AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jolande Jacobi (Éditeur scientifique)Michel Cazenave (Préfacier, etc.)Roland Cahen (Traducteur)Yves Le Lay (Traducteur)
ISBN : 2253064343
Éditeur : Le Livre de Poche (01/06/1995)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 58 notes)
Résumé :

Ce choix de textes - plus d'un millier - éclaire et illustre les aspects les plus caractéristiques, les plus accessibles aussi, de la doctrine de Jung.

L'ouvrage s'adresse moins au spécialiste qu'au lecteur soucieux de découvrir les perspectives originales qu'ouvre cette pensée sur les domaines les plus importants de l'existence humaine.

Parmi les thèmes abordés, on retiendra l'essence et l'activité de la psyché (l'âme, la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
colimasson
  13 juillet 2016
Certains de ces textes, je les avais déjà lus. J'aurais aimé que cela me renvoie à une vie antérieure, que j'aurais supposée jungienne, mais la vérité est moins bandante : les textes regroupés dans ce livre sont issus de divers ouvrages de Jung. « L'âme et la vie » n'est rien d'autre qu'une anthologie, mais c'est ce qui rend ce bouquin accessible.

L'âme et la vie : voilà qui est vaste. Qu'est-ce que l'âme individuelle et quels sont ses rapports avec le monde ? Luttons contre l'idée selon laquelle la psychologie n'aurait rien à foutre dans les affaires sérieuses qui occupent les « grands hommes » (aujourd'hui, on appelle grands hommes les politiciens, les patrons, les financiers). Si on a voulu nous faire croire que notre société libérée du cul a éliminé tous les tabous, il faut pourtant constater que dès qu'on essaie de parler de psychologie et d'émotions, toutes affaires apparemment reliées à l'irrationnel, on hurle à l'hérésie –voici des choses dont on ne devrait pas parler, à moins d'être une bonne femme (on les tolère désormais, au lieu de les enfermer chez Charcot). « Pourquoi cette peur de la psychologie ? ». Peut-être pour éviter de se rendre compte que ceux qui prêchent pour un monde meilleur, avançant des idées politiques, économiques et sociales souvent foireuses, pourraient en fait se référer à leurs propres failles, à leurs propres aspirations, encore ignorées. Pourtant, charité bien ordonnée commence par soi-même, bordel, et quiconque souhaite soigner les autres avant de savoir se soigner lui-même, ou avant de savoir ce qui pourrait le soigner, celui-là ne pourra chier rien d'autre qu'une eau de boudin mortifère qui enlisera tous ceux qui se seront laissés prendre au piège, pour ne s'être pas connus auparavant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
polarjazz
  20 octobre 2017
En fermant cet essai, la première idée qui m'est venue pour le qualifier est mathématique : la théories des ensembles qui date de la fin du 19 ème siècle. Y est associé l'idée d'ensemble bien sûr mais aussi la notion d'appartenance. L'être humain est un individu social. Il naît de la nature et grandi dans une société. La société est un environnement normée avec des codes, construite par l'homme à une époque donnée. Cette société évolue grâce aux sciences qui entraîne une perte de repères spirituelles et religieuses. Il a une âme qui englobe l'inconscient et la conscience. Cette âme cohabite dans deux monde : la réalité et l'illusion. Les instincts primaires de l'homme sont bridés par cet environnement et limitent l'essor de son être intérieur. La réalité du monde n'est pas toujours en adéquation avec ses désirs refoulés dans son inconscient. Et c'est la rupture.
C. G. Jung explique que la psychiatrie n'est pas qu'un art théorique. Bien sûr, il faut s'appuyer sur ces théories mais l'art de la psychanalyse est aussi empirique. Nous sommes tous des névrosés. Nous devons jongler entre nos aspirations et les exigences de la vie en société.
En lisant cet essai, je me suis réconciliée avec moi-même. que l'on peut avoir une personnalité original et vivre en bonne entente avec son environnement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CatchMe
  27 juin 2017
Le matin et le printemps, ainsi que le soir et l'automne de la vie ne sont pas des expressions uniquement sentimentales ; ce sont des vérités psychologiques ; plus encore ce sont des réalités physiologiques.
Commenter  J’apprécie          20
florinette
  18 avril 2011
J'ai trouvé que ce livre est tout à fait abordable pour celles et ceux qui veulent découvrir les quelques bases de la psychologie jungienne. Cet ouvrage est composé de plusieurs textes tirés des meilleures oeuvres de Jung qui ont été classés par thème. L'analyse qu'entreprend l'auteur sur l'âme humaine tend à démontrer
Lien : http://leslecturesdeflorinet..
Commenter  J’apprécie          50
lestoile
  29 juin 2012
lire et à relire
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   13 septembre 2019
La détention d’une névrose dément le psychothérapeute, dément la validité de son autorité : on ne peut espérer mener un malade plus loin que le point que l’on a atteint soi-même.
Commenter  J’apprécie          10
colimassoncolimasson   08 septembre 2019
La névrose […] représente, à vrai dire, une tentative malheureuse de l’individu pour résoudre en lui-même le problème général. La névrose est désunion avec soi-même.
Commenter  J’apprécie          90
colimassoncolimasson   06 septembre 2019
Il est inouï de voir à quel degré les hommes se prennent à leurs propres paroles ; ils s’imaginent toujours que derrière chacune d’elles se cache une réalité.
Commenter  J’apprécie          60
colimassoncolimasson   01 septembre 2019
Le patient doit être seul, ne serait-ce que pour trouver et connaître ce qui le porte lorsqu’il n’est plus en état de se porter lui-même.
Commenter  J’apprécie          60
florinetteflorinette   18 avril 2011
L'âme de l'homme
Est semblable à l'eau ;
C'est du ciel qu'elle vient,
C'est au ciel qu'elle monte,
Et il lui faut redescendre sur terre
En un changement éternel.
Commenter  J’apprécie          840
Videos de Carl Gustav Jung (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carl Gustav Jung
E. Couly reçoit Xavier Mauméjean au Musée de la Magie et des Automates d'après son roman: La Société des faux visages aux éditions Alma Editeurs: Août 1909. Sigmund Freud et Carl Gustav Jung arrivent à New York pour donner une série de conférences. Pendant ce temps, Harry Houdini subjugue le public avec ses évasions impossibles. Né à Budapest, ce fils d?ex-rabbin immigré, dont le vrai nom est Ehrich Weiss, a pris sa revanche sur la vie en devenant riche et célèbre. Un soir, alors qu?il vient d?accomplir l?un de ses plus fameux numéros, Houdini est accosté par le secrétaire du redouté et richissime Vandergraaf. Celui-ci souhaite que le magicien enquête sur la disparition de son fils. Houdini accepte et rencontre Sigmund Freud, convoqué également par Vandergraaf. L?un pratique l?intrusion, l?autre l?évasion. Au fil d?un jeu de pistes ébouriffant, à travers la ville, Freud et Houdini devront affronter les sommets, aussi bien que les bas-fonds de New York.
+ Lire la suite
>Philosophie et théorie>Systèmes, écoles>Systèmes psychanalitiques (329)
autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre