AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08NTHWYK7
222 pages
Éditeur : Juno Publishing (26/11/2020)
3.71/5   14 notes
Résumé :
Pourquoi est-ce toujours moi qui me retrouve dans ce genre de situations ?

Je fais tout pour passer inaperçue, pour rester dans mon coin et que personne ne vienne troubler mon quotidien et voilà que je me retrouve au beau milieu de tous ces mecs en kilt qui me prennent de haut et font un tas de trucs bien louches.

Enfin, par louche, comprenez des embrouilles. Ils puent l’arnaque à plein nez ces mecs. Et je ne devrais pas m’en soucier. O... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  27 mars 2021
Je remercie Maïwenn ainsi que la maison d'éditions Juno Publishing pour cette nouvelle lecture.

Il fait partie des titres cachés dans les indésirables, ce n'est que maintenant qu'il voit le jour au final, le coquin ! Maintenant que j'ai repris en main ma messagerie je ne devrais plus avoir de mauvaises surprises. Ce qui m'a attiré dans ce titre, c'est le résumé avec des kilts, une famille ou plutôt belle-famille particulière et des ennuis en Écosse. Enfin presque. J'adorerais pouvoir visiter ce pays, comme l'Irlande, mais passons.

Aujourd'hui est un grand jour : c'est le mariage de James, le grand frère de Mercie qui a tout organisé avec sa belle-soeur qu'elle adore et qui le lui rend bien. le stress est à son summum surtout que Mercie veut que tout soit parfait pour son frère et sa nouvelle soeur. Dans tout mariage il y a un hic et ici il s'agit de 4 grands hics : Logan, Neil, Jack, Ewen, les quatre frères de Nora, la future mariée. Habillés en costume traditionnel, soit en kilt, ils ont des visages d'anges, un charisme fou et surtout... Non, oubliez tout cela, ils sont froids, durs et un regard de tueur. Sympa pour une cérémonie. Et par malchance, ils sont les conducteurs de Mercie et en quarante minutes c'est déjà la guerre froide. Une fête qui va laisser des traces et surtout une envie de ne plus jamais les revoir. Une fois, cela suffit pour Mercie et même si elle se pose des questions sur ses hommes, elle préfère s'en éloigner. Ce qui n'est pas au gout de Jack, qui grâce à son grand frère Logan qui lui interdit de s'en approcher va faire tout le contraire.

Trois mois plus tard, lors d'un weekend à Londres chez son frère, Mercie va devoir côtoyer les 4 frères et leurs magouilles va leur revenir en pleine figure. Car oui, les MacCoy trempe dans des affaires qui sont tout sauf légales et forcément lorsqu'ils viennent à Londres le même weekend, ce n'est pas pour faire du shopping, mais bien pour vendre leur marchandise. Et quand les ennuis font surface, Mercie sans le vouloir est en pleine ligne de mire. Jack amoché, il va être obligé de jouer au parfait petit couple avec elle, pour lui sauver les fesses qu'il a déjà reluqué à plusieurs reprises. Si le début est chaotique, ce n'est que le début, car malgré leur attirance respective, ils ne doivent pas se laisser aller sous peine de sanction du chef de clan MacCoy, dénommé... roulement de tambour : Logan ! Eh oui, c'est le plus vieux des frères, il a repris l'entreprise familiale à la mort de leur père et donc il décide de tout, pas de vie et de mort, mais pas loin le bougre. de quoi pimenter la vie de tout le monde.

Toujours est-il que Jack, toujours aussi amoché par les pourris qui s'amusent à tabasser si la marchandise ne plait pas va devoir aller habiter quelque temps chez Mercie, dans un joli petit village d'Écosse. Personne aux alentours, un chemin de forêt pour accéder à sa maison. le coin parfait pour être tranquille ou être tiré comme des lapins (et pas tirer comme les lapins, je vous vois venir !) Si Mercie habite dans une maison aussi retirée, c'est qu'elle a ses raisons et travaille dessus depuis plus de 10 ans, comme le contact avec les gens autres que les trois personnes qui font partie de sa vie : son frère James, Tina sa meilleure amie et Lewis qui sort sans sortir avec Tina. le passé de Mercie est dur et pourtant cela arrive trop souvent ce qui lui est arrivé. Les pourritures existent partout et cela ne risque pas de changer, car il y en aura toujours qui s'amuseront aux dépends des autres. Quant à Jack, il adore les lieux et voit un potentiel dans cette maison qui a besoin de quelques travaux. Pour autant ce n'est pas le véritable problème. En fait il y en a plusieurs de problèmes. Et pas des moindres.

Le premier, le trafic des frangins qui est plus qu'un trafic et qui apporte les ennuis sur un plateau pour James et Mercie. Concernant Nora, elle est au courant, mais vit sa vie avec James, en travaillant honnêtement. le second est cette attirance entre Jack et Mercie qui n'est pas saine dans le sens où il n'est pas pour elle et elle est trop bien pour lui. Blanche-neige doit composer avec Highlander et ce n'est pas la même histoire, ô que non, car pour le premier, elle a besoin du prince charmant et pour le second, il ne doit en rester qu'un. le troisième ? le fait que Logan ne veut pas que Jack la touche autrement il risque de perpétuer une alliance qui serait prolifique à plusieurs personnes. La quatrième ? Les souvenirs de Mercie risquent de remonter bien trop vite à la surface et les crises de panique pourraient être plus violentes que jamais. Enfin le dernier problème et non des moindres : la police et les pourris qui veulent leur peau, mort ou vif, peu importe.

Donc oui, la "romance" risque de ne pas pouvoir durer dans le temps sauf si tout peut se résoudre. Et ça, c'est un gros travail sur de nombreux points pour les personnages. La confiance en un homme pour Mercie est extrêmement compliqué, pourtant avec Jack c'est comme si elle se réveillait d'un long cauchemar. Il ne faudrait pas qu'elle se rendorme suite à plusieurs événements. Car il y en beaucoup, des événements qui vont la faire monter au créneau. Elle a beau aimer sa liberté et son indépendance, cette rencontre la rend fébrile. Si Neil est adorable, Logan ne fait que protéger sa famille comme il peut. Il a de lourdes responsabilités et ses choix ne vont pas forcément dans le bon sens, mais c'est pour sauvegarder tout le monde. Quant à Jack, le petit dernier, il aspire à autre chose, mais c'est difficile de réussir à tout quitter. Les relations entre les personnages sont fortes. Que ce soit de l'amitié ou plus, les personnages sont soudés, enfin les "clans" sont soudés. Jack est une véritable tête brûlée et a du mal à écouter les ordres. Mais il est capable aussi de faire ce qu'il faut pour que sa famille soit en sécurité.

Entre Jack et Mercie c'est à celui ou celle qui va pousser l'autre dans ses derniers retranchements et c'est drôle. Blanche-neige est capable de sortir de la forêt pour obtenir ce qu'elle veut. Et si pour cela il faut tout cacher, alors elle le fera, autant qu'elle le peut. Quitte à lui faire entendre certaines activités qui risquent de le rendre encore plus de mauvais poils. On le plaindrait presque, le pauvre. Il doit suivre les ordres de son frère, mais cela le gonfle sévèrement et puis il a toujours du mal à suivre les ordres, surtout qu'il est indispensable dans le fameux trafic. Chacun va tenter de se convaincre que c'est pour faire croire qu'ils sont ensemble. Et si au final c'était bien plus qu'un jeu ? Faire semblant oui, mais qui va vraiment les croire ? Car pour Tina qui soupçonne des choses étranges, Neil lui sent bien qu'il y a autre chose et en sourit. Cette relation est à la fois une bénédiction et toxique pour Mercie, car elle va devoir montrer des trésors de patience pour le comprendre et aller au-delà des mots prononcés.

L'intrigue est simple et efficace, même si un peu plus d'approfondissements sur certains points comme le clan en lui-même aurait été sympa. Après nous suivons Jack, je pense que pour ces descriptions il faudrait un récit sur Logan. de l'humour, le livre n'en manque pas, de l'émotion également. La tristesse est souvent présente tout comme le désir. La tension sexuelle est terrible entre les personnages et lorsqu'enfin ils passent le cap, la tendresse prend le pas. le récit est à deux voix, celles de Mercie et de Jack et puis il y a un chapitre de Tina qui montre ce qu'elle ressent pour sa meilleure amie. C'est une vraie mère poule qu'il vaut mieux avoir de son côté. On ne peut que l'adorer. Tout comme Neil. Il y a des personnages comme cela que l'on adore et qui ne sont pas forcément des principaux, mais ils donnent de la vie, du corps au texte. Et lorsqu'un malheur arrive dans une famille, nous sommes touchés aussi profondément que les personnages. Les mots nous emmènent dans le contexte trop facilement, nous laissant verser une petite larme. Et cette fin, j'ai bien cru qu'elle n'arriverait jamais. Si un point de détail fait tiquer sur la façon dont la libération se fait cette fin met du baume au coeur malgré tout ce qui s'est passé. Entre les surprises et les rebondissements, l'auteur ne nous laisse pas beaucoup de répit. Il ne faut pas oublier les surveillances constantes et le mal-être d'être espionné.

En conclusion, un récit qui a su m'amuser et a failli m'arracher des larmes, même si j'ai tiqué sur certains petits détails. Les sentiments sont nombreux, tout comme les événements et les frères sont complémentaires malgré tout. le frère de Mercie, James est un frère comme on aimerait avoir : capable de nous défendre contre n'importe qui. Il a bien trouvé Nora sans aucun problème. le thème principal est celui de la famille avant toute chose, démontrant par là-même que les liens du sang sont forts et que rien ne peut les séparer. Oh, j'allais oublier, j'ai beaucoup aimé cette petite vengeance finale, en espérant qu'il tienne parole !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/a-scottish-wedding-disaster-emily-jurius-a207088982
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mamary57
  20 décembre 2020
Mercie se retrouve à faire la connaissance des 4 frères de Nora, sa futur belle-soeur, au mariage de cette dernière. Alors les « Men in Kilt » comme elle les appelle ne sont pas très commode, déjà l'amabilité ne fait pas parti de leurs qualités, en plus ils font en sorte de foutre la trouille à qui veut les approcher et encore plus si c'est cette jeune femme qui se retrouve sur leur chemin.
« Il croise les bras sur son torse et je vois ses pectoraux qui se dressent devant moi. Sympa la vue. S'il n'était pas si arrogant et si désagréable, il ne serait pas mal en fait. Plus que pas mal d'ailleurs. Avec ses avant-bras musclés, ses mollets bien taillés et ses cheveux ébouriffés. le seul bémol, ce sont ses yeux. J'aime les hommes au regard sombre, pas les perfides regards de vipères. »
Autant Logan, l'ainé du clan donne toute de suite la couleur, autant Neil, lui fait de l'humour pour détendre un peu l'atmosphère, en même temps il n'est pas totalement comme ses frères, mais le plus perturbant est Jack, il est tanto effrayant, froid et presque violent et tanto doux, hypnotique et charmeur.
« La dernière fois que je les ai vus, ils étaient plutôt du genre sauvage et les voilà transformés en famille modèle. »
Alors si Mercie ne pensait que devoir passer cette journée en compagnie de ces hommes elle se trompait lourdement, quelques mois plus tard alors que son frère, James, l'implore de passer le week-end avec lui et Nora, elle n'imaginait pas que sa vie allait être en danger, en effet il semblerait que ces « Men in Kilt » trempent dans des affaires plus que louches. Et elle va se retrouver dans l'obligation de cohabiter avec cet homme qui la perturbe plus qu'elle ne veut l'avouer.
Jack est le cadet de la fratrie des MacCoy, même si il se doit d'obéir à son ainé et chef de clan, Logan, il est aussi une tête brulé et généralement il aime provoquer les autres et surtout braver les interdits. Alors quand son frère lui ordonne de se tenir éloigné de cette femme au regard meurtrier, il va tout faire pour la provoquer au point de la faire de ses gonds.
« C'est décidé, elle, je la veux. Ils n'auraient jamais dû m'interdire de l'avoir. Maintenant, il me la faut. »
Confronté à la menace qui les frappe, les frères MacCoy n'ont pas le choix de mettre en place un stratagème pour protéger malgré eux la belle-soeur de Nora. Jack va devoir faire croire à son faux couple. Mais en présence de Mercie, aussi près d'elle et surtout à la voir si fragile, ne risque-t-il pas de succomber à ses envies et ce malgré les menaces de son ainé ? (je dois dire que j'ai bien ri sur ce passage).
« Sa voix est triste, comme si elle s'était déjà convaincue que lutter ne servirait à rien. Je mets une seconde de trop à comprendre qu'elle pense réellement que je vais la tuer. »
On dit souvent que la barrière entre la haine et l'amour est fine, ici je dirais que celle entre l'énervement et le désir est quasi inexistante. Jack fera tout pour titiller la jeune femme, la pousser à bout et il faut dire que Mercie ne sera pas en reste. Tous les deux ont des secrets sur leur passé et sur leurs envies.
Ce roman est empli d'humour, de tension et de tendresse. On est plongé dans un autre univers, l'auteure a su nous faire voyager avec ses Highlands.
J'ai retrouvé ici une plume que j'affectionne car Emily arrive à sortir des sentiers battus pour nous livrer une histoire très intense. On a des protagonistes particuliers qui n'ont rien de commun.
Ce fut une très bonne lecture que j'ai dévoré du début à la fin.

Lien : https://leslecturesdemariaet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leBoudoirdulivre
  06 décembre 2020
Rien que le titre et la couverture m'a fait me jeter littéralement dessus, qui plus est quand c'est une autrice qui habite tout près de chez moi, je ne pouvais pas passer à côté, si ce n'est pas des signes ça ? Je m'attendais à une romance classique se déroulant en Ecosse et j'en suis ressortie toute chamboulée.
Le mariage de son frère James est le jour important de Mercie. Témoin du marié, celle-ci est la reine de l'organisation et accessoirement celle du mariage de son frère adoré. Il faut dire que Nora, sa future belle-soeur avait des idées bien arrêtées sur le mariage de ses rêves. A eux d'eux, elles ont créée un mariage sur mesure.
Quant à la famille de Nora, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne passent pas inaperçus… Avec leurs kilts et leurs physiques de Highlanders ainsi que leurs attitudes des plus bizarres.
Ne pas se mêler de leurs affaires… Les frères de Nora sont très flippants et Jack est le pire de la fratrie. Celui qui fait remonter tous ses souvenirs d'enfance à la surface.
Quand Mercie et James comprennent dans quoi les frères de Nora trafiquent, il est trop tard et Mercie est en danger.
C'est comme ça qu'elle et Jack se retrouvent cloîtrés dans son cottage avec des armes.
Le moins que l'on puisse dire est que Mercie peut dire adieu à sa vie tranquille et solitaire.
Pour protéger Mercie et accessoirement leur trafic d'armes, Jack et elle vont devoir jouer au faux couple le temps que les flics les laissent tranquilles.
Le pire pour Jack est de résister à Mercie alors qu'ils sont dans un petit village isolé d'Ecosse.
Mais Jack se doit d'obéir au chef de son clan, les McCoy, trafiquant depuis des générations.
Entre Blanche-Neige et son Highlander, qui craquera le premier ?
Les paris sont ouverts !
Mercie est un personnage très intéressant. Déjà elle fait un métier peu connu, elle est verbicruciste et dans un cottage isolé en Ecosse avec pour seule amie Tina. On comprend qu'elle a eu un passé difficile dans son enfance avec des parents peu soucieux de leur progéniture. Sous une apparence solitaire, elle est très forte et peut compter sur son frère James et Tina pour l'aider.
Jack MacCoy, notre taciturne et sexy Highlander travaille pour son clan en famille mais rêve de sa liberté loin des décisions de son frère aîné. Taciturne voire bourru au premier abord, il est assez secret et sait manipuler Mercie pour la faire sortir de ses gonds, Mercie est devenue sa cible car dès leur première rencontre, elle ne l'a pas laissée de marbre et il est bien décidé à découvrir les blessures qu'elle cache.
Une romance écossaise qui sort des sentiers battus, mélangeant les codes et les genres.
Les chapitres nous permettent d'alterner entre le point de vue de Mercie et celui de Jack permettant aux lecteurs de mieux les cerner, de mieux les comprendre.
Quant à l'intrigue en elle-même, elle est très surprenante puisque je ne m'étais pas doutée de certains faits et situations imprévisibles ce qui rend « A Scottish wedding disaster » aussi unique.
Addictif dans une histoire au style original aux courts chapitres que le lecteur dévore avide de connaître la suite.
Pour tous les amoureux de l'Ecosse à la recherche d'une histoire originale !

Lien : https://leboudoirdulivre.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LauraFontaine
  07 décembre 2020
Un grand merci à Juno publishing de leur confiance pour ce service presse passionnant et bouleversant. Ce fut une agréable lecture qui m'a fait subir des montagnes russes d'émotions face au sujet abordé avec brio.
On fait la connaissance de Merci Moore jeune femme verbicruciste. C'est un travail qui lui permet de vivre recluse chez elle en Écosse dans un petit village. Elle n'a qu'une amie et ne souhaite lié d'amitié avec personne d'autre. Sa seule autre attache est son frère qu'elle adore et pour qui elle est prête à tout comme être sa demoiselle d'honneur. Elle a vécu l'enfer enfants ce qui a marqué sa vie à jamais. Elle est forte, indépendante et aime vivre seule. J'ai beaucoup aimé ce personnage par son caractère.
Jack Mac Coy est un Highlander frère de la marié. Il travail pour le clan familial mais ne souhaite qu'une chose… Chut je ne peux rien vous dire. Il est manipulateur, solitaire, bourru, délicat, provocant et attentionné. Il se donne à fond et fait toujours tout pour obtenir ce qu'il veut. J'ai adoré ce personnage qui cache bien son jeu. Sa personnalité m'a profondément touché malgré ses airs de macho.
Je vous laisse découvrir par vous même qui sont vraiment les Men in Kilt ainsi que les personnages secondaires de cette histoire. Je ne voudrais pas gâcher votre plaisir.
L'un des sujet abordé dans ce livre est le harcèlement sous deux formes. le harcèlement scolaire et le harcèlement sexuel. J'ai vraiment aimé comment l'auteure raconte cela en nous montrant les conséquences de ses horreurs et surtout nous faisant comprendre que les victimes n'ont pas a avoir honte à la place de leurs tourmenteurs. Je sais c'est plus facile à dire qu'à faire mais dans ce livre c'est raconté de tel façon que cela donne espoir.
L'intrigue passionnante et poignante nous emmène à vivre une aventure ou deux « gangs » se font la guerre et je peux vous dire que vous serez surpris de découvrir qui ils sont. C'est original comme idée. Et il faut dire que les rebondissements sont tout aussi surprenant et donne vie à une belle histoire.
La plume addictive et bouleversante de l'auteure nous plonge au fil des pages dans les tourments du passé, de présent et du futur à travers la haine, le pardon, la passion, l'acceptation et l'amour. Les descriptions y son tel que l'on ressent chaque émotions comme si elles nous appartenaient.
Pour conclure je vous dirais juste que si vous aimez les Highlander, les romances et les sujets profond ce livre est fait pour vous. Il promet un très bon moment de lecture et surtout il donne du baume au coeur après nous avoir fait passé par des montagnes russes d'émotions.
Lien : https://speedyreadingaddict...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Stella62
  18 janvier 2021
Organisatrice et témoin au mariage de son frère James, Mercie est sur le point de rencontrer la fratrie de cette dernière, et quelle surprise ! Là voici face aux Men in kilt, et si on peut se permettre, ils sont assez massifs et font peur. Mais rien ne fait reculer la jeune femme, d'autant plus, qu'elle ne pense pas les revoir par la suite. Sauf que tout ne se déroule pas comme elle l'avait prévu, et elle va devoir cohabiter avec le cadet, Jake. Si ce dernier l'attire comme jamais, elle ne peut céder et lui de son côté, se doit de respecter les instructions de son ainé. Résisteront-ils à l'attraction ?
J'aime beaucoup la plume d'Emily Jurius, et j'avais très envie de découvrir ce titre, d'autant plus que cela se déroule en Ecosse. Je pensais avoir à faire avec une comédie romantique, cependant, je me suis quelque peu trompée, même si l'humour est présent. En effet, si l'histoire débute de façon légère, celle-ci s'intensifie au fil des pages et on en vient à retrouver du suspens, de l'action et des rebondissements en parallèle de la romance. de plus, l'auteure aborde la thématique du harcèlement, sujet d'actualité. du côté des émotions, nous ne sommes pas en reste, car au fil de ma lecture, j'ai pu passer par diverses phases.
Je me suis attachée aux personnages. Mercie est une jeune femme solitaire. Elle vit dans son petit cottage et travaille comme créatrice de mots croisés. Très proche de son frère, il est l'un des seuls avec sa meilleure amie et Lewis, à pouvoir composer son cercle. On comprendra par la suite d'où vient ce besoin de solitude, même si elle voudrait pouvoir avoir une relation et une vie comme tout le monde. Quand elle rencontre la fratrie des McCoy, elle était loin de s'imaginer que sa vie allait changer. C'est une femme qui a son passé encore ancré en elle, mais qui a également de la répartie et une belle force de caractère.
Jake est le cadet des McCoy. Sous la coupe de Logan, il reste plutôt discret et c'est en quelque sorte, le plus taiseux. S'il répond aux ordres de son frère, il a également ses envies et elles ne sont pas réellement compatibles avec les activités de la famille, du coup, il garde cela en lui. Mercie l'intrigue dès le début et l'attire sans vraiment qu'il sache pourquoi. Devant cohabiter avec elle, il sait pertinemment que tout ne sera pas facile, car on lui a bien fait savoir qu'il ne devait aucunement y toucher. Pourtant, pour une fois dans sa vie, il va enfreindre l'interdit, à ses risques et périls, tout en sachant que le danger est omniprésent dans sa vie.
J'ai également beaucoup aimé les protagonistes secondaires, qui apportent leur petite touche à l'histoire.
En bref : j'ai passé un très bon moment avec cette lecture. Je m'attendais à une comédie romantique, seulement, je me suis trompée. L'humour est bien là, mais on y retrouve du suspense, de l'action qui se mêlent à la romance. Et ces Men in kilt... tout un programme !
Lien : http://stellasbooks.com/2021..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 mars 2021
— Mercie, Mercie, Mercie. Il a raison. Ce n’est pas parce que tu ne vois pas les gens qui vous surveillent, qu’ils ne sont pas là. Alors oui, tu vas dormir avec lui, tu vas laisser la porte de la salle de bain ouverte quand tu prendras ta douche et tu vas te blottir contre son superbe corps sur le canapé le soir au coin du feu.
— Superbe, tu plaisantes ? Il ressemble au monstre de Frankenstein ton frère.
Tiens, il rit moins le criminel. Son frère en revanche hurle dans le combiné. Puis il se racle la gorge et reprend.
— Tu sais, même dans cet état, je connais une bonne centaine de nanas qui aimerait être à ta place. Jackie est un peu le tombeur de ces dames dans le coin. Alors, savoure. Et puis s’il n’est pas en forme, je pourrais toujours sauver l’honneur de notre famille la prochaine fois que je te croiserai.
Je détache le téléphone de mon oreille et l’observe un moment, atterrée par ce que je viens d’entendre. Il me propose bien ce que je crois qu’il me propose ? Non, mais cette famille est une véritable calamité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatolineLiliMatoline   02 décembre 2020
Chapitre 2 :
Mercie
«… Je lui jette quelques rapides coups d’œil pour voir ce qu’il fait, car je ne suis pas rassurée.
— Putain, mais t’as fini de me reluquer la Sassenach ?
OK donc en plus de ne pas être sympa, il est grossier. Parfait.
Le frère aîné me lance un regard désapprobateur depuis le rétroviseur et je me sens obligée de me défendre.
— Je n’ai rien fait, je promets. Et puis je ne suis pas une Sassenach. Je suis à moitié écossaise par mon père.
Mon compagnon de banquette grogne encore.
— Pfff, pour ce que ça change.
Et là, va savoir pourquoi, un éclair jaillit hors de moi.
— Eh bien, ça change que je n’ai pas trop envie de me faire insulter le jour du mariage de mon frère. Alors, soit tu la fermes, soit tu es aimable !
Je ne saurais dire lequel de nous cinq est le plus surpris, car le silence résonne encore dans la voiture après que l’aîné a coupé le contact. Inutile de préciser que dès que Neil ouvre la portière, je jaillis au-dessus de ses genoux pour m’extirper de ce guêpier en courant.
Et je les entends rire dans mon dos. Bande de tarés.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatolineLiliMatoline   02 décembre 2020
Chapitre 7 :
Mercie
«… Tiens, ce ne serait pas moi la décérébrée en fin de compte ?
— Analphatruc peut-être, mais je t’ai à l’œil . Alors pas de vague pendant le dîner sinon tu auras affaire à moi. Et juste pour info, ton frère ne me fait pas peur. Alors, garde tes distances.
— Venant d’un type qui se colle à moi avec autant de sex-appeal qu’un caniche qui tenterait de monter sur un doberman, je vais bien prendre cette remarque. Maintenant si tu veux bien m’excuser.
Je le repousse, paume contre son torse et je sens son cœur qui tambourine. Un éclair passe dans ses yeux, mais il me laisse me dégager.
— Bien, je ne te salue pas.
Je me dépêche de faire demi-tour, mais il m’apostrophe une dernière fois.
— Tu peux bien raconter ce que tu veux, Sassenach,, on sait tous les deux que tu ne serais pas à la hauteur avec un homme, un vrai.
...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EppupuceEppupuce   29 janvier 2021
Tiens, ce ne serait pas moi la décérébrée en fin de compte ?
— Analphatruc peut-être, mais je t’ai à l’œil . Alors pas de vague pendant le dîner sinon tu auras affaire à moi. Et juste pour info, ton frère ne me fait pas peur. Alors, garde tes distances.
— Venant d’un type qui se colle à moi avec autant de sex-appeal qu’un caniche qui tenterait de monter sur un doberman, je vais bien prendre cette remarque. Maintenant si tu veux bien m’excuser.
Je le repousse, paume contre son torse et je sens son cœur qui tambourine. Un éclair passe dans ses yeux, mais il me laisse me dégager.
— Bien, je ne te salue pas.
Je me dépêche de faire demi-tour, mais il m’apostrophe une dernière fois.
— Tu peux bien raconter ce que tu veux, Sassenach,, on sait tous les deux que tu ne serais pas à la hauteur avec un homme, un vrai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KimysmileKimysmile   16 décembre 2020
Je n’ai pas peur de toi, mais de moi. De ce que les gens peuvent détruire au fond de moi.
Commenter  J’apprécie          30

Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17025 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre