AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811232117
Éditeur : Milady (12/12/2018)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Un cœur rebelle et malicieux !
Japon, 1868. Fille de bonne famille, Sumiko Ōmuraji a toujours éprouvé plus d’intérêt pour ses leçons d’équitation secrètes que pour la cérémonie du thé. Lorsque le prétendant de sa sœur aînée est reçu au sein de la demeure familiale pour leur première rencontre, ce jeune seigneur se prend de passion pour Sumiko. Résolue à ne pas entraver le bonheur de sa chère sœur, la cadette ne voit qu’une solution : s’enfuir.
To... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
idrisia
  19 décembre 2018
Mon Avis

Nous découvrons la vie de Sumiko et de sa famille. de l'absence de son père, Yoshii, éminent diplomate de l'Empereur. de la haine de la deuxième épouse, Yoko. de la fragilité de sa mère, Chizu, et de sa soeur, Cho. de la gentillesse de leur frère issu de la deuxième union de son père, Kido. Nous découvrons l'existence triste de cette enfant, Akina, prostituée dans une maison de plaisir.
Nous suivons l'évolution de chaque personnage à travers des scènes touchantes, découvrant la faiblesse et la force de chacun. Yoshii, en rentrant d'une mission avec son garde personnel fait une halte dans cette maison de plaisir et se laisser aller à la douceur des caresses d'une femme qu'il aime d'amour. Tanaka, samouraï au service de Yoshii, reste en retrait. Il entendra un hurlement et verra la fuite d'une jeune prostituée. Brave et bon, Tanaka offrira à cette enfant la possibilité de s'enfuir de cet endroit afin de ne plus subir d'assauts malvenus d'hommes peu enclins à respecter sa fleur de lotus si jeune, ou sa bouche si inexpérimentée.
La nouvelle du mariage de Cho ayant été prononcée, Chizumet tout en oeuvre pour accueillir le futur époux dans sa demeure afin de faire sa connaissance. Sotan, voici son nom. Toujours accompagné de son fidèle « ami » Nao, il se prendra de passion pour la jeune et volatile Sumiko, l'exact contraire de sa soeur Cho, si tendre et obéissante. Il fera tout pour avoir ce qu'il désire… Menant à la fuite l'objet de sa convoitise.

Tanaka est alors mandaté par son maître pour retrouver sa fille et l'escorter en un lieu sûr le temps des épousailles. Ce samouraï sera alors confronté à un adversaire redoutable… Sumiko, futée, va le faire tourner en bourrique plus d'une fois, au risque de s'attirer les foudres de ce bel homme. Mais ce que Tanaka n'avait pas prévu… C'était qu'un autre cavalier s'était lancé aux trousses de Sumiko, et qu'il s'attacherait à cette jeune femme. Des évènements terribles surviennent et le sang devra couler pour laver l'honneur d'une famille.

Parlons de la couverture un instant. Epurée mais très élégante, elle nous présente une jeune femme qui ne peut être que Sumiko. Nous retrouvons le signe du kitsune en arrière-plan, petit rappel au sujet dont il est question.
La plume de l'auteure est fluide, agréable. Les scènes de romance sont justement dosées et celles un peu plus « hot » sont parfaites. En tous cas comme je les aime. Empreints d'une délicatesse que j'ai vraiment aimé, suivre des ébats amoureux sans avoir à lire les mots crus tels qu'on les lit a changé ma vision du roman. Un mélange de réserve et de poésie qui donne alors un tournant majestueux à un acte si banal à présent.
J'ai beaucoup apprécié aussi chaque début de chapitre. Un petit texte que je qualifierai de philosophique (à la japonaise) vient introduire un état d'esprit dans le texte écrit.
Que dire d'autre sur ce roman ? Des personnages attachants. Certains sont détestés dès le départ, d'autres adulés. La description des lieux est parfaite, nous plongeons dans le Japon de la fin du 19e, et dieu seul sait que j'aime ce pays. J'ai pu voyager dans une époque qui n'est pas la mienne.
La condition des femmes est aussi bien retranscrite. Femme au foyer, très mal vu de monter à cheval, pas le droit de se battre… une femme doit enfanter et s'occuper de la maison et du jardin. Triste vie si on est attaché à notre liberté !
Les légendes sont bien expliquées, et permet de comprendre ce qu'est le Kitsune. Dépaysement garanti !
Une romance attendue entre un homme et une femme. Et pour une première pour cette auteure, je tire mon chapeau car c'était bien dosé et très agréable à lire ! Pas d'excès, juste ce qu'il faut. Un jeu du chat et de la souris qui m'aura fait sourire par moments.
Si je dois noter un seul point négatif (parce qu'en effet, il n'y en a qu'un seul) c'est la longueur du démarrage. Même si j'ai apprécié découvrir les personnages, j'ai encore plus apprécié quand nous sommes entrés dans le vif du sujet, ce qui m'avait intrigué dans le résumé.

Conclusion

Kitsune, l'esprit du Renard, fait partie de ces romans que j'ai beaucoup aimé, mais dont une petite longueur aura chassé le coup de coeur. Malgré une réticence première j'ai finalement dévoré les trois quarts en peu de temps. Moi qui ne connaissais pas l'auteure, j'avoue être agréablement surprise par sa facilité à passer d'une romance MM à une romance MF.
Délicatesse, subtilité et retenue sont les maîtres mots de ce roman nous transportant au Japon du 19e.

#Ely 🧡
Lien : https://leschroniquesdeprisc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EmmanuellePinier
  19 décembre 2018
Me revoilà parti au Japon du XIXÈME siècle environ 5 à 6 ans après les aventures de Mikio de "Otoko Geisha"... et quel voyage!!! Toujours aussi bien documenté et j'adore le vocabulaire de l'époque avec "la tige de jade, la grotte de jade, la fleur de lotus..." Bien que ce soit un MF, il y a tout de même un peu de MM dedans.
J'ai adoré replongé à cette époque nippone plus trouble que précédemment. J'ai pu suivre les aventures de Sumiko, une jeune fille de bonne famille à l'esprit libre et relativement indépendant dans une époque où les femmes sont mal considérées et soumise à l'autorité du père ou du mari...
Avec beaucoup de tendresse, de douceur et de poésie, j'ai aimé suivre l'évolution de cette demoiselle qui, pour l'amour des siens, fait des choix pas forcément judicieux mais en accord avec ses propres principes !!! J'ai adoré la relation instaurée entre cette jeune chipie (une véritable Kitsune ) et le beau et valeureux samouraï.
De nouveau avec cette merveilleuse auteure qu'est Eva Justine, je me suis régalée lors de ma lecture. Je recommande ce roman avec beaucoup d'enthousiasme. Allez y, lisez le, vous n'aurez aucun regret à part quand il sera fini, parce que, malheureusement, il y a une fin... une petite voix m'a dit qu'il y aurait peut être un autre roman se situant au Japon comme projet d'écriture, je l'espère fortement car je sais que je ne serai pas déçue et que j'ai hâte de pouvoir le lire !!! En attendant, je crois que je vais aller jeter un oeil sur les autres romans plus occidentaux ou historiques d'Eva Justine pour de nouveau voyager dans son univers!!!
Je te remercie Eva de me faire découvrir de sublimes univers, de me faire voyager et rêver!!! Ce n'est que du bonheur!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LilyFlynn
  19 décembre 2018
Ce livre est plus une sorte de longue poésie qu'une romance traditionnelle, au sens où on l'entend actuellement.
L'ambiance transparaît dans chacun des mots, dans chacune des descriptions. On se retrouve plongé dans l'ambiance du Japon de l'époque, que ce soit par les noms ou le phrasé des personnages. Cela peut paraître déroutant au premier abord, mais j'ai vraiment apprécié ce style. Ça change de ce qu'on a l'habitude de lire ces derniers temps. J'ai eu l'impression d'être dans un de ces romans d'auteurs asiatiques (comme Shan Sa), c'est un véritable dépaysement.
L'intrigue ne semble pas révolutionnaire, mais c'est la façon dont l'histoire est racontée, les détails présentés, qui donne un rythme et une musique à l'histoire. On sent l'âme d'artiste de l'auteur, et chaque scène ressemble à un tableau peint avec des mots. le tout devient vivant avec une telle facilité qu'on n'a aucun mal à imaginer chaque scène.
Sumiko est un esprit libre pour son temps. Son envie de liberté l'a fait s'affranchir des barrières qui enchaînent les femmes de l'époque, quitte à mettre sa vie en danger. Mais sa détermination à échapper à son destin en fait une femme forte malgré son jeune âge.
Tanaka est l'exemple même du samouraï. L'honneur et la droiture sont ses maîtres mots. C'est un guerrier redoutable mais avec une âme noble. Dès sa première apparition, on s'attache vite à ce personnage et on retient son souffle à chacun de ses combats.
Difficile en fait de dire ce que l'on ressent à cette lecture. C'est une expérience qu'il faut vivre pour comprendre de quoi il s'agit. Mais c'est un livre qui vaut la peine d'être lu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bymelimelo
  28 décembre 2018
Une chronique un peu particulière, je vais essayer de vous présenter chaque
personnage et ils sont nombreux !
On fait tout d'abord la connaissance de deux soeurs : Chõ la plus âgée et Sumiko la plus jeune. Toutes deux attendent avec impatience l'arrivée du prétendant de la belle Chõ ! Deux soeurs très complices qui vont devoir malheureusement se séparer.
L'auteure nous montre aussi Akina jeune prostituée, qui a été vendue par son père dans une maison du plaisir ! Elle va être présente au fil de l'histoire elle aussi !
On fait aussi la connaissance de Sotan, le prétendant de Chõ un homme qui m'a paru froid, hautain et manipulateur ! On le rencontre au début du roman, dans une maison du plaisir, et je peux vous dire qu'il m'a vraiment fait mauvaise impression directement ! Il est toujours accompagné de son fidèle ami Nao avec qui il passe aussi des moments intimes !
Ils entretiennent tous les deux une relation particulière d'amants vu que Nao est amoureux alors que Sotan lui partage juste son futon quand il n'a pas de femme avec qui il pourrait passer du temps !
On fait aussi la connaissance de la mère des deux filles : une femme honnête et respectueuse qui aime ses filles et qui a dû accepter beaucoup de choses ! Mais on fait aussi la connaissance de Yoko la deuxième femme de leur père, une femme horrible et sournoise que j ai détesté à la minute où j ai commencé à lire des passages sur elle ! Elle ne rêve que d'une chose partir en voyage avec son époux même si elle doit user des pires choses pour arriver à ses fins !
On découvre également Tanaka un jeune samouraï au service Yoshii le père de Chõ et Sumiko ! Un homme qui m'a directement plu, il va se révéler être un homme fort mais qui cache aussi un coeur sous son armure de samouraï !
Sumiko est une jeune femme très intelligente qui n'aime pas obéir et qui n'en fait souvent qu'à sa tête. Je l'ai tout de suite adoré tout comme Tanaka qui m'a directement charmée !
L'auteure nous dévoile ici avec brio les coutumes existantes au Japon et nous dévoile de magnifiques paysages. Elle nous fait voyager et nous donne envie d'être à la place des personnages !
En parlant des personnages, au début j'ai été un peu perdue avec tous les noms mais au fil des pages j'ai réussi à me souvenir de qui était qui, c'était juste un petit détail ! Mais chaque personnage est rigoureusement travaillé, ils ont tous des traits bien distincts et j'ai aimé voyager avec eux et en détester certains !
L'histoire que l'auteure nous livre est pleine de douceurs, d'amour mais aussi de complots et de trahisons !
J'ai adoré cette histoire même si j'ai au début eu un peu de mal à rentrer dedans car l'auteure a dû poser les bases pour qu'on puisse comprendre tout ce qui se jouait au final !
C'est le premier livre de l'auteure et j'ai vraiment adoré sa plume qui nous livre plein de jolies choses, on voit qu'elle connait les us et coutumes ainsi que les décors du Japon et c'est un pur délice d'imaginer nos héros pendant leur voyage !

Lien : http://bymelimelobook.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elvy68
  20 décembre 2018
Ne regardez pas le renard qui passe... essayez plutôt de l'attraper !
J'attendais une romance , c'est tellement plus que ça. Dès la lecture commencée, on plonge dans le Moyen Âge au Japon. Que les cerisiers et le décor d'étampes ne vous égarent pas , la réalité est très âpre pour les femmes qu'elles soient épouses, concubines ou filles. Les plus pauvres ont vendues à 12 ans à peine par leurs parents et finissent prostituées. Les plus riches servent de monnaie d'échange dans des mariages arrangés pour des alliances fructueuses.
L'homme est guerrier, tout puissant. Il est polygame et adepte des maisons de plaisir.
Dans cet univers machiste, une rebelle Sumiko. Elle fugue pour échapper à un prétendant et donnera beaucoup de fil à retordre au samouraï lancé à sa poursuite. Rusée comme le renard qui la caractérise, elle lui fera perdre sa patience et peut-être la tête...
Lecture très prenante et qui ne laisse pas indifférent. C'est de la belle , écriture, originale, léchée sans être ampoulée. le langage est en adéquation et on sent que l'auteure s'est bien documentée. le style est fluide , prenant. bref : à consommer sans modération ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2018
Les deux sœurs se ressemblaient beaucoup, tant par leurs silhouettes menues que par leurs gracieux visages aux pommettes hautes et aux prunelles sombres. On pouvait sans conteste affirmer que l’aînée était jolie, cependant, sa beauté ne pouvait égaler celle de sa cadette, dont les grands yeux en amande et les lèvres d’un rose nacré rehaussaient encore l’ovale parfait de son teint délicat. Si la première paraissait douce et aimable, la seconde semblait vive et intrépide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2018
Être un guerrier courageux et vigoureux ne doit laisser aucune place à la monotonie, supposa Sumiko les yeux brillants. Se battre à l’épée, décocher sa flèche et atteindre son but, ou jeter sa lance et transpercer le corps de son ennemi doit être bien plus excitant que de tirer avec ma fronde sur des troncs d’arbres.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2018
Sa beauté se fanera bientôt, alors elle comprendra combien son combat a été vain. Aplanir les tensions entre vous, lui aurait permis de découvrir à quel point tu es une femme honnête et une amie sincère.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2018
« LE MEILLEUR MIROIR NE REFLÈTE PAS L’AUTRE CÔTÉ DES CHOSES. »
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   03 décembre 2018
La paix est plus douce pour les femmes et les enfants mais, hélas, le sang des hommes coule plus vite dans leurs veines, dès qu’ils lancent des cris de guerre, déplora Sakina.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3499 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre