AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Une journée particulière (48)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
NathalC
  23 mai 2017
Une journée particulière est la suite de Deux petits pas dans le sable.
Non pas une suite comme la suite d'un roman...
Ici, Anne-Dauphine Julliand ne nous raconte pas sa vie après la mort de Thaïs, mais plutôt une réflexion face à la vie qui suit son cours. La vie sans Thaïs, tout en l'incluant dans le quotidien, dans la vie familiale. L'espérance d'une vie entière, pleine, avec ses joies et ses peines...
Un témoignage poignant qui pousse à aller de l'avant.
Commenter  J’apprécie          320
Nastie92
  18 juillet 2014
Comme beaucoup de lecteurs de ce titre, j'avais lu le premier livre d'Anne-Dauphine Julliand, deux petits pas sur le sable mouillé. Livre émouvant au plus haut point, dans lequel elle raconte l'histoire de sa fille Thaïs, depuis le diagnostic d'une maladie dégénérative incurable, jusqu'à sa mort. le récit se terminait par une annonce brutale : Azylis, la petite soeur de Thaïs, est atteinte elle aussi.
Autant le premier livre était sombre, autant celui-ci est incroyablement lumineux. L'auteur nous raconte sa vie de famille, entre le souvenir omniprésent de Thaïs, la maladie d'Azylis, les deux frères heureusement bien portants, sans oublier son mari. Elle le fait de façon simple, mais pas simpliste. Les chapitres s'enchainent comme autant de petits épisodes de vie. Car ce livre déborde de vie malgré un contexte bien lourd.
Anne-Dauphine Julliand rappelle quelques évidences, comme : il faut aimer ses enfants tels qu'ils sont et non pas tels que l'on voudrait qu'ils soient ou il ne faut pas écraser ses enfants sous le poids de trop d'attentes que l'on met en eux. Certains passages sont légers, se lisent bien, d'autres sont plus lourds, la "leçon" est parfois un peu trop pesante à mon goût.
Mais l'ensemble donne un livre plutôt agréable qui se lit d'une traite.
Je reproche cependant à son auteur de donner une image idéalisée de sa famille, et de son couple en particulier. Ah, le mari parfait, toujours présent, toujours solide dans les moments difficiles, toujours attentionné et parfaitement délicat. Ah, la mère parfaite qui fait toujours face quoi qu'il arrive, qui a toujours l'énergie, la volonté, la patience qu'il faut pour chacun de ses enfants. Ah, les enfants parfaits, les deux garçons toujours compréhensifs par rapport à leurs soeurs malades. C'est (un peu) trop, et je trouve que du coup, cela décrédibilise un témoignage par ailleurs très émouvant et qui fait réfléchir. J'aurais aimé trouver dans ce livre autre chose qu'une image d'Epinal, davantage de réalité pour pouvoir y adhérer pleinement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Jmlyr
  20 mars 2017
"Une journée particulière" ou comment célébrer l'anniversaire d'un être cher, ici une toute petite fille, parti trop tôt dans l'au-delà .
Une autre façon de voir la vie, et la mort ; un hymne à l'Amour et à la Joie.
A lire après " Deux petits pas dans le sable mouillé".
Commenter  J’apprécie          110
Thaliie
  08 juillet 2016
Après " Deux petits pas sur le sable mouillé " qui racontait l'histoire de la courte vie de sa fille Thaïs, Anne-Dauphine Julliand revient pour nous parler de la vie après la mort de sa fille. Tout particulièrement de ces 29 février, date de l'anniversaire de Thaïs, ce petit jour qui revient tous les quatre ans entre le 28 février et le 1er mars pour rattraper le temps ... et qu'Anne-Dauphine consacre à se souvenir des trois ans trois quart qu'auront duré la vie de Thaïs.
Et nous rappeler que la vie continue malgré tout, que de grands malheurs empêchent le bonheur seulement de façon temporaire, que ce dernier n'aura plus jamais le même goût ni la même simplicité, mais qu'il est possible tout de même.
J'ai beaucoup apprécié ces 200 pages où l'on retrouve la famille Julliand après toutes ces épreuves, et alors que celles-ci continuent encore (Azylis, la deuxième fille d'Anne-Dauphine est également malade).
J'ai particulièrement apprécié d'y retrouver Gaspard et ses réflexions si justes alors qu'il n'a que 10 ans.
ça fait du bien de lire un roman autobiographique sur un sujet aussi lourd, qui garde une telle espérance , car comme le dit Anne-Dauphine : ce n'est pas l'espoir qui fait vivre , c'est l'espérance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ninule
  05 avril 2015
Un hymne à la vie.
Commenter  J’apprécie          70
SLGDesYeuxPourLire
  02 mai 2015
Dans cette suite de son témoignage Deux petits pas sur le sable mouillé, Anne-Dauphine Julliand nous propose de la suivre dans cette journée particulière du 29 février, date de l'anniversaire de sa petite Thaïs, décédée d'une leucodystrophie.

Elle nous raconte avec beaucoup de courage sa vie d'après, la vie sans Thaïs pour elle et sa famille : son mari, leurs deux garçons et Azylis, atteinte de la même maladie que sa grande soeur.

Le texte qu'elle nous livre avec pudeur et avec un recul admirable, comme c'était déjà le cas dans Deux petits pas sur le sable mouillé, est d'une incroyable force, c'est une véritable leçon de bonheur.
Commenter  J’apprécie          60
jesshurfinca
  01 septembre 2013
Après avoir dévoré Deux petits pas sur le sable mouillé, je n'ai pas hésité une seconde à acheter la suite du "roman de vie" d'Anne-Dauphine Julliand.
Et je n'ai pas été déçue tant par sa plume que par son histoire...
Nous nous baladons allègrement le long de cette journée du 29 Février, anniversaire de la petit Thaïs.
L'envie de retourner au premier opus fut irrémédiable.
Merci Anne-Dauphine pour vos pensées que je trouve très philosophiques
Commenter  J’apprécie          60
Annchachou
  07 août 2016
Suite de "Deux petits pas sur le sable mouillé", Anne-Dauphine retrace dans "Une journée particulière" la vie quelques années après le décès de leur petite fille Thaïs.

Livre émouvant au plus haut point, on retourne quelques fois en arrière, replongeant dans les difficultés de l'annonce, dans le quotidien de cette famille, et dans leur amour.

Anne-Dauphine, très justement, explique que malgré tout, la vie continue. On retrouve cette famille pleine de force et d'amour, une famille qui s'est agrandie et avec leur petit Azylis grandie elle-même.

Un livre fort en sincérité et en émotions.
Commenter  J’apprécie          50
LeslecturesdeLily
  14 août 2015
Ma critique:
http://www.leslecturesdelily.com/2015/08/une-journee-particuliere-ecrit-par-anne.html#more

Extrait de mon avis:
Toutes les journées doivent être particulières pour Anne-Dauphine Julliand, mais cette maman courage a souhaité mettre en avant dans son livre le jour de l'anniversaire de Thaïs, sa fille décédée il y a quelques années de la leucodystrophie métachromatique. C'est avec simplicité et avec beaucoup de coeur et d'amour qu'Anne-Dauphine partage avec nous cette journée si particulière.
Un témoignage touchant, un hommage poignant qui se dévore d'une traite.
Lien : http://www.leslecturesdelily..
Commenter  J’apprécie          50
IsabelledlG
  15 mai 2014
SYNOPSIS : le 29 juillet est une journée spéciale. C'est surtout la date anniversaire de sa fille, Thaïs, décédée 4 ans auparavant d'une maladie orpheline. (cf. DES PETITS PAS SUR LE SABLE MOUILLÉ). Anne Dauphine va revivre et nous partager les moments marquants depuis l'annonce de la maladie de Thaïs.
CE QUE J'EN PENSE : quelle belle sagesse ! L'auteur, avec délicatesse nous introduit dans l'intimité de sa famille, et nous explique qu'ils ont tous changé en profondeur grâce à Thaïs et Azylis. Merci Anne Dauphine de nous témoigner combien toute vie est belle, si elle est pleine d'amour !!!
À lire sans modération, avec une certaine maturité.
Commenter  J’apprécie          50


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
108 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre