AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782012015838
237 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (06/03/2008)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 29 notes)
Résumé :

Je m'appelle Savannah et je suis certainement la fille la plus anglaise des frenchies ! Depuis que nous vivons à Londres, ma mère et moi, je n'ai plus qu'un objectif : devenir the styliste. La mode c'est ma passion. Alors je couds, je découds, je coupe et je strasse à la folie ! Et voilà que mes deux nouveaux meilleurs amis londoniens me poussent à participer à un grand concours de stylisme... Et si c'était le d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Titipanzani
  21 avril 2013
London Fashion : Journal stylé d'une accro de la mode est un roman jeunesse qui nous présente Savannah, une jeune passionnée de mode qui rêve d'être styliste. Elle et sa mère ont quitté la France pour s'installer à Londres, ce qui va réjouir Savannah vu que tout les plus grands stylistes s'y trouvent. Par exemple elle va faire la rencontre de Karl Lagerfeld qui n'est autre que son icône.
Je trouve que ce roman est très frais et sympa à lire, d'autant plus que les croquis de Savannah présents tout au long de ce tome ajoutent une petite touche de glamour et de divertissement au roman. Après ce n'est pas non plus THE roman mais c'est de la littérature qui fait passer le temps et qui est très plaisante à lire. J'ai beaucoup aimé et je recommande ce roman à toutes les passionnées de mode qui pourront se reconnaître à travers Savannah.
Lien : https://unparfumdelivre.word..
Commenter  J’apprécie          100
noussa1997
  07 avril 2011
je trouve que c'est un livre vraiment interéssant car le personnage a la meme passion que moi: la mode! c'est très facile de se mettre dans la peau du personnage principal et de ses deux meilleurs amis!! :) l'histoire est très attachante et plus on avance dans l'histoire plus ça nous tente de découvrir c'est quoi la fin!! j'ai aussi lu le tome 2. j'éspere qu'il y aura un tome 3 car c'est vraiment une série à ne pas manquer!! :)
Commenter  J’apprécie          50
Aliseya
  10 septembre 2014
J'ai tenté l'expérience lecture très jeunesse avec ce livre et j'ai été plutôt surprise. A part les passages sur la mode et création des vêtements que j'ai trouvé très bof *avis personnel*, le reste fut sympathique et distrayant. Même si j'ai passé l'âge de lire ce genre de livre, j'ai trouvé l'histoire assez mignonne en soit avec les désillusions et les remises en cause de soi de ces trois ados que sont Savannah, Liz et Aaron. Je me suis même surprise à certains chapitres à rire comme une idiote des expressions bien franchouillarde de Savannah. Cette histoire se laisse lire mais convient mieux à un public vraiment jeune et fan de mode, haute couture et tout ce qui va avec. Je regrette seulement que l'auteur ne nous fasse pas plus découvrir Londres et ce qui s'y passe, cet élément aurait donné un petit plus pour moi à l'histoire.
Commenter  J’apprécie          10
Heureuse
  21 août 2012
Evidemment c'est pour les gamines de 12 ans pas très matures ou des adultes très très fatiguées.
Le ton est frais, le thème du stylisme, finalement, assez nouveau pour moi (même si la mode reste définitivement pour moi un domaine superficiel... pas très enrichissant ni d'un point de vue émotionnel, intellectuel ou culturel).
Si on passe outre, c'est plutôt mignon et agréable à lire.
Un gros point négatif toutefois : un roman c'est une situation initiale, des péripéties (élément déclencheur, solution) et situation finale. La nouvelle mode étant de faire des romans en deux tomes, les intrigues ne sont pas terminées, ce qui est très frustrant pour le lecteur, qui se sent un peu floué.
Celui-ci a été offert en cadeau avec l'achat de je ne sais plus quoi : pour le principe je n'achèterai pas le tome 2 !
Commenter  J’apprécie          10
lilou-book
  02 mars 2012
Savannah, 15 ans, a quitté sa Bretagne natal pour emménager à Londres avec son mère dont elle vit seule depuis sa naissance. Elle est passionnée de mode, elle aime faire ses propres vêtements, les customiser, les déchirer, utiliser des napperons en bonnet....
Elle aime tellement la mode qu'elle ne s'est jamais préoccupée des garçons...
Ses deux meilleurs amis la suivent partout et l'encourage. Les amis s'est fait pour s'aider, c'est bien connu !!!
Un livre léger, avec une bonne intrigue. L'écriture fait adolescent, en même temps, Savannah n'a que 15 ans.
Je ne suis pas trop branchée mode, mais ce livre m'a beaucoup plus !!!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
TitipanzaniTitipanzani   08 septembre 2012
Si l'amour ça pique, ça gratte, ça trifouille, ça tord, et pour finir ça casse complètement, où est l'intérêt? En réalité, on devrait avertir les ados : tomber in love signifie être maso ! J'ai beau savoir que je ne verrai plus Anthony et qu'il n'en a rien à foutre de moi, je garde toujours son écharpe sous mon oreiller. Autre remarque sur l'état amoureux : l'amour est un virus hyper actif, qui infiltre les neurones et bousille complètement le cerveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
TitipanzaniTitipanzani   31 août 2012
Comment est-ce que j'ai pu être aussi lamentable ? Eh bien voilà, Savannah, tu as eu ta chance et tu l'as loupée. Ta vie est finie, fichue, à jeter aux orties. Tu vas te retrouver à servir des hamburgers pour le restant de tes jours, vêtue d'un épouvantable uniforme rouge et blanc. Et, ce coup-ci, ton manager t'accrochera une casquette de force avec de la super glu, si bien que tu seras obligée de dormir avec. Rien que d'y penser, je tombe dans un trou plus profond que le derrière d'un éléphant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
TitipanzaniTitipanzani   25 août 2012
Et soudain, je le vois. Lui. The Karl. Il est là, devant moi. Comme une apparition divine. Il se dresse, sublimement classe, devant la grosse dame. Il ne se rend même pas compte que je le regarde comme s'il était Jésus en personne. Il est là, le cou étriqué dans l'un de ses éternels hauts cols blancs. Souvent, en l'observant à la télé, je me suis demandé comment il pouvait respirer, le kiki serré comme ça. Mais, à cet instant, je dois me rendre à l'évidence : Karl ne respire pas, il crée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TitipanzaniTitipanzani   31 août 2012
La première fois que j'ai débarqué dans le centre de Londres - c'était il y a six mois environ, le jour de notre arrivée sur le sol anglais -, j'ai eu le souffle coupé. Je suis restée saisie, complètement paralysée. Le bruit, la foule m'ont d'abord étourdie. En fait, j'étais terrorisée. Je voyais les gens marcher autour de moi et j'avais l'impression de les voir à travers un écran de télévision, d'être là sans y être vraiment. Un peu comme si je regardais un film. Autrement dit, je me demandais ce que je fichais là. Puis, petit à petit, j'ai apprivoisé ce bruit, cette foule, ces magasins et j'ai commencé à m'y sentir un peu comme chez moi. Ma mère avait raison : Londres est une ville vivante et, une chose est sûre, s'il y a un endroit où un créateur doit être, c'est certainement ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TitipanzaniTitipanzani   08 septembre 2012
J'ai beau lui dire que de toute façon il ne s'est rien passé entre Anthony et moi, Liz me certifie qu'un premier coup de coeur déçu est comme une première sucette parfumée au maquereau - Liz a le don des images expressives. Après, même si on te promet qu'il y a aussi des sucettes super bonnes à la framboise, tu n'auras plus envie d'y goûter. Pas faux. Je me dis que si tomber amoureuse est plus risqué que d'escalader l'Himalaya pieds nus et en string, ce n'est vraiment pas la peine. Jusqu'à ma rencontre avec Anthony, je faisais comme si les garçons n'existaient pas - un mec, what is it? - et c'était très bien comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Catherine Kalengula (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Kalengula
Découvrez nos romans sur : auzou-romans.fr
Charlie vient d'atterrir au Congo. Son père, vétérinaire, a décidé de reprendre un refuge pour animaux sauvages laissé à l'abandon. Grâce à Gaby et à Maman Philo, Charlie finit par comprendre que ce nouvel univers est loin d'être menaçant et peut même être fascinant. Charlie pourra-t-elle, elle aussi, participer à l'aventure initée par son père ? Pour les lecteurs qui dévorent, "Bienvenue au refuge Kobikisa!" est le premier roman illustré de la collection "Pas de géant".
Dès 9 ans, les petits lecteurs adoreront l'histoire palpitante de Charlie, jeune fille suivant son père vétérinaire au Congo, et de son nouvel ami Gaby ! Des animaux à sauver, des menaces à affronter, tout est réuni pour un récit passionnant, imaginé par Catherine Kalengula.
© Editions Auzou (Textes : Catherine Kalengula - Illustrations : Madeleine Brunelet) Dépôt légal : Septembre 2012 - Date de parution : 06 septembre 2012
+ Lire la suite
autres livres classés : modeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
143 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre

.. ..