AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Magali Souto (Traducteur)
EAN : 9782913066434
240 pages
Éditeur : KTM éditions (19/10/2009)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 8 notes)
Résumé :

La rencontre entre Rayann et Louisa était inespérée : l une cherchait un travail et un toit après une rupture sentimentale, l autre quelqu un pour la seconder dans sa librairie en échange d une chambre au-dessus de la boutique. Rapidement, la cohabitation devient un défi pour Rayann : comment résister au charme de la libraire qui a l âge de sa mère ? Le mieux serait de se changer les idées dans les bras de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Chrichrilecture
  20 octobre 2019
Mitigé
Une histoire bien écrite avec de petites scènes d'amour érotique qui auraient pu être beaucoup plus détaillées. Les personnages sont assez touchants surtout Louisa. Un roman a l'eau de rose qui peut plaire à tous les fans de Harlequin. Je n'ais pas aimé la fin qui est incohérente. Une suite serait souhaitable car beaucoup de sujets restent en suspens.
Commenter  J’apprécie          280

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   14 octobre 2019
Et bien je crois que j’ai appris quelque chose lorsque je me trouvais à Castro et que j’ai regardé autour de moi en me sentant très seule et pas à ma place. Je ne regarde jamais les français, par exemple, en pensant à eux comme… des aliens. J’avais juste besoin de prendre le temps de mûrir pour apprécier ce que je n’avais pas remarqué auparavant. La culture lesbienne a une histoire très riche. J’ai lu un peu et, bien que je sache que je ne Comprendrai jamais, tout comme je ne peux pas concevoir ce que c’est que d’être français, je peux l’apprécié. Et je suis fière que tu en fasses partie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ChrichrilectureChrichrilecture   10 octobre 2019
Rayann ouvrit un carton de Harlequin à l’aide d’un cutter et les rangea sur le présentoir qui leur était destiné. Ils ne feraient pas long feu, car les dames de la maison de retraite les dévoraient littéralement. Rayann les comprenait.
Elle se ferait bien un bon livre elle aussi. Elle n’était pas désespérée au point de lire des romans de gare décrivant des histoires d’amour hétérosexuelles, mais elle avait été accro en grandissant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ChrichrilectureChrichrilecture   19 octobre 2019
D’accord, d’accord, dit-elle faiblement. Je vais tomber si tu ne me lâche pas. Aussi érotique que ça puisse paraître, la douche n’est pas un endroit pour faire l’amour,
Je sais, répondit Rayann en là lâchant. J’ai testé. Je me suis retrouvé avec de l’eau dans le nez.
Louisa éclata de rire et sortit de la douche pour se sécher.
Commenter  J’apprécie          130
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2013
Le parfum des livres l’attira à l’intérieur. Elle adorait leurs odeurs – celle des nouveaux livres au papier neuf et à la fragrance âcre de l’encre, et celle des vieux volumes qui lui rappelait le bois humide. Il lui était arrivé de perdre le fil du temps et de louper les cours d’art qui la passionnaient, parce que les rayonnages de la bibliothèque de l’université, avec leur pouvoir de stimulation intellectuelle, l’avaient séduite. Elle inhala profondément, consciente de toutes ces sensations. Elle avait mal aux pieds. Tout comme le cèdre humide, l’odeur des livres agissait tel de l’encens sur son cerveau et apaisait son esprit embrouillé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2013
Je ne vais pas non plus à la grande messe. Mais il y a une sérieuse différence entre être religieuse et avoir une vie spirituelle. J’aime à penser que j’ai l’esprit de Noël toute l’année... Le même que celui offert à Ebenezer Scrooge par le fantôme qui lui a rendu visite ‘.De la paix, de la bonne volonté et traiter notre Terre nourricière convenablement. La partie qui concerne la Terre nourricière vient de moi, pas de Dickens. Ton prospectus a rendu les affaires plus prospères que d’habitude,alors les chèques pour Greenpeace et le Centre des femmes seront plus importants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : HomoparentalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1122 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre