AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081211475
Éditeur : Flammarion (03/10/2012)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 52 notes)
Résumé :
En 2002, Daniel Kahneman recevait le Nobel d'économie. Evénement exceptionnel dans l'histoire du prix, car le lauréat est avant tout un psychologue. Simplement, depuis le début des années 1970, ses travaux en psychologie de la connaissance et de la décision se sont attachés à remettre en cause la rationalité fondamentale de la pensée, fondement des théories économiques néoclassiques. Dans cet ouvrage de synthèse, il décrit les deux systèmes qui régissent notre façon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Jackiedream
  11 juillet 2017
Un ouvrage passionnant, qui n'est pas réservé aux férus d'économie ou de psychologie, au contraire ! Vous en apprendrez plus sur le fonctionnement du cerveau humain, sur l'existence de biais qui faussent notre réflexion. le style est enlevé, avec des pointes d'humour et tout est vulgarisé, très accessible. L'auteur nous invite à faire des tests au cours de notre lecture, pour nous montrer que nous aussi tombons immanquablement dans le panneau ! Cela changera votre façon d'envisager votre rapport au travail, à l'argent, au bien-être. Cela permet de se méfier de soi-même, de se rendre compte que dans bien des cas notre cerveau est paresseux, va au plus simple et se laisse facilement tromper par des certaines formulations ou situations.
Commenter  J’apprécie          110
Latias
  05 novembre 2017
Résumés d'expériences à l'appui, Daniel Kahneman nous démontre combien nos intuitions et nos choix sont influencés par des biais cognitifs et des préférences inconscientes ; notamment parce que nous nous fondons beaucoup plus souvent sur ce qui nous vient immédiatement à l'esprit que sur des raisonnements ou sur des probabilités. Il admet que ces biais et ces préférences, qui sont l'héritage de l'Evolution, nous permettent en général de bien réagir face à un danger immédiat mais souligne qu'ils peuvent parfois être à l'origine de lourdes erreurs.
Il explique aussi que nous préférons disposer d'une explication pour chaque évènement plutôt qu'admettre que le hasard est souvent seul en cause. Il conteste ainsi que, dans des domaines complexes soumis à une forte incertitude, comme les marchés financiers, il soit possible de développer une réelle expertise.
Chassez le naturel, il revient au galop : dans sa conclusion, il reconnaît que nous sommes tous incapables de nous défaire de nos biais cognitifs. Au mieux, après avoir lu son livre, nous les repérerons mieux chez les autres.
Il nous recommande simplement de bien prendre le temps de la réflexion lorsque nous avons à prendre une décision lourde de conséquence. Il estime d'autre part que l'Etat doit légiférer afin que les décisions que les gens ont à prendre leur soit présentées d'une manière qui servent leurs intérêts à long terme.
Les découvertes dont Daniel Kahneman fait état ont constitué une remise en cause de l'idée que l'homme a des préférences cohérentes, pierre angulaire du modèle de l'agent rationnel sur lequel ont longtemps reposé les théories économiques, ce qui lui a valu le prix Nobel d'économie en 2002.
La force de l'ouvrage tient dans les nombreux résumés d'expériences qui établissent les faits sur lesquels l'auteur se base. En revanche, ils en alourdissent considérablement la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Xian
  21 juillet 2017
Chaque jour, nous prenons des décisions, à chaque instant, nous sommes confrontés à des choix. Ce livre ne fait pas que nous le rappeler, il a aussi et surtout le mérite de nous expliquer combien et pourquoi il est si facile de nous tromper, et d'être manipuler !
L'auteur a mis au point un modèle simple, le système 1, qui est intuitif, émotionnel et rapide, et le système 2, plus raisonnable, logique, et qui a besoin de temps pour tout analyser. À partir de ces deux systèmes, et à l'aide de nombreux exemples simples et très abordables, nous expérimentons les différents biais cognitifs qui polluent nos décisions et, évidemment, nous poussent irrémédiablement vers les mauvais choix. L'auteur décortique patiemment les processus qui nous induisent en erreur et il nous distille de nombreuses notions toutes aussi intéressantes que sensées : nous sommes plus sensible aux pertes qu'aux gains, notre mémoire est insensible à la durée, notre système 2 est paresseux, etc.
Bien qu'il soit un peu trop bavard à mon goût, ce gros livre, par son nombre de pages, met à mal bien des idées reçues et ses concepts, éclairants et fondés, devraient être étudiés par tout apprenti citoyen-consommateur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Olivius
  25 mars 2017
Révélations passionnantes sur notre fonctionnement neuropsychologique, ce livre m'a littéralement conquis ! C'est sérieux, documenté, scientifique et ludique, bref, absolument passionnant. La densité de l'ouvrage est le reflet du travail colossal qu'a effectué Daniel Kahneman, qui s'est appuyé sur des études et des observations rigoureuses et riches, représentatives du fonctionnement de l'esprit. C'est aussi un livre chargé d'une forte composante philosophique, en effet, il y est question du libre arbitre, de la manière dont notre mental traite les situations et les idées, ce qui implique de grandes réflexions concernant notre conception de l'indépendance d'esprit. C'est pour moi l'un des ouvrages incontournables de la psychologie du XXIe siècle. Un peu fastidieux du fait de sa longueur, en outre le texte est très dense et le nombre de pages consistant, mais à coeur vaillant...
Commenter  J’apprécie          00
phileremia
  10 janvier 2013
Résumé des découvertes concernant le fonctionnement du cerveau, beaucoup de surprises et de remise en cause d'illusions et d'a priori. Un pavé coriace mais passionnant.
Beaucoup d'implications de ces phénomènes dans notre vie quotidienne. L'occasion d'un multiple prise de conscience. Une nouvelle réflexion sur certains de nos comportements s'impose.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
LatiasLatias   05 novembre 2017
Des milliards d'actions s'échangent chaque jour, beaucoup de gens les achetant tandis que d'autres les leur vendent. Il n'est pas rare que plusieurs millions d'actions d'un même titre change de main en une seule journée. La plupart des acheteurs et des vendeurs savent qu'ils disposent de la même information ; ils échangent les actions essentiellement parce qu'ils ont des opinions différentes. Les acheteurs pensent que le prix est trop bas et qu'il va sans doute monter, tandis que les vendeurs pensent que le prix est trop élevé et qu'il va sans doute chuter. Mais une question demeure : pourquoi les uns et les autres pensent-ils que le cours n'est pas le bon ? Qu'est-ce qui les porte à croire qu'ils en savent plus que le marché sur ce que devrait être ce prix ? Pour la plupart d'entre eux, cette conviction est une illusion.
(...)
Les fonds mutuels sont gérés par des professionnels très expérimentés et travailleurs qui achètent et vendent des actions pour obtenir les meilleurs résulatas pour leurs clients. Cependant, cinquante ans de recherche sur le sujet le confirment : pour une grande majorité de gestionnaires d'actifs, la sélection des actions tient plus du jeu de dé que du poker. En général, au moins deux fonds communs de placement sur trois sont en dessous des performances de l'ensemble du marché quelle que soit l'année.
(...)
Enfin, les illusions de validité et de compétence sont soutenues par une puissante culture professionnelle. Nous savons que les gens peuvent entretenir une foi inébranlable dans n'importe quelle proposition, aussi absurde soit-elle, quand ils sont entourés par une communauté partageant la même foi. Compte tenu de la culture professionnelle de la communauté financière, il n'est pas étonnant qu'un grand nombre de représentants de ce monde se prennent pour des élus capable de faire ce dont les autres ne seraient pas capables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LatiasLatias   05 novembre 2017
Les optimistes sont habituellement enjoués et heureux, et par conséquents populaires ; ils surmontent les échecs et les coups durs, leurs chances de faire une dépression sont réduites, leur système immunitaire est plus fort, ils s'occupent mieux de leur santé, se sentent en meilleure forme que d'autres et ont, réellement, des chances de vivre plus longtemps. (...) Bien sûr, les bienfaits de l'optimisme ne sont offerts qu'aux individus qui ne sont que légèrement victimes des biais cognitifs et qui sont capables de "mettre l'accent sur le positif" sans perdre la réalité de vue.
Les optimistes jouent un rôle très important dans nos vies. Leur décisions ont une influence ; ce sont eux les inventeurs, les entrepreneurs, les chefs politiques et militaires -- pas les gens médiocres. Ils ont du talent, et ils ont eu de la chance, plus qu'ils ne le reconnaissent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JCLDLGRJCLDLGR   05 novembre 2018
Notre prédilection pour la pensée causale nous expose à de graves erreurs quand nous évaluons le caractère aléatoire d'évènements bel et bien dus au hasard. prenons par exemple le sexe de 6 bébés nés l'un après l'autre sans une maternité. La séquence entre garçons et filles est manifestement aléatoire ; les évènements sont indépendants les un des autres et le nombre de filles et de garçons nés dans cette maternité en quelques heures n'a aucune influence sur le sexe du prochain bébé.
Considérez maintenant trois séquences possibles :
GGGFFF
FFFFFF
GFGGFG
Ces séquences présentent-elles la même probabilité ? la répons intuitive "bien sur que non !" est fausse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BigDreamBigDream   15 mars 2015
Comme l'ont souligné les spécialistes des sciences cognitives ces dernières années, la cognition est incarnée; vous pensez avec votre corps, pas seulement avec votre cerveau.
Commenter  J’apprécie          60
LatiasLatias   05 novembre 2017
Il ne faut pas reprocher à qui que ce soit de ne pouvoir se livrer à des prévisions exactes dans un monde imprévisible. C'est au mieux se leurrer que de croire que l'on peut parvenir à des intuitions correctes dans une situation imprévisible, et c'est parfois plus grave. En l'absence d'indices valides, les "succès" intuitifs sont dus soit à la chance, soit à des mensonges. Si cette conclusion vous surprend, c'est que vous continuez de croire que l'intuition est magique. Noubliez pas cette règle : on ne saurait avoir confiance dans l'intuition en l'absence de régularités stables dans l'environnement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Daniel Kahneman (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Kahneman
SYSTÈME 1/SYSTÈME 2, les deux vitesses de la pensée, Daniel Kahneman
autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Daniel Kahneman (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre