AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266124609
Éditeur : Pocket (04/12/2003)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Il aime les alcools rares, la musique de chambre et les éditions originales, mais il compte surtout sur son Walther.7,65 et sa Winchester. Maître du hold-up sanglant, tueur pointilleux et expert en balistique, ce samouraï est avant tout un chasseur, condamné à la solitude. Un chasseur devenu gibier et fugitif à la suite

d'un casse réussi à Saint-Cloud. Il a abattu un complice. Deux autres sont sur ses traces. Il les attend dans sa ferme isolée des mon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
greg320i
  17 décembre 2014
Typiquement français, tel est mon constat. Voilà qui atténuera déjà un moindre mal à reconnaitre que je ne suis pas dans mon domaine, très loin de là.
Sans égard de la qualité ou de mise en forme, disons que l'écrit sent le terroir : descriptions des plats cuisiné en outre mais ce n'est pas tout. Légèrement étiré en longueur comme un chat paresseux, le milieu décrit s'écrit presque autant qu'il se poursuit :mollement sans empressement ,,doucement la matin et pas si vite l'après-midi (comme on dit par ici) .
L'auteur qui fit la joie de la collection gore promettait pourtant un tout autre visage aux vues de la quatrième de couverture s'étiolant elle aussi de racontardises un peu fortes à mon goût : tragédie -humour féroce .. vantardise ou gourmandise exagéré pour gourmet très peu fin?
Nous sommes bien loin des qualificatifs impitoyable ou glaciale.
Bref, cela me laisse froid bien que lu d'une traite .
Au final sans en faire une lecture géniale , on pourra au moins la cataloguée dans le wagon T.G.V pour sa rapide arrivée à destination .
Pas mauvais, mais dans cette catégorie là il y en a bien d'autres milliers , alors bon ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          195
Amaranth
  27 avril 2016
Je ne sais pas pourquoi, mais je m'attendais à un polar. Pourtant rien ne l'indique, et pour cause, ce n'en est pas un. Cela posé, je dois dire que je connais très peu le roman noir et ne suis pas très fan du « gangstérisme ». Et pourtant, j'ai passé un très bon moment de lecture, surtout grâce à l'humour incisif qui transparait à quasiment chaque page.
Il faut s'habituer à l'écriture assez particulière, qui semble plutôt suivre un phrasé « parlé » mais d'un langage auquel je suis peu habituée. Est-ce le Sud ? Ou l'époque ? Peu importe, cela donne un rythme qu'il faut apprivoiser. Mais une fois cela fait, les événements s'enchaînent sans temps mort et je ne me suis pas ennuyée. Les personnages sont tous assez singuliers, toujours dans une perspective à la fois cynique et décalée. Ils réagissent à tout avec calme, presque indifférence, s'ils n'éprouvent pas un certain plaisir malsain aux massacres parsemés sur leur route. C'est ce décalage entre horreur et flegme qui rend certaines situations irrésistiblement drôles alors même que ce qui s'y déroule ne l'est pas du tout.
L'auteur prend également les lecteurs à contrepied soit en inversant certains stéréotypes (le malfrat écoute de la musique classique, lit du Victor Hugo et aime boire du vin de qualité), soit en jouant avec, en exagérant certains à outrance.
J'avais découvert cet auteur avec « lésions irréparables » de la collection Gore. le style est ici très différent, de même que l'histoire. Mais il y incontestablement quelque chose de l'intelligence et du cynisme de l'auteur qui transparaît, sans oublier la brutalité de certaines scènes et la violence tout de même omniprésente. L'histoire m'a moins parlée, mais j'ai passé un agréable moment de lecture.
Lien : http://amaranth-chroniques.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
hellrick
  04 avril 2018
Prof de philo en Bretagne, Pascal Marignac (1945 – 2002) se lance dans le roman noir en 1984 avec ce SILHOUETTES DE MORT SOUS LA LUNE BLANCHE publié sous le pseudonyme de Kââ. Par la suite il signera une quinzaine de polars, quatre « gore » sous le nom de Corselien et un autre récit d'horreur pour la collection concurrente Maniac sous le pseudo de Behemoth.
Le principal protagoniste de SILHOUETTES DE MORT SOUS LA LUNE BLANCHE a abattu, au cours d'un hold-up, le jeune Vila, gangster détraqué un peu trop prompt à défourailler sur tout un chacun. Depuis, il se planque avec son complice Straub et se réfugie dans une maison auvergnate, traqué par les deux frangins de la victime, bien décidés à lui faire la peau. Il supprime aussi son copain Detwiller, trop porté sur la trahison, et se barre avec sa veuve, plutôt joyeuse, Corinne. le trio fuit à travers la France, affrontant régulièrement les frères Vila, les gendarmes ou de soi-disant amis qui mettraient bien la main sur le butin ou sur Corinne ou sur les deux…
SILHOUETTES DE MORT SOUS LA LUNE BLANCHE est un roman noir sanglant, sexualisé, brutal, avec des personnages en fuite qui se la jouent Bonnie & Clyde. Un anti-héros atypique amateur de littérature, de musique classique et fin gourmet. Une belle veuve pas tellement éplorée qui prend un peu trop vite goût aux armes à feu. Un type blessé. Des gangsters aux abois embarqués dans un road trip désespéré qui ne peut que mal finir, façon western option « Horde sauvage ».
Le style, haché, de Kââ est déjà bien reconnaissable dans ce premier roman annonçant ses oeuvres ultérieures. Il est particulier, composé de phrases très courtes, de ruptures brusques. Parfois, l'épure est telle qu'il semble manquer des mots tant le romancier démontre une économie langagière pour aller droit vers l'essentiel, visant l'efficacité maximale et dégraissant le récit à la manière d'un Brussolo (qui saluait en Kââ le meilleur auteur de roman noir de ces dernières années). Quelques longueurs pointent cependant, une certaine répétitivité des situations dans la seconde partie du bouquin, nourri de coups fourrés, de trahisons et de fusillades.
Les personnages ne sont pas des anges, loin de là, plutôt des cyniques, en particuliers le « héros » amateur de vin et de bouffe. Un bon vivant qui, parfois (et même souvent) bute les gêneurs, sans en éprouver de plaisir mais sans grand regret non plus. Il trace sa route en lettre de sang.
et l'auteur nous propose un véritable panier de crabes où chacun se trahit ou retourne sa veste par vengeance, appât du gain ou pour des raisons plus troubles comme en témoigne Corinne, sans doute la plus frappadingue : une veuve très excitée qui s'embarque avec le meurtrier de son mari dans une cavale dominée par le sexe et le sang. Deux ingrédients que Kââ utilisera beaucoup durant son passage remarqué par la collection Gore.
Avec SILHOUETTES DE MORT SOUS LA LUNE BLANCHE, Kââ livre un polar âpre, violent et nihiliste. Pas vraiment un bouquin divertissant donc, ce qui lui confère à la fois sa force et sa faiblesse car ce n'est sans doute pas le genre de lecture « coup de poing » dont on aura envie régulièrement. Mais cette plongée violente se lit toutefois avec intérêt et devrait enthousiasmer les amateurs de romans très noirs.

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AmaranthAmaranth   27 avril 2016
Je venais de tuer un (ex) ami. Vu le bruit épouvantable de la Winchester dans la nuit calme, adorablement baignée par la lune, il me restait à foncer vers le break ford 2, 3 litres de Jérémie, en priant pour que, comme à son habitude, les clés soient au tableau de bord.
Elles y étaient. Je vis Corinne qui allumait la lumière dans la cuisine et j'entendis le début de son hurlement. Je manoeuvrai à toute vitesse le break, mis pleins phares et traversai la cour en écrasant une table d'été et un vélo de gamin.
J'étais complètement glacé en arrivant à l'Alpine. J'avais beau me dire que Corinne ferait une veuve exceptionnelle, ça ne me faisait aucun bien.
Avec ses bagnoles maquillées, Jérémie les faisait vivre dégueulasse, mais vivre. Il avait juste un défaut : il était le seul à connaître mon adresse, mon nom, ma couverture. Tout, quoi. On peut mourir de ces choses-là. La preuve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Video de Kaa (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Kaa
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de cœur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 30 novembre 2018 :
Super hamster de Jeanne Boyer aux éditions École des loisirs https://www.lagriffenoire.com/123763-... Sèche tes larmes, petit lapin ! de Jorg Muhle aux éditions École des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/122123-... Tout le monde danse de Matthieu Maudet aux éditions École des loisirs https://www.lagriffenoire.com/128786-... Ouiii ! de Arnaud Denis aux éditions Ecole des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/126341-... Grandeur nature : Les animaux à taille réelle de Sophy Henn et Delphine Billaut aux éditions Fleurus https://www.lagriffenoire.com/128391-... La grande encyclopédie visuelle de la nature de Collectif et Bruno Porlier aux éditions Gallimard Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/128103-... Mon premier pop-up dinosaures de Owen Davey aux éditions Gallimard jeunesse https://www.lagriffenoire.com/131181-... Jungle de Elena Selena aux éditions Gallimard Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/130269-... Mes papiers découpés - Les plus grands airs de musique classique (avec extraits sonores) de Elodie Fondacci et Lili la baleine aux éditions Auzou https://www.lagriffenoire.com/130357-... Paco et le disco: 16 musiques à écouter de Magali Le Huche aux éditions Gallimard Jeunesse Musique https://www.lagriffenoire.com/129422-... Paco et la musique africaine: 16 musiques à écouter de Magali Le Huche aux éditions Gallimard Jeunesse Musique https://www.lagriffenoire.com/93576-d... La nuit de Noël de Collectif et Elsa Fouquier aux éditions Gallimard Jeunesse Musique https://www.lagriffenoire.com/129428-... 10 femmes qui ont marqué l'Histoire de Jean-Michel Billioud et Kaa Illustrations aux éditions Auzou https://www.lagriffenoire.com/131023-... Femmes: 40 combattantes pour l'égalité de Isabelle Motrot et Véronique Joffre aux éditions Gallimard Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/126058-... Le doudou qui n'aimait pas les enfants de Séverine de La Croix et Pauline Roland aux éditions Jungle https://www.lagriffenoire.com/132527-... Massamba, le marchand de tours Eiffel de Béatrice Fontanel et Alexandra Huard aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/133159-... Maestro (avec 1CD audio) de Thibault Prugne et Jean-Pierre Jolicard (illustration musicale) aux éditions Margot https://www.lagriffenoire.com/130567-... Le grand méchant catalogue des loups de Laurence Kubler et Etienne Friess aux éditions Margot https://www.lagriffenoire.com/130566-... Le livre des premières fois de Soledad Bravi et Hervé Eparvier aux éditions Ecole des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/122040-... Ma maman et mon papa ils sont magiciens de Soledad Bravi et Hervé Eparvier aux éditions L'école des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/131446-... Cache-cache surprise ! de Vincent Bourgeau et Cédric Ramadier aux éditions Ecole des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/125506-... 50 petits plats des 4 saisons pour marmitons éco-responsables de Charlotte Domange aux éditions Belin https://www.lagriffenoire.com/125508-...
+ Lire la suite
autres livres classés : trashVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1621 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre