’apprécie          280
Erik35
  14 juillet 2017
SPAM S'EST FAIT HACKER...
Quatrième volet de la série désormais fameuse, Autorisation de découverte démarre sur les chapeaux de roue (dont on attend encore l'invention). Spam Dotcom, professeure de préhistoire-géo au collège Françoise Dolto et néanmoins mère de la jeune Web, fashion victim à ses heures perdues, a une certitude : Sa fille est enceinte, cela ne fait aucun doute ! Et même si son époux Blog, grand chasseur devant l'éternel (qui lui aussi est en attente d'être inventé) n'y croit guère, c'est peu à peu toute la famille Dotcom et leurs proches amis qui finissent à croire à la rumeur. On apprend par la même occasion qu'avant de se marier, le grand père Dotcom eut une brève mais passionnée histoire d'amour avec un autre homme (malheureusement séparés par la dérive des continents...), et que la mère de Mme Dotcom fut chassée par sa famille, se retrouvant enceinte d'un "garçon moins favorisé qu'elle en terme d'ADN".
Mais toutes ces émotions aboutissent au drame (non, Web N'EST PAS enceinte, elle n'a de cesse de le répéter, donc aucun soucis de ce côté là) : Mme Dotcom s'évanouit en pleine vallée et l'on apprend très vite qu'elle a un "cancer du singe"...
Evidemment, nous sommes chez les Dotcom et si l'aventure n'est pas de tout repos, elle se termine inconditionnellement bien pour Spam et pour sa famille. Au passage, les banques se font gentiment étriller, Jul nous inflige un passage très décalé et pour le moins tordant sur le cinéma pornographique (avec une pauvre Blog qui ne sait plus où se fondre dans le décor troglodytique), deux jeunes geek malin - URL Dotcom et son pote Werther - mais désargentés qui se séparent de leur géniale invention révolutionnaire : "Flèches-Book" auprès du grand requin de la finance Quadrumane Sachs (Sic et re-sic !) afin de pouvoir offrir à maman Dotcom l'opération tant attendu. Un petit détour par le Marais, habité par des shlomo-sapiens traditionaliste, de Mme Finkelstein et le tour de bal est presque achevé.
Toujours aussi drôle, avec ses blagues potaches, ses jeux de mots tirés par les cheveux mais amusants, Jul parvient à réaliser un quatrième excellent album, situé entre sketchs de quelques pages et histoire à fil rouge cousu de fil blanc... La vraie surprise des premiers et second volets n'est sans doute plus qu'un lointain souvenir mais c'est toujours avec plaisir qu'on retrouve cette famille d'une autre époque, personnage décomplexés et attachants qui, sous les traits parfois féroces de la caricature, nous ressemblent tant.
On en redemande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
sld09
  31 mars 2021
J'ai moins aimé ce tome même si Jul se montre toujours aussi mordant pour croquer notre société (famille, système de santé, banque, homophobie, industrie du film X,...). Par contre, les gags et jeux de mots m'ont semblé moins inventifs que dans les précédents tomes, ce qui fait que je n'ai pas été vraiment séduite par l'histoire pourtant pleine de bons sentiments : comment réunir les fonds pour soigner Spam, gravement malade...
Commenter  J’apprécie          140
stokely
  28 avril 2017
J'ai suivi avec plaisir à nouveau cette famille cependant je dois avouer être de plus en plus déçue, je ne trouve plus les jeux de mots qui m'ont j'ai tellement aimé dans les précédents tomes.
Les sujets sont cependant toujours autant d'actualité la maladie, les banques, l'adolescence, le dessin toujours de qualité égale mais mon intérêt s'essouffle pour cette série.
En espérant que les tomes suivants seront meilleurs.
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (2)
Bedeo   07 octobre 2013
Même si l’album manque de construction dans le scénario et en fait trop, Silex and the City demeure donc une série paléolithique corrosive des travers de notre société contemporaine qui, de par ces parallèles, devient un monde arriéré et futile.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   30 août 2013
Silex and the City est une des grandes bandes dessinées d’humour d’aujourd’hui. Ne soyez pas comme ces Bobo Sapiens lémuriens : n’attendez pas deux glaciations pour la découvrir.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   21 juin 2014
- À l’époque, il fallait aller en Suisse pour faire une IVG...
- Une quoi ?
- Une « Interruption Volcanique de Grossesse ». On jetait l’enfant et le placenta dans le cratère du volcan et on n’en parlait plus...
- Fumée bleue... c’est un garçon.

Commenter  J’apprécie          370
ZilizZiliz   06 septembre 2013
- Tu sais qu'avant de connaître ta mère, je vivais en couple avec un homme ? (...)
- Mais... Mais... C'est... C'est IMPOSSIBLE ! Dans la famille, on est des mâles de père en fils ! Pas des bipèdes qui boivent le thé avec le pouce préhenseur en l'air !
- Ah non, Blog, là tu exagères ! Tu sais, la vie, c'est pas le concours de celui qui a la plus grosse stalagmite, hein ! Il faut arrêter de jouer au beauf hétéro-sapiens de base...
(p. 13)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Dionysos89Dionysos89   14 mai 2014
Ma mère a pensé à me confier à l’assistance paléolithique... mais comme on n’avait pas encore inventé le feu, elle n’a pas voulu que je sois baladée de foyer en foyer.

Commenter  J’apprécie          360
ZilizZiliz   06 septembre 2013
- Euh... Vous allez faire tout le tournage à poil ?
- Ben quoi ? C'est la nature ! On est dans la tenue d'Adam et Eve au jardin d'ADN !
- Et... pourquoi est-ce que les actrices sont toutes des amphibiennes ?
- Ah ben c'est par rapport aux scènes un peu extrêmes... Avec les branchies, elles peuvent tenir plus longtemps sans respirer, tu vois...
(p. 30)
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   06 septembre 2013
[ - 40 000 av JC ]
- A l'époque, il fallait aller en Suisse pour faire une IVG...
- Une quoi ?
- Une "interruption volcanique de grossesse"... On jetait l'enfant et le placenta dans le cratère du volcan et on n'en parlait plus...
Fumée bleue, c'est un garçon.
(p. 16)
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jul (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jul
Iznogoud 31
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17851 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre