AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de zorazur


zorazur
  15 janvier 2018
Je suis interrogative à la fin de cette lecture. D'ailleurs, ai-je bien atteint la fin ? Tout devient tellement confus que je finis par ne plus savoir où est l'héroïne ni où elle en est. Il faut dire que le parti pris de flash backs désordonnés ajoute à cette confusion, passé, présent, futur, histoires parallèles, certes bien des auteurs font ce choix consistant à entremêler les époques pour plus de suspens ou de profondeur ou de je ne sais quoi, mais là c'est trop ….
On finit par se lasser, d'autant plus qu'on a affaire à une héroïne qui n'attire pas franchement l'empathie. OK elle a perdu sa mère. OK elle a eu un père absent. OK elle rencontre un type plutôt moche mais riche, plutôt désoeuvré mais qui va lui apprendre la transgression, lui faire fumer des joints et sniffer de la coke, et les 32 ou 33 positions du Kama Sutra ne sont rien à coté de leurs enlacements torrides. A part çà, quand le type se saoûle, casse la vaisselle et cogne dans les murs.... on a envie de crier Arrêtez les dégâts ! Car à aucun moment on ne voit où l'auteur veut en venir.
Je serai franche : si j'ai tenu jusqu'au bout, c'est pour Delhi. Voici longtemps que je n'y suis pas retournée, dans cette ville démesurée, polluée, abîmée, oppressante et écrasante et en lisant ce livre j'ai compris combien Delhi me manquait. Je me suis revue dans le Lodi Garden enchanteur, j'ai à nouveau arpenté, éblouie et secouée, les ruelles de Chandni Chowk et les échoppes de Pahar Ganj, et je me suis laissée porter par l'incroyable émotion qui m'avait saisie devant la tombe d'Humayun et que j'ai retrouvée entre les lignes, avec force et nostalgie.
Alors si ce livre a eu sur moi un seul effet positif, c'est bien de me donner envie de retourner à Delhi.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus