AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782843379314
Éditeur : Anne Carrière (11/01/2019)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Éric, 39 ans, agent d’assurances, a survécu à une transplantation cardiaque. Le jour de cette greffe, Ludovic, le fiancé d’Élise, est mort. On a prélevé son coeur. Élise a sombré dans une grave dépression.
Quelques années plus tard, lorsqu’elle rencontre Éric, elle renaît à la joie.
À cause de cette romance, l’épouse d’Éric, Bénédicte, voit son mari s’éloigner d’elle et décide de se battre.
Mais Élise n’a jamais vraiment fait le deuil de Ludovic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
hcdahlem
  08 mars 2019
Dans ce nouveau roman, Matthieu Jung va faire se rencontrer Élise, qui vient de perdre son mari victime d'un AVC et Éric, qui a bénéficié d'une transplantation cardiaque. Une attirance quasi animale s'empare d'eux.
Élise et Ludovic filent le parfait amour. Entre eux, tout est allé très vite. Ils se sont jetés furieusement l'un contre l'autre, éprouvant une envie folle de frotter leurs épidermes, de faire l'amour. Ce n'est qu'après leurs ébats qu'ils ont fait connaissance. «Ils avaient tout fait à l'envers, comme dans un film dont les scènes auraient été montées dans le mauvais sens. Au premier repas avaient succédé des sorties au spectacle et des confidences échangées sur les berges de la Seine. Un matin, Élise avait reçu des fleurs chez elle. Ils se découvraient chaque jour de nouveaux points communs.»
Ce matin-là, ils seraient bien restés enlacés dans leur lit, mais Ludovic a promis de rejoindre son ami Fabrice pour sa partie de tennis hebdomadaire. Après quelques échanges, il s'effondre sur le court.
«Les urgentistes arrivèrent vite, mais, quand ils prodiguèrent les premiers soins à Ludovic, vingt minutes s'étaient écoulées depuis la survenue de son malaise. L'accident vasculaire cérébral avait causé au cerveau des lésions irréversibles. 
À l'hôpital, les médecins ne purent que constater la mort.» Un drame qui va laisser Élise exsangue.
Du côté de l'hôpital Georges Pompidou une course contre la montre s'engage. Un coeur est désormais disponible pour une greffe. Éric, agent d'assurances de 39 ans, est l'heureux élu. le message espéré le soulage et l'angoisse en même temps. Mais sa transplantation cardiaque se passe bien et après quelques semaines, il peut même recommencer à faire du vélo. Bénédicte, son épouse, et ses enfants Gustave et Amandine voient avec plaisir ses progrès.
Dans son nouveau roman, Matthieu Jung imagine que Éric croise Élise et que, la belle jeune femme éprouve une curieuse attirance pour cet homme au physique plutôt ordinaire. Bis repetita, ils se jettent littéralement l'un sur l'autre avant d'imaginer faire plus ample connaissance. Un SMS laconique va toutefois faire douter Éric des intentions d'Élise: « Monsieur, si vous voulez, on peut se retrouver demain vers 16 h 30 aux Sièges d'Alésia. Élise Pellet. » 
En fait, il l'ignore, mais «en une seconde, sa vie vient de changer». Quand ils se rencontrent, Éric oublie Bénédicte et les enfants, tandis qu'Élise retrouve… Ludovic.
Matthieu Jung se base sur la controversée théorie de la mémoire cellulaire pour expliquer ce besoin irrépressible des amants à se retrouver et à frotter leurs épidermes. Apprenant qu'Éric a été transplanté, Élise est sûre que c'est le coeur de Ludovic qui bat dans sa poitrine. Même si le médecin entend la dissuader, elle affirme n'avoir pas besoin d'études scientifiques pour savoir ce qu'elle ressent.
De son côté Bénédicte, qui voit que son mari rajeunit à mesure qu'elle se renfrogne, va engager un détective privé, Guénolé Dumas, pour savoir ce qui se trame.
Qui aura le dernier mot entre Bénédicte et Élise? Qu'en est-il de la théorie de la mémoire cellulaire? Autant de questions qui pimentent la dernière partie de ce roman habilement construit.

Lien : https://collectiondelivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Latornadeblonde
  21 février 2019
Elise et Ludovic vivent un amour fort, un amour inconditionnel à tel point fusionnel, qu'il décide de se marier. Mais le destin en décide autrement : Ludovic décède et ses organes seront prélevés à l'hôpital pour sauver d'autres vies.
Eric quant à lui est sur le fil du rasoir, dans l'attente désespérée d'un coeur qui lui sauverait la vie. Et c'est le jour du décès de Ludovic, qu'un appel de l'hôpital vient changer la vie d'Eric.
Il est parfois difficile d'émettre une critique, et cela a été le cas pour moi. J'ai refermé la dernière page avec un goût d'inachevé, même si j'ai aimé le sujet et l'histoire.
Il m'a fallu un temps de réflexion et d'analyse pour enfin comprendre ce qui me gênait.
Tout d'abord, j'ai trouvé qu'Elise, très passionnée avec Ludovic, était "évaporée" dans ses rapports avec Eric. Je m'explique ! Beaucoup de sexe entre eux mais peu d'émotions exprimées par Elise. Est-elle amoureuse de lui ? Que ressent-elle réellement ? Elle n'est probablement attirée que par le nouveau coeur d'Eric qu'elle suppose être celui de Ludovic. Eric quant à lui est tout le contraire d'Elise, il exprime ses sentiments et est vraiment raide dingue d'elle, prêt à quitter femme et enfant pour vivre avec elle son amour en plein jour.
Par ailleurs, j'aurai aimé en savoir un peu plus sur ce qui allait arriver au couple Bénédicte-Eric et plus sur le ressenti d'Elise quand le détective qu'elle a engagé, lui annonce la mauvaise nouvelle. Justement, en parlant de ce détective, son intervention dans le livre redonne un peu de pep's à l'histoire car ce dernier, Guénolé de son prénom a lui aussi une histoire hors du commun. Je l'ai d'ailleurs trouvé assez sympatique même si son ancien métier de flic frôlait le flic véreux.
Pour finir, comme je le disais plus haut, j'ai aimé l'histoire. le sujet était intéressant, mais ce n'est pas un coup de coeur. J'ai trouvé Elise peu sympathique. Je n'ai pas réussi à m'attacher à elle contrairement à Eric, Bénédicte ou Guénolé. Elle m'a juste semblée être une personne égoïste, tournée sur son unique bien-être et une personne qui ne se soucie pas des autres.
Pour finir, je voulais remercier Masse critique grâce à qui on peut faire connaissance avec des livres qu'on n'aurait pas forcément vus sur les étals des libraires et les éditions Anne Carrière de m'avoir fait confiance pour critiquer ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Zippo
  05 mai 2020
Ludovic meurt, Eric frôle la mort lors d'un malaise cardiaque et il bénéficie d'une greffe.
Elise, la compagne de Ludovic est effondrée. Bénédicte, la compagne d'Eric est d'un dévouement sans limite auprès de lui.
Voici les éléments de ce roman étrange, léger et profond, agréable à lire...et rempli de la folle sensualité d'Elise.
Il y a de l'émotion, de l'humour et des moments torrides.
Elise tombe amoureuse d'Eric que le destin a mené vers elle. Elle est persuadée que le coeur de Ludovic lui a été greffé….sourires et larmes.
Bénédicte ne veut pas perdre Eric, qui avec ses deux enfants, représente toute sa vie.
Tous les personnages sont attachants, sauf le très spécial détective Guénolé Dumas.
Cette histoire est très bien servie par le style de Matthieu Jung. Clair, précis et parfois moqueur...gentiment moqueur.
Commenter  J’apprécie          60
AnitaMillot
  08 mars 2019
Tout d'abord je tiens à remercier Masse Critique Babelio et les Éditions Anne Carrière pour l'envoi de ce roman, mon deuxième de cet auteur.
Élise a rencontré Ludovic cinq ans avant sa mort cérébrale et tous deux étaient sur le point de convoler en justes noces. le cruel destin en a décidé autrement.
Éric et Bénédicte sont mariés depuis de nombreuses années et parents de deux enfants. Alors quand Élise le rencontrera trois ans plus tard dans son cabinet de kinésithérapeute et apprendra qu'il a été greffé du coeur, justement au moment de la mort de Ludovic, elle fera tout pour le séduire, persuadée qu'il s'agit de celui de son grand amour. Quitte à briser une famille, quitte à tenter de soudoyer le professeur qui l'a opéré, quitte à demander à un détective privé d'enquêter sur le sujet …
Matthieu Jung touche à une émotion vive : celle de vouloir absolument faire revenir de l'au-delà un passé qui est mort à tout jamais … Un roman agréable à lire mais que ne m'a toutefois pas autant séduite que son précédent : “le triomphe de Thomas Zins” : dommage …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
carnetdelecture
  14 mars 2019
Ludovic et Elise étaient jeunes, beaux, amoureux et avaient l'avenir devant eux. Suite au décès de Ludovic, Elise est prête à tout pour revivre cet amour absolu, au point de se persuader que le coeur greffé à Eric est celui de son Ludovic adoré. Je n'ai pas particulièrement accroché au personnage d'Elise, imbue d'elle-même, sans scrupules et prête à sacrifier une famille entière pour une chimère.
Eric Husson, 36 ans, est plus sympathique. Et on comprend aisément qu'après avoir frôlé la mort, il a décidé de se poser moins de questions et de reprendre goût à la vie. du coup, lorsqu'il rencontre Elise et face à son désir si soudain et impérieux, il ne résiste pas longtemps. Mais on découvrira vite que ce n'est pas vraiment lui qu'Elise aimait.
La thématique développée dans Triangle à quatre n'est pas neuve. Tatiana de Rosnay (entre autres) l'avait déjà abordée en 1999 dans le coeur d'une autre. Ce roman pose l'éternelle question de savoir si l'organe qu'est le coeur est le siège des émotions et si, par conséquent, son transfert d'une poitrine à une autre a des conséquences sur les sentiments des greffés. Malheureusement, ce roman-ci ne fait pas plus avancer la réflexion que les autres.
Bref, un roman qui se lit bien, une lecture-détente idéale si on ne veut pas se prendre la tête avec une histoire compliquée mais qui manque de substance, et dont je ne me souviendrai pas très longtemps.
Remerciement aux Editions Anne Carrière et à Babelio pour cette lecture.
Lien : https://carnetdelecture1.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
hcdahlemhcdahlem   08 mars 2019
Mais moi, professeur, je n’ai pas besoin d’études scientifiques pour savoir ce que je ressens. J’ai découvert le témoignage d’une receveuse qui, quand elle s’est réveillée, a su immédiatement qu’elle vivait désormais avec le cœur d’un homme. Elle a fait part de cette impression à son cardiologue, elle lui a demandé s’il lui avait greffé le cœur d’un homme, et il a refusé de répondre. Le mois suivant, elle a reposé la question: «Est-ce que vous m’avez greffé le cœur d’un homme? » Et il a refusé de répondre. Et, le mois suivant, quand elle a reposé encore la même question, le médecin l’a regardée avec un sourire en coin et il lui a dit: «Oui, c’est le cœur d’un homme.» 
Lefebvre, qui ignorait cette anecdote se dit que son collègue aurait été mieux inspiré en la bouclant. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
hcdahlemhcdahlem   08 mars 2019
INCIPIT
– Comme ton cœur bat fort..., dit-elle, l’oreille collée à sa poitrine. 
Au creux du berceau des côtes, l’infatigable pompe vendait son bruit assourdi de grosse caisse, sur deux temps, auquel succédait un silence d’une demi-seconde, jusqu’au cognement suivant.
– Ah bon? Pourtant mon toubib trouve que j’ai un pouls lent.
– Je n’ai pas dit vite, j’ai dit fort. 
Elle serra le poing. 
– On sent que c'est un cœur solide, qui tient le coup. Après quelques secondes, elle ajouta: 
– Quand même, quel prodige qu’une vie humaine! L'ensemble des phénomènes qui se produisent simultanément dans un corps pour entretenir son existence... Cette machinerie fragile et perfectionnée... 
– C’est vrai. Quand on y réfléchit, la vie humaine est un miracle permanent. 
Elle se redressa sur un coude, se mit à caresser le ventre de son homme, lissant la toison implantée en triangle, du pubis au nombril. 
– Tu es vraiment sûr que tu as envie d’aller au tennis? 
– J’ai promis à Fabrice.
– Appelle-le. dis-lui que tu t'es chopé une gastro. Il y en a plein, en ce moment. 
– Je ne sais pas mentir, il va sentir que je pipeaute. 
– Envoie-lui un texto. 
Il descendit à sa hauteur, embrasse ses aisselles épilées, douces comme des lèvres. Elle avait transpiré. Les effluves sudoraux de la femelle ranimèrent les ardeurs du mâle. Pendant quelques secondes, il fut tenté de céder, mais l'image d'un Fabrice furieux, claquant des services contre un demi-court vide pour se réchauffer et pestant contre les retards répétés de son partenaire, l’en dissuada. 
– Non. 
Elle bascula sur le dos, avec une moue boudeuse. 
– Au moins, tu pourrais jouer le matin, comme ça nos dimanches après-midi ne seraient pas systématiquement amputés. 
– Systématiquement amputés... Je rêve! Il est cinq heures et demie. On en a quand même bien profité, de l’après-midi. De toute façon, quand je jouais le matin, tu me demandais de jouer plutôt le soir. 
Elle le serra dans ses bras et lui mordit la lèvre inférieure. 
– Monsieur, vous avez raison! Votre future épouse est d'une mauvaise foi épouvantable. Mais elle a une bonne excuse: c'est parce qu'elle va se languir de vous. 
Il regarda le réveil. 
– Voilà, je suis à la bourre… C’est malin. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
hcdahlemhcdahlem   08 mars 2019
Ils avaient tout fait à l’envers, comme dans un film dont les scènes auraient été montées dans le mauvais sens. Au premier repas avaient succédé des sorties au spectacle et des confidences échangées sur les berges de la Seine. Un matin, Élise avait reçu des fleurs chez elle. Ils se découvraient chaque jour de nouveaux points communs. Comme ils savaient déjà qu’ils se plaisaient, le souci de séduire ne bridait plus leur naturel, de sorte qu’ils se charmaient davantage encore. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
hcdahlemhcdahlem   08 mars 2019
Les urgentistes arrivèrent vite, mais, quand ils prodiguèrent les premiers soins à Ludovic, vingt minutes s’étaient écoulées depuis la survenue de son malaise. L’accident vasculaire cérébral avait causé au cerveau des lésions irréversibles. 
À l’hôpital, les médecins ne purent que constater la mort. Élise tint le choc, au début, grâce au soutien indéfectible d’une famille aimante et d’amis fidèles. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Matthieu Jung (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Jung
Matthieu Jung vous présente son ouvrage "Triangle à quatre" aux éditions Anne Carrière. Rentrée littéraire janvier 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2284912/matthieu-jung-triangle-a-quatre Notes de musique : Free Music Archive
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1914 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre