AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2888902737
Éditeur : Paquet (01/10/2008)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Kyung Seo, la mariée par correspondance, se révèle plus entière et indépendante que ne l'avait prévu son commanditaire canadien, Monty Wheeler. Leur nouvelle vie commune ne satisfait ni l'un ni l'autre. Et les espoirs nourris au départ de l'aventure évoluent rapidement en une lutte où s'affrontent valeurs morales et besoins émotionnels. Une œuvre magnifique qui décrit parfaitement les paradoxes de l'amour.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
svecs
  15 juin 2016
Monty Wheeler et Kyung Seo. Ils forment un si joli couple…
Monty est le propriétaire du plus grand magasin de comics et jouets de la région de Bandini, petite ville industrielle du Canada. Il vit au dessus de son magasin, dans un petit appartement rempli de ses collections en tous genres: jouets, figurines...
Monty est célibataire.
Monty est un vieux garçon.
Un geek, et fier de l'être.
Mais Il ne veut plus être seul. Il prend son courage à deux mains et s'adresse à une agence.
Il veut épouser une belle asiatique.
C'est son rêve.
Son fantasme.
A l'aéroport, il attend sa petite poupée orientale.
Il l'imagine douce, sensuelle, exotique… comme dans les magazines. Il est aveuglé par cette vision préconçue de la femme orientale.
C'est alors qu'il voit débarquer Kyung, que l'agence a sélectionnée pour lui.
Très vite, ils se marient.
Mais Monty déchante vite.
Kyung n'est pas la compagne dont il rêvait.
Kyung est certes jolie, mais plutôt grande. Même plus grande que lui.
Elle parle anglais sans accent.
Elle est intelligente, indépendante...
Et Kyung, que recherchait-elle en acceptant ce marché ? Elle reste secrète sur son passé. Elle laisse échapper quelques bribes, mais sans plus. Elle voulait du changement. Elle rêvait d'occident, mais sans doute de manière moins naïve que Monty et ses proches. Pour eux, chinoise, coréenne, japonaise... c'est chou vert et vert chou.
Elle est exotique.
Elle traîne dans son sillage tous les clichés de la femme orientale, simple, bonne ménagère, sensuelle, soumise, travailleuse...
Monty veut qu'elle garde les cheveux longs parce que cela fait plus asiatique. Il aime lui faire porter une robe traditionnelle pour lui faire l'amour parce que cela fait plus exotique. Kyung déteste cette robe parce qu'elle appartient au passé. Si elle a quitté la Corée, c'est pour y échapper.
Elle fait des efforts, mais elle étouffe.
C'est alors qu'elle rencontre Eve, artiste d'origine asiatique, comme elle. Elle l'introduit dans la communauté artistique de la ville. Elle en fait son modèle, son amie. Kyung s'épanouit enfin, Mais Monty ne supporte pas de voir sa femme lui échapper.
J'avais lu ce livre il y une bonne dizaine d'année et en avait gardé un souvenir fort. J'avais un légère appréhension en entament sa relecture. Et si il ne se révélait pas à la hauteur de mon souvenir ? En quelques pages, j'ai été rassuré. Mail Order Bride (disponible en français chez Paquet) est un livre formidable dans lequel Mark Kalesniko dissèque la relation toxique entre un homme et sa mariée par correspondance. Étrange phénomène que celui de ces hommes qui s'en vont chercher des femmes en Asie, en Russie ou une quelconque autre destination, espérant y trouver des femmes obéissante qui correspondront à leur idéal de femme au foyer et de partenaire sexuel. Et encore plus étrange: ces femmes qui acceptent de se vendre comme un quelconque article ménager.
Mark Kalesniko élude partiellement les motivations de Kyung, restant beaucoup dans le non-dit. Il s'intéresse surtout à dresser le portrait d'un couple de façade, de deux solitudes pathétiques, de deux peurs... AU dé-but, chacun tente d'y mettre du sien, puis la confrontation s'installe lorsque Kyung prend son indépendance, jusqu'à l'affrontement terrible dont on se demande qui en sortira vainqueur. Si tant un que l'un des deux puisse gagner. Un livre fort, psychologiquement intense et finalement loin de toute caricature.
Lien : http://labdmemmerde.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nrisovics
  09 juin 2016
C'est lhistoire d'une corréenne qui débaque au Canada.Elle se nomme Kyung Seo et l'homme Monty Wheeler. On voit une distance qui s'instigue au départ entre Monty, propriétaire d'un magasin de comics et de vente de jouets, assez gauche et peu valorisé par sa famille et Kyung, éprise de liberté, parlant peu d'elle qui sera prise dans le milieu arty. Les rapports sociaux et de couples sont difficiles chez Kalesniko entre ce que l'on espère ce que l'on désire et les autres.Les personnages et le couple se heurte à ses limites et le dessin, la progression sont assez forts et riches. Un bon roman graphique à mon sens, à l'image des oeuvres précédentes de Kalesniko, inscrit dans une forme d'isolement, de difficulté à exister pour ses personnages et à trouver leur place. Ici pas d'angélisme mais pas de manichéisme non plus, chacun a ses mérites et ses torts.
Commenter  J’apprécie          60
cathe
  16 août 2015
C'est une histoire pathétique que celle de Kyung Seo, coréenne mariée par correspondance à Monty Wheeler, canadien de 39 ans passionné, obsédé même, par les jeux et les jouets. le pathétique ne vient pas seulement du fait que des occidentaux aient besoin de choisir sur catalogue des jeunes femmes asiatiques, ni du fait que ces femmes n'aient que cette solution pour acquérir une position sociale correcte au lieu d'une situation misérable dans leur pays.
Ici l'auteur montre que Kyung et Monty sont des personnes à part entière et que chacun projetait sur l'autre des fantasmes ou des désirs. Fantasme de femme asiatique soumise, travailleuse et sexy pour l'un. Désir de reconnaissance sociale pour l'autre. Il devient impossible de s'entendre quand le socle d'un couple est aussi bancal et il faudra que les conflits atteignent des sommets douloureux pour que, peut-être, chacun essaie de comprendre l'autre..
Voilà une bande dessinée magnifique, au dessin noir et blanc délicat et évocateur, qui parle d'une question de société mais aussi de la difficulté de se comprendre à deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tessgeffroy
  16 août 2015
J'ai découvert cette B-D de 2008, et me suis vite laissée emportée. Elle est en noir et blanc avec de sublimes dessins. L'histoire de cette femme paumée, marié par correspondance, débarquant dans un milieu réducteur, accompagnée d'un mari complètement coincé, jaloux....
Ce roman graphique nous entraine vers une histoire où l'on se laisse porter avec délice.
Commenter  J’apprécie          50
Mia
  14 mars 2011
Une thématique originale que celle de ces femmes asiatiques qui pensent trouver la liberté en Occident par le mariage. Les 2 premiers tiers sont tout en finesse autant dans le trait que dans les caractéristiques psychologiques des personnages. La réflexion sur l'art est originale à la fois dans le traitement graphique et comme moteur d'évolution de la jeune Kyung. Malheureusement, le dernier tiers bascule dans la surenchère et le pugilat déplacé. Dommage!
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
BulledEncre   30 juillet 2012
Ce troisième roman graphique de Mark Kalesniko marqué par une histoire délicate et un crayonné noir et blanc, est une vraie prouesse !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
autres livres classés : mariage arrangéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Kenshin le vagabond (facile)

Chez quel éditeur paraît cette série ?

Flammarion
Kana
Glénat

7 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , kenshinCréer un quiz sur ce livre