AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782072925344
280 pages
Éditeur : Gallimard (06/05/2021)
4.2/5   10 notes
Résumé :
« J’ai appris à connaître toutes les pierres de la rivière. J’ai compris que ces pierres n’ont pas besoin d’apprendre à me connaître ; que la nature n’a pas besoin de moi. Que moi seule ai besoin d’elle. » Rien ne destinait Sabrina à une carrière artistique. Élevée par une mère fragile dans un milieu modeste, elle a peu de perspectives d’avenir. Jusqu’au jour où, lors de la visite scolaire du musée Rodin, elle découvre sa vocation : elle consacrera sa vie à l’art. D... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
alexb27
  14 juillet 2021
« J'ai été photographe, j'ai dessiné, j'ai peint. J'ai pétri et sculpté l'argile de ma maison. J'ai teint des tissus avec les plantes du bord du chemin. J'ai brodé des racines, des oiseaux de feu, des éclairs et des nappes de brouillard. J'ai brodé le passage des saisons. Aujourd'hui, je suis une femme vieillissante perchée sur une corniche de pierre, à la merci de n'importe qui, libre et prise au piège. »
C'est une vie que raconte l'autrice estonienne dans ce très joli texte. Une vie d'artiste (avec une grande place au processus créatif), une vie de femme, une vie de mère, une vie usée, d'ermite parfois. Une vie avec ses joies, ses trahisons, ses rencontres. Après le roman de Jim et le berceau du monde, c'est le troisième roman que je lis en peu de temps qui aborde la question de la mère (et/ou) du père sociologique. Et comme dans les deux suscitées c'est fait ici avec beaucoup d'empathie et de lucidité.
Roman d'apprentissage (mais pas que), roman d'anticipation (mais pas que), ce livre s'avère assez inclassable et très réussi.
Une chouette découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          372
Verdure35
  21 juin 2021
C'est un très beau roman écrit directement en français par une jeune femme estonienne que publie Gallimard.
Une jeune femme, Sabrina, issue d'un milieu défavorisé du Nord de la France, découvre l'Art lors d'une sortie scolaire. Prête à tout pour devenir artiste elle aussi, elle "galère" mais va y arriver ; c'est alors qu'elle se rend compte du désert qu'est sa vie privée.
Alors qu'elle s'adonne à une relation toxique avec une sorte d'illuminé nanti d'une adorable petite fille Gaïa, elle sent qu'une fois de plus, il faut fuir pour se retrouver.
C'est perdue au milieu de nulle part, en ermite, qu'elle pourra enfin sentir la beauté de la nature et travailler de ses mains.En même temps elle va souvent aider des marginaux qu'il vaut mieux cacher parfois, quitte à s'attacher et une fois de plus se retrouver seule et mélancolique, avec de loin en loin des amies fidèles.
Une très belle écriture, des termes choisis avec soin, un bien beau texte.
Commenter  J’apprécie          205
belcantoeu
  31 mai 2021
Katrina Kalda avait déjà été choisie en 2015 parmi une quarantaine d'auteurs pour son livre Arithmétique des dieux, qui avait remporté le Prix Richelieu attribué tous les deux ans à un livre écrit directement en français par un auteur dont ce n'est pas la langue maternelle (donc pas un livre traduit). Et à nouveau, c'est un livre époustouflant. Pas étonnant qu'il sorte chez Gallimard. Katrina Kalda est estonienne. J'étais en correspondance avec elle, et elle m'a signalé la prochaine parution de ce nouveau livre, sorti le mois dernier. Je me suis précipité. Quelle richesse de style! Quelle richesse de construction! Quelle richesse de vocabulaire! Et comme pour Arithmétique des dieux, l'auteur virevolte d'une époque à l'autre. Je ne vais pas dévoiler le suspense, mais reprendre quelques belles citations caractéristiques.
Commenter  J’apprécie          93
Passemoilelivre
  18 juillet 2021
Sabrina, jeune habitante d'une région défavorisée du nord de la France traverse un adolescence difficile entre une mère alcoolique et un lycée où les autres élèves bourgeois ne lui ressemblent pas, mais qu'elle a choisi pour l'option artistique qu'il offre. Un goût qui s'affirme avec des études aux beaux arts lui font découvrir un milieu qui l'adopte et dans lequel elle va évoluer. L'art et la vie, l'art ou la vie, ces questions se posent à elle avec la rencontre de Vassil, écolo chaman et collapsologue qui la fait douter et prendre conscience de ce qui est vraiment important. Beau roman bien écrit, qui pose des bonnes questions, mais qui n'engendre pas un optimisme béat !
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
belcantoeubelcantoeu   31 mai 2021
Il avait exactement l'apparence que nous prêtions aux pervers sexuels qui séquestraient les jeunes filles dans leur cave et, une fois leur crime découvert, finissaient au JT...
Quelqu'un lui avait dit que la bière n'était pas de l'alcool et il n'avait pas été difficile de la convaincre...
J'avais surpris suffisamment de conversations pour savoir que la plupart du temps, elles faisaient semblant de jouir pour flatter l'ego de leurs amants, ou pour que ça se termine plus vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
belcantoeubelcantoeu   31 mai 2021
(Le livre débute) en périphérie d'une ville à laquelle il ne restait rien de son ancienne splendeur si ce n'est la pluviométrie la plus importante de France...
Tout le monde devinait à la mauvaise marque de baskets à mes pieds que mon père avait trouvé mieux à faire que s'occuper de moi... Maman... cousit des logos Nike sur un jogging acheté au supermarché. Elle les avait découpés sur un pantalon déniché chez Emmaüs. Mais... en une seule récréation, la supercherie fut éventée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
belcantoeubelcantoeu   28 août 2021
Maman m'appelait plusieurs fois par jour. J'essayais de deviner à la plus ou moins bonne articulation de sa voix combien de verres elle avait bus (p. 66).
... (les) maris qui pensaient sincèrement que les chaussettes sales rejoignaient le lave-linge toutes seules en trottinant (p. 76).
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : roman d'anticipationVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3674 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre