AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Siméon (Autre)
EAN : 9782072894350
Éditeur : Gallimard (03/12/2020)

Note moyenne : 5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
On ne présente pas Charles Juliet dont les neuf tomes de son Journal traduits dans le monde entier font un des écrivains majeurs de notre temps. Or si cet opus exceptionnel de même que 'des récits comme L'année de l'éveil ou Lambeaux ont fait sa notoriété et sa popularité, il n'en reste pas moins que la poésie est l'alpha et l'oméga de son oeuvre littéraire. C'est là en effet que l'on trouve de la façon la plus condensée, la plus incisive et la plus frappante l'expr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
pgremaudpgremaud   28 novembre 2020
cela
comment le nommer
comment l'inscrire
en un poème

cela qui fissure
chaque instant
me coupe
du quotidien
vide de sa substance
ce qui m'est accordé

cela
qui me porte
me jette en affamé
à la rencontre de la vie
fait monter
au-devant de mes pas
cette lumière
que je ne peux atteindre
Commenter  J’apprécie          40
ninachevalierninachevalier   16 octobre 2020
mes outils
je me les suis
façonnés

mais achevé
mon apprentissage
alors qu'il me faut
commencer à graver

quel mot choisir
quelle phrase inventer
qui dirait
les murailes franchies
les marches forcées
les années errantes
les affres de la soif
l'inévitable agonie

et quel autre mot
quelle autre phrase
évoquerait
l'oeil qui s'inverse
et se sonde
Commenter  J’apprécie          131
ninachevalierninachevalier   26 octobre 2020
Au coeur de la nuit.Cette ardente sereine lumière de l'insomnie, cette effervescente intimité de soi avec soi, et tant de choses inconnues qui vagissent, et tout ce qu'on ne sait jamais formuler, soudain là, vibrant, gorgé, précis, sur le point de se dire.
Mais les mots, les mots qui déjà montaient, se pressaient, animait la voix, les mots retombent, s'éteignent.
Cet instant rayonnant et sitôt perdu.
Ce silence qui meurtrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ninachevalierninachevalier   26 octobre 2020
Gagner les profondeurs.Forer. Forer.
Dégager l'authentique, dénuder le vrai, desceller l'énergie.
Enraciné la paix.
Le reste est vain.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Charles Juliet (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Juliet
Le confinement est peut-être idéal pour une chose : tenir un journal intime. Charles Juliet est déjà auteur de deux récits autobiographiques "Lambeaux" et "L'année de l'éveil". Aujourd'hui il propose un journal qu'il a commencé à tenir en 1957, le dixième volume de son journal : "Le jour baisse" publié aux éditions POL... Un ouvrage qui peut donner du courage à ceux qui n'en n'ont plus. "Il y a un mal qui me ronge depuis l'adolescence : la sensation douloureuse de la fuite du temps, de lutte contre la mort, du fait que rien ne demeure de ce que nous vivons. C'est une nécessité de laisser des traces, de tenter de garder ce qui va nous échapper, de rassembler dans des mots, ce que je me refuse à voir disparaître."


Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
889 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre