AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290041637
Éditeur : J'ai Lu (09/07/2014)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 12 notes)
Résumé :
La vie de Megan Chase est des plus mouvementées : un agent du FBI semble s'intéresser aux affaires démoniaques, les démons la poussent à exécuter le rite qui fera d'elle l'une des leurs et un individu surpuissant est à ses trousses.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  22 septembre 2016
Ouf !!! Enfin fini. J'ai bien cru que je n'arriverais jamais à la dernière page du livres. Ce fut un vrai labeur que de lire. Oh je ne dis pas que l'histoire n'est pas super, mais comprenez moi bien, quand le soit disant personnage principale n'a quasiment aucun attrait, soyez en sure que c'est toute la lecture qui en prend un coup. Mais bon, l'importance, c'est que c'est passé, et que désormais, je pourrais passer à autre chose de plus chaud. Bref, allons à la découverte de la caverne d'Ali baba.
Et pour commencer ma chronique, commençons par le synopsis du tome final. Maintenant que tout est enfin rentré dans l'ordre avec sa famille démoniaque, les choses ont commencé à se gâter pour Megan. Tout d'abord, le FBI manifeste un intérêt un peu trop prononcé pour les affaires de Greyson. Ensuite un révérend prétend pratiquer des exorcismes plus efficaces que ses séances de thérapie. Et comme l'on dit jamais deux sans trois, pour clôturer sa liste de malheur, les démons pressent Megan de se livrer au rite qui fera définitivement d'elle l'une des leurs - à supposer bien entendu qu'elle survive assez longtemps, puisqu'une créature surpuissante semble décidée à la liquider. Autre chose ? Comme quoi, lorsqu'on est une gentille fille, la vie peut parfois prendre une drôle de tournure et devenir tellement mouvementée que parfois on a l'impression qu'un cyclone s'abat sur sa tête.
Du coté des personnages, il n'y a pas grand chose à dire.
Megan, gentille fifille, psychologue, humaine et pourtant possédant une famille démoniaque dont elle est leader. A coté de cela amoureuse transit d'un des plus beau mâle démon lui aussi leader de sa propre famille. Bref, la joie. Mais ce qui me gène, c'est que cette Megan, n'a aucun caractère, toujours peureuse, et surtout trop humaine. Bon en ce qui concerne ce dernier point, ce n'est pas méchant, mais trop, c'est trop. Elle n'a eu de cesse de m'agacer. Sans compter son baratin à deux balles de psi, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Je n'ai, pour la première fois en ma longe vie de livrophage, pris de plaisir à lire un livre. Et tout cela à cause de qui ????? MEGAN.
Greyson est sans conteste le personnage qui possède plus de charisme. Et encore, j'ai eu l'impression qu'il était là uniquement pour réhausser un peu toute cette histoire. Je m'explique, beau, sexy, riche, puissant, macho, bref le mâle ténébreux qui hanterais toutes nos nuits. Je ne dis pas qu'il ne possède pas de caractère, mais bon voilà, après trois tomes soûlant, et que j'ai suivit uniquement pour ses beaux yeux, il faut bien me comprendre.
Ensuite avant de conclure cette chronique, allons droit au but avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et bien évidement l'intrigue du dernier opus.
Alors pour commencer, la plume de l'auteur. Je n'ai qu'une chose à dire, c'est du gâchis. On a une très belle histoire, des personnages qui ne demandent qu'à être plus intense, plus intéressant surtout Megan, et au final, … rien, nada. C'est frustrant. D'autant que l'univers est super et le monde des démons est super bien mis en place, mais voilà, je ne suis pas senti grimper aux rideaux. En plus pour ne rien arranger, le tome est noire, de chez noire. Et à mes yeux, si vous voulez mon avis, ce n'est pas seulement dut au fait de l'histoire, la plume y est vraiment pour quelque chose. Je n'ai pas cesser de déposer mon livre à tout bout de champs, sans compter que la plus part du temps je m'endormais avec la psychologie. Zut de chez zut. Ce n'est pas mon style et cela m'énerve.
Ensuite la romance entre les personnages. Croyez vous que cela vole haut, et bien non. Complicité entre les partenaires, nul. Mâle macho, bof. Femelle hystérique et jalouse, nada. C'est le calme plat. Mais où donc est ma bit-lit ??? Je me pose encore des questions pour tout vous dire. Par contre c'est un vrai petit coin de paradis, Megan coule des jours heureux avec Greyson qui la couvre d'attentions et de cadeaux. Un quotidien qui est plus que routinier. Pas là joie. On est loin du compte de la saga le clan des nocturnes ou encore de Charley Davidson, Mercy Thompson, etc, etc.
L'intrigue, quand à elles, car effectivement il y en a plusieurs, va un peu trop dans tous les sens. Bon sang, on est aux troisième et dernier tome, et pourtant c'est comme si je lisais un brouillon. Mais bon. Ou moins, j'ai eu ce que je voulais, Megan devient démon à part entière, la joie, hip, hip hip hourra. le livre est fini, fin de lecture, enfin le repos.
En conclusion, j'ai rarement été aussi déçue et en colère après un roman. Alors effectivement cela se sent dans ma chronique. Mais on ne eut pas tomber à chaque couverture sur un petit bijoux de littérature. C'est un vrai dommage quand on sait qu'il a tout pour plaire, une bonne histoire, une nouvelle approche des démons, des personnages qui pourraient être plus qu'accrocheurs, alors pourquoi un tel flop. Car oui Megan Chase est un vrai flop. Pas d'émotions fortes, trop d'étalage de la richesse, une héroïne trop bébé, bref pas d'accrochage pour moi. le pauvre Greyson, il m'a fait tellement pitié avec cette greluche. Enfin c'est fini, le calvaire est loin, alors à la prochaine pour une prochaine chronique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MissJZB
  19 juillet 2014
Annonçons la couleur d'emblée : noire, très noire. J'avais beaucoup accroché avec cette série, je me réjouissais donc de lire ce dernier opus qui, je l'espérais, conclurait joliment cette trilogie d'urban fantasy rafraîchissante, autant pour son héroïne chétive et très humaine de par son métier de psychologue, que pour l'idée originalement traitée des démons personnels. J'ai rarement été aussi déçue et en colère après un roman…
Pour resituer un peu, après avoir hérité d'une meegra (famille) de démons, les démons personnels qui se nourrissent des mauvaises émotions humaines, après qu'on ait voulu la tuer à plusieurs reprises, après qu'elle soit tombée amoureuse de Greyson Dante, démon du feu devenu le chef de sa propre meegra, après qu'elle ait affronté son passé de possédée, nous retrouvons Megan dans son quotidien devenu étrangement routinier. Elle coule des jours heureux avec Greyson qui la couvre d'attentions et de cadeaux, avec sa famille de démons qu'elle dirige à l'aide de l'un d'entre eux, Rocturnus, avec ses patients désespérés qu'elle continue d'écouter et de conseiller… on essaie à nouveau de la tuer.
J'ai quantité de reproches à formuler à l'encontre de ce livre, je pense que je vais me contenter de rester en surface et de vous dire, avant de lister les points problématiques, que ce tome-ci est non seulement mal équilibré, qu'il manque de rythme, mais qu'il reprend aussi les quelques travers (raccourcis magiques) que j'avais relevés dans la façon de faire de l'auteure en les grossissant. Outre cela, j'ai l'impression que Stacia Kane manquait de matière pour s'être servie d'une sorte de drame amoureux, cliché au possible, en milieu de livre, duquel elle fait découler des conséquences dignes des Feux de l'amour… La fin, quant à elle, est magiquement expédiée, prévisible aussi, à la fois dans le dénouement général de l'histoire, dont on garde un goût d'inachevé, et également dans le rabibochage de nos amoureux.
Si l'introduction de l'intrigue est un peu lente, ça ne m'a pas posé problème. J'étais contente de retrouver l'univers et j'avais espoir que les choses s'accélèrent joliment, surtout qu'en attendant, on évoquait de manière crédible le rituel de « démonisation » auquel Megan allait devoir se résoudre à participer, un jour ou l'autre, pour affirmer sa position de gretneg. En plus, ça faisait plaisir de revoir les personnages secondaires comme les trois démons veillant sur Megan, Rocturnus, Tera la sorcière et même Nick l'incube...
Je disais donc plus haut qu'on essayait encore de la tuer. Ce n'était pas nouveau, mais ce n'était pas désagréable, car on enquêtait chez les démons et on s'intéressait aussi à des exorcismes pratiqués chez des humains. le poisson était plutôt bien noyé à ce niveau. Puis, mes espoirs ont été anéantis quand Megan fiche en l'air sa relation avec Greyson, de manière excessive à mon goût, et réagit, par la suite, comme une gamine qui a besoin d'être rassurée, et pas comme une femme de trente-deux ans qui crie à tout-va qu'elle a son homme dans la peau… Et non, Mme Kane, l'alcool et les raisonnements basiques ne justifient pas tout. J'ai eu l'impression que l'auteure voulait ajouter une dimension dramatique à son roman qui, je vous l'accorde, aurait manqué d'émotions poignantes sans ça.
Les petites choses qui sont venues renforcer mon agacement :
- les rappels constants de la richesse des démons dans des descriptions à la pelle.
- les rappels constants des cadeaux hors de prix que Greyson a offerts à Megan, au point qu'on croirait que l'auteure a écrit son livre devant Téléshopping. Même quand Megan s'apprête à le sauver, elle jette un oeil à la superbe montre en argent qu'il lui a offerte en se disant « pourvu qu'il ne lui soit rien arrivé ». C'est vrai que c'était vraiment utile, quoi…
- le côté gourde de Megan dans les comparaisons qu'elle fait. Je n'en ai aucune à vous citer, mais j'ai souvent eu le sentiment que les traits d'humour étaient dignes d'une blonde. Je me demande comment j'ai pu passer à côté dans les précédents tomes.
- les fausses craintes de Megan quant à son avenir avec Greyson dont on sait qu'elles sont vaines, car l'auteure va forcément trouver un compromis. Cf la fin, d'ailleurs.
Je m'arrête là, j'ai fait le tour. J'ai le coeur lourd, je vais me traîner cette déception un moment, d'autant que j'aimais énormément l'ambiance de cette série, ainsi que la romance tranquille, saine et agréable entre Megan et Greyson. le seul point positif dans tout ça, c'est que lui m'a vraiment fait pitié dans ce tome…
Lien : http://place-to-be.net/index..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          13
fangtasia
  13 juillet 2014
J'ai adoré d'un bout à l'autre, l'intrigue est bien menée et entraînante, entre actions et rebondissements. La fin est concluante. Toutefois, j'aurais apprécié encore un dernier tome, pour être tout à fait comblé. En tout cas, Megan et Greyson vont me manquer.Une Saga à ne pas louper pour tous les amoureux du genre !
Commenter  J’apprécie          30
Nyx
  23 décembre 2014
Voici le dernier tome de la série Megan Chase. Une série relativement courte, trois tomes seulement, mais qui aura été plaisante à suivre et plutôt originale. En effet le monde des démons, en particulier ceux de Megan, a été agréable à découvrir et sympathique dans le genre.
Dans ce troisième tome, on a enfin la réponse des responsabilités de Megan. En effet, dans les deux premiers tomes, la jeune femme repoussait les choix, refusant de choisir, tentant de mener une vie "normale" tout en gérant ses responsabilités démoniaques. Mais la pression extérieur devient impatiente, et ce tome sera celui des choix.
Comme tous les couples, Meg et Greyson auront des mots et des maladresses l'un envers l'autre. Pourtant, leur couple était tellement mignon que c'est un peu difficile pour le lecteur.
Heureusement pour nous, l'auteur clôt sa série de manière agréable pour (presque) tout le monde.
L'enquête, les exorcismes, les démons et la vie personnelles de Megan sont assez bien mélangés ici pour donner un tome honnête. Peut être pas le meilleur, mais tout de même cohérent et qu'on prend plaisir à lire.
Je suis très heureuse d'avoir découvert cette série et la relirai certainement.
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rynas
  29 août 2018
Déçu par ce dernier tome, l'histoire aurait pu être conclu en même pas 100 pages au lieu de traîner ainsi en longueur. Et le concept de "toi femme tu restes à la maison, homme ramener argent", était assez agaçant malgré le compromis final.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   22 septembre 2016
Et toi, tu te soucies de ce que pensent les gens parce que tu refuses de te soumettre à ce rituel pour moi ?
— Tu ne m'as jamais demandé de le faire pour toi !
— Très bien.
En un instant, il avait traversé la pièce et l'avait soulevée par les épaules. Au-dessus d'elle, ses yeux rouges étincelaient ; son corps semblait brûler comme une fournaise.
— Je te le demande maintenant, Meg. Tu veux bien le faire pour moi ? Soumets-toi au rituel pour rester à mes côtés. Arrête de travailler. Épouse-moi, putain.
Ses lèvres sur les siennes l'empêchèrent de formuler la moindre réponse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RhiaRhia   19 mars 2016
Se disputer avec un démon n'était jamais une bonne chose. Avec un avocat non plus. Alors avec un démon avocat... c'était rageant.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : unionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1691 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre