AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782259198844
732 pages
Plon (14/04/2005)
3.43/5   7 notes
Résumé :

Comment mener un combat en utilisant toutes les armes à la fois ? La forme de dictionnaire qu'adopte ce livre est une réponse. L'auteur pourrait reprendre à son compte, au fond, la dernière tirade du Cyrano d'Edmond Rostand quand, rapière au poing, le bretteur défie ses éternels ennemis : la bêtise, le mensonge, la lâcheté, la courtisanerie. On y ajoutera la bienpensance et les nouveaux conformismes.Sauf q... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Danieljean
  13 janvier 2016
Humour, provocation, mensonge ou sottise? Un peu tout ça sympathique tout au plus.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
RChrisRChris   16 janvier 2023
Culotte :
Le comble pour l'obsédé sexuel instruit et républicain, c'est de convaincre les femmes qu'être sans-culotte est une attitude hautement patriotique.
Commenter  J’apprécie          110
RChrisRChris   18 décembre 2022
Bobos
... L'estomac à droite. Le foie à gauche, le zizi à l'extrême gauche, le coeur au centre et la tête ailleurs. Actif avec Alain Madelin, festif avec Jack Lang. Libertaire le week-end (c'est-à-dire à partir du jeudi après-midi), libéral en semaine. Ici on Nike, là on nique. Roule en semaine en Scenic 4/4 et le week-end en velo-Sollers ! Identifiant le capitalisme à une partouze, le bobo voit poindre le spectre de «l'ordre moral» derrière toute critique du marché du sexe. Le porno est pour lui ce qu'au prolo fut le Pernod. S'attire tout ce qui «bourge». Pousse la témérité jusqu'à dénoncer, en 2004, le régime du maréchal Pétain ; et le courage jusqu'à stigmatiser, sans faux-fuyants, le « populisme» de ces démagogues qui exigent la revalorisation du Smic. Soutient les sans-papiers qui acceptent, eux, de travailler pour moins cher que ceux qui en ont. Défend l'endroit de l'Homme, ignore l'envers. Aucun CAC 40 de conscience ! Dénonce les « dérives sécuritaires» à l'ombre de son double digiCode pénal. Pratique l'antiracisme d'entre Blancs, comme des Polonais l'antisémitisme sans Juifs. Tombé du haut de ses juvéniles utopies, le bobo a inventé, pour se rehausser, la semelle antifasciste de compensation. L'antilepénisme de posture lui sert volontiers de progressisme d'imposture.
Le bobo ne jure que par Godard, exalte les colonnes de Buren, lit Voici caché dans Les Inrockuptibles et ne rate pas un épisode de «Loft Story». Le bobo est cool, le bobo pense «bien» et en rond, le bobo en société est plaisant, quoique le bobo, comme le «Bororo», reste généralement entre soi. Utilise un discours précongelé disponible dans tous les rayons Picard du «politiquement correct». Idéologiquement propre sur lui, le bobo se fait volontiers un uniforme de son impensé unique. Coupe au carré, un seul ton, tissu imperméable. Le bobo est «dans la ligne» du grand parti intello-médiatique-bobo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
RChrisRChris   12 octobre 2022
A la recherche du temps perdu

Chef-d'oeuvre de Marcel Proust d'abord publié à compte d'auteur. Longue méditation sinueuse, injectée de futilités essentielles, sur l'abolition du devenir et la dissolution du temps en lui-même et par lui- même. Oeuvre intrinsèquement paradoxale puisque son radical engagement ressort de son radical désengagement, que, comme La Comédie humaine de Balzac, elle mijote dans la haine de sa propre sauce et diffuse l'inaltérable vacuité de ce dont elle est remplie.
Ce livre est, avec Les Mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand, celui qui affiche le plus de lecteurs déclarés pour le moins de gens qui l'ont vraiment lu jusqu au bout. Le personnage principal en est une madeleine promue au rôle de détonateur qui, trempée dans une tasse de thé, est seule capable d'enclencher le travail de mémoire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
RChrisRChris   15 décembre 2022
Beethoven (Ludwig van)
Si l'on veut passer pour un «intellectuel», n'aimer que ses derniers quatuors et la Grande Fugue ; laisser La Symphonie pastorale et La Sonate au clair de lune à la piétaille.
S'il a pu écrire de la musique bien qu'il fût sourd, on doit pouvoir écrire des romans, même si on ne sait pas lire...
Commenter  J’apprécie          111
DanieljeanDanieljean   08 novembre 2015
Papauté : Institution très vigilante. Elle a vivement stigmatisé, quelques mois seulement après sa victoire électorale, la politique du Premier ministre espagnol, José Luis Zapatero et ses dangereuses dérives laïques. Elle n'avait pas émis une seule critique, en revanche, en plus de trente ans, à l'égard du régime fascisant du général Franco. Or le pape est infaillible.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Jean-François Kahn (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Kahn
Jean-François Kahn - Mémoires d'outre-vies
Dans la catégorie : Idéologies politiquesVoir plus
>Science politique>Science politique (politique et gouvernement)>Idéologies politiques (215)
autres livres classés : journalismeVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18646 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre