AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Essai d'exploration de l'inconscient (41)

colimasson
colimasson   01 mars 2015
[…] Il semble que ce que nous appelons l’inconscient ait conservé les caractéristiques qui appartenaient à l’esprit humain originel. C’est à ces caractéristiques que se réfèrent constamment les symboles oniriques, comme si l’inconscient cherchait à ressusciter tout ce dont l’esprit s’est libéré au cours de son évolution, les illusions, les fantasmes, les formes de pensées archaïques, les instincts fondamentaux, etc.
Commenter  J’apprécie          210
colimasson
colimasson   04 mai 2014
Un mot ou une image sont symboliques lorsqu’ils impliquent quelque chose de plus que leur sens évident et immédiat. Ce mot, ou cette image, ont un aspect « inconscient » plus vaste, qui n’est jamais défini avec précision, ni pleinement expliqué. […] Lorsque l’esprit entreprend l’exploration d’un symbole, il est amené à des idées qui se situent au-delà de ce que notre raison peut saisir.
Commenter  J’apprécie          190
colimasson
colimasson   15 février 2015
« Vouloir, c’est pouvoir », résume la superstition de l’homme moderne.
Commenter  J’apprécie          180
colimasson
colimasson   17 février 2015
[…] L’homme contemporain soutient sa croyance au prix d’un remarquable défaut d’introspection. Il ne voit pas que, malgré son raisonnement et son efficacité, il est toujours possédé par des « puissances » qui échappent à son contrôle. Ses dieux et ses démons n’ont pas du tout disparu. Ils ont simplement changé de nom. Ils le tiennent en haleine par de l’inquiétude, des appréhensions vagues, des complications psychologiques, un besoin insatiable de pilules, d’alcool, de tabac, de nourriture, et surtout par un déploiement impressionnant de névroses.
Commenter  J’apprécie          140
colimasson
colimasson   18 mai 2014
Les phénomènes névrotiques ne sont en aucune façon le produit exclusif de la maladie. Ils ne sont en fait que des exagérations pathologiques de phénomènes normaux, plus faciles à observer en raison de cette exagération même.
Commenter  J’apprécie          140
colimasson
colimasson   19 février 2015
Le monde communiste, on le remarquera, possède un grand mythe (que nous baptisons illusion, dans l’espoir que notre supériorité de jugement l’anéantira). Ce mythe, c’est le rêve archétypique, sanctifié par un espoir millénaire, de l’Age d’or (ou Paradis), dans lequel chacun aura de tout en abondance, et où un grand chef, juste et sage, règnera sur un jardin d’enfants. Cet archétype puissant s’est emparé du monde communiste sous sa forme la plus puérile, mais il ne disparaîtra pas du monde parce que nous lui opposerons la supériorité de notre point de vue. Nous aussi, nous l’alimentons par notre propre puérilité, car la civilisation occidentale se trouve sous l’emprise de la même mythologie. Inconsciemment, nous nourrissons les mêmes préjugés, les mêmes espoirs et la même attente. Nous croyons aussi à l’Etat Providence, à la paix universelle, à l’égalité de tous les hommes, à nos droits éternels, à la justice, à la vérité, et (mais ne le disons pas trop haut) au Royaume de Dieu sur Terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
colimasson
colimasson   25 avril 2014
Dans une civilisation dont la dévalorisation de la sexualité avait été le signe mais dont les héritiers se trouvaient toujours plus mal à l’aise dans les structures morales d’un Moyen Age qui en avait tenté la répression et la sublimation au nom d’idéaux religieux ébranlés depuis par le doute, la névrose des individus devenait symbole de névrose collective, leur maladie une maladie de civilisation. En ce sens, la thérapeutique freudienne acquérait une valeur collective ; en réhabilitant la sexualité, elle permettait à l’Occidental de reprendre contact avec ses profondeurs instinctives, de redécouvrir les voies de la santé et de l’équilibre.

-Préface-
Commenter  J’apprécie          120
colimasson
colimasson   03 février 2015
Je fus surpris aussi de voir que beaucoup de personnes intelligentes, à l’esprit éveillé, vivaient, pour autant que l’on pût s’en rendre compte, comme si elles n’avaient jamais appris à se servir de leurs sens. Elles ne voyaient pas les choses qui se trouvaient devant leurs yeux, n’entendaient pas les mots qui résonnaient à leurs oreilles, ne remarquaient pas les choses qu’elles touchaient ou goûtaient. Quelques-uns n’avaient même pas conscience de leur propre corps.
Commenter  J’apprécie          100
alzaia
alzaia   06 mai 2016
Nous prétendons être capables de "nous contrôler", mais le contrôle de soi est une qualité remarquable par sa rareté.
Commenter  J’apprécie          70
colimasson
colimasson   01 février 2015
L’individu est la seule réalité. Plus nous nous en écartons, plus nous lui substituons des idées abstraites sur l’Homo Sapiens, plus nous risquons de nous tromper. En ce siècle de bouleversements sociaux et de changements rapides, il est désirable d’en savoir beaucoup plus sur les êtres humains pris individuellement que nous ne le faisons, car beaucoup dépend des qualités mentales et morales de chacun d’eux. Pourtant, si nous voulons voir les choses dans leur juste perspective, il nous faut comprendre le passé de l’homme aussi bien que le présent. C’est pourquoi la compréhension des mythes et des symboles est essentielle.
Commenter  J’apprécie          70




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Freud et les autres...

    Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

    3
    4
    5
    6

    10 questions
    306 lecteurs ont répondu
    Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre