AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
L'immeuble de la rue Cavendish tome 3 sur 3
EAN : 9782266335690
264 pages
Pocket (02/11/2023)
4.2/5   148 notes
Résumé :
Lucie est verte de rage : spoliée et abandonnée par ses enfants à la mort de son mari, elle se retrouve dans un appartement minuscule ! Finie la grande vie... Jusqu'à ce qu'elle rencontre le bel Henri.

Quand son cher époux est mort, Lucie ne s'attendait certainement pas à hériter de... ses dettes. Ses enfants ne lui parlent plus (il faut dire qu'elle n'a jamais pu retenir le prénom de ses petits-enfants) et, ruinée, elle est obligée de déménager ! En ... >Voir plus
Que lire après L'immeuble de la rue Cavendish, tome 3 : Lucie se rebiffeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 148 notes
5
22 avis
4
23 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Lucie, la narratrice, 74 ans, se retrouve veuve.
Son mari, Émile, lui a laissé des dettes.
Ses enfants ne la fréquentent plus.
Obligée de déménager, elle emménage dans un petit appartement de la rue Cavendish.
Au début, sa nouvelle vie la chamboule complètement.
Fragilisée, elle tombe sous le charme de Henri, un vieux bellâtre attiré par l'argent car l'apparence de Lucie semble montrer l'image d'une femme riche.
Les personnages prennent place petit à petit avec Kylie, sa jeune coiffeuse ; Suzanne, la gardienne de l'immeuble qui se dit voyante ; Hyppolite, le jeune garçon dont les parents tardent régulièrement à rentrer.
Il est bien charmant ce roman , pas du tout ennuyeux à lire.
Tout au long du récit, nous allons suivre l'adaptation de Lucie à sa nouvelle vie, à ses nouvelles amies et son implication pour aider une de ses trois anciennes amies.
C'est un livre distrayant, amusant.
J'arrive dans la série au tome 3, et ça n'est pas du tout un obstacle.
Commenter  J’apprécie          400
C'est avec toujours autant de plaisir que je retrouve les habitants si accueillants de l'immeuble de la rue Cavendish. Pour cette troisième entrevue, nous rencontrons Lucie, une vieille dame, qui vient d'emménager dans l'immeuble suite au décès de son mari et à la vente de leur grand appartement dans un quartier chic de Paris. Dépossédée de tout héritage en raison des dettes accumulées par son mari, Lucie se retrouve dans le sou, obligé de vivre dans un modeste appartement, elle qui n'a jamais manqué de rien et est habituée au luxe et au faste. C'est une telle honte pour elle, que Lucie évite de parler de ses problèmes financiers à ses deux meilleures copines, Martha et Évelyne, qu'elle connaît pourtant depuis l'enfance. Elle va devoir réapprendre à vivre seule, sans son Émile, sans ses enfants, devenus distants au fil des ans, et revoir drastiquement ses dépenses à la baisse.

Heureusement, Lucie va faire la rencontre de ses charmants voisins. D'abord réticente à l'idée de se lier d'amitié avec des personnes de l'immeuble, elle va finalement s'attacher progressivement à Aimée, la gardienne, qui deviendra sa confidente, à Guy, le vieil homme avec son chien Gordon, à Hippolyte, son très jeune voisin d'en face, délaissé par son père et sa soeur. Lucie va également faire la connaissance de Kylie, sa nouvelle coiffeuse au look déjanté, bien loin des conventions.

Au fil de notre lecture, on va s'apercevoir de la transformation de Lucie, qui passe de vieille femme aigrie, renfermée et colérique, à une personne charmante, ouverte, solaire, sociable et toujours prête à aider. le changement se fait progressivement, grâce aux nouvelles rencontres qui vont se produire, qui vont lui apporter énormément de bénéfices personnels.

Comme dans les précédents tomes de la saga, Caroline Kant s'attelle à créer plusieurs petites intrigues autour du protagoniste du roman. Ici, nous avons plusieurs personnages qui ont besoin d'être aidés, épaulés, conseillés, soutenus. Évelyne présente des troubles de mémoires, qui font craindre un début d'Alzheimer ; Martha se retrouve aux prises d'un escroc qui, sous couvert d'amour, en veut à son argent ; Kylie enfin, est tombée enceinte de son ex-petit copain, Eddie, totalement immature. Bien que seule, la jeune fille souhaite garder l'enfant. Ce que j'aime particulièrement dans cette saga, c'est toute la chaîne de solidarité qui se met en place autour des personnes en difficulté, toute la bienveillance et l'amour qui s'en dégage.

Pour la troisième fois, j'ai été conquise par la saga familiale de Caroline Kant. Beaucoup d'amour et de bienveillance se dégagent de ses pages. C'est une lecture légère, qui se dévore rapidement, avec un goût de reviens-y. Vivement le prochain tome !
Lien : https://analire.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          170
Troisième tome et toujours un régal de lecture !

Voici une nouvelle habitante dans cet immeuble que j'aime tant.
Lucie est veuve depuis peu, elle a revendu leur maison, fortement recommandé par ses enfants. Lésée financièrement, son mari lui ayant laissé des dettes, elle se retrouve donc malgré elle dans ce nouvel appartement. Et le comble, c'est que ses enfants ayant reçu leur héritage ne soccupe guère d'elle.
C'est avec mélancolie qu'elle arrive rue Cavendish. Son appartement est jonché de cartons, son canapé reste sur le palier et devient l'endroit préféré d'un chat et du petit voisin.
Lucie peut tout de même compter sur ses meilleures amies mais ayant honte de sa situation elle leur cache sa nouvelle vie...
Rien n'est simple pour Lucie mais cette nouvelle vie pourrait bien la changer et lui apporter plus que ce qu'elle pense...

Ce qu'il y a bien avec cette série c'est que les tomes se suivent mais ne se ressemblent pas. On découvre Lucie qui, ayant connu un train de vie assez aisé, se retrouve en galère financièrement.
Elle va en faire des rencontres Lucie. Tout d'abord avec les habitants de l'immeuble que l'on a toujours plaisir à retrouver mais aussi avec sa nouvelle coiffeuse. Il se pourrait bien qu'un bel homme se présente également sur son chemin mais attention à ne pas trop tomber dans les mailles de son filet !
Les préjugés de Lucie vont voler en éclats, elle va se (re)découvrir, prendre confiance en elle et trouver une solidarité des des amitiés qu'elle n'imaginait pas.

Une lecture très agréable, des personnages attachants, de l'humour, des sujets qui touchent tout le monde et dans lesquels chacun peut s'y retrouver.
Une série chouchou avec laquelle je suis sûre de toujours passer un bon moment.
Commenter  J’apprécie          60
Une pépite, cette série : le tome 3 ! ✨
🪴
Je porte clairement cette série dans mon coeur ! Et dire que j'ai déjà lu la moitié… Il me tarde déjà de lire le tome 4 qui sortira l'année prochaine ! Ce sont des romans qui se lisent très vite - encore une fois, je l'ai lu d'une traite - et qui racontent la vie des voisins de l'immeuble de la Rue Cavendish. Ces voisins qui, finalement, forment une belle et grande famille !
💐
Cette fois-ci, on se concentre sur une nouvelle venue dans l'immeuble : Lucie. Mais attention, elle n'a pas déménagé par choix ! Veuve depuis peu, et laissée sans le sou par ses enfants qui l'ont poussée à vendre son immense appartement pour récupérer l'héritage, elle n'a d'autre choix que de prendre le petit appartement en location que lui a trouvé son fils. Mais en plus, elle récupère les dettes de son mari ! Décidément, la vie ne lui sourit plus !
Êtes-vous prêts à passer quelques mois avec Lucie ? ✨
🪴
Cette série est toujours aussi pétillante ! Elle se lit comme on regarde notre série estivale préférée et on prend plaisir à découvrir de nouveaux personnages tout en retrouvant brièvement les voisins : Hippolyte, Guy, Victoire…
Si j'ai eu du mal avec Lucie au début - il faut dire qu'elle ne fait aucun effort pour être appréciée ! - j'ai fini par m'apercevoir que derrière son armure protectrice se cache un grand coeur en mal d'amour. Elle est seule, rejetée par ses propres enfants, mais se trouve une nouvelle famille avec Aimée - la gardienne de l'immeuble -, Hippolyte - le petit voisin d'en face - et Kylie, sa coiffeuse. Sans oublier ses grandes amies de toujours, Martha et Evelyne.
Grâce à ce petit monde, elle apprendra à faire face aux problèmes qui lui tombent sur le dos (l'un des problèmes s'appelle Henri 👀😅), pour le plus grand plaisir des lecteurs !
J'ai apprécié rencontrer Lucie et j'ai hâte de rencontrer le voisin du tome 4 ! Vite, la suite ! ✨
💐
Commenter  J’apprécie          50
Aujourd'hui sort le tome 3 de L'immeuble de la rue Cavendish : Lucie se rebiffe de Caroline Kant chez Les Editions Les Escales dans la collection série.
Je ne sais pas si vous connaissez cette série, dans laquelle on partage la vie de différent habitant d'un même immeuble situé rue Cavendish à Paris. Dans ce tome, on suit Lucie, qui suite au décès de son mari, se retrouve contrainte d'emménager rue Cavendish. Lucie est un personnage que j'ai beaucoup aimé avec un caractère bien trempé et des idées préconçues sur les gens et les choses qui l'entourent. Mais au fil des pages et de ses rencontres dans son nouvel immeuble et dans son nouveau quartier Lucie va s'ouvrir et changer.
Dès les premières pages, j'ai replongé dans l'ambiance de l'immeuble avec tous ses habitants, leurs secrets et leur vie bien remplie. La plume fluide et rafraîchissante de Caroline Kant m'a encore une fois conquise et c'est exactement ce qu'il me fallait après la lecture de deux titres plus sombres de la rentrée littéraire des Escales.
Ce roman est un vrai feel good où l'on aborde des thèmes importants comme la perte de mémoire, les problèmes d'argent et l'escroquerie. Je n'ai pas vu les pages tourner et je n'avais pas envie de quitter Lucie et les autres habitants de l'immeuble. J'ai déjà hâte de lire le prochain tome et compte tenu des révélations faites à la fin du roman j'espère qu'il parlera de Guy, un personnage qui m'intrigue beaucoup !


#livre #book #bookstagram #lecturepassion #lectureaddict #lecture #read #lire #instabook #instalivre #passionlecture #instalecture #lectureterminée


Résumé :
Lucie est verte de rage : spoliée et abandonnée par ses enfants à la mort de son mari, elle se retrouve dans un appartement minuscule ! Finie la grande vie... Jusqu'à ce qu'elle rencontre le bel Henri.
Quand son cher époux est mort, Lucie ne s'attendait certainement pas à hériter de... ses dettes. Ses enfants ne lui parlent plus (il faut dire qu'elle n'a jamais pu retenir le prénom de ses petits-enfants) et, ruinée, elle est obligée de déménager ! En plus, ses nouveaux voisins sont insupportables – surtout le petit Hyppolite, un vrai pot de colle.
Heureusement que Lucie peut se changer les idées avec ses meilleures amies et le charmant Henri qu'elle vient de rencontrer. Mais les apparences sont trompeuses et, alors que Lucie découvre des qualités insoupçonnées chez ses hurluberlus de voisins, son nouveau et mystérieux prétendant n'est peut-être pas celui qu'elle croit...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Qu'est-ce que je peux y changer? Rien. C'est une évidence pour moi comme pour tout le monde : je suis une pauvre vieille femme déclassée. Mais j'ai un toit et de quoi manger. Et je vais même pouvoir continuer à confier mon brushing à la petite Kylie.
Commenter  J’apprécie          110
- Madame Leblanc, c'est une blague ? On va jamais faire rentrer tout ça dans l'appartement !
Le déménageur, qui vient de découvrir l'étroitesse de mon nouveau logement, est rouge de colère. Ce qu'il ne sait pas, c'est que je suis dix fois plus énervée que lui de me retrouver ici.
- Je vous paye, non ? Alors débrouillez-vous, faites votre travail.
Commenter  J’apprécie          40
Je vais prendre ma dose de romans sentimentaux, ma lecture favorite. Je les dévore ! ....
Tenant fermement ma pile, je passe par la section "Histoire" et attrape un livre au hasard, une biographie de Churchill, pour faire bonne figure devant la bibliothécaire. Et je file chez moi.
Commenter  J’apprécie          20
C'est juste que, ces dernières années, j'ai l'impression qu'on oublie qu'avoir un enfant, ce n'est pas seulement quelque chose qu'on fait pour soi, pour assouvir un désir, ou le truc qui m'énerve vraiment, parce que, soi-disant, c'est un droit. C'est aussi et avant tout son histoire à lui. Il n'a rien demandé, ce petit bébé, et il va se retrouver là, sur la terre, à devoir se débrouiller, tout encaisser, tout subir.
Commenter  J’apprécie          10
C'est juste que, ces dernières années, j'ai l'impression qu'on oublie qu'avoir un enfant, ce n'est pas seulement quelque chose qu'on fait pour soi, pour assouvir un désir, ou le truc qui m'énerve vraiment, parce que, soi-disant, c'est un droit. C'est aussi et avant tout son histoire à lui. Il n'a rien demandé, ce petit bébé, et il va se retrouver là, sur la terre, à devoir se débrouiller, tout encaisser, tout subir.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Caroline Kant (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Caroline Kant
Les Escales lancent une nouvelle collection : Les Escales séries !
"L'immeuble de la rue Cavendish" de Caroline Kant, inaugure cette collection avec ses deux premiers tomes, sortis début avril 2022.
Tome 1 : Que se passe-t-il au 5e étage de l'immeuble de la rue Cavendish ? Margaux, la nouvelle voisine, est à peine installée qu'elle se retrouve à enquêter sur le couple qui vit au-dessus d'elle. Et tant pis si tout le monde pense qu'elle devient complètement folle !
bit.ly/LesManigenceDeMargaux
Tome 2 : Charlotte est aux anges : elle a trouvé un travail ! Mais très vite, la situation au bureau se dégrade tandis que sa vie personnelle se détraque…
bit.ly/CharlotteSeCherche
+ Lire la suite
autres livres classés : voisinsVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (330) Voir plus




{* *} .._..