AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Todd Strasser (Antécédent bibliographique)Aleth Gaulon (Traducteur)
EAN : 9782350131566
176 pages
Jean-Claude Gawsewitch (22/01/2009)
3.56/5   60 notes
Résumé :
L'Histoire est-elle destinée à se répéter ? Pour faire comprendre à ses élèves l'horreur nazie, un prof d'histoire tente dans sa classe une expérience terrifiante qui va le dépasser. Au lycée Gordon, il y aura un avant et un après La Vague. Adapté d'un roman vendu à plus d'1 million d'exemplaires dans le monde, La Vague est inspiré d'une histoire vraie.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 60 notes
5
3 avis
4
9 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

marina53
  25 février 2018
Lorsque les élèves entrèrent dans la classe de Mr Ross, le professeur d'histoire, tous semblèrent étonnés de voir un rétroprojecteur. Alors que le cours concernait la seconde guerre mondiale, ce dernier tenait à leur montrer l'oeuvre d'un certain Adolf Hitler. À l'aide d'images montrant l'homme acclamé, les camps de concentration ou encore les chambres à gaz, le professeur voulait que ses élèves réfléchissent à ce qu'ils venaient de voir et d'entendre. Tous furent évidemment choqués devant autant de cruauté. Certains s'interrogèrent. Pourquoi, sachant que les nazis représentaient seulement 10 % de la population allemande, personne ne les arrêtait ? Comment Hitler avait-il fait pour massacrer autant de Juifs sans que personne ne voit rien ou ait pu prétendre ne rien voir? Comment les Allemands avaient-ils pu tolérer cela ? Des questions auxquelles Mr Ross peinait à trouver des réponses. Comment leur expliquer le comportement des Allemands sous l'occupation nazie ? Rien de telle que la pratique... C'est ainsi qu'il créa un mouvement, La Vague, sensée replonger ses élèves dans le contexte de l'Allemagne nazie...
Adapté du roman éponyme de Todd Strasser, qui connut un très grand succès et qui fut adapté au cinéma par Dennis Gansel, cet album est inspiré d'une histoire vraie. À la fin des années 60, le professeur Jones, dans un lycée des États-Unis, créa un mouvement afin de faire comprendre à ses élèves le nazisme. Une expérience qui se révéla convaincante mais aussi choquante. Comment installer un climat totalitaire sans que cela ne dérape ? le professeur en fera l'amer et le triste constat. L'auteur dénonce, non pas seulement le fascisme, mais toute forme de pouvoir autoritaire, toute manipulation, et démontre que chacun est responsable de ses actes et rien ne vaut le libre arbitre. L'auteur nous offre un album édifiant, voire effrayant, et très intéressant. Graphiquement, un coup de crayon très encré et réaliste, un noir et blanc efficace et une mise en page dynamique.
Une expérience saisissante...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          612
Sylvere
  22 août 2021
Cette histoire serait inspirée d'une histoire vraie, réalité ou légende urbaine, peu importe, l'histoire est assez intéressante. Un prof d'histoire essaie, par l'exemple, de démontrer à ses élèves que le fascisme est en chacun de nous et que dans certaines conditions il peut apparaître et mener aux pires horreurs comme pendant la Deuxième Guerre mondiale.
L'histoire est donc intéressante et l'expérience très instructive sur l'être humain, mais je n'ai pas du tout accroché avec le dessin. Malheureusement, c'est ce qui explique ma note, tout juste la moyenne.
Un roman graphique trouvé à la médiathèque de Saint Gilles Croix de Vie.
Commenter  J’apprécie          100
jovidalens
  28 avril 2016
Efficacité coup-de-poing-qui-laisse-des-traces pour ce roman graphique adaptant le roman de Todd Strasser inspiré d'une véritable expérience psychologique imaginée par un professeur d'histoire pour faire comprendre à ses élèves ce qu'était le fascisme.
Autant, dans le même thème, "Matin Brun" m'avait déçue, autant celui-ci emporte mon adhésion. D'autant plus, que nous sommes projetés (presque) dans le monde où nous vivons.
L'histoire, bien découpée, emporte le lecteur dans une véritable tornade, lecteur qui très vite se demande comment ce cataclysme va pourvoir être jugulé.
D'autre part, le choix du média BD pour des adolescents me semble tout à fait approprié pour véhiculer ce genre de message.
Un beau lyrisme dans le dessin de Stefani Kampmann.
Un beau témoignage de ce qu'est la difficulté de mener à bon terme une expérience aussi dangereuse, expérience toujours au seuil de nos portes.
Commenter  J’apprécie          70
Erik_
  29 août 2020
La vague est tirée d'un roman qui a été également adapté en film au cinéma sorti en ce début de l'année 2009. Cela s'inspire d'une histoire plus vraie que nature d'un professeur voulant faire comprendre à ses élèves comment petit à petit tout un peuple peut basculer dans l'horreur du fascisme.
On apprend que seulement 10% des allemands étaient nazis dans l'âme. Cela a suffit pour faire basculer cette grande démocratie dans le pire état fasciste qu'on puisse connaître. Ils ont quand même tué pas moins de 10 millions de personnes au nom de leur idéologie.
Une élève pose une question tout à fait légitime: comment ont 'ils pu faire cela? Bref, elle pense que cela ne pourrait pas arriver. Or l'Histoire n'est 'elle pas destinée à se répéter? le professeur n'a pas su répondre à cette question. Cela lui pose un problème. Il va alors créer le mouvement de la vague dont le communautarisme va influer sur la vie et le comportement des élèves. le pouvoir par la discipline... le pouvoir par la communauté... le pouvoir par l'action... Un sigle, un chef et des promesses de victoire. Quand on fait passer la volonté du groupe devant ses propres convictions, on peut aller perfidement jusqu'à rejeter ceux qui ne sont pas des nôtres.
Personnellement, je n'aime pas les groupes. Cela me met toujours mal à l'aise car il y a toujours un malin pour prendre le dessus sur les autres et les manipuler. Tout comme, je haïs du plus profond de mon être tout ce qui s'apparente au fascisme et au totalitarisme. Il n'y a qu'à voir en ce moment le simulacre de démocratie en Iran avec son guide suprême qui décide qui doit être le sous-fifre. Oui, cela me donne envie de vomir. Bon sang, réveillez-vous le peuple ! On est responsable de ce qui nous arrive. le fascisme, ce n'est pas seulement l'affaire des autres...
Ce livre est véritablement d'utilité publique pour comprendre les mécanismes qui peuvent conduire à ne plus être soi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DD78
  09 mai 2020
"La vague" est tout d'abord un roman que ma fille avait lu au collège et dont le sujet m'avait interpeĺlée : en référence à la seconde guerre mondiale, un professeur d'histoire d'un lycée américain avait mené une sorte d'expérience sur ces élèves pour leur démontrer qu'il n'est pas si difficile que ça d'endoctriner des individus.
Ce roman est ici adapté en bande dessinée, ce qui permet de rapidement comprendre comment le prof a procédé, et aussi comment cela a fini. le propos est donc très fort, par contre j'ai été très déçue par la forme, je n'ai pas apprecié le graphisme. En tout cas attention quand même, un album à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes, il y a des photos des camps de concentration au début qui peuvent choquer. A mon avis à partir de 12/13 ans donc.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JuliefrisetteJuliefrisette   22 novembre 2012
Le fascisme , ce n'est pas seulement l'affaire des autres. Il est là , parmi nous et en chacun de nous.
Commenter  J’apprécie          50
jovidalensjovidalens   28 avril 2016
Tout semblait si simple. Seulement parce que M. Ross dictait tout. On n'avait plus à penser de façon autonome
Commenter  J’apprécie          30
Erik_Erik_   06 décembre 2020
Les promesses d'hommes sont pareilles aux vagues de la mer : elles meurent aussi vite qu'elles naissent.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Stefani Kampmann (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stefani Kampmann
La Vague - Dernier discours du professeur Wenger
autres livres classés : nazismeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4465 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre