AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782371020856
412 pages
Éditeur : Lumen (06/10/2016)
3.14/5   18 notes
Résumé :
La fin du King's Game approche ! Cette fois, le défi diabolique lancé tous les soirs à minuit n'est plus seulement réservé à une poignée de malheureux, mais s'adresse aux lycéens du pays tout entier... Le reste de la nation suit les événements à la télévision, où défilent les messages abjects du roi.

Lorsque le premier ordre tombe – tous les lycéens de la préfecture de Hiroshima sont sommés sous peine de mort de rejoindre en moins de 24 heures la régi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Gr3nouille2010
  09 janvier 2017
Ce cinquième tome est celui qui m'aura le moins plu... J'étais impatiente de le lire mais je n'y ai pas retrouvé tout ce que j'adorais dans les tomes précédents : la tension permanente, le suspense insoutenable parce qu'on attend le dénouement avec impatience, les révélations chocs... Bref, ce n'est pas une déception, j'adore toujours autant l'univers, mais je le trouve nettement en dessous des autres. Toutefois, la fin me donne toujours autant envie de poursuivre l'aventure !
Le Roi ne s'en prend plus uniquement à des classes de lycéens. Cette fois, c'est tout le Japon qui est concerné par le Jeu du Roi ! le premier ordre est donné aux lycéens de la préfecture de Hiroshima, afin qu'ils se rendent en 24 heures maximum à Okayama, sous peine de mort immédiate une fois le délai passé. Tout le monde pense à une plaisanterie. Certains se prêtent au jeu et y vont, histoire de s'amuser un peu, d'autres ne font rien et le châtiment tombe... C'est à ce moment-là que Tomohisa, Shûichi et Yuka, trois amis, se rendent vraiment compte de la dure réalité de ce jeu. Et ça ne fait que commencer...
C'est avec grande impatience que j'attendais ce tome, d'autant plus que je pensais que c'était le dernier, je m'attendais donc à de belles révélations pour clôturer cette saga si addictive. Mais je ne suis finalement pas sûre que ce soit le dernier et, bien qu'il y ait quelques petites nouvelles révélations, je n'ai pas autant accroché que d'habitude...
L'angoisse est toujours présente car cette fois un pays tout entier est ciblé. le ton monte d'un cran et c'est ce qui attire dans les premières pages. On veut savoir ce que le Roi réserve à tous ces lycéens. Mais j'avoue que mon enthousiasme a fini par retomber arrivée à peu près à la moitié du roman. Les personnes visées sont plus nombreuses, le stress est donc plus grand, mais l'action qui suit les ordres est raconté bien plus en détails et, je n'avais qu'une hâte à chaque fois, terminé la lecture de l'ordre en question pour enfin avancer dans l'histoire, parce que ça devenait lassant... de plus, il n'y a que trois ordres. Alors certes, ils sont bien trouvés et ajoutent de la nouveauté au Jeu, mais ils sont trop décortiqués et ça m'a empêché de vraiment apprécier ce que je découvrais.
On a également le schéma typique des personnages : ceux qui sont prêts à tuer pour survivre et ceux qui font tout pour que la paix revienne... Ça me plait comme procédé, c'est comme ça dans tous les tomes, mais je n'ai pas réussi à m'y faire ici, je n'ai pas réussi à accrocher aux personnages et je pense que ça vient surtout des ordres détaillés trop longuement... Par contre, on peut toujours découvrir des scènes bien glauques et flippantes quant aux réactions de certains personnages qui prennent le jeu très au sérieux. Moins que dans les autres tomes, même la manipulation on la rencontre moins. Mais c'est toujours présent quand même.
Concernant les personnages, je n'ai pas réussi à m'attacher à eux. À aucun d'entre eux. J'étais habituée à Nobuaki et à Natsuko, il y avait un réel lien entre ces personnages dans les tomes précédents et, repartir sur d'autres personnages qui sortent presque de nulle part, c'est dur de s'y faire. Les protagonistes des tomes précédents reviennent dans les conversations de temps à autres donc on sent encore leur importance et leur lien avec le jeu mais ils ne sont pas assez présents pour moi...
On suit également le point de vue d'un membre du gouvernement. Ça ne sert pas beaucoup l'intrigue de le suivre mais ça permet d'ajouter un peu plus de crédibilité à l'histoire : les autorités ne peuvent plus fermer les yeux sur les événements étranges qui se déroulent et, cette fois, on s'en rend bien compte. Ça dramatise davantage le Jeu du Roi et ce n'est pas plus mal.
Ce cinquième tome n'est donc pas une déception mais je n'ai pas retrouvé pour autant tout ce que j'adorais dans les tomes précédents. C'est toujours fluide et addictif mais je décrochais assez rapidement et je me sentais trop souvent extérieure à l'histoire pour vraiment l'apprécier. Toutefois, j'ai hâte de découvrir la suite et le fin mot de l'histoire !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JauneTate
  18 janvier 2021
Sur le principe : ok !
Passer d'une classe de 32 élèves à tous les lycéens japonais à de quoi faire flipper même les plus aguerris.
Seulement, il manque un petit quelque chose dans ce tome...
Les personnages et les histoires sont tellement diverses qu'on se demande si tout se passe bien en même temps ! Impossible de réellement s'attacher à Tomohisa et ses amis dans le laps de temps si court que dure cette partie: 3 jours ! Ce qui équivaut à seulement 3 ordres ! Même si ceux-ci sont très bien choisis, j'aurais vraiment aimé en voir plus.
Parlons aussi des personnages secondaires ! Pour la plupart, ils sont simplement des camarades de Tomohisa, Yuka et Shûichi mais certains sortent du lot comme Hotaru, une jeune fille ayant hérité du coeur de Maï Satake à la suite d'une transplantation, Hatsuki, présente dans King's game Spiral et ayant trouvé le carnet de Natsuko et tentant d'avertir le Japon de la dangerosité du jeu du roi ou encore Kaihei, un jeune homme mystérieux dont on ne sait presque rien. Tous ces personnages auraient mérité plus de développement ! J'aurais voulu connaître leur vie, connaître leur parcours et le dénouement de leur partie plutôt que de suivre Tomohisa et ses amis !
Et que dire de la fin en queue de poisson ? Honnêtement, je suis déçu. Quand ce jeu macabre va-t-il se finir ?!
D'ailleurs, j'ai été assez perturbé par Hormis cela, je trouve que le récit manque de détails glauques comme nous en avions l'habitude ce qui rend le récit assez dérangeant. "Des gens meurent sous mes yeux ? Ok, pas de problème !" Semble dire implicitement ce manque de détails.
Malgré tout, ce roman mérite sa place dans la série des King's game et continue de nous faire vivre des aventures aussi improbables qu'abominables et pour cela, je suis sincèrement reconnaissant envers l'auteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
harmo20
  04 novembre 2016
Au début, cette saga je l'adorais. Les trois premiers tomes sont très bien mais depuis Spiral, je n'adhère plus autant qu'avant. Il faut dire que c'est assez répétitif, heureusement qu'il y a un peu de nouveautés dans ce tome.
King's game où plutôt le jeu du roi. Dans ce tome, ce ne sont pas les lycéens d'une classe mais tous les lycéens du Japon qui participe au jeu du roi. On suit trois lycéens : Tomohisa, Shûichi et Yuka. Tous les trois sont amis et même si au début, ils croient que c'est une blague, ils exécutent tous les trois le premier ordre. Après, cette journée, ils vont vite se rendre compte que ce jeu n'est pas un canular...
Ce tome porte bien son nom car dans tout le Japon il y a énormément des lycéens, le premier ordre concerne les lycéens de la préfecture de Hiroshima donc au final, il n'y a pas beaucoup de morts, mais dès le deuxième, on peut dire que le Japon subit une apocalypse.
On a différent points de vues dans ce tome, on suit Tomohisa, mais aussi d'autres personnes comme notamment un politicien qui doit prendre des décisions très difficile car le Japon est en danger.
Je me suis ennuyée vers le milieu du roman, il faut dire qu'au final, il y a eu trois ordres dans ce tome, donc trois jours. du coup, on a le déroulement de la journée qui est au final longue. du coup, je trouve qu'il manque un rythme d'action par rapport aux précédents tomes. On a moins de scènes sanglantes aussi, personnellement, ça ne m'a pas dérangé car je n'apprécie pas trop les détails mais c'est ce qui faisait aussi, je peux dire le "charme" de cette saga. Quand je commence un tome, je sais que je vais avoir des scènes violentes mais dans celui-ci je n'en ai pas trop lu.
Concernant l'intrigue, elle arrive tard. C'est d'ailleurs, ça qui m'a fait continuer le roman, je voulais découvrir s'ils allaient enfin réussir à "contrer" le jeu du roi ! Évidemment, ce jeu du roi est encore un grand mystère et je voulais arriver à la fin.
En conclusion, un peu déçue par ce tome. L'intrigue est longue à arriver et je ne suis pas autant prise dans l'histoire que dans les trois premiers tomes. Je me languis quand même de lire la suite, on a encore beaucoup de questions sans réponses.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GabinLeLapin
  26 octobre 2021
Le jeu du roi prend une proportion bien plus énorme dans ce jeu en incluant tous les lycéens du Japon pour les forcer à jouer. On retrouve des nouvelles versions des anciens personnages (le héros, sa copine et son meilleur ami) et tout va, encore une fois se dérouler très vite... Trop vite !
Les personnages sont trop nombreux et n'ont pas le temps d'être développés. Ils ne servent à rien si ce n'est mourir. Il n'y a que trois ordres du roi contrairement aux précédents tomes, dont un que l'on connaissait déjà... Résultat : à part les défis 2 et 3 on a absolument rien...
Et enfin, tout ce qui sort du lot (un hacker cherchant à prendre le contrôle du jeu, une fille devenue psychopathe après s'être fait greffer le coeur d'un ancien méchant, des lycéens tueurs en cavale, l'ultime moyen de détruire le jeu du roi et le retour d'un personnage pas tout à fait mort...) est sous-développé et on s'achève sur un gros cliff-hanger...
Bah oui ! le roman est sensé avoir une suite... Seulement elle n'arrivera jamais en France car Lumen n'a sûrement pas eu assez de ventes sur cette saga et préfère publier du young adult déjà vus et revus. Dommage pour une édition de jeter l'un de ses titres les plus originaux et innovants à la poubelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fantasybooksaddict
  12 novembre 2020
Je reconnais que j'ai lu le précédent tome il y a une éternité mais je n'ai jamais oublié cette saga, elle est originale et dingue.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe du jeu de roi : des élèves doivent exécuter un ordre chaque jour avant 00h00, sous peine d'être sévèrement sanctionner, sanction qui peut aller jusqu'à la mort.
Cet opus ne concerne plus une seule classe d'élèves mais les élèves du Japon tout entier. J'aime tellement le concept de cette saga. Certes, c'est assez violent et sanglant car les instincts primaires de l'être humain ressurgissent lorsqu'ils sont prêts à tout pour survivre et je trouve que cela le démontre parfaitement. Cependant, cette fois-ci, j'ai trouvé que le jeu du roi passait en second plan. En effet, je trouve un petit peu dommage que les ordres soient quasi-inexistants. le dénouement m'a, tout de même, laissé perplexe et surtout sur ma faim car je m'attendais à de vrai réponses...
Ici, nous suivons donc trois personnages : Tomohisa, qui vient de perdre son père, Yuka, sa petite amie, et son ami Shûichi, bien que le premier prenne assez rapidement l'ascendant sur le reste du groupe. J'ai eu du mal à m'attacher à eux car si précédemment, on voyait les liens entre les personnages des différents tomes, ici on repart de zéro. Je n'ai donc pas vraiment compris ce choix.
Puisque que tout le pays est concerné, nous avons également des passages du point de vue du gouvernement, qui doit prendre des mesures pour éviter la panique générale. Cet aspect est extrêmement intéressant car nouveau par rapport aux autres tomes. Cela donne plus de crédibilité et démontre que les autorités ne peuvent plus fermer les yeux.
Pour conclure, ce cinquième tome est donc en dessous des autres ! Même si j'ai adoré retrouver l'univers qui est addictif et fluide, je n'en ressors pas complètement satisfaite, notamment à cause des choix de l'auteur et de la fin ouverte...
Lien : https://fantasybooksaddict.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ElenaKyoobyooElenaKyoobyoo   13 mai 2018
L'humanité anéantit l'humanité. Si tu te perds, rends-toi dans une prairie. Tu n'y trouveras pas de chemin. Tu n'auras plus à te perdre.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Nobuaki Kanazawa (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nobuaki Kanazawa
King's Game de Nobuaki KanazawaUn premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !
autres livres classés : apocalypseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
764 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre