AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782846827171
96 pages
P.O.L. (26/01/2010)
4.22/5   16 notes
Résumé :
Giacometti est l'exemple type de l'artiste aux prises avec les difficultés de la création.
A la fois dessinateur, peintre et sculpteur, il a édifié l'essentielde son oeuvre au cours des vingt dernières années de son existence.
bien que tragique, sa vision de l'homme n'a rien de désespéré. Ses portraits aux regards effarés et qui interrogent, ses sculptures filiformes expriment certe notre solitude, la douleur d'être, la précarité de notre condition, ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
michfred
  16 mars 2017
Avec une intimité moins grande que celle qu'il a mise à parler de ses amis Bram van Velde et Beckett, - mais dans une perspective plus distante qui convient bien à cet artiste de l'amenuisement, du recul et du doute- Charles Juliet entreprend ici de tracer la trajectoire passionnée et exigeante d'Alberto Giacometti, sa quête fiévreuse du réel et de cette émotion à le percevoir qui le nimbe et le masque, sans jamais trahir les perceptions de l'oeil ni celles du coeur.
Apprendre sans relâche pour mieux désapprendre, perdre pour retrouver, accepter le désespoir et intégrer l'échec pour résister et rester debout, c'est ce que nous enseigne cet artiste complet, à la fois dessinateur, peintre et sculpteur, qui a creusé son sillon dans une insatiable soif de vérité, en dehors des modes et des courants.
Un petit livre plein d'enseignements, après la lecture duquel on ne regardera plus jamais de la même façon un vieil homme fragile promenant son chien famélique au bord de l'eau...
Commenter  J’apprécie          390
The_Noir
  26 février 2022
Entre biographie et étude critique de l'oeuvre, Charles Juliet nous présente un Alberto Giacometti vivant et tente de percer le mystère de l'évolution de sa production.
Aucune révélation, aucune révolution dans la connaissance du sculpteur, rien de bien nouveau mais peut-être, comme le faisait Giacometti avec ses représentations humaines, cette volonté de la part du biographe de dépouiller, mettre à nu un vécu déjà assez mince et d'atteindre l'émotion et la vision pures de ce monstre sacré du XXe siècle.
Juliet soulève une part du voile qui recouvre l'oeuvre, une petite part. L'oeil, le mystère du regard, de la vue, de l'authentique perception du sculpteur, forçant celui-ci à redécouvrir à chaque fois le monde qui l'entoure, ses proches, sa femme, son frère, sa mère… Ce regard qui force Giacometti à toujours recommencer, à tenter d'aller plus profond dans la perception d'autrui et de sa vérité qui pourtant ne se départit jamais de ses émotions personnelles.
Notons cette spécificité de l'écriture de Juliet : au fur et à mesure qu'avance le récit, au fur et à mesure que l'oeuvre de Giacometti se fait plus intense, le style du biographe se fait plus poétique et plus profond lui aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
anniefrance
  08 mai 2019
C'est avec ce Giacometti (expo au LAM, Hauts de France) que je découvre que Charles Juliet a une corde à son arc que j'ignorais: il s'intéresse aux peintres...Cézanne, Soulages, Eugène Leroy etc.
Il retrace la vie de Giacometti avec ses tourments de créateur
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
GeraldineBGeraldineB   07 juin 2013
" Giacometti? Un être double, divisé, proie de la lutte des contraires. Ou plutôt, un être total, résolu à demeurer relié aux deux pôles- terre et entrailles, mais aussi, besoin d'élévation et d'éternité-, soucieux de faire droit à toutes les dimensions de l'homme, travaillant sans répit à élaborer une vision globale de l'existence, en laquelle le dedans et le dehors, l'être enfoui et le monde visible, au lieu d'entrer en conflit, pourraient coexister sans s'exclure, pourraient s'interpénétrer et échanger leurs richesses, permettant ainsi à l'homme de ne rien renier de ce qu'il est."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          139
michfredmichfred   16 mars 2017
"Je ne fais qu'en défaisant." A peine la main a-t-elle tracé une ligne, modelé une arête, qu'elle la rectifie, procède à une autre tentative, s'acharne à trouver la forme qui rendrait compte de la lutte des contraires.
Commenter  J’apprécie          230
The_NoirThe_Noir   08 février 2022
« Et quand il n'y avait plus de sculptures, il y avait un inconnu tel que je ne
savais plus qui je voyais et ce que je voyais. » Quand l'inconnu est perçu en tant que tel, quand il n'est pas soumis à ces processus par lesquels la conscience l'intègre à ses catégories, le nomme et se le rend assimilable, il
maintient l'être en un état de trouble, de stupeur, qui lui retire toute possibilité d'expression. Torturante souffrance de celui qui veut traduire dans son œuvre une émotion qu'il ne parvient pas à exprimer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
The_NoirThe_Noir   10 février 2022
Et Giacometti notait : « J'ai toujours eu l'impression ou le sentiment de la fragilité des êtres vivants, comme sil fallait une énergie formidable pour qu'ils puissent tenir debout. » Et il poursuivait : « Jamais je n'arriverai à mettre dans un portrait toute la force qu'il y a dans une tête. Le seul fait de vivre, ça exige déjà une telle volonté et une telle énergie... »
Commenter  J’apprécie          111
GeraldineBGeraldineB   07 juin 2013
"Ces sculptures hautes d'un ou deux centimètres, où affleure la présence du sacré, sont une figuration de l homme métaphysique. Un homme soumis au temps, promis à la mort, perdu dans l'immense univers, rongé par une nostalgie inextinguible, des questions sans réponse, et qui, en découvrant l'étendue de son ignorance, en prenant conscience de sa précarité, mesure avec effroi le peu qu'il est."
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Charles Juliet (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Juliet
Avec Arthur H, Rim Battal, Seyhmus Dagtekin, Maud Joiret, Sophie Loizeau, Guillaume Marie, Emmanuel Moses, Anne Mulpas, Suzanne Rault-Balet, Milène Tournier, Pierre Vinclair & les musiciens Mathias Bourre (piano) et Gaël Ascal (contrebasse) Soirée présentée par Jean-Yves Reuzeau & Alexandre Bord
Cette anthologie reflète la vitalité impressionnante de la poésie francophone contemporaine. Quatre générations partagent des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 17 ans, les plus âgés sont nonagénaires. Ils sont ainsi 94 à croiser leurs poèmes sur la thématique du désir, un mot aussi simple que subversif.

ADONIS – ARTHURH – Olivier Barbarant – Linda MARIA BAROS Joël BASTARD – Rim BATTAL – Claude BEAUSOLEIL – Tahar BEN JELLOUN – Zoé BESMOND DESENNEVILLE – Zéno BIANU – Carole BIJOU – Alexandre BONNET-TERRILE – Alain BORER – Katia BOUCHOUEVA – Julien BOUTREUX – Nicole BROSSARD – Tom BURON – Tristan Cabral – CALI – Rémi Checchetto – William CLIFF – François de CORNIÈRE – Cécile COULON – Charlélie COUTURE – Laetitia CUVELIER – Seyhmus DAGTEKIN – Jacques DARRAS – Michel DEGUY – Chloé DELAUME – René Depestre – Thomas DESLOGIS – Ariane DREYFUS – Renaud EGO – Michèle FINCK – Brigitte FONTAINE – Albane GELLÉ – Guy GOFFETTE – Cécile GUIVARCH – Cécile A. HOLDBAN – Philippe JAFFEUX – Maud JOIRET – Charles JULIET – Vénus KHOURY-GHATA – Anise KOLTZ – Petr KrÁL – Abdellatif LAÂBI – Hélène LANSCOTTE – Jean LEBOËL – Yvon LE MEN – Perrine LEQUERREC – Jérôme LEROY – Hervé LETELLIER – Sophie LOIZEAU – Lisette LOMBé – Mathias MALZIEU – Guillaume MARIE – Sophie MARTIN – Jean-Yves MASSON – Edouard J.MAUNICK –
+ Lire la suite
autres livres classés : sculptureVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
896 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre