AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Henri Plard (Traducteur)
ISBN : 2253047570
Éditeur : Le Livre de Poche (15/03/2002)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Roman de l'étrange, hors du temps, dans un monde que la technique colore de fantastique. Un homme cherche un emploi, n'importe lequel, et s'adresse à un certain Zapparoni, génie de son état et inventeur d'automates extraordinaires... Entre eux deux se noue une relation tortueuse de maître et d'esclave... Abeilles de verre, conte philosophique et récit épique, met en scène le tragique de l'existence confrontée aux exigences de la modernité.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
cyberugo
  20 mai 2012
Ce petit ouvrage m'avait interpelé d'après son titre et son résumé. La trame générale est la suivante : un homme, ancien officier de l'armée, est dans une situation financière délicate. Il cherche du travail et va tenter d'entrer au service de Zapparoni, un industriel à l'universe particulier, génial inventeur et grand magnat financier.
On va donc suivre le narrateur dans sa quête de ce travail, dans la découverte de l'univers de Zapparoni et surtout dans le souvenirs qui rejaillissent au fil de ses rencontres.
On tient là une sorte de conte philosophique qui fait entrer le lecteur dans une certaine atmosphère. Celle-ci alterne entre beauté/génie et critique de la guerre notamment, ainsi que de la société de l'époque (entre-deux guerres).
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PilingPiling   20 juillet 2008
incipit :
Quand nous étions à la côte, Twinnings nous servait de Providence. J'étais assis dans son bureau. Cette fois, je n'avais que trop tardé ; j'aurais dû depuis longtemps me décider à lui rendre visite, mais la misère brise en nous toute volonté. On s'incruste dans les cafés, tant qu'on a de la petite monnaie en poche, on use ses fonds de culotte et on baye aux corneilles.
Commenter  J’apprécie          80
ThaddeusThaddeus   03 mai 2017
Une oeuvre d'art meurt, pâlit dans les pièces ou elle a un prix, mais non une valeur. Elle ne peut luire qu'entourée d'amour. Elle est condamnée à dépérir dans un monde où les riches n'ont pas de temps, ni les amateurs éclairés n'ont d'argent. Mais jamais elle ne se livre à la grandeur empruntée.
Commenter  J’apprécie          20
TaxidermieTaxidermie   11 mars 2018
Comment définir, par exemple, la paternité de l'invention ? Elle était bien plutôt l'éclat répandu par une élite collective qu'un mérite personnel, et l'on ne pouvait simplement la décrocher du mur pour l'emporter. Et la même objection valait pour l'adresse acquise en trente ou quarante ans, avec l'assistance et aux frais de l'usine. Il y avait là plus qu'une propriété personnelle.
Commenter  J’apprécie          10
ThaddeusThaddeus   03 mai 2017
Un nom qu'on ne fait que chuchoter a plus de pouvoir que celui qu'on crie sur les toits.
Commenter  J’apprécie          10
ThaddeusThaddeus   03 mai 2017
Les chevaux flairaient l'avenir. Depuis lors, le monde a chaviré.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ernst Jünger (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ernst Jünger
Comme tous les mois, Babelio vous présente les livres adaptés en films à découvrir au cinéma.
Bonne(s) séance(s) !
Le livre est-il meilleur que son adaptation ? Retrouvez sur Babelio toutes les critiques des livres adaptés sortis au cinéma en octobre 2018 :
Galveston, de Nic Pizzolatto : https://www.babelio.com/livres/Pizzolatto-Galveston/281363 Chair de Poule, de R.L. Stine : https://www.babelio.com/auteur/Robert-Lawrence-Stine/61043 Orages d?acier, d?Ernst Jünger : https://www.babelio.com/livres/Junger-Orages-dacier/6579
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs
Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : allemagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature et Opéra

Carmen de Bizet reste aujourd'hui encore une des oeuvres les plus jouées du répertoire. Il est vrai que cet opéra regorge de "tubes" quasiment éternels, parmi lesquels "l'amour est enfant de bohême", "la fleur que tu m'avais jetée", le célébrissime air du toréador et bien d'autres .... Carmen déclenche la fureur des bien pensants, lors de sa sortie, car ce personnage de femme libre, osant aimer qui elle veut et quand elle veut, représente un défi inacceptable au regard de la moralité de l'époque. Le livret de Meilhac et Halévy a été inspiré par la nouvelle de

Théodore de Banville
Sainte-Beuve
Prosper Mérimée
Charles Nodier

11 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : opéra , littérature , théâtre , littérature française , littérature allemande , littérature russeCréer un quiz sur ce livre