AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Pierre Siméon (Autre)
EAN : 9782072894350
Éditeur : Gallimard (03/12/2020)
4.75/5   10 notes
Résumé :
On ne présente pas Charles Juliet dont les neuf tomes de son Journal traduits dans le monde entier font un des écrivains majeurs de notre temps. Or si cet opus exceptionnel de même que 'des récits comme L'année de l'éveil ou Lambeaux ont fait sa notoriété et sa popularité, il n'en reste pas moins que la poésie est l'alpha et l'oméga de son oeuvre littéraire. C'est là en effet que l'on trouve de la façon la plus condensée, la plus incisive et la plus frappante l'expr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
piyushb
  12 décembre 2020
L'anthologie personnelle de Charles Juliet permet de se plonger avec bonheur dans une oeuvre poétique d'une grande richesse. Dans sa préface, Jean-Pierre Siméon rend magnifiquement compte de l'apport unique de cet écrivain majeur, mais discret, qui depuis plus de cinquante ans trace son chemin, creuse son sillon, laboure son terrain intime sans relâche. Les métaphores agricoles sont pertinentes à plusieurs titres. Charles Juliet connaît la ruralité et ses rudesses, il en est issu. Il sait aussi reconnaître les valeurs cardinales que son enfance paysanne lui a inculqué. Son travail d'écrivain, qu'il débute à la vingtaine, est abordé de façon très exigeante. Il consiste à creuser, à forer toujours plus loin à la recherche de la source capable d'étancher sa soif de vérité. C'est un chemin tortueux, méandreux fait de lumières et d'ombres. Un chemin de réconciliation avec lui-même, un chemin de gratitude envers la vie. En tant que lecteur, nous lui sommes reconnaissants car sa quête est un peu la nôtre. Il a dédié sa vie aux mots, à leur pouvoir, à recherche d'une clarté libératrice. Cette oeuvre force l'admiration.
Lien : https://inthemoodfor.home.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
ninachevalierninachevalier   14 janvier 2021
Si tu es à l'écoute
de ce qui implore
en toute souffrance
tes mots un court instant
rassasieront l'affamé

Réduis
comprime
fais s'évanouir
la quintessence

Pouvoir du poème
qui redonne vie
à celui qui mourait
d'inanition
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
ninachevalierninachevalier   07 janvier 2021
tant de
saisons
ont passé

les ronces
ont envahi
tes chemins

des taillis
ont poussé
dans tes chaumes

des bandes de corbeaux
tournent dans ton ciel
immuablement gris

toi l'assoupie
laisse accourir
laisse pénétrer dans tes collines

le laboureur qui ne peut pas
tolérer de te savoir en friche
la hache et le feu te retirer
tes taillis tes buissons
mettre à nu tes sillons endormis

et laisse la charrue
se planter
à l'angle de la terre

faire lever en toi
un immédiat
printemps
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ninachevalierninachevalier   16 octobre 2020
mes outils
je me les suis
façonnés

mais achevé
mon apprentissage
alors qu'il me faut
commencer à graver

quel mot choisir
quelle phrase inventer
qui dirait
les murailes franchies
les marches forcées
les années errantes
les affres de la soif
l'inévitable agonie

et quel autre mot
quelle autre phrase
évoquerait
l'oeil qui s'inverse
et se sonde
Commenter  J’apprécie          153
ninachevalierninachevalier   26 octobre 2020
Au coeur de la nuit.Cette ardente sereine lumière de l'insomnie, cette effervescente intimité de soi avec soi, et tant de choses inconnues qui vagissent, et tout ce qu'on ne sait jamais formuler, soudain là, vibrant, gorgé, précis, sur le point de se dire.
Mais les mots, les mots qui déjà montaient, se pressaient, animaient la voix, les mots retombent, s'éteignent.
Cet instant rayonnant et sitôt perdu.
Ce silence qui meurtrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MlleJulieWMlleJulieW   11 juin 2021
Au coeur de la nuit.Cette ardente sereine lumière de l'insomnie, cette effervescente intimité de soi avec soi, et tant de choses inconnues qui vagissent, et tout ce qu'on ne sait jamais formuler, soudain là, vibrant, gorgé, précis, sur le point de se dire.
Mais les mots, les mots qui déjà montaient, se pressaient, animaient la voix, les mots retombent, s'éteignent.
Cet instant rayonnant et sitôt perdu.
Ce silence qui meurtrit.

Gagner les profondeurs.Forer. Forer.
Dégager l'authentique, dénuder le vrai, desceller l'énergie.
Enraciné la paix.
Le reste est vain.

Quand on demeure étranger, tout est si étrange.
Quand on rejoint la source, qu'on entre en communion, que dedans et dehors s'abolissent, l'étrange est de se découvrir le familier et l’ineffable.

Être fort, ce n’est pas être aveugle, sourd, rigide, mais sans crainte, sans défense.Totalement, amoureusement offert. Et apte à toute forme. Comme un fluide.

Capter la liberté. Saisir l’immense. Les déchaîner dans mes mots.
Dire la proximité de la source. La mutation des énergies. L’ivresse d’exister hors du temps.

Quand pour avoir trop vu, l’oeil se ferme, redécouvre ce qui l’entoure. Toute chose alors dressée face à l’esprit aux abois. Je réapprends à marcher.

Quand l’être est scindé, il erre, se traîne.
Gâchis. Grisaille.
Quand il est un, il jaillit dans la lumière

La sphère n’a pas de centre. Son centre est fixe et mobile, proche, lointain, hors du temps, chaque fois perdu. Centre. Sphère. D’un rien rayonne la profusion de l’immense.

La voie clame
Son murmure

Me prend
À la gorge

Me contraint
Au silence

Au centre calme de la tempête. Les énergies font rage. Paix. Éclatement.

Charles Juliet, Affûts II (1990)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Charles Juliet (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Juliet
Avec Arthur H, Rim Battal, Seyhmus Dagtekin, Maud Joiret, Sophie Loizeau, Guillaume Marie, Emmanuel Moses, Anne Mulpas, Suzanne Rault-Balet, Milène Tournier, Pierre Vinclair & les musiciens Mathias Bourre (piano) et Gaël Ascal (contrebasse) Soirée présentée par Jean-Yves Reuzeau & Alexandre Bord
Cette anthologie reflète la vitalité impressionnante de la poésie francophone contemporaine. Quatre générations partagent des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 17 ans, les plus âgés sont nonagénaires. Ils sont ainsi 94 à croiser leurs poèmes sur la thématique du désir, un mot aussi simple que subversif.

ADONIS – ARTHURH – Olivier Barbarant – Linda MARIA BAROS Joël BASTARD – Rim BATTAL – Claude BEAUSOLEIL – Tahar BEN JELLOUN – Zoé BESMOND DESENNEVILLE – Zéno BIANU – Carole BIJOU – Alexandre BONNET-TERRILE – Alain BORER – Katia BOUCHOUEVA – Julien BOUTREUX – Nicole BROSSARD – Tom BURON – Tristan Cabral – CALI – Rémi Checchetto – William CLIFF – François de CORNIÈRE – Cécile COULON – Charlélie COUTURE – Laetitia CUVELIER – Seyhmus DAGTEKIN – Jacques DARRAS – Michel DEGUY – Chloé DELAUME – René Depestre – Thomas DESLOGIS – Ariane DREYFUS – Renaud EGO – Michèle FINCK – Brigitte FONTAINE – Albane GELLÉ – Guy GOFFETTE – Cécile GUIVARCH – Cécile A. HOLDBAN – Philippe JAFFEUX – Maud JOIRET – Charles JULIET – Vénus KHOURY-GHATA – Anise KOLTZ – Petr KrÁL – Abdellatif LAÂBI – Hélène LANSCOTTE – Jean LEBOËL – Yvon LE MEN – Perrine LEQUERREC – Jérôme LEROY – Hervé LETELLIER – Sophie LOIZEAU – Lisette LOMBé – Mathias MALZIEU – Guillaume MARIE – Sophie MARTIN – Jean-Yves MASSON – Edouard J.MAUNICK –
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
975 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre