AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jusuf Vrioni (Traducteur)
ISBN : 2253932434
Éditeur : Le Livre de Poche (01/09/1995)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Que devions-nous faire ? Nous lever et dire que ce qui était demandé à Marianne, la preuve de sa vertu, était une dégueulasserie digne d'un peuple primitif, un outrage à sa dignité de femme, etc., ou bien laisser les choses suivre leur cours ?Et voilà que le secrétaire du Parti, dont nous étions certains qu'il éprouvait de la sympathie pour Marianne, semblait en proie à la même hésitati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Vermeer
  17 janvier 2016
Ismaël Kadaré est un écrivain albanais et ce livre fut interdit dans l'Albanie communiste en 1984.Il décrit les mécanismes de destruction d'un être par la calomnie. Marianne travaille dans un laboratoire dirigé par le Parti Communiste. Elle est un jour la cible d'une cabale menée par un couple. Tout s'enchaîne dans un terrible engrenage : brimades, persécutions, cabale. L'histoire de cette jeune fille peut être perçue comme une métaphore de l'écrivain, de l'intellectuel en général sous une dictature communiste (ou autre).
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   31 janvier 2015
Nous en pesâmes longuement tous les éléments sous l’angle psychologique, philosophique, biologique, social ; évoquâmes les ouvrages et films que nous nous remémorions, y ajoutant les contes populaires sur la jalousie qui ravage les différentes femmes d’un même mari, ainsi que des faits divers glanés çà et là ; formulâmes toutes les hypothèses, depuis la parabole de l’homme qui, comparaissant avec son ennemi devant le vizir, lui dit : « Crève-moi un œil, pourvu que tu crèves les deux à celui-ci », jusqu’à celle de troubles psychiques, et finîmes par nous persuader d’avoir découvert l’origine véritable de toute cette histoire, mais cela seulement lorsqu’elle fut terminée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   31 janvier 2015
C’était, semblait-il, ce qui ne pouvait manquer d’advenir parfois dans la vie d’une femme : en certains instants sublimes, quand son calice protecteur s’ouvrait, elle se trouvait sans défense, mais accédait à cet état suprême où elle était le mieux à même de jouir entièrement, sans déperdition aucune, du bonheur. Mais, en ces instants-là, justement, pouvait survenir aussi tout l’opposé. Au lieu d’un geste délicat, elle pouvait essuyer une blessure grossière qui l’amènerait non seulement à se recroqueviller de nouveau dans son enveloppe, mais même à s’aigrir peut-être pour le restant de ses jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   31 janvier 2015
Il est des êtres dont la parole, en certaines circonstances déterminées, revêt un poids particulier. Dans les réunions où les préférences et les passions des camps adverses se donnent libre cours, la majorité des assistants, qui ne souhaite que voir mettre au jour la vérité, lassée par la partialité des uns et des autres, se montre spontanément plus attentive aux paroles de ceux qui sont – ou tout au moins paraissent – impartiaux. Cette impartialité, confortée par leur retenue, leur ton et même leur habillement, fait que tous se sentent disposés à les accepter comme arbitres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   31 janvier 2015
Nul n’aurait été en mesure de dresser une chronologie précise des menus faits qui se succédèrent (certains étaient si insignifiants, ou du moins le paraissaient si bien, qu’on pouvait à peine les qualifier d’événements), et nul n’aurait su non plus décrire comment l’opinion avait évolué au gré des ragots, des doutes, des arguments pour ou contre, des attitudes engendrées par ce type de psychose qui entraîne dans son tourbillon un nombre sans cesse croissant de gens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   31 janvier 2015
Pourtant, comment pouvait-elle leur expliquer que tout ce qui était en train de s’ourdir autour d’elle était fondé sur l’interprétation d’un épisode dont, au fond, elle-même était en partie coupable dès lors que ces mots sur la lune et l’amour, elle les avait effectivement prononcés, encore que sans aucune intention définie. Ou, pour être tout à fait sincère, par cette douce soirée de clair de lune, elle avait vraiment ressenti un besoin de tendresse, peut-être même avait-elle eu envie qu’on la prît dans ses bras, mais ces élans n’avaient rien à voir avec Gazmend en tant que tel, c’était quelque chose de vague, d’indéfini, comme dans les paroles de la chanson : Ce n’était pas toi ni moi qui aimions, mais l’amour… Oui, mais comment leur expliquer cet état d’âme ? Il fallait d’abord être une jeune fille pour soupçonner que ça pouvait exister.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ismaïl Kadaré (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ismaïl Kadaré
http://www.club-livre.ch#Bessa_Myftiu Interview de Bessa Myftiu réalisée par le Club du Livre en partenariat avec Reportage Suisse Romande
Bessa Myftiu, née à Tirana, est une romancière, poète, conteuse, essayiste, traductrice, critique littéraire, journaliste, scénariste et actrice établie à Genève, en Suisse romande, de nationalité suisse et albanaise. Pour commander un ouvrage de Bessa Myftiu : En SUISSE : https://www.payot.ch/Dynamics/Result?acs=¤££¤58REPORTAGE SUISSE ROMANDE36¤££¤1&c=0&rawSearch=bessa%20myftiu En FRANCE : https://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0%211&Search=bessa+myftiu&sft=1&sa=0
Fille de l'écrivain dissident Mehmet Myftiu, Bessa Myftiu fait des études de lettres à l'université de Tirana et par la suite elle enseigne la littérature à l'université Aleksandër Xhuvani d'Elbasan. Elle devient ensuite journaliste pour le magazine littéraire et artistique albanais La scène et l'écran. Elle émigre en Suisse en 1991 et s'établit à Genève dès 1992, passant son doctorat et devenant enseignante à l'université de Genève en faculté des Sciences de l'éducation, tout en poursuivant en parallèle ses activités dans les domaines de l'écriture et du cinéma. Depuis 2013, elle enseigne à la Haute École Pédagogique de Lausanne. Elle est par ailleurs membre de la Société Genevoise des Écrivains BIOGRAPHIE 1994 : Des amis perdus, poèmes en deux langues, Éditions Marin Barleti [archive], Tirana 1998 : Ma légende, roman, préface d'Ismail Kadaré, L'Harmattan, Paris (ISBN 2-7384-6657-5) 2001 : A toi, si jamais?, peintures de Serge Giakonoff, Éditions de l'Envol, Forcalquier (ISBN 2-909907-72-4) 2004 : Nietzsche et Dostoïevski : éducateurs!, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 978-2-915741-05-6) 2006 : Dialogues et récits d?éducation sur la différence, en collaboration avec Mireille Cifali, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 978-2-915741-09-4) 2007 : Confessions des lieux disparus, préface d'Amélie Nothomb, Éditions de l'Aube, La Tour-d'Aigues (ISBN 978-2-7526-0511-5), sorti en 2008 en livre de poche (ISBN 2752605110) et réédité en 2010 par les Éditions Ovadia (ISBN 978-2-915741-97-1), prix Pittard de l'Andelyn en 2008. 2008 : An verschwundenen Orten, traduction de Katja Meintel, Éditions Limmat Verlag [archive], Zürich (ISBN 978-3-85791-597-0) 2008 : le courage, notre destin, récits d'éducation, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 9782915741087) 2008 : Littérature & savoir, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 978-2-915741-39-1) 2011 : Amours au temps du communisme, Fayard, Paris (ISBN 978-2-213-65581-9) 2016 : Vers l'impossible, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 978-2-36392-202-1) 2017 : Dix-sept ans de mensonge, BSN Press, (ISBN 978-2-940516-74-2)
CLUB DU LIVRE : http://www.club-livre.ch#bessa_myftiu REPORTAGE SUISSE ROMANDE : http://reportage-suisse-romande.ch/
Vous souhaitez réaliser un interview littéraire - nous contacter info@club-livre.ch
#suisse #Club #livre #littéraire #littérature #roman #écrivain #auteur
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature arménienneVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures indo-européennes>Littérature arménienne (38)
autres livres classés : littérature albanaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

LES ROMANS DE KADARE

L'arrivée de deux Irlandais new-yorkais, Max Roth et Willy Norton, dans la ville de N., au coeur de l'Albanie, fait l'effet d'une bombe dont les intéressés auraient bien étouffé l'explosion. Le sous-préfet de N. partage bien sûr l'avis de son ministre : il n'est pas exclu que les deux étrangers soient des espions...

Le grand hiver
Le général de l'armée morte
L'année noire
Le dossier H

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Ismaïl KadaréCréer un quiz sur ce livre