AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nesrine Mezouane (Traducteur)
EAN : 9782368529645
224 pages
Éditeur : Kurokawa (20/08/2020)

Note moyenne : 4.61/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Le jour de la fête du lycée, Taichi et Tôma discutent de leur avenir. Toutefois, ils ont du mal à se comprendre... Plus tard, Tôma va se retrouver en tête à tête avec Mami, qui lui dit tout ce qu'elle a sur le cœur. En retour, il décide de lui avouer son secret. Chacun va devoir faire des choix qui auront des répercussions sur le reste de leur vie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
starmornielna
  16 novembre 2020
Ah ce tome ! Je ne m'en remets toujours pas ! Il s'y passe tellement de choses, il m'a été impossible de le lâcher avant la fin ! Et puis, je ne m'attendais pas à ce que l'histoire gagne autant d'intensité d'un coup. Déjà, on note une différence avec la couverture plus sombre. Quand on a lu le tome, on comprend exactement à quelle scène elle se rapporte et c'est à la fois triste et beau. Je pense que c'est la couverture que je préfère !
Ce sixième tome se déroule principalement pendant la fête du lycée. Taichi, toujours perdu par rapport à son avenir, décide d'accepter la proposition de Tôma de passer l'après-midi avec lui avant de rejoindre Futaba. S'ils passent un bon moment, on sent comme un malaise entre eux qui grandit rapidement. Et alors qu'il profite du concert avec Futaba, Tôma fait une grande révélation à Mami qui va entraîner des conséquences fâcheuses… Parallèlement à ça, Masumi, qui ne va pas bien du tout, se confie à la belle-soeur de Tôma sur ses problèmes, notamment sur sa peur d'assumer son orientation sexuelle.
Si j'avais pu faire la louange de la mise en scène de la série dans mes critiques précédentes, ici on atteint un nouveau sommet de talent avec la construction en miroir, dont les scènes se répondent, qui oppose d'un côté Masumi et Akiko, et de l'autre Tôma et Mami. Alors que la révélation de Tôma va plonger les personnages dans le chaos, Akiko prône un discours de tolérance totale devant les doutes de Masumi.
L'histoire évolue donc sombrement, mais il fallait bien que la vérité sorte à un moment donné. J'ai beaucoup de peine pour ce pauvre Tôma qui doit vivre un enfer depuis longtemps, je pense que Taichi devait s'en douter mais a préféré rester aveugle (je me souviens qu'au début du manga, lui et Tôma étaient amis mais ne se parlaient plus trop). Avec ce que dit Akiko, on se doute que tout le monde n'a pas l'esprit aussi étriqué, mais quand on voit la violence dont est victime Tôma, on comprend aussi les réticences des personnages à se livrer.
C'était un tome fort émotionnellement, mais aussi nécessaire pour l'accomplissement des personnages. Il questionne également intelligemment le lecteur sur son rapport à la tolérance et l'identité sexuelle à travers les tourments de ses personnages. C'était très intéressant, je renouvelle mon coup de coeur pour cette série ! Il me tarde de voir comment ça va se finir ! J'ai appris qu'il restait deux tomes avant la fin, je suis triste qu'il n'y en ait pas plus, ça va être dur de quitter des personnages aussi attachants. En attendant, il me faut d'urgence la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  30 août 2020
Blue Flag frappe fort encore une fois dans ce sixième tome ! Rarement shonen sur l'adolescence aura ciblé aussi juste et délivré des messages aussi importants avec une telle justesse, j'en suis la première surprise. Quand j'ai commencé la série, jamais je ne me serais attendu à vivre ça.
Alors que le petit couple Taichi-Futaba est désormais installé, on aurait pu s'attendre à l'installation d'un certain train train, que nenni, comme dans les tomes précédents, l'auteur surprend en abordant frontalement des thèmes qui fâchent.
Il y a d'abord Mami qui enfonce encore une fois le clou sur son choix d'être amie avec des garçons sans aucune arrière pensée amoureuse. J'adore ce personnage, sa fraicheur, sa franchise, ses valeurs et sa façon bruyante mais tellement vraie et viscérale de se faire entendre.

Puis, LE thème central du tome apparait : le questionnement sur l'orientation après le lycée. Que faire ? Travailler ? Étudier ? Mais étudier quoi ? Et où ? Pas simple de ce décider à cet âge-là face à la foultitude de choix qui nous est proposé et parfois avec très peu d'aide d'adulte autour. du coup, même si c'est vu et revu dans les mangas, j'ai trouvé que les questionnements des héros sonnaient justes. J'ai apprécié de voir une héroïne comme Futaba ne pas forcément faire passer sa relation en premier et un héros comme Taichi prendre sur lui. Mais surtout, j'ai été touchée par le désoeuvrement de Tôma.
C'est vraiment ce dernier pour moi le héros de ce titre. Il cumule un peu. Non seulement, il y a la question de son orientation sexuelle, qui va à l'encontre de ce qu'on attend de l'homme japonais, qui le perturbe, mais en plus avec son accident, il a fallu qu'il re-réfléchisse à ce qu'il voulait faire et il n'a pas le soutien qu'il faut chez lui. Alors forcément, le masque craque au bout d'un temps et l'on vit alors l'un des moments clés de la série ! Ça nous explose au visage, c'est brutal, âpre et violent dans sa sobriété. J'ai adoré la mise en scène imaginé par l'auteur qui a lentement amené tout ça au détour de plein de petites scènes tout au long du tome, tout ça pour donner encore plus d'impact à ce moment. Terrible mais magique.
Ainsi dans ce tome, les héros, Taichi et Futaba, deviennent secondaires et les secondaires sont principaux ! Ce sont vraiment Tôma, Masumi et Mami qui ont fait vivre ce tome. Ce sont eux qui nous font vibrer, qui nous peine, qu'on a envie de soutenir. La vie n'est vraiment pas simple quand on n'est pas dans la norme et l'auteur a le courage d'aborder des sujets importants qui doivent être portés à la connaissance de tout adolescent. Oui, on a le droit d'être ami et c'est tout avec ceux de l'autre sexe. Oui, on a le droit d'aimer qui on veut même si la personne du même sexe. Oui, on doit nous accepter comme on est que ce soit la famille ou nos amis, ce n'est pas à nous de changer pour nous adapter.
Une série vraiment porteuse de messages forts, avec des personnages terriblement vrais et attachants, et une très belle mise en scène sous des dehors de shonen romantique banal. Blue Flag est en fait une très grande série qu'on retiendra !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lesvoyagesdely
  25 août 2020
N'est-elle pas tout simplement magnifique cette couverture ? La nuit, la lanterne…Toute une ambiance…
Tout comme « Don't fake your smile« , le lecteur se rend compte que les adolescents par moment crient littéralement. Une dispute entamée dans le précédent tome continue à exploser dans nos oreilles.
Le tome va avancer doucement mais sûrement, encore une fois, il va monter crescendo, jusqu'au final explosif.
Des jeunes gens qui réfléchissent à leur avenir, leur futur, sur quoi faire de leur vie, mais également sur leur couple. Suivre quelqu'un parce qu'on l'aime est-ce vraiment une solution ?
Il y a comme ça plein de jolies réflexions, plein de confrontations, plein d'échanges, qui peuvent même se faire entre adulte et adolescent.
Dans cette période charnière, où ils se cherchent, où ils s'interrogent. Peuvent-ils comprendre certaines choses sans les vivre ? En prenant du recul ? En écoutant et en y réfléchissant ?!
Cette façon qu'ils ont d'être vrai, réels, de se questionner, d'échanger, de croire en certaines choses, …
C'est ce qui rend ce manga si unique, si fort pour tout le monde.
Les gens doués, les gens populaires, qui savent attirés les autres, ont-ils un avenir plus assuré ?
Cette incertitude du futur n'est pas facile à gérer, mais sans doute pour personne. Nul ne sait de quoi l'avenir sera fait, et « malheureusement » nous n'avons pas d'influence sur tout.
Nous ne savons pas toujours non plus comment réagiront les gens, ni nos proches.
Le dire ou pas le dire ? Éternelle question. Ou oui, mais pas à n'importe qui ?
Comment faire si on défie la « norme » ? Doit-on jouer à ce jeu de faux semblant ? Est-ce si grave de ne pas être de l'avis de la majorité ?
Le graphisme est agréable, les expressions du visage bien capturées. Les décors également bien capturés. Nous vivons ces moments avec eux, nous sommes avec eux.
Dans une chambre, à une fête scolaire, au centre commercial, etc.
Plus largement le lecteur pourrait se poser la question : Qu'est-ce qu'être heureux ? Qu'est-ce que réussir ? (si on enlève la pression sociale, ce n'est pas forcément la même chose pour tout le monde).
Trouver sa voie, trouver son chemin, trouver qui on est, s'accepter et s'aimer soi-même.
Un manga à mettre entre toutes les mains.
Sachez également qu'il est disponible en numérique maintenant.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Shaynning
  11 octobre 2020
Dans ce 6e tome, les choses progressent ( enfin!). Non pas que ce fut trop long, mais disons que le tome nous mène vers des déclarations espérées et attendues depuis quelques tomes déjà.
Déjà, je souligne que le personnage de Tai est vraiment le genre à se faire connaitre, car mine de rien, au tome 1, on ne pouvait pas voir à quel point c'est un bon gars. Des personnages comme lui, doté de son empathie, de son humilité et de son écoute, il n'y en pas beaucoup, en manga comme en roman. C'est un personnage vraiment sympathique.
Les choses progressent pour plusieurs personnages: Masumi se découvre enfin une oreille attentive; Mami trouve enfin le temps de s'expliquer auprès de Tôma; Tai et Futuba jasent de leurs projets d'études tout en cherchant à s'épauler dans leur indécision ( et consolident un peu plus leur couple du même coup) et Tôma se confie enfin sur la personne qu'il aime. Ça va sans doute barder dans le tome 7...
Un autre tome doux, un peu plus en action et en confrontation, qui fait passer le récit à un autre stade.
Une fois encore, bravo pour la couverture superbe et les visages, qui savent faire passer des expressions complexes et des messages sans un mot.
Un shonen qui se distingue de beaucoup, qui porte haut des messages importants tout en restant sobre et humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mimouski
  27 septembre 2020
Blue Flag est un manga riche en émotions et en réflexions pertinentes. C'était déjà un prémice de coup de coeur à la lecture du tome 1 mais ce tome suit sans cesse la voie des précédents tous aussi excellents les uns que les autres. Ce tome est si complet. Il porte sur l'avenir, le couple, le bonheur et l'amour. Attention, pas l'amour avec son côté mielleux plein de roses et d'étoiles. L'amour naissant hors norme. Celui qui trouble car il fait peur et qu'il peut nous faire changer. Mais changer en quoi au juste ? Changer de regard envers soi, celui des autres envers soi. Les personnages de Toma et Masumi sont incroyablement justes. J'aime beaucoup Toma. Vraiment. Ses traits calmes et torturés m'ont profondément touché. Ça nous tord et le tome monte en puissance petit à petit jusqu'à une fin de volume juste déchirante. Que dire ? C'est une superbe série. Vivement le prochain.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
MangaNews   24 août 2020
Le prochain volume de Blue Flag, qui sera déjà l'avant-dernier de la série, risque d'être particulièrement intense et fort... et en attendant de voir ça, Kaito livre ici une récit toujours aussi moderne et intelligent, en particulier dans son écriture d'une justesse incroyable.
Lire la critique sur le site : MangaNews
MangaNews   24 août 2020
Le prochain volume de Blue Flag, qui sera déjà l'avant-dernier de la série, risque d'être particulièrement intense et fort... et en attendant de voir ça, Kaito livre ici une récit toujours aussi moderne et intelligent, en particulier dans son écriture d'une justesse incroyable.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   22 août 2020
J’aurais voulu me poser un moment mais le temps que je m’en rende compte. Je m’étais déjà laissé emporter par le courant sans avoir pris une seconde pour m’arrêter et réfléchir. J’avançais droit devant en essayant de ne pas me laisser dépasser, de ne pas tomber, de ne pas me perdre.
Soudain je revenais à moi et je me précipitais vers les choix cruciaux qui se présentaient à moi. Si je regarde vers le passé, je peux voir tous les choix que j’ai faits inconsciemment. Au final, on suit tous le courant sans pouvoir faire marche arrière.
Les choix continueront à se présenter devant nous et le flot cruel du temps s’écoulera de la même manière pour tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   23 août 2020
Ce n’est pas parce que la majorité dit aimer quelque chose que tout le monde est obligé d’être de cet avis.

Mais la vie est plus simple quand on peut comprendre ce que ressent la majorité non ?
Peu importe notre envie d’individualité, au final, c’est l’union qui prime. Se différencier de son entourage peut coûter cher. Si on est différent des autres, on ne peut pas ressentir de l’empathie pour eux. Par conséquent, on ne peut pas les comprendre et on a tendance à détester ce qu’on ne comprend pas ! C’est dur de vivre en assumant ses différences, de se faire souffrir pour les autres.

C’est vrai qu’il est important de s’adapter aux autres mais on est tous différents, il est impossible qu’on soit tous sur la même longueur d’onde. Tu ne vas tout de même pas changer chaque fois que tu rencontres une nouvelle personne !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   23 août 2020
On a beau être tous au même endroit. On a beau être témoins des mêmes événements, expérimenter les mêmes situations. Lorsqu’on en discute, on a parfois l’impression qu’on n’a pas vu la même chose que les autres. C’est pour ça que je prends les rumeurs avec des pincettes. Pour moi, la vérité c’est ce que je vois de mes yeux et entends de mes oreilles. C’est ce que je ressens par moi-même !
Commenter  J’apprécie          10
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   23 août 2020
Tu es doué, tu es populaire. Tu vas pas le nier. Avec ces avantages tu seras certainement plus heureux que moi peu importe le chemin que tu auras choisi.
Commenter  J’apprécie          10
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   23 août 2020
Mais bon, maintenant, j’ai une vision plus claire parce que je sais qu’il y a des choses qu’on ne perçoit qu’avec l’âge et d’autres qu’on ne voit pas à l’époque du lycée. Je comprends bien que c’est me mêler de sa vie mais j’aimerai faire tout mon possible pour l’aider à être heureux.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3880 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre