AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Ladybooksss


Ladybooksss
  03 novembre 2020
En cette journée de mai, la pluie tombe sur Paris. Mais Juliette, elle, s'en fiche. Dans le taxi qui la conduit à la Gare de Lyon, elle ne pense qu'à une seule chose. Son amant, Lucas. Les deux amoureux ont prévu de se retrouver dans le sud pour un week-end. Pourtant, sur le quai, Juliette se retrouve seule. Lucas ne viendra pas. L'a-t-il lâchement abandonné? Lui est-il arrivé quelque chose? Tant de questions qui vont pousser la jeune femme à reconsidérer sa vie et ses priorités.

Totalement dévastée par cette trahison, Juliette se remet en question. Qu'a-t-elle fait pour que Lucas l'abandonne ainsi? Comment faire pour oublier celui pour qui elle était prête à tout? C'est avec son lot d'interrogations que Juliette se retrouve près de Marseille, seule. Enfin, pas tout à fait. Car durant son court séjour, Juliette va faire des rencontres qui vont la perturber. Ainsi, ses discussions avec Jean, le grand-père qui l'invite au sein de sa famille et surtout avec Suzy, la pétillante gérante de chambre d'hôtes, vont lui apporter soutien et réconfort. Ce qui va toucher la jeune femme.

À 36 ans, Juliette en a toujours fait qu'à sa tête. Ambitieuse, elle a rapidement gravi les échelons dans une société de linge de lit. Très indépendante (voire trop), elle n'aime pas le consensus. Ce qu'elle aime par-dessus tout c'est sa liberté. Séparée d'un amour de jeunesse car elle
ne voulait pas sacrifier sa vie de citadine, Juliette a trouvé plus tard du réconfort dans les bras de Benjamin, brillant avocat. Pourtant, cette vie posée (qu'elle juge ennuyeuse) ne lui sied pas. La fougue et l'ardeur qu'elle cherchait, elle les a retrouvées chez Lucas.

« La folie douce » narre l'introspection d'une jeune femme qui se retrouve seule, fraîchement larguée. J'ai aimé suivre le cheminement de Juliette et j'ai beaucoup apprécié Suzy et Jean. Pourtant, j'ai eu du mal à éprouver de la sympathie pour ce personnage que j'ai trouvé un peu trop égoïste et beaucoup trop tranchant dans ses choix. Juliette est un électron libre qui n'aime pas les consensus et qui est un peu trop rigide. Benjamin en fait d'ailleurs les frais, peinant à combler cette éternelle insatisfaite.

Car il est difficile de savoir ce que Juliette veut vraiment, encore plus difficile qu'elle-même ne le sait pas. J'aurais aimé d'ailleurs en savoir davantage sur sa relation avec Lucas, totalement absent du roman, ce que j'ai déploré. J'ai également trouvé que l'auteure s'attardait d'ailleurs un peu trop sur l'aspect psychologique de cette rupture et que ce récit ressemblait à une analyse.

Je conseille?

« La folie douce » est un bon roman qui se lit aisément. Je regrette juste qu'il soit à certains égards un peu trop axé sur l'aspect « psychologique » et introspectif de la rupture.
Lien : https://ladybookss.wordpress..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura