AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,62

sur 24 notes
5
2 avis
4
11 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis
ludi33
  13 septembre 2020
Abandonnée par son amant au moment de partir en vacances, Juliette va entamer un voyage initiatique qui va lui permettre de changer de vie et de partir dans une quête du vrai bonheur.
L'intrigue de ce roman sans un peu le déjà vu. On ne compte plus les livres sur les jeunes femmes qui se prennent un nouveau départ. Niveau personnage, l'autrice aligne les clichés : Juliette, parisienne stressée va croiser une vieille dame qui tricote pleine de bon sens, un jeune homme qui va lui faire passer une nuit de folie, un retraité qui lui raconte pleins d'histoires et enfin une femme qui a réussi à se reconstruire.
Pourtant, malgré tout, le livre est plaisant à lire et réussit à nous plonger dans les émotions de Juliette pour laquelle on éprouve de l'empathie. Et puis l'on s'attache à toute cette galerie de personnages, malgré tout bien croqués.
Merci aux éditions Michel Lafon et à Netgalley pour cette lecture attachante.
Commenter  J’apprécie          140
les_lectures_de_sofy
  16 août 2020
Le sujet choisi par l'auteure est un sujet maintes fois abordé : une séparation qui débouche sur une remise en questions, un changement de cap, une vie nouvelle. Cela ne me pose pas de problèmes à partir du moment où on arrive à avoir de l'empathie pour le personnage de Juliette. Hors cela n'a pas été du tout le cas.
Dns ce roman, tous les ingrédients sont présents : les belles rencontres, les paysages, les dialogues intérieurs, ... mais la mayonnaise n'a pas pris.
Je n'ai pas ressenti cette douceur que l'on retrouve dans les romans dits "feel good". Ce personnage m'a angoissée à force de réflexions et de son lent lâcher-prise.
Je n'ai pas adhéré non plus au style de l'auteure.
Merci quand même aux éditions Michel Lafon et à Netgalley pour cette lecture.
Commenter  J’apprécie          81
Labiblyllotheque
  29 septembre 2020
Quand tout l'univers conspire à nous permettre de changer de vie

Juliette s'apprête à quitter Paris pour une escapade avec son amant, mais à l'heure du départ, elle reste désespérément seule sur le quai de la gare. Pourquoi ? Comment Lucas a-t-il pu lui faire ça ? Sans avoir de réponse à ses questions, Juliette choisit finalement de prendre ce train qui, même si elle ne le sait pas encore, va la conduire vers un ailleurs fait de réflexions et de cheminements intérieurs.

Ce roman tient à la fois de la romance et du voyage initiatique, le tout teinté de grands principes de développement personnel. On suit le processus de métamorphose de Juliette, tour à tour guidée par des rencontres inattendues ou plus familières.

Même si l'histoire avait les bons ingrédients pour me plaire, j'ai eu du mal à m'attacher à l'héroïne et à la suivre dans ces pérégrinations. En refermant ce livre, une petite voix m'a soufflée : Tout ça pour ça ... Signe que la fin n'a pas été suffisamment folle pour me faire changer d'avis et terminer sur une meilleure note.
La folie était peut-être trop douce pour qu'elle fasse écho en moi.

Je remercie néanmoins Netgalley France et les Editions Michel Lafon pour la découverte de la plume de Christine Jusanx qui n'en reste pas moins très juste et agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
caro8711
  13 juillet 2020
Juliette vit une histoire d'amour passionnelle avec Lucas, son amant depuis près d'un an. Follement éprise, la jeune femme ne touche plus terre en ce vendredi soir alors qu'elle se dirige vers la gare de Lyon, bien décidée à savourer l'escapade secrète qu'ils ont planifié dans le sud de la France. Les minutes passent, le train pour Montpellier entre en gare mais Lucas n'est pas là… Anxieuse, déboussolée, Juliette finit néanmoins par monter in extremis dans le train, complètement chamboulée par l'absence inexpliquée de Lucas. Cette escapade en solitaire, bien que douloureuse et subie, sera peut-être l'occasion pour Juliette de se remettre en question et de s'interroger sur ce qu'elle attend vraiment de la vie et des relations humaines…

Un texte lumineux, gorgé du soleil et de la chaleur du Sud de la France! Montpellier et Marseille offrent ainsi un cadre chaleureux et réconfortant aux errances de Juliette, si souvent déçue en amour. Les soirées d'été qui s'étirent, les promenades le long des calanques, les baignades dans la Méditerranée ainsi que l'accent chantant du sud enveloppent le roman d'une aura estivale irrésistible.

Juliette, cette jeune femme si attachante, m'a beaucoup inspiré, notamment de par sa capacité à faire face et à aller de l'avant, à profiter de la vie et de ses opportunités malgré sa déception, immense. L'attente de l'autre, le sentiment d'abandon, les espoirs déçus sont très bien retranscrits et l'on se prend à espérer, puis à relativiser et à s'apaiser, comme au diapason avec l'héroïne.

J'ai beaucoup aimé l'histoire, cette folie douce et légère malgré la gravité. Il y'a de bien jolis passages, emplis de gaieté et d'insouciance, que j'ai particulièrement apprécié, même si le vague à l'âme n'est jamais loin. Juliette passe par des hauts et des bas mais le lecteur l'accompagne, presque comme s'il veillait sur elle, durant cette parenthèse. le silence de son amant la contraint à une remise en question nécessaire et salutaire qui donne à réfléchir sur nos vies lancées à cent à l'heure, parfois dans des trajectoires bien éloignées de nos aspirations.

Un petit bémol cependant sur le fond avec un style que j'ai mis un peu de temps à apprivoiser. Je m'agaçais ainsi de ces phrases multipliant les synonymes, ces répétitions inutiles tant l'état d'esprit de Juliette était limpide et ne nécessitait pas autant de mots similaires pour le décrire. Un texte un peu plus épuré aurait gagné, selon moi, en légèreté.

En bref : une jolie lecture à savourer sous le soleil estival!
Lien : https://unlivredanslapoche.h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
ciloune28
  03 octobre 2020
Un voyage initiatique
Alors que Juliette devait retrouver Lucas, son amant, sur le quai de la gare pour partir trois jours loin de leurs familles, elle se retrouve seule, Lucas n'est pas venu. Elle sait tout de suite que sa folle histoire est terminée mais décide tout de même de partir vers la cité phocéenne.

C'est alors l'occasion pour Juliette de remettre en question sa vie, son couple officiel et sa relation adultère. Comment en est-elle arrivée là ? N'a-t-elle jamais vraiment aimé Benoît, l'homme qui partage sa vie ?

C'est une véritable introspection que Juliette va vivre et lors de ce voyage de quelques jours, elle rencontrera différentes personnes qui lui ouvriront les yeux sur sa vie et sur ses sentiments. A commencer par cette vieille dame dans le train, puis un homme d'un certain âge rencontré sur la plage, et sans oublier sa logeuse avec qui elle deviendra amie.

Tout semblait réuni pour en faire un roman plutôt agréable à lire.

Un personnage antipathique
Pourtant, je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage principal. J'aurais dû éprouver de l'empathie et de la tristesse pour elle. Et au contraire, je n'ai pas su l'apprécier. C'est un personnage plutôt égoïste, qui au fond sait pertinemment que Benoît n'est pas l'homme de sa vie mais reste avec lui par simplicité.

Les personnes qu'elle rencontre sont moins antipathiques, mais leurs rencontres ne semblent pas forcément naturelles. Passons sur la vieille dame qui lui fait la conversation dans le train, car elle la voit en train de pleurer et souhaite lui changer les idées, mais qui au final n'a pas tellement d'empathie pour elle puisqu'elle finit par lui dire qu'on ne devrait pas pleurer pour un homme.

La rencontre sur la plage est la plus surprenante. Un homme avec son petit fils, qui finit par l'inviter à son anniversaire. J'imagine assez un homme d'un certain âge qui accepte d'inviter une inconnue rencontrée sur la plage à l'anniversaire de son petit-fils. Ce qui semble surprenant est que ce type de réaction n'est pas le reflet de notre société actuelle, plutôt basée sur l'individualisme.

Enfin, la rencontre la plus intéressante est celle avec sa logeuse, qui a su se reconstruire et qui permettra à Juliette d'avancer.

Une lecture monotone
Alors que je m'attendais à une histoire plus impulsive et rythmée, je dois bien reconnaître que je me suis ennuyée durant cette lecture. Y a t-il trop de descriptions, les réflexions de Juliette sont-elles trop nombreuses ? Ou bien est-ce le style de l'auteur qui ne m'a pas convenu ? La mayonnaise n'a pas pris et j'ai beaucoup de mal à savoir pourquoi.

Malgré tout, j'ai été surprise par l'épilogue où bien des années plus tard Juliette revoit Lucas. Il lui explique alors pour quelle raison il n'est pas venu ce jour là, ce jour qui aura changé la vie de Juliette. J'ai apprécié que l'auteure ne nous laisse pas dans le flou, qu'on sache réellement ce qui est arrivé.
Lien : http://serialectrice.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mallaurylit
  15 septembre 2020
Chère Christine,
.
Il y a toujours dans les longs trajets, ce basculement que j'affectionne particulièrement alors que mes pieds ne sont plus en contact avec le sol, que le paysage défile devant mes yeux, celui où l'esprit s'égare là où je n'ai pas toujours le temps d'aller, celui où les pensées tournent et retournent, celui où détachée du quotidien je me perds dans un monde fait d'abstraction, de réflexion et parfois de prises de décision.
.
S'éloigner de sa vie quotidienne pour reprendre contact avec soi-même.
Attentive, j'ai observé cette femme, l'héroïne de ton roman, prendre de la distance avec ce qu'elle était pour devenir celle qui lui correspondait le plus. L'amoureuse qu'elle pouvait être.
.
Parce que dans ton récit, il s'agit avant tout de cela. Être une femme amoureuse, de la personne qui est en adéquation avec ce que l'on veut être, avec ce que l'on veut devenir.

J'ai parcouru ton texte, appréciant ce voyage. le changement ne survient pas dès le premier chemin emprunté. J'ai scruté chaque description, détaillé chaque carte postale, ces instants de vie, entre hier et aujourd'hui, et noté ces conclusions émises, comme autant de conseil à glaner, à méditer.
.
J'ai lu ton roman comme on lit un livre de développement personnel, ceux qui procèdent à une analyse clinique des différentes situations qu'il est possible de rencontrer. Et peut-être qu'il m'a manqué un peu plus de sentiments, surtout lorsque l'on me parle d'amour.
.
Ce livre a convenu à mon esprit, mon cerveau en mode décryptage, appréciant les formules, les suggestions que je découvrais en filigrane derrière le récit de ton héroïne, mais mon coeur est resté sage, aucune sollicitation. J'observais avec détachement, avec intérêt. Avec toutefois une certitude, voir dans chaque voyage, une parenthèse pour se poser, réévaluer ses choix, ceux nécessaires pour avancer vers demain.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MademoiselleMaeve
  05 octobre 2020
C'est la couverture de la folie douce qui m'a d'abord attirée lorsque je l'ai vue sur Netgalley, puis le résumé. J'imaginais un petit feel-good, un roman sur la reconstruction, la réconciliation avec soi-même, peut-être même un roman motivant – précieux en cette période de grisaille et de déprime automnale.

La folie douce est le second roman de Christine Jusanx. Il raconte l'histoire de Juliette. de Juliette et Lucas. Ils devaient partir ensemble pour une petite escapade et le train est parti sans lui. Juliette va profiter de son week-end pour réfléchir sur sa relation avec Lucas, sa relation avec Benjamin – l'officiel – sa relation à la vie en général. le temps d'un week-end dans le Sud, Juliette va se retrouver, trouver l'énergie pour changer ce qu'il y a à changer dans sa vie.

La folie douce est un roman que j'ai mis une éternité à lire. Parce que j'étais crevée, absolument pas concentrée et surtout pas totalement impliquée dans l'histoire de Juliette. Je ne l'ai pas trouvée particulièrement sympa, particulièrement attachante, particulièrement mémorable.

J'aime m'identifier aux personnages, m'en faire des amis – rarement les tueurs en série, rassurez-vous – et là, je ne sais pas, je n'ai pas accroché avec Juliette. Je le regrette bien.

En revanche son histoire est intéressante et nul doute qu'elle intéressera ceux et celles qui sont passés par là où qui ont besoin d'un petit électrochoc pour eux-aussi prendre le bon train. J'ai apprécié ses balades dans le sud, ses rencontres qui l'ont aidée à lâcher prise. Ça m'a rappelé ces vacances à Marseille que l'on a pas pu faire à cause du confinement. Et ça m'a donné envie d'une escapade. J'ai apprécié de la sentir s'éveiller, se libérer, respirer. Ça fait du bien.
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
unbrindesyboulette
  04 octobre 2020
« La folie douce » est un roman qui se lit avec facilité, avec en fond des paysages ensoleillés du sud de la France. C'est l'histoire d'une femme qui va chercher à se retrouver enfin, à comprendre ses désirs et à décider de sa propre vie. Et pour cela, Juliette, le personnage de « La folie douce », va puiser son énergie dans le soleil du sud, celui de Marseille et de Montpellier. En lisant toutes les descriptions des paysages que va traverser Juliette, je me suis plongée avec dans cette chaleur, ce décor qui amène à la réflexion. À cela s'ajoute les rencontres qu'elle fait, des rencontres qui tombent tellement bien. Ces rencontres vont la porter dans sa réflexion, dans sa quête d'elle-même. Elles lui permettent d'enfin comprendre qui elle est. Christine Jusanx a mis en avant les rencontres que nous faisons dans la vie, des rencontres furtives ou des rencontres dans la temps. Mais l'essentiel de ces rencontres, c'est ce qu'elles nous apportent dans le négatif comme dans le positif. Chaque rencontre nous livre quelque chose.
Juliette va se retrouver seule et quel petit bonheur d'être seule, de déambuler dans les rues de villes que nous ne connaissons. Quel petit bonheur de ne faire que ce que nous avons envie, de flâner sans horaires, sans destination ficelée. Tout cela Juliette Le découvre enfin et cela lui apporte une sérénité qu'elle ne pensait pas découvrir.
~
Dans « La folie douce », l'auteure nous rappelle l'importance de s'écouter, de prendre le destin comme il vient, de se construire comme nous le voulons. Elle nous montre que cela ne se fait pas une journée et qu'il y a aussi bien des hauts mais aussi des bas. J'ai aimé ma lecture car elle est arrivée au bon moment. Car la légèreté des mots et du style de l'auteure était ce qu'il me fallait. Car mine de rien, il y de jolis messages dont le premier est de s'écouter et de prendre soin de soi!!

Lien : https://unbrindesyboulette.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vivrelivre
  06 septembre 2020
Juliette mène une vie trépidante entre son métier qu'elle adore et ses nombreux déplacements, ses amies qu'elle affectionne et son compagnon Benjamin. Elle mène même une double vie en entretenant une liaison avec Lucas, rencontré lors d'une réunion de travail. Avec Lucas, c'est la passion, la folie, constamment l'imprévu, la surprise, avec lui, elle se sent vivre, revivre... Elle est prise dans un tourbillon qui la galvanise mais qui l'épuise et l'aveugle.

Le "réveil" est brutal: Lucas lui pose un lapin à la gare de Lyon alors qu'ils doivent tous deux passer un merveilleux week-end dans le Sud. Juliette y va seule et décide de profiter de ce qui était initialement prévu. Bien sûr, elle passe par toutes sortes d'émotions fortes et contraires: la honte, la peur, l'inquiétude, la colère, le dégoût. Et aussi, quelque part... le soulagement. Ce qui lui semblait atroce, inconcevable s'adoucit au fil de rencontres qui lui permettent de se centrer sur elle-même, de faire le point sur sa vie, ses envies, ses désirs, ce qu'elle veut et ne veut plus.

La folie douce est un page turner et feel-good, un brin initiatique. Juliette est une femme attachante, bien qu'un peu lisse peut-être, et dont il est aisé de ressentir les émotions. Avec elle, on apprend à ralentir, à observer, à apprécier, à découvrir, à prendre le temps, à lâcher-prise et à s'écouter. Des notions en vogue certes mais finalement si nécessaires.
Lien : http://vivrelivre19.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Loumanta
  29 août 2020
ce roman simple et bien écrit nous donne envie de suivre juliette dans sa quete , de tourner rapidement les chapitres et de lui dire" t inquiètes ca va aller bien tu es dans le bon chemin ! " on découvre de belles images et rencontres dans des petits coins de Marseille qui donnent a aimer cette ville et ses habitants ! un beau moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
515 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre