AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2759502732
Éditeur : Tonkam (04/02/2009)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Kieli est une jeune fille de 14 ans capable de voir les morts. Un jour, elle fait la connaissance d'Harvey, un jeune homme qui qui peut, lui aussi communiquer avec les spectres.

Il est accompagné par un caporal-chef dont l'âme est prisonnière d'un poste de radio. Cette rencontre bouleversera le destin de Kieli ! !

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
yuukikoala
  29 avril 2014
Il faut savoir que si j'ai voulu ce livre, c'est parce qu'un jour, j'ai acheté les deux tomes du manga, que je l'ai lu, et que j'ai fait "doit y a voir une suite c'est pas possible" ...Et en fait non. du coup, si on veut savoir la suite, il faut se rabattre sur les livres qui sont sortis et qui sortent encore en anglais... Je me suis donc procurée le volume un, qui en gros, fait les deux tomes du manga, de fait je n'ai rien appris de nouveau. Après avoir lu avec succès un livre de Louis Sachar, je me disais que Kieli serait pas si difficile à lire...Je me suis trompée, j'ai quasiment rien compris, et si je n'avais pas lu le manga avant (enfin y a longtemps quand même), je pense que je n'aurais vraiment rien compris du tout. du coup je suis déçue, parce que ça veut dire que je suis pas aussi douée en anglais que je le pensais. N'empêche que j'abandonnerais pas et que je veux quand même le tome deux. Mais je vais quand même essayer de faire un avis. Dirons nous que je ne pourrais juste pas juger le style d'écriture et un peu l'histoire... Kieli est un livre (et un manga) à l'idée tout à fait original. Déjà par son personnage principal qui sait qu'il n'y a pas de dieu dans son monde, et qui en plus voit des fantômes. J'adore ce personnage, parce que je sais pas, elle m'intéresse vraiment par son caractère et sa façon d'être. J'aime beaucoup aussi Harvey et "The Corporal" (Le Caporal en français), mais surtout the Corporal, parce que ce fantôme coincé dans une radio est juste trop fun. C'est mon personnage préféré. Harvey était bien aussi, parce qu'il a mauvais caractère, et que vu son passé on comprend parfaitement pourquoi. J'aime beaucoup ce livre, parce qu'il y a un peu des histoires courtes avec des fantômes, que c'est glauque, mais poétique à la fois je trouve. Je n'aime pas le passage où on s'en prend à Harvey, c'est pour ça que mon cerveau à dû se mettre en pause pour éviter de comprendre ce qu'il se passait, mais j'ai quand même pas mal compris, et ça m'a rendu triste. J'espère que la suite sera aussi bien que le tome 1, que y aura toujours des histoires courtes comme ça, et ça me donne envie de lire les light novels de Gosick, de Dantalian no Shoka ou même de Ghost Hunt (mon animé préféré). Parce que les histoires sont intéressantes de base, et que j'aime lire, et que plus j'aime une histoire, plus j'aime lire un maximum dessus (ou voir l'animé qui est sorti dessus, etc...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Myllhi
  29 avril 2015
Ce manga est sorti en 2009 en France aux éditions Tonkam. Il avait principalement pour but de faire découvrir les romans éponymes de Yukako Kabei (auteur de Welcome to Hotel Williams Child Bird). En se procurant ces deux tomes, on peut d'abord croire à une grosse arnaque commerciale, puisque les mangas se vendent en tant que produits dérivés. Et bien pas du tout. J'ai été agréablement surprise à la lecture et c'est peut être l'une des histoires les plus touchantes et les plus intéressantes que j'ai pu lire jusqu'à présent.
Dans cette courte série donc, on suit l'aventure de Kieli, une jeune fille tout juste âgée de quatorze ans, qui a le don étrange de voir les esprits des défunts. Sa seule et meilleure amie est d'ailleurs le fantôme de sa précédente colocataire. Accompagnée de Harvey, nos deux protagonistes sillonneront Easterbury dans un but bien précis, que je me garde de vous dévoiler sous risque de spoils.
Tout au long des chapitres, on en apprend un peu plus sur le personnage insolite de Harvey, son parcours, son but. Peu patient et toujours à rabrouer la pauvre Kieli, on note un changement dans son attitude qui le rend finalement fort sympathique. le surnom affectueux « Harvy » dont il a hérité fait sourire, de même que ses frasques toujours un poil ironiques. La relation du tandem Kieli/Harvey est aussi extrêmement touchante. le trio qu'ils forment avec le Caporal, esprit enfermé dans une radio, est plutôt atypique ; il poursuit une évolution progressive, qui nous laisse le temps d'assimiler et d'apprécier personnages et lieux, de telle sorte qu'en reposant le dernier tome, il est difficile de se séparer d'eux.
Le scénario et l'intrigue sont franchement bien bâtis. On pourrait s'attendre à un manga axé sur le don que possèdent Kieli et Harvey de voir les esprits. Ce n'est pourtant qu'un infime détail dans l'histoire, puisque cette dernière s'oriente exclusivement sur la nature immortelle de l'ancien soldat au front. Des personnages aux caractères propres, bien trempés. Un seul point peut sans doute titiller le lecteur : à chaque début de chapitre, l'héroïne Kieli se sent obligée de nous rappeler qui elle est, qui l'accompagne et quel est le but qu'elle et ses compagnons poursuivent. Ce qui n'empêche absolument pas de terminer le manga sur une note positive, bien au contraire évidemment. La fin de cette saga est d'ailleurs une fin ouverte si on regarde d'un point de vue strictement « manga ». La suite n'a jamais été dessinée ; pour connaitre le fin mot de l'histoire, il faut reprendre les romans « Kieli », les mangas n'illustrant que le tome un.
Côté graphisme, c'est Shiori Teshirogi qui a réalisé ce superbe travail d'adaptation. Tout est fidèle au tome papier, et on retrouve un dessin soigné, épuré et agréable à regarder. On reconnait à ce titre la plume de la mangaka qui s'était également chargée de la série Saint Seiya, The Lost Canvas, préquel de la série originelle Les Chevaliers du Zodiaque.
En bref, c'est un manga que je vous recommande fortement, ne serait-ce que pour les graphismes et la durée de vie de la série (deux tomes). Des personnages attachants, une histoire originale et qui sort du lot, très loin de tout ce qui touche aux esprits et aux immortels classiques. Définitivement à lire !
Lien : https://undyingfeather.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
swordsword   23 juin 2015
" un cœur ressemblant à une pierre noire... et des soldats de l'église avec des fusils carbonisants... est ce que cet homme était... ce qu'on appelle un démon de la guerre... un Immortel?
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
818 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre