AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070373320
Éditeur : Gallimard (08/12/1981)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 10 notes)
Résumé :

L'État universel s'est déjà réalisé et disloqué en un archipel de petits États : Eumeswil est l'un d'eux, dirigé par un dictateur, le Condor, du haut de la Casbah qui domine la cité. Le Condor méprise les braves démocrates d'Eumeswil, leurs réunions qu'ils croient secrètes, leurs bavardages inefficaces. Martin, alias Manuelo Venator, un historien, jeune chargé de cours à l'Université, travaille toutes les nuits comme steward à la Casbah : il devient ains... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
GODONGODON   03 avril 2016
L'anarque peut vivre dans la solitude; l'anarchiste est un être social, et contraint de chercher des compagnons.


Étant anarque, je suis résolu à ne me laisser captiver par rien, à ne rien prendre au sérieux, en dernière analyse... non, certes, à la manière des nihilistes, mais plutôt en enfant perdu, qui, dans le no man's land d'entre les lignes des marées, ouvre l'œil et l'oreille.


C'est le rôle de l'anarque que de rester libre de tout engagement, mais capable de se tourner de n'importe quel côté.


Le trait propre qui fait de moi un anarque, c’est que je vis dans un monde que, « en dernière analyse », je ne prends pas au sérieux.

Je disais qu’il ne faut pas confondre rebelles et partisans ; le partisan se bat en compagnie, le rebelle tout seul. D’autre part, il faut bien distinguer le rebelle de l’anarque, bien que l’un et l’autre soient parfois très semblables et à peine différents, d’un point de vue existentiel.
La distinction réside en ce que le rebelle a été banni de la société, tandis que l’anarque a banni la société de lui-même. Il est et reste son propre maître dans toutes circonstances.


Pour l’anarque […] S’il prend ses distances à l’égard du pouvoir, celui d’un prince ou de la société, cela ne veut pas dire qu’il refuse de servir, quoiqu’il advienne. D’une manière générale, il ne sert pas plus mal que tous les autres, et parfois mieux encore, quand le jeu l’amuse. C’est seulement du serment, du sacrifice, du don suprême de soi qu’il s’abstient.


L’anarque est […] le pendant du monarque : souverain, comme celui-ci, et plus libre, n’étant pas contraint au règne.

L’anarque n’attend rien. Il ne parie sur personne d’autres que lui-même. Au fond ce sont tous des preneurs de rats, quelque soit la mélodie de leur flûte.

L’anarque pense de manière plus primitive ; il ne se laisse rien prendre de son bonheur. « Rends-toi toi-même heureux », c’est son principe fondamental, et sa réplique au « Connais-toi toi-même » du temple d’Apollon, à Delphes. Les deux maximes se complètent ; il nous faut connaître, et notre bonheur, et notre mesure.


Le monde est plus merveilleux que ne le représentent sciences et religions. L’art est seul à le soupçonner.

Chacun est au centre du monde, et c’est sa liberté absolue qui crée la distance où s’équilibrent le respect d’autrui et celui de soi-même.

L’anarque n’est pas non plus un individualiste. Il ne veut s’exhiber, ni sous les oripeaux du « grand homme », ni sous ceux de l’esprit libre. Sa mesure lui suffit ; la liberté n’est pas son but ; elle est sa propriété.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
moraviamoravia   11 février 2018
L’illusion égalitaire des démagogues est encore plus dangereuse que la brutalité des traîneurs de sabre... Pour l’arnaque, constatation théorique, puisqu’il les évite les uns comme les autres. Qu’on vous opprime : on peut se redresser, à condition de n’y avoir pas perdu la vie. La victime de l’égalisation est ruinée, physiquement et moralement.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Ernst Jünger (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ernst Jünger
Comme tous les mois, Babelio vous présente les livres adaptés en films à découvrir au cinéma.
Bonne(s) séance(s) !
Le livre est-il meilleur que son adaptation ? Retrouvez sur Babelio toutes les critiques des livres adaptés sortis au cinéma en octobre 2018 :
Galveston, de Nic Pizzolatto : https://www.babelio.com/livres/Pizzolatto-Galveston/281363 Chair de Poule, de R.L. Stine : https://www.babelio.com/auteur/Robert-Lawrence-Stine/61043 Orages d?acier, d?Ernst Jünger : https://www.babelio.com/livres/Junger-Orages-dacier/6579
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs
Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature allemandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
241 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre