AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226394231
34 pages
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (01/02/2017)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
"Dans la nuit souterraine, ils sont seuls. De longues oreilles bougent. Ils s'arrêtent. Écoutent. Il est blanc, elle est brune comme un lièvre." Ces deux-là s'aiment, ils sont inséparables et, jour et nuit, ils creusent un tunnel, retournant à la surface lorsqu'elle est silencieuse pour quelques doux moments de vie puis reprennent, inlassablement, leur labeur souterrain. Car s'ils creusent, c'est pour échapper aux dangers des voitures, aux routes mortelles qui ont d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
RazKiss
  20 février 2018
Un mignon petit couple de lapins creuse un tunnel sous terre, ne ménageant pas ses efforts. Cela fait longtemps qu'ils creusent, ils vont juste à l'extérieur de temps en temps pour manger, boire et se nettoyer. Que trafiquent-ils donc ? Eh bien, ils ont réfléchi au moyen de traverser la grande route sans finir comme leurs amis... Leurs petites pattes ne leur permettent pas de courir très vite mais sont efficaces pour creuser, alors autant utiliser leurs atouts pour sauver leur peau.
Le texte de cet album est assez simple mais parle de choses sérieuses. Les dangers de la route et leurs conséquences mortelles ne sont pas forcément faciles à aborder avec des enfants... Cette triste et sombre menace est contrebalancée par l'amour que se portent nos deux lapins. En se soutenant l'un l'autre et en travaillant ensemble, ils sont certains d'atteindre le but qu'ils se sont fixés. Les illustrations sont modernes et épurées. J'aime le contraste entre les différentes couleurs et la manière dont la végétation se détache sur le décor (effet dentelle).
"Le tunnel" est un bel album pour sensibiliser les enfants aux dangers de la route et aux répercussions que peuvent avoir sur la nature les activités humaines. Et évidemment, ce livre plaira aux amoureux des lapins !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
trust_me
  12 mars 2017
Ils s'aiment et sont inséparables. Il a le poil blanc, elle a la fourrure fauve. « Ils creusent un sentier sous le sol. L'un et l'autre, ensemble. Ils tracent leur route ». Jour et nuit ils avancent dans l'obscurité. Parfois ils sortent et gagnent la forêt. Pour manger et boire, fuir un danger, trouver une nouvelle cachette, faire leur toilette. Sous terre ils sont davantage en sécurité. Dehors la grande route les hypnotise. Mais jamais ils ne s'élanceront pour la franchir. Ils se souviennent du chat, de l'écureuil et du renard étendus sur le bitume. Alors ils continuent de creuser, côte à côte. Car rien n'est plus important que rester ensemble quand on s'aime.
Une histoire digne d'une fable, où la sagesse se conjugue à un soupçon de mélancolie. Un couple de lapins qui avance malgré les embûches, trace son chemin au coeur d'un monde hostile et affronte les dangers main dans la main, enfin patte dans la patte. Tout à leur travail, ils discutent, parlent des atouts et handicaps des lièvres par rapport à eux (ils courent plus vite mais creusent moins bien) ou encore des raisons qui les poussent à construire un tunnel sans fin.
Je trouve les illustrations, épurées à l'extrême, d'une grande puissance. Sobriété des images, poésie d'un texte tout en délicatesse et profondeur d'un propos quasi philosophique, il n'en fallait pas pour que je tombe sous le charme de cet album aussi somptueux qu'inclassable.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Anarya
  15 février 2017
Dans ce texte d'une grande poésie, Hege Siri évoque tout l'amour et toute l'affection que ces deux êtres se portent, leur désir de parvenir à cet endroit où l'herbe semble délicieuse par la seule force de leurs petites pattes, pas aussi puissantes que celles des lièvres. Alors ils creusent, dans le noir, à quelques centimètres sous la route qui tremble et fait s'ébouler leur excavation, mais ils creusent ensemble. Ce travail de longue haleine est entrecoupé de souvenirs, de moments calmes au bord d'un cours d'eau… Et puis vient l'hésitation : et si on essayait de passer la route plutôt que dessous ? Mais les lapins se souviennent, ils se rappellent ce chat avec lequel ils jouaient et qui s'est retrouvé écrasé sur le goudron, et cet écureuil, puis ce renard sans doute pas aussi rusé que ses congénères… Alors ils continueront à creuser prudemment. Ensemble.
Non seulement l'histoire est belle, les mots d'une fulgurante simplicité, transparaissant d'un amour profond, mais les illustrations de Mari Kanstad Johnsen achèvent de nous conquérir. Entre de grands aplats de couleur, des planches en coupe et un graphisme où se mélangent minutie des détails et sobriété des décors, le travail graphique de l'illustratrice est tout simplement splendide. Ses images ajoutent aux sentiments ressentis et induits par le texte : la complicité entre les deux lapins, leur empressement et leur prudence, leurs rêves et la crainte de ce qu'impliquent la route et les voitures.
Un album magnifique, à découvrir absolument !
Lien : http://bobetjeanmichel.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nathalie_MarketMarcel
  03 octobre 2018
C'est un couple de lapins, lui blanc, elle brune. Ils s'aiment et ils creusent un tunnel. Ils discutent, notamment à propos des lièvres qui courent vite. Ils ont peur des voitures. Ils sont sales et couverts de terre. Ils creusent un tunnel sous la route pour atteindre enfin cette belle prairie verte.
Un très joli album (qui plairait beaucoup à Lili Galipette). Les dessins sont superbes, en grands aplats de couleur, un peu comme des papiers découpés. Toutes les attitudes des lapins sont fidèlement rendues, avec leurs mouvements pour se nettoyer, leurs petites pattes, dans des formes stylisées.
Le ton est à la fois doux et mélancolique. C'est que la route est une grande meurtrière et à cause d'elle s'alignent les cadavres de tous les animaux, même celui du renard. le seul refuge pour ces deux lapins est donc de creuser inlassablement, obstinément, courageusement. Ce sont aussi deux lapins qui s'aiment fort (et qui devraient engendrer plein de petits lapins donc).
C'est délicieux et charmant.
Lien : https://chezmarketmarcel.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
akhmatova
  11 octobre 2017
Une ode graphique aux plus fragiles et au couple qui célèbre la prudence et la persévérance.
Deux lapins. « Elle ne sait pas depuis combien de temps ils creusent. Mais elle sait qu'ils creusent depuis longtemps. » La profondeur des illustrations en larges aplats de tons bistres, du moutarde au brun en passant par le kaki, est renforcée par la matité du papier. le noir – en traits vifs ou souples tracés au crayon, au pinceau, à la plume - souligne l'activité des deux protagonistes. L'impression de mouvement est renforcée par la succession de cadrages variés. le texte simple et rythmé accompagne le dynamisme des images et permet de comprendre les motivations des deux personnages. « Sous terre dans le noir ils sont seuls. Leurs pattes avant s'activent comme des baguettes. Ils creusent un sentier sous le sol. L'un et l'autre, ensemble ».
Critique rédigée pour la Sélection du Petit Dévoreur 2017, Bibliothèque départementale de la Sarthe
Lien : http://biblio.sarthe.fr/la-b..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet   08 mars 2017
L'amour est conté ici avec une infinie tendresse. Hege Siri décrit avec force et pudeur la très belle complicité qui unit ce couple « indestructible ».
Lire la critique sur le site : Ricochet

autres livres classés : patienceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres gruyère (1)

" Les Hauts de ...... " d' Émily Brontë

Manderley
Hurle-Vent
Tara

18 questions
193 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , titres , motsCréer un quiz sur ce livre