AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702160114
Éditeur : Calmann-Lévy (16/08/2017)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 36 notes)
Résumé :
"  La Terre était maintenant un point brillant dans les profondeurs des cieux,un foyer réduit à une unité de ponctuation."Jakub est un astrophysicien missionné par la République tchèque pour partir dans l'espace analyser un inquiétant nuage qui recouvre Vénus. À la veille de son départ et alors que des hordes de camérasle suivent partout, Jakub n'a qu'une hâte, se retrouver enfin seul.Cependant, au bout de treize semaines de voyage, il apprend par écran interposé qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  06 janvier 2018
Roman foisonnant, qui explore de multiples horizons, de l'histoire à la science-fiction en flirtant avec le fantastique , sans omettre les secret de famille, de ceux qui constituent les bases précaires d'une destinée .
Le narrateur est, comme l'auteur d'origine tchèque, et la ville de Prague est bien présente, exposant ses trésors au fil des pages : la tumultueuse Moldau, la fameuse horloge ou la place Venceslas, lieux riche d'histoire et d'histoires. le passé maudit du père de Jakub laisse entrevoir les affres des alliances fâcheuses, qui jettent l'opprobre sur trois générations.
L'originalité en fait cependant pas peur à l'auteur qui n'hésite pas à projeter dans le temps futur les conséquences d'un siècle de mondialisation conflictuelle. Nous faisons connaissance avec le narrateur dans un vaisseau spatial, parti étudier un curieux nuage de poussière qui teinte le ciel nocturne de nuances de pourpre.
Et malgré cet éventail de situations , l'intrigue est cohérente et menée de main de maitre. Pas de temps mort, On rebondit du passé au futur, et du futur au présent. en croisant une foule personnage dont l'homophonie approximative des noms vient jeter un trouble savamment instillé.

Une vraie révélation, et un auteur à suivre pour confirmation de talent littéraire.
PS Ne pas se fier au titre, peu attirant et à la couverture , pas franchement réussie.

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          561
Bobby_The_Rasta_Lama
  16 mars 2018
On m'a offert ce livre en cadeau - certainement plus à cause de la "Bohême" que de "l'astronaute" - sachant que la science-fiction n'est pas vraiment ma tasse de thé et que j'ai toujours préféré les "astrolabes" à "l'astrophysique".
Mais cette "odyssée de l'espace" est inhabituelle.
Quel était le but de Kalfar, en nous livrant cet amalgame (qui se tient parfaitement, d'ailleurs) de sci-fi, d'histoire et de philo existentielle ? Dans une interview, il dit qu'il voulait écrire une "étude de la solitude"; alors rien de mieux que d'envoyer son héros dans l'espace...
Jakub Prochazka devient un véritable chouchou de la nation. Le tout premier astronaute tchèque, lancé depuis un grand champ de patates (la débrouillardise typique !) aux abords de Prague, afin d'étudier de près un étrange nuage nommé Chopra qui perturbe les nuits terriennes.
On peut se demander, en toute légitimité, où est passé Vladimir Remek (dans l'espace en 1978), mais je crois que cette omission est intentionnelle.
Jakub ammène avec lui dans l'espace un passé lourd, et il y voit l'occasion d'expier les fautes de son père, un bourreau communiste. Et pendant qu'il est là haut, sa douce Lenka le quitte sans explication.
Double solitude, accompagnée de remords, angoisses et questions sans réponse.
Les révélations vont-elles venir de ses amis restés sur Terre qui lui fournissent des "rapports" sur sa femme, ou plutôt de Hanus, son ami-araignée extraterrestre, qui lui livre des observations cinglantes sur l'humanité ? Et, d'abord, Hanus (qui aurait certainement beaucoup plu à Vonnegut), est-il réel...?
Chopra approche et ça se gâte sur tous les fronts....
A quoi et à qui vont nos dernières pensées quand on sent la Mort venir ?
Mais Jakub va réussir à rentrer sur Terre, en laissant son vaisseau "Jan Hus 1" en offrande à l'immense Univers.
Justement....
Un petit chapitre, nommé "Un très court interlude" est inclus dans le livre. Une histoire alternative de Jan Hus, qui ne meurt pas en martyr pour ses convictions; qui préfère se renier et rester à profiter incognito d'une vie simple. Un condamné inconnu est brûlé a sa place, mais c'est Hus qui reste comme un symbole de "courage puni" dans la conscience collective. Car la conscience collective a besoin de boucs émissaires et de martyrs pour se sentir soulagée....tout comme le Jésus de Kazantzakis...
...et tout comme Jakub Prochazka après son retour sur Terre, reconnu par personne. D'où l'abstraction de Remek, oserai-je dire.
Jakub représente le renouveau de la Nation après les événements historiques par lesquels le pays est passé ces dernières années. Plus important que de regarder en arrière est ce qu'on entreprend à partir de maintenant.
Pourquoi sommes nous ici ? Qu'est-ce qui donne le vrai sens à la vie ? L'accomplissement des grandes choses, afin que notre nom vive dans la mémoire des générations futures, ou la vie simple en accord avec nous mêmes ?
Jakub aura t-il une deuxième chance de vivre sa vie bien à lui ?
Un livre sympa - et vive les pensées profondes, les extraterrestres et le Nutella !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2610
Maks
  16 mai 2017
Ce livre sort le 16 août 2017. J'ai eu la chance de le lire en épreuve non corrigées, pour cela je n'en dirais que peu et sans détails.
Ce que je peut dire c'est que c'est une belle histoire ou une mission spaciale est utilisée comme décor d'isolement du personnage principal mais que ce même personnage lors de son voyage nous conte sa vie et comment il en est arrivé à devenir astronaute. un livre qui est très original, touchant, émouvant, un livre emplis de joie et de tristesse, des sujets abordés parfois drôle parfois dur, mais toujours conté avec légèreté et positivité, un livre qui rend la science-fiction accessible à tout le monde, un livre qui fait du bien !
Commenter  J’apprécie          230
Sanguine
  19 octobre 2017
Je n'avais pas entendu parler de ce livre, je ne connaissais pas du tout l'auteur mais lorsque j'ai vu la couverture (que j'ai trouvé très jolie), j'ai eu envie d'en apprendre plus. le résumé me tentait bien alors je l'ai sollicité. Je remercie donc la plateforme Netgalley et les Éditions Calmann-Lévy pour m'avoir permis de pouvoir mettre mon nez dans la vie de Jakub, le premier astronaute tchèque ...
"La Terre était maintenant un point brillant dans les profondeurs des cieux, un foyer réduit à une unité de ponctuation."
Jakub est un astrophysicien missionné par la République tchèque pour partir dans l'espace analyser un inquiétant nuage qui recouvre Vénus. À la veille de son départ et alors que des hordes de caméras le suivent partout, Jakub n'a qu'une hâte, se retrouver enfin seul.
Cependant, au bout de treize semaines de voyage, il apprend par écran interposé que sa femme Lenka le quitte. Esseulé au milieu des étoiles, Jakub est aussitôt pris d'une terrible crise d'identité, qui le conduit à revisiter son passé : son père lié au Parti communiste et jugé bourreau suite à la révolution de Velours, le décès accidentel de ses parents, son départ de Prague pour être élevé par ses grands-parents, puis plus tard, son coup de foudre pour Lenka. Jakub remet soudain tout le sens de sa vie, et de l'humanité entière, en question. Plus Vénus approche, moins il s'en soucie car sa vraie mission devient la reconquête de son épouse, à des années-lumière de lui.
Je suis un peu embêtée parce que je ne sais pas comment parler de ce livre. Pour le dire sans détour, je ne l'ai pas particulièrement apprécié et j'en suis très déçue parce que le résumé me plaisait beaucoup. On pourrait presque dire que l'auteure a découpé son récit. Je m'explique : dans un même chapitre on trouve le Jakub du temps présent, à bord de son vaisseau spatial pour aller rejoindre un nuage étrange dont j'ai déjà oublié le nom, et le Jakub enfant qui nous retrace son histoire et au final, celle de la République Tchèque, à travers celle de sa famille.
C'est un choix que j'aurai vraiment pu apprécier si les passages "dans l'espace" n'avaient été aussi loufoques. Peut-être que c'était pour décrire et montrer qu'un homme ne peut pas vivre seul et isolé à ce point pendant de si nombreuses semaines, mais l'auteure m'a totalement perdue et ce sont des passages que j'ai eu bien du mal à lire et que je n'ai pas du tout aimé. Ca n'a bien sûr rien à voir avec la qualité de la plume de l'auteur qui est très fluide mais je n'ai ressenti aucune sorte d'intérêt pour les choses étranges que notre héros voit et entend ...
En revanche, les flash backs m'ont un peu plus séduite. Alors, je n'ai pas non plus été transcendée mais j'ai réussi à m'intéresser et à être curieuse de ce qui s'était passé au sein de la famille de Jakub. L'auteur, qui doit être d'origine tchèque je pense, permet à son lecteur de découvrir un peu plus l'histoire de ce pays que je connais assez mal au final. A part pendant les quelques cours d'histoire du lycée, je ne me suis jamais penchée sur la question. Je pense en plus que Jaroslav Kalfar n'a pas inventé grand chose et que de nombreuses familles de cette époque ont dû vivre des événements plus ou moins similaires.
Peut-être que ce roman, le premier de l'auteur, mêle trop de genres différents pour ma petite tête. On trouve de nombreux passages très psychologiques lorsque nous nous arrêtons sur l'épouse de notre personnage principal. J'ai trouvé que ça alourdissait le récit, j'aurai aimé quelque chose de plus léger ... La plume de l'auteur est agréable mais j'ai eu une sensation de manque de rythme parfois. Après, bien entendu, ça n'engage que moi et j'espère bien que d'autres lecteurs trouveront leur compte avec ce livre car il est assez original.
Un roman qui n'aura pas su m'embarquer ... Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Kirzy
  03 octobre 2017
Voilà un véritable OLNI ( Objet littéraire non identifié ).
L'auteur se révèle d'une imagination folle, ça bouillonne de vitalité et d'originalité sur un rythme fou ! La mission spatiale du héros, l'astrophysicien Jakub, n'est qu'un décor d'isolement pour pousser le héros, en pleine crise d'identité, à se pencher sur son passé et celui de son pays.
On découvre progressivement l'histoire de Jakub : son père, un bourreau au service du parti communiste période URSS, son enfance dans la République tchèque post Révolution de velours, son histoire d'amour avec Lenka.
Ce sont ces passages historiques qui m'ont le plus intéressés , véritablement passionnants pour découvrir l'histoire ce pays.
Mais parfois ça déborde un peu trop. Si les passages spatiaux sont souvent très rigolos ( j'ai adoré le personnage de l'extra-terrestre adorateur de Nutella ), je me suis perdue dans les ultimes péripéties, et surtout lors des passages qui évoquent le réformateur religieux Jan Hus ( supplicié en 1415 ), un héros national.
N'importe comment, le potentiel de cet auteur est énorme, hâte de découvrir son prochain ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
KittiwakeKittiwake   27 décembre 2017
Et mon corps disparaîtrait avec tout le reste – les sensations, les plaisirs, et les soucis que je ne pouvais chasser de mon esprit: les gens que j'aimais, les petits déjeuners servis comme des diners et les cocktails servis comme des petits déjeuners, les changements de climat, le gâteau au chocolat chaud, mes cheveux de plus en plus crie, Les mots croisés du dimanche, les films de science-fiction, la conscience d'un monde consumé par l'effondrement financier ou une catastrophe environnementale, ou par une une grippe baptisée une fois de plus du nom d'un énième animal inoffensif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Bobby_The_Rasta_LamaBobby_The_Rasta_Lama   08 mars 2018
Le pays avait été vendu au plus offrant lors de la Trahison de Munich, où, en notre absence, Chamberlain-Daladier-Mussolini-Der Führer s'étaient serré la main, avaient mangé des petits-fours et décidé qu'une petite Tchécoslovaquie était un moindre prix à payer pour la paix mondiale. Hacha avait-il été sur le point de provoquer le Grand Génocide des Tchèques et des Slovaques ? N'aurait-il pas été plus facile de mourir de la main du Führer, tout simplement, et de permettre à quelqu'un d'autre de gérer les questions plus vastes ? Hacha fit le choix de sa vie, et de la honte. Sa récompense fut de voir la nation survivre, voir la capitale sortir indemne de la guerre, contrairement aux belles tours de Varsovie et de Berlin. Après l'agression d'Hitler, Hacha s'évanouit. L'aristocratie Nazi l'aida à se relever peu de temps avant de signer le protectorat du pays par l'Allemagne. Un lâche qui sauva la nation en l'abandonnant, tout comme sa fierté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Bobby_The_Rasta_LamaBobby_The_Rasta_Lama   12 mars 2018
C'était exaltant, tout cela - l'existence seule n'était-elle pas une révolution ? Nos efforts pour établir des routines dans un monde qui les interdisait, pour comprendre des profondeurs que nous ne pourrions jamais plus attendre, pour déclarer des vérités alors même que nous méprisons collectivement la piété virginale du mot. Quel chaos de contradictions les dieux créèrent-ils lorsqu'ils nous gratifièrent de la conscience de soi. Sans elle, nous serions en train de courir dans les bois comme des sangliers, de creuser la terre avec nos truffes pour trouver des vers, des insectes, des graines, des noix. Pendant la saison de rut, nous hurlerions comme des loup, des femelles alpha grifferaient le dos et les oreilles des mâles alpha.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Bobby_The_Rasta_LamaBobby_The_Rasta_Lama   05 mars 2018
"Tu sais que le monde est toujours en train d'essayer de nous attraper. Ce pays-ci, ce pays-là. Nous ne pouvons pas combattre le monde entier, les dix millions d'entre nous, donc nous choisissons des gens que nous considérons comme devant être punis, et nous les faisons souffrir du mieux que nous pouvons. Dans un livre, ton père est un héros. Dans un autre livre, c'est un monstre. les hommes qui ne sont pas dans les livres ont une vie plus facile."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
JIEMDEJIEMDE   21 janvier 2018
Nous sommes plus que notre capacité à concevoir un fœtus viable. Nous sommes des amoureux. Nous sommes la plus grande contradiction de l'Univers. Nous allons contre tout cela. Nous vivons pour le plaisir de vivre, et non pas pour la sauvegarde de l'évolution. Aujourd'hui, du moins, nous aimerions le penser.
Commenter  J’apprécie          130

Video de Jaroslav Kalfar (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jaroslav Kalfar
Rentrée littéraire 2017 : Jaroslav Kalfar présente "Un astronaute en bohême".
autres livres classés : tchécoslovaquieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3498 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..